blog-rerb-trains-MI79

15022016

Au quotidien

87

Allègement temporaire du plan de transport

Depuis dimanche, le plan de transport est modifié sur le RER B, avec un 4 train sur 5 en circulation sur l’ensemble de la journée.

Cet allègement fait suite à l’immobilisation de certains trains pour des raisons de maintenance.

Indisponibilité de certains trains

Les trains comportent des organes de sécurité, qui nécessitent des vérifications suivant leur pas kilométrique. Une visite de sécurité est ainsi réalisée tous les 10000km à l’atelier de maintenance de Massy-Palaiseau, en complément des opérations de maintenance corrective.

Certains trains atteignant leur pas kilométrique de révision sont donc retirés de la circulation.

Nous tenons à vous présenter nos excuses pour les désagréments que cette situation occasionne. Nous vous assurons de notre entière mobilisation pour revenir au plus vite à une qualité de service optimale.

Horaires

    À lire également
    Train RER B MI79

    Pourquoi 4 trains sur 5 en circulation cette semaine ?

    Les commentaires sont fermés.

    • guillaumeux

      Vous n’avez pas réussi à gérer votre planning de révisions techniques…
      Impressionnant le professionnalisme du RERB !

    • Jeannot91

      Donc, on arrive au kilométrage fatidique des 10.000 kms et on s’aperçoit qu’on en peut pas tous les contrôler…

      Et on les enlève de la circulation…

      C’est tout? Pas d’autres motifs?

    • Usager Lambda

      Bonsoir,

      Il faudrait arrêter de se moquer des voyageurs hein !
      Genre, parmi tous les trains présents sur le parc roulant de la ligne, 1/5 d’entre eux ont atteint leur pas kilométrique au même moment… coïncidence je ne crois pas.
      Dîtes tout simplement la vraie raison qui est que ces rames rénovées ont connu un problème suite à une détection d’amiante au bord de ces rames…

      Coordialement

    • Mic

      Comment ca se fait que ca soit annoncé au dernier moment ?

      Pourquoi pas durant les vacances scolaires ?

      Comment en arrive t on la ? Une maintenance bien gérée doit permettre d eviter ce gente de situation ?

      Pourquoi ces opérations de maintenance n ont pas été effectuées lors de la dernière greve où il y avait déjà un allègement ?

    • Mateo

      Donc le fait que seuls 4 train sur 5 soit en services n’est absolument pas dû a la présence potentielle d’amiante qui a provoqué un droit de retrait des salariés ?

      Et cette maintenance n’aurait pas pu être prévue ? N’aurait on pas pu prévoir d’autres train Sncf pour remplacer les rames ?
      D’ailleurs combien de Rames sont immobilisées exactement ? Une révison étalée permettant le retrait de 2 à 4 rames a la fois n’aurai pas été possible ? Cela aurait nettement réduit l’impact sur le trafic ..
      Et comment se fait il que vous ne sachiez pas jusq’a quand les rames sont immobilisées ?
      Voila mon avis : encore une fois vous n’assumez pas les mouvements sociaux de vos employés ..
      Cordialement
      Mateo Dudek, un usager fatigué

    • nic0

      Céline, je comprends que tu ai des obligations et que tu ne puisse pas tout dire sur ce blog, mais là c’est vraiment n’importe quoi.

      La maintenance, que se soit sur un parc de serveurs, de machines-outils ou de train, est prévu et ne doit pas nécessiter d' »Allègement ». c’est ce qu’on appelle du « spare » en infrastructure informatique.

      Après si tu n’as pas le droit de parler des problèmes d’amiante et du matos « rénové » de 30 ans d’âge, autant ne pas faire de billet du tout…

    • Maha

      Rien à voir donc avec le droit de retrait exercé par les agents du dépot de Massy-Plaiseau ou mensonge ?

      Autre question, si c’est vrai : il n’y avait pas moyen d’anticiper pour que ça soit transparent pour les voyageurs ?

      Dans tous les cas, ça sent l’amateurisme…..

      • jo

        Ça a bien à voir, sinon ça n’arriverait pas maintenant pour la première fois.

    • pacory

      Bonsoir,
      Nous savons que pour la sécurité des voyageurs des vérifications du matériel est nécessaire
      mais pourquoi n’avons nous pas été mis au courant alors cette maintenance devait être planifier
      mon fils actuellement en terminale, est en période de bac blanc
      et tous les jours il emprunté le RER B
      Si cela avait été porté à la connaissance des voyageurs avant, nous aurions pu palier d’une autre manière à cette modification du trafic,

      cordialement

      PACORY Marie Cécile

    • herve

      un train doit rouler en moyenne 400 km par jour. soit 25 jours pour atteindre 10’000. ces maintenances sont donc mensuelles. Difficile de croire que pour une maintenance si fréquente on arrive pas à ne pas immobiliser 20% du parc en même temps !
      et une fois de plus les usagers sont pris en otage.

      • Nicolas B.

        Il faut arrêter avec cette expression débile « pris en otage ». Je suis « victime » de cette perturbation depuis le début de la semaine. À aucun moment je ne me suis senti pris en otage. Je suis libre de mes mouvements. Un peu de décence, merci. Nulle prise d’otage ici. Juste un service public dégradé.

    • g123k

      Le retour à la normale est prévu pour quand exactement ?
      Merci

      • Céline (animatrice)

        Bonjour,
        Nous espérons une mise à disposition de l’ensemble du matériel roulant jeudi. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de la situation.

        • RER Bétail

          Votre article est de la pure langue de bois.
          La vraie raison ? De l’amiante présente à bord.
          Le personnel de maintenance à simplement exercé son droit de retrait.
          C’est vraiment se moquer du bonde… aussi bien de vos clients que de votre personnel.
          De plus la direction était au courant depuis vendredi, pourquoi attendre lundi matin pour l’annoncer ?

        • Pauline

          Nous sommes jeudi !! Toujours le même problème !!! J’ai vu passe mon train sous mon nez avec 5 min d’avance, forcément, c’est raté. Et hop en retard au travail car obligé d’attendre 15min le prochain. C’est une honte de continuer à nous faire payer un tel service à ce prix quand on est pas capable de le faire fonctionner correctement plus d’une journée.

          Vous savez qu’on ne peut rien faire car vous avez le monopole, impossible de faire jouer la concurrence, et qu’il faut bien aller travailler !
          Merci pour cette semaine de bétail que vous nous aurez faite passer ! (Et bien sûr inutile d’attendre un geste commercial de la part de la ratp)

        • Céline (animatrice)

          Bonjour Pauline,
          L’offre de 4 trains sur 5 est maintenue jusqu’à la fin de la semaine, nous devrions revenir à une situation normale à partir de ce week-end. Les horaires appliqués cette semaine peuvent être consultés dans le corps de l’article.
          Pouvez-vous enfin me préciser le train emprunté ? Je pourrai ainsi effectuer une recherche. D’avance, merci.

    • PLD

      Bonsoir,

      ce n’est pas tout fait ces raisons que donne la presse.
      On y parle plus de mouvements de grève (droit de retrait) des personnes chargées de la maintenance.

      Soyez transparent, ce sera tout à votre honneur.

      • Nicolas B.

        Grève ou droit de retrait? Il faudrait savoir. J’entends les deux. Ce sont deux choses bien différentes.

    • jc

      2 remarques.
      * sur la branche robinson nous tournons à 3 trains sur 4 et non 4 train sur 5.
      * je tombe des nues face au constat : personne à la ratp/sncf n’a été fichu d’anticiper les échéances de révision. … sérieux ? Ça pouvait largement se prévoir.
      Un train on connaît son kilométrage. On connaît le nombre de km que ça fait par jour.
      On ne serait pas en train de nous embobiner là. …même moi.
      Alors soit on ne nous dit pas tout. Soit il y a vraiment des gens qui devraient changer de taf… sérieux. .. là ça me fait peur. Je suis outré.

    • Elice

      Bonjour,

      Quelle honte de lire ces informations tronquées ! Quel manque de respect et de considération pour vos agents et vos clients.

      Vous confondez bien volontairement la cause et la conséquence en n’évoquant que la conséquence. Ce n’est franchement pas très malin. On comprend de votre article que la RATP ne sait pas gérer son planning de maintenance. Or, ce n’est pas du tout ça dont il est question aujourd’hui, et vous le savez parfaitement bien.

      Les ateliers de Massy doivent traiter des problèmes de décollement d’insonastic sous caisse. L’insonastic est un produit qui contient entre 10 et 20% d’amiante. Il est donc tout à fait légitime et compréhensible que les agents ont pu choisir d’exercer un temps leur droit de retrait dans ces conditions. Par ailleurs, le matériel est donc réduit et le trafic directement impacté avec tous les conséquences que vous savez pour vos clients qui en subissent les affres (retards, problèmes de garde d’enfants, perte de temps, agacement, énervement, stress, etc.).

      Il n’y a plus que 4 trains sur 5 en circulation pour une durée indéterminée. Aussi, vous comprendrez que si vous ne nous considérez pas comme des vaches à lait et/ou des lapins de 3 semaines, mais bel et bien comme des clients, nous attendons la vérité et un geste commercial correspondant au dommage subi si le trafic ne revenait pas à la normale rapidement.

      Si mon article n’est pas validé, cela démontrera une nouvelle fois de l’incompétence de la RATP en matière de communication et de l’irrespect total envers ses clients à qui l’on ne prend pas la peine de répondre et à qui l’on cache la vérité. Sachez que je le ferai savoir, et que je ne suis pas la seule à être très motivée en ce sens.

      (Céline, je sais que vous faites ce que vous pouvez, sachez que ce n’est pas à vous que nous en voulons.)

      Merci de faire remonter svp. Merci de votre réponse (langue de bois proscrite, soyez plus créatifs !).

      Elice.

      • Nicolas B.

        Commentaire fort juste.

        J’ai eu la même réaction sur le décalage entre les faits et la com’.

        Aux heures creuses en journée, de et vers Robinson, avec l’allègement, ce n’est pas 4 trains sur 5, c’est 71 % des trains, donc moins de 3 trains sur 4.

    • Palaisien

      Je prédis que la prochaine maintenance sera dans 10 000km… Pouvez-vous rendre disponible d’autres d’autres trains en prévision de cet événement futur ?

    • RER BETAIL

      Votre article est de la pure langue de bois.
      La vraie raison ? De l’amiante présente à bord.
      Le personne de maintenance à simplement exercé son droit de retrait
      Vraiment se moquer du bonde… aussi bien de vos clients que de votre personnel.
      De plus la direction était au courant depuis vendredi, pourquoi attendre lundi matin pour l’annoncer ?

      • usager_laplace

        En phase sur votre commentaire mais l’annonce a été fait pendant le week end via les alertes (appli, Twitter, …)

    • StephanG92

      Bonjour

      Merci pour cette information qui nous permet de nous organiser. Par contre pourquoi procedez vous a une maintenance globale de 20% des trains d un seul coup ? Ne serait il pas possible de proceder a ces entretiens trains par trains et ainsi ne pas alleger la frequence des trains ?

      Bien a vous

      Stephane

    • Alex93

      Comme par hasard cela arrive en même temps que les prôblemes d amiante on lit le Parisien on ce moque de nous!!!

    • Ghys

      Bonjour, il n’y a pas de plan de maintenance préventive planifié à la RATP ?
      Ces équipements de sécurité seraient tous à changer en même temps ? C’est vraiment pas de chance… Ou plutôt une organisation indigne d’un transporteur de service public.
      Quid des rames similaires du RER A ? Elles n’ont pas l’air immobilisées ?
      Si c’est la vraie raison, cela est inquiétant sur la gestion de la maintenance qui a l’air très improvisée. Et pourquoi ne pas avoir prévenu les clients a l’avance, plutôt que de les laisser découvrir le problème le lundi matin ?
      Enfin, les messages qui se terminent par « … au moins jusqu’au 17 février » semblent confirmer que rien n’est vraiment maîtrisé.
      Serait il possible d’avoir un plan de maintenance d’une rame type Mi84 pour essayer de comprendre ?
      Merci, bon courage à tous dans ce merveilleux service public.
      Cdt,

    • Nico

      Bonjour,
      Est-il prévu que vos clients usagers paient 4/5e de leur titre de transport également ?
      Cordialement.

      • Nicolas B.

        Ah oui, voilà une bonne idée. 🙂 Enfin, 4/5, pas 4/5e. Et même un peu moins pour moi, vu que pour les trains de et vers Robinson l’allègement donne moins de 4 trains sur 5.

    • Céline33

      Si le traffic est réduit à 4/5 trains je suppose que plusieurs trains sont en maintenance en meme temps. Pourquoi ne pas anticiper et étaler cette maintenance pour minimiser les impacts sur les voyageurs ? Pourquoi ne pas assurer un traffic plein aux heures de pointe pour l’alléger aux heures creuses ?

    • Dumont

      J’ai besoin des horaires Gif-sur-Yvette — Aéroport Ch de Gaulle
      Mercredi 17/02 entre 5h30 et 6h15 (arrivée avant 8h, après changement à Paris)

    • Onousprendpourquoi

      Bonjour,
      vous voulez nous faire croire à une banale révision du matériel qui enlève d’un coup 20% des trains ! On pourrait penser que la RATP est totalement désorganisée pour ne pas avoir anticipé un tel entretien périodique qui plus est !
      Cela semble cacher autre chose comme « Le Parisien » l’annonce : un nouveau conflit avec le personnel d’entretien de Massy qui fait jouer une fois de plus son droit de retrait.
      Après une grève pas claire des conducteurs le 4 février, dont on n’a pas pu savoir si elle était légale et qui a lancé ce préavis de grève, syndicats et direction RATP sont les complices de la désinformation des pauvres voyageurs.

      • Nialie

        Pas cette fois-ci. Il y a un risque pour la santé des agents de maintenance (présence d’amiante dans la peinture utilisée à la rénovation des rames du RER B.

      • Nicolas B.

        En quoi les syndicats seraient-ils responsables de désinformation?

    • Laurent Gaudin

      Bonjour

      les usagers sont toujours pénalisés avec une communication désastreuse de votre part.
      on nous propose un service assumé avec 4 trains sur 5. que diriez vous si on payait 4/5 de notre forfait Navigo ? Honteux.

      Pourtant le problème ne date pas d’hier :
      http://www.ratp.fr/informer/pg/COM%2030-01-2012%20V8.pdf

      et il y avait eu un geste commercial en 2012 :

      Conscientes des désagréments subis depuis plusieurs mois, la RATP et SNCF Transilien ont décidé d’effectuer un geste commercial au mois de mars 2012 sur votre forfait annuel, mensuel ou hebdomadaire

    • usager_laplace

      Bonjour Céline,

      Ce n’est pas du tout l’information remontée par le journal Le Parisien. Un problème d’amiante serait à l’origine de ces retraits. Mais comme d’habitude, une langue de bois dira que c’est faux, je ne vous en tiens pas rigueur.

      Par contre, c’est un peu gros votre explication. Comment cela se fait-il qu’1/5 des trains se retrouvent dans la même situation (atteinte du pas kilométrique de révision) en même temps !!! Vu le nombre de trains circulant sur la ligne, cette coincidence est assez incroyable. Je vous laisse conclure en ayant mon premier point en tête …

      • usager_laplace

        Sur 154 rames (info wikipedia, 117 MI-79 et 37 MI-84), cela donnerait 31 rames qui serait concernées par ce fameux problème de maintenance.

        Vous voulez vraiment nous faire avaler ça ? Si c’est le cas, vous insultez à la fois les usagers mais aussi les responsables de la maintenance de ces trains. Cette fois ci, je ne vois pas comment vous allez échapper à l’indemnisation des usagers pour service dégradé car cela me semble être un problème qui va durer

    • Cyrano

      Une qualité de service optimale sur le RER B : cela tient de l’oxymore !

    • desbois

      bonjour,
      cela fait plus de 30 ans que je prends la ligne B et au fil des ans les conditions de transport se sont dégradés et en plus les trains sont de plus en plus sales.
      De plus ayant un handicap les places assises sont réduites a peau de chagrin.
      je trouve inadmissible que les usagers payant leur titre de transport soient traiter avec si peu d’égard……Le betail est mieux traiter……..
      Faire du profit c’est très bien mais cobien vaut la scurite et le confort des usagers ??????
      bonne journée

    • MichaelT

      Bonjour,
      Pourquoi la maintenance n’a pas été mieux prévue/étalée ? Les voyageurs sur le tronçon Massy-Orsay sont fortement impactés le soir (déjà que ça n’est pas terrible en temps normal…).

      Merci

    • Erwann

      bonjour

      … ou l’on découvre qu’un train a besoin de maintenance…
      c’est de pire en pire ; j’ai cru un instant qu’il n’était plus possible de dégarer certains trains (style incendie comme sur le RER-C)

      On a fait semblant de découvrir qu’un nombre important de rames ont un retard de maintenance au point qu’il n’est plus possible de les maintenir en service?

      Vraiment personne n’a pu anticiper que, à force de rajouter des rames (renfort du RER-A, mais entretenues à Massy), de les solliciter d’avantage (circulation en doublette toute la journée et le weekend pour notre plus grand confort) et de faire travailler l’atelier de Massy en continu (7 jours sur 7, 24h sur 24) il arrive un moment ou forcément ça coince… et on en arrive à cette situation.

      Voilà des années (10 ans? plus?) que j’entends parler de travaux nécessaires pour agrandir le centre de maintenance, sans que semble-t-il rien ne soit fait…

      Combien de rames sont concernées?
      Quelles sont les mesures prises pour remettre ces rames en service rapidement?
      A long terme, quelles sont les mesures prises pour ne plus être confronté à des rames retirées du service faute d’entretien?

      • Nicolas B.

        Et pourtant… Il y a quelques années, la RATP a mis fin à la la maintenance de nuit dans un atelier, à Massy je crois, pour seule raison économique.

    • Chloe

      Bonjour, serait-il au moins possible d’avoir les HORAIRES valable pendant cette période d’allègement? 4 trains sur 5 ne veulent pas dire grand-chose quand il faut attendre le suivant 20 min.
      Merci.

    • Lewden

      Bonjour, Par rapport à l’indisponibilité de 20% des trains sur la ligne B, j’ai entendu dire que cela était du à un droit de retrait exercé par une partie du personnel suite à la découverte d’amiante dans ces rames. Pouvez vous me confirmer ce dire?!
      Merci, Mme D. lewden

    • Frédéric DUFOURG

      Bonjour,
      Et donc tout d’un coup vous vous êtes aperçu que 20% du parc des trains devait être révisé et tous en même temps??

      Autre remarque, lorsque vous supprimez des rames, comme c’est le cas actuellement, peut-être pourriez-vous allonger le parcours des missions qui s’arrêtent à Laplace cela nous éviterait d’avoir des trains bondés aux heures de pointes.
      Cordialement,
      Frédéric DUFOURG

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Frédéric,
        Toutes les rames n’ont pu être visitées à la suite des inquiétudes d’une partie des agents qui avaient cessé partiellement leur activité. Un article plus détaillé a été publié sur ce sujet : http://www.rerb-leblog.fr/pourquoi-4-trains-sur-5-en-circulation-cette-semaine/
        Concernant l’allongement des trains terminus Laplace, cela peut être réalisé en opérationnel, en fonction des possibilités, pour renforcer de façon ponctuelle l’offre de base.

        • usager_laplace

          C’est vrai qu’il est particulièrement difficile de comprendre à quoi servent ces missions « Laplace » en pleine heure de pointe … Pourquoi ne pas prévoir ce type de mission que pour les heures creuses ?!

        • Céline (animatrice)

          Bonjour usager_laplace,
          Prolonger la desserte des missions terminus Laplace fait partie des pistes de réflexion, en concertation avec le STIF (qui définit l’offre de service sur la base de la fréquentation de la ligne).

        • jc

          En fait, c’est pour permettre d’exploiter de le 3ème quai pour faire des retournements.
          Dans l’idéal, il faudrait au moins pousser les trains jusqu’à Robinson et les retourner là bas.
          Dans les faits, Robinson ne permet pas de retourner plus de trains qu’il n’en fait en heure de pointe.

          Toutes les stations ne permettent pas de retourner les trains sans perturber le trafic, les stations dispos pour ça sont au sud :
          * laplace
          * robinson,
          * massy,
          * orsay,
          * st-remy
          les autres n’ont pas assez de quai pour permettre de laisser une rame arrêtée tandis-que d’autres la traverse.

          Il y a un gros chantier de prévu à Robinson pour permettre de retourner plus de trains.. mais d’ici là..

        • Nicolas B.

          jc,

          Je ne comprends pas.

          En quoi arrêter des trains à Laplace faciliterait l’utilisation d’un 3e quai pour des retournements?

          Au contraire.

          Si les trains continuaient leur route, ils libéreraient la place, donc toutes les opérations que l’on veut à Laplace en seraient facilitées.

        • Nicolas B.

          Ils libéreraient la place, à Laplace, ha ha!

    • WENDLING

      Quel exemple de planification et d’organisation !
      Cela n’est pas très professionnel

    • Serge PERARD

      Bonjour,
      Je suis très surpris par cette « péripétie » inédite dans l’inénarrable florilège d’excuses avancées pour expliquer une dégradation temporaire du service sur la ligne B.
      En effet, j’ai beaucoup de mal à me convaincre que ces maintenances récurrentes ne soient pas prises en compte de manière routinière. Après tout, 10000 km ne représentent pas grand chose pour une rame qui effectue probablement bien plus de 500 km par jour ! Je m’interroge donc sur le caractère prétendu exceptionnel de cette opération et je me demande s’il ne s’agit pas plutôt d’un problème de manque de personnel que la Direction de la RATP n’avouera évidemment pas mais sur lequel les partenaires sociaux de l’entreprise pourraient opportunément communiquer, le cas échéant.

    • J-Christophe Martin

      Bonjour,
      La maintenance préventive se déroulant en fonction de données prévisibles (ici le nombre de km parcourus) elle peut se programmer longtemps à l’avance afin de ne pas impacter le service.
      Visiblement ce n’est pas le cas pour le RER B puisque nous devons subir « un allégement temporaire du plan de circulation » (4 trains sur 5) en raison de l’indisponibilité de trains qui sont actuellement en maintenance préventive.
      Quelles dispositions allez-vous mettre en place pour qu’un tel dysfonctionnement ne se reproduise plus ?
      Cette question est également valable pour la maintenance d’autres équipements du réseau qui causent régulièrement des problèmes sur la ligne, comme la signalisation (plus de 3 pannes depuis le début de l’année pour ce que j’ai pu constaté et qui est donc probablement très sous-estimé).
      Si les équipes de maintenance manquent de bras, n’hésitez pas à embaucher !
      En espérant que la situation s’améliore rapidement et durablement,
      Cordialement
      J-Christophe Martin

    • Micky Keeren

      Si je disais que j’étais étonnée, je mentirais! Quelle invention, ce RER B, sauf que cela ne me fait plus rire depuis pas mal de temps.

      Une entreprise qui marche, c’est une entreprise qui planifie, ne serait-ce que l’entretien des rames ici.

      Et même pas le courage d’annoncer ces retards avec quelques jours en avance pour que nous qui dépendrons hélas de vos incompétences (au pluriel, oui oui) sont mis devant le fait accompli. Bravo une fois de plus!

    • fourmaux

      bonjour
      ça fait 16 ans que je prends le rer B, et il y a toujours des problèmes,là vous dites qu ils ont retiré des trains,les gens en n marre, on va se virer de notre boulot à cause de vous, des gens font des malaises, d autres meurts, c est une angoisse permanente.
      donc arrêtez de faire des greves ou faire semblant qu il y a des problèmes .
      vous avez une bonne place au chaud, alors STOP vous vous foutez de notre gueule, 16 ans de d angoisse à cause de vous je suis tres mal,et malade, et je pas seul dans mon cas, par contre pendant la cop 21 pas de soucis??? bizzarre et quand il y a un match au stade!!!idem ça roule .
      ceux qui prennent le train c est pour bosser, là vous les empecher de bosser, allez à matignon ou autre, faire vos revendications !!!merci

    • ybc

      J’habite le long du tronçon nord du RER B (la partie exploitée par la SNCF) et je me demande puisque ce sont des Rames RATP qui doivent être révisée (j’y crois à moitié vu les coups que nous ont fait vos conducteurs ces derniers jours…) si vous ne pouvez pas demander des renforts auprès de Transilien SNCF : par exemple en rendant les trains de la ligne K disponibles pour desservir cette partie de la ligne et en réutilisant des trains mis hors service (pour des raisons x ou y) pour avoir au moins une desserte optimale entre Paris et la partie nord de la ligne aux heures de pointe (pour être en règle avec la loi).

      Et je vous suggère de faire vos révisions lorsque le service ne demande pas une desserte fine de la ligne (en été par exemple ou les weekends et aux heures creuses de la journée) ou de nuit, l’impact sur la ligne B du RER sera alors plus supportable.

    • doris

      Pourquoi au moins ne pas prévoir des trains plus utiles, comme remplacer les trains pour Laplace ( qui ne servent déjà pas à grand chose en temps normal ) par des Massy dans la direction de la banlieue sud ? cela tend à prouver que ce n’est pas pas un problème de trains mais plutot de personnel, à moins que le personnel de la ratp soit en plus incompétent à organiser ( on voit bien d’ailleurs qu’il est impossible d’obtenir des horaires ), ou sans volonté à informer précisément les gens

      • Céline (animatrice)

        Bonjour doris,
        Sur la ligne B, il existe 3 niveaux d’offre de transport : « hiver », « été » et « plein été ».
        L’offre qui est actuellement appliquée sur la ligne est l’offre « été », qui correspond à plus de 75% environ de l’offre initiale, et qui comprend entre autres des terminus Laplace. Nous partons donc de cette base. Cependant, en opérationnel et en fonction des possibilités offertes, nous pouvons étendre le trajet d’un train pour renforcer l’offre de façon ponctuelle.

        • Nicolas B.

          Merci Céline. J’émets un doute sur ces « plus de 75 % ». Pour certains cas, on est à 71 %. Cf mes autres commentaires ici. Si ces « plus de 75 % » sont à considérer globalement, alors comment seraient-ils calculés? Sur le nombre de trains?

        • Nicolas B.

          Céline, excuse-moi, dans mon commentaire, j’ai oublié de citer « environ ».

    • Dominique M.

      Bonjour Céline,

      Je ne peux qu’être d’accord avec tous les messages publiés par les usagers.

      A titre d’exemple, ce matin, à la gare Arcueil-Cachan, le train de 8h37 était bondé (seules 2 ou 3 personnes ont pu monter par porte – et dans quelles conditions ! des sardines sont plus à l’aise dans leur boîte!!).

      Le train de 8h40 était, heureusement, lui, accessible.

      Mais après, il y avait un train terminus Denfert-Rochereau suivi de 2 trains sans arrêt, ce qui amenait, au mieux le prochain train assurant une mission complète, vers 9h00.

      Comment est-il possible qu’en heure de pointe (horaire auquel tous les parents déposant leurs enfants à l’école prennent ensuite le RER pour aller travailler – et non pour se balader ou faire des courses!) il puisse y avoir un intervalle de 20 minutes -au mieux- entre deux trains assurant une mission complète.

      Par ailleurs, vous ne savez peut-être pas que nous subissons déjà des retards et fréquences délirantes entre deux bus 187 (qui assurent la liaison avec le RER B depuis Fresnes) du fait de travaux sur la voirie paraît-il ; vous me direz que ce n’est pas la faute de la RATP, peut-être, mais cela fait beaucoup tout de même : il faut prévoir quasiment 30 minutes de marge pour être certain d’être à l’heure à un RDV, entre les problèmes sur le bus et sur le RER.

      Alors, on ne peut qu’être agacé par les excuses toutes plus belles de la RATP et tout ce vocabulaire de plus en plus fourni pour expliquer toutes les anomalies du réseau.

      Force est de constater que le Grand Paris Express ne sera réalisé qu’à l’horizon 2020 (au mieux des prévisions) pour la première ligne, 2030 pour la suite (en théorie). Que fait-on jusque là ???

      La population empruntant le RER B ne cesse d’augmenter, compte tenu de toutes les constructions d’immeubles en petite couronne. Que va-t-il se passer avec un réseau vieux de plus de 35 ans, avec des rames dont la maintenance n’est, apparemment, pas gérée, avec des roulants qui cessent leur travail pour un oui ou pour un non, notamment et surtout sur cette ligne.

      Quid de la sécurité des voyageurs dans ces conditions ? Quid de la qualité de leurs déplacements ?

      Est-ce vous qui devez rattraper les heures de travail non faites à cause des retards du RER B ? Est-ce vous qui devez gérer les relations avec l’employeur pour expliquer des retards répétitifs, pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir des horaires souples ?

      Et pourquoi parle-t-on tout le temps du plan d’amélioration de la ligne A du RER comme étant une priorité? La situation du RER B n’est pas mieux mais ce n’est pas une priorité!!! Pour les usagers, au quotidien, c’en est une !!!

      Et quid des 2 trains sans arrêt qui se suivent en heure de pointe le matin à la gare d’Arcueil Cachan ? Lors de la réunion publique pour le Grand Paris Express de mars 2012, une dame du STIF avait publiquement annoncé que très prochainement, avant la fin de l’année (2012), les trains marqueraient tous l’arrêt à la gare d’Arcueil-Cachan, suite à la croissance de la population et suite à l’insistance du maire à ce sujet. Nous sommes en 2016 : qu’en est-il de cette promesse?

      Finalement, tout le monde nous ment… sauf mon relevé de compte quand il affiche que j’ai été prélevée de 70 euros par la RATP pour mon Navigo.

      Notre quotidien est un enfer car, même quand ça roule, on a déjà mal commencé la journée, en se stressant à l’avance des éventuelles difficultés que l’on risque d’avoir ! Est-il normal de s’étonner quand le train roule sans encombre, alors qu’on devait plutôt s’étonner quand il y a un incident… qui est désormais une normalité sur cette ligne!!!

      Céline, ce message n’est pas contre vous, bien-sûr… Vous n’y êtes pour rien…
      Mais, on en a marre d’être pris pour des imbéciles, des sardines en boîtes et des vaches à lait…

      J’ose espérer que ce message ne sera pas censuré car, sinon, j’aurai une encore plus triste image de la RATP…

      Bien à vous,

      Dominique M.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Dominique,
        A la lecture de votre commentaire, je comprends que vous souhaitiez emprunter un train en direction de Mitry-Claye ?
        Pour revenir à la journée de mardi et aux horaires indiqués, deux trains en direction de Mitry-Claye ont marqué l’arrêt en gare d’Arcueil-Cachan : à 8h40 puis à 9h (ce dernier, initialement prévu à 8h55, a été légèrement retardé en répercussion d’un retard pris sur un train précédent).
        Entre ces deux missions, deux trains sans arrêt ont traversé la gare, suivis à 8h52 d’un train en direction de l’aéroport Charles de Gaulle, puis à 8h55 d’un train en direction de Denfert-Rochereau (celui-ci a été ajouté pour renforcer l’offre). Pour se rendre à Paris, une attente maximale de 12 minutes a ainsi pu être observée en gare d’Arcueil-Cachan, entre 8h40 et 8h52.
        Nous ne sommes pas sur une offre habituelle, cela se ressent sur les conditions de voyage. Heureusement, la situation se débloque et nous espérons retrouver une cadence normale dès la fin de cette semaine.
        Concernant le renforcement de la desserte de la gare d’Arcueil-Cachan, des négociations sont actuellement en cours avec le STIF, rien n’est donc encore acté. Dans un premier temps, à l’occasion des travaux prévus en 2017 dans le cadre du Grand Paris, nous souhaiterions mettre en place une desserte systématique de la gare d’Arcueil-Cachan. Une desserte qui pourrait être pérennisée par la suite.

      • Nicolas B.

        Oh non, à cette heure-là, « tous les parents […] » ne prennent pas le RER pour aller travailler. Beaucoup de parents ne travaillent pas, et beaucoup de parents travaillent près de chez eux, voire chez eux, donc sans prendre le RER pour y aller.

    • Marie-Jo92

      Allégement du titre de transport….. ou réduction du passe Navigo puisque vous réduisez vos transports !!!

      • Nicolas B.

        Ce serait très bien. Mais cela a déjà été fait récemment. 🙂

    • FR4

      Usager quotidien de la branche de Saint-Rémy, je ne comprends pas comment est gérée cette maintenance. À croire qu’un grand nombre de trains arrivent à cette échéance quasi-simultanément. Où est l’anticipation pour éviter une telle situation ?
      Ou est-ce encore un discours de façade pour faire passer un énième mouvement social ?
      Entre les retards quotidiens, des informations sur les quais erronées sur les heures de passage (Aulnay-sous-Bois : le train est à quai alors qu’il est annoncé dans 1 à 2 minutes) et des rames toujours pas toutes renovées (je n’ai que faire de savoir qu’on a traité que les MI79 et pas les MI84), et maintenant cette gestion de maintenance qui laisse à désirer, cela fait trop !
      la qualité de service devrait être une priorité, et même s’il y a eu du progrès, on en est très loin.

      • Nicolas B.

        En quoi cela te gênerait que les rames ne soient pas toutes rénovées??

        Perso, je préfère les anciennes, comme beaucoup de monde.

        • Betty

          conserver les anciennes rames, pourquoi pas mais qu’elles soient nettoyées. Il faut avoir le cœur bien accroché lorsqu’on regarde des années de crasse accumulées entre les sièges et les parois. Et les couleurs foncées sont bien pratiques pour qu’on ne distingue pas les taches innombrables.

        • Céline (animatrice)

          Bonjour Betty,
          A l’instar des trains MI79, les trains MI84 font l’objet d’un nettoyage quotidien aux différents terminus de la ligne B et, mensuellement, d’un nettoyage en profondeur (cf. Le programme de nettoyage des trains).
          Je comprends cependant votre vision, les MI84 étant plus encrassés. Un projet est en cours de discussion avec le STIF pour la remise à niveau des rames MI84. Je ne manquerai pas de vous tenir informés de l’évolution de ce projet.

        • Arsene

          Moi je préfère les MI79 rénové car ils sont plus propres que les MI84.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour FR4,
        Cette situation, qui a conduit à l’immobilisation d’un certain nombre de trains, ne pouvait être anticipée. Pour en savoir plus, je vous invite à lire l’article complémentaire : http://www.rerb-leblog.fr/pourquoi-4-trains-sur-5-en-circulation-cette-semaine/. Heureusement, depuis ce week-end, nous avons pu revenir à une offre normale.
        Concernant le programme de rénovation des trains MI79, depuis la fin de l’année 2015, plus aucun train MI79 non rénové ne circule sur la ligne. Un projet de remise à niveau des rames MI84 est à l’étude, en concertation avec le STIF. Lorsque cela sera acté, je ne manquerai pas de vous en faire part.
        Concernant l’affichage en gare d’Aulnay-sous-Bois notamment, il peut s’agir du délai de mise à jour du système. Si cela se reproduit, n’hésitez pas à le signaler via le formulaire dédié : http://www.rerb-leblog.fr/signaler-un-desagrement/. Nous pourrons ainsi effectuer une recherche plus poussée. D’avance, merci.

    • Kheir-eddine

      Les nouveaux horaires proposés à partir du 16/02 ne sont pas non plus respectés. Aujourd’hui, Le train de 07h44 au départ du Bourget vers Saint remy n’est jamais passé, c’est le suivant qui est arrivé à 07h55!!! si on mets 4 trains sur 5 et qu’il y en a qui sautent on est mal barré!!!!

    • kirkenes

      Bonjour Céline,

      Je voudrais juste savoir si vous seriez prête à jurer que ces perturbations ne sont liées en aucune manière à un problème d’amiante

    • Trouillet thierry

      N’est-ce pas 2 problèmes 1)amiante sur certains trains 2) droit de retrait ??!!

    • Céline (animatrice)

      Bonjour à toutes et tous,
      Beaucoup de questions suscitées par cet article. L’information était un peu pauvre, je l’accorde.
      Vu la situation sur la ligne, nous voulions dès lundi apporter quelques éléments de compréhension sur les circulations que vous connaissez ces derniers jours. Et en même temps nous ne pouvions à ce stade détailler trop les raisons, car cela peut gêner les discussions en interne, ce que personne ne souhaite.
      Au regard de vos questions et incompréhensions, un article complémentaire a été publié sur le blog, que vous retrouverez ici : http://www.rerb-leblog.fr/pourquoi-4-trains-sur-5-en-circulation-cette-semaine/.
      J’espère qu’il apportera les éclairages nécessaires.
      Pour conclure sur les prévisions de trafic, l’offre de 4 trains sur 5 est maintenue jusqu’en fin de semaine. Nous vous tiendrons bien évidemment informés des évolutions.
      Je tiens enfin à vous remercier pour la patience et la compréhension dont vous faites preuve. Nous savons que les conditions de circulation ne sont pas des plus agréables et nous mettons tout en oeuvre pour revenir à une situation normale le plus rapidement possible.

      • usager_laplace

        Désespérant … La façon avec laquelle vous communiquez est navrante … Désolé Céline, mais là, je trouve que la RATP et la SNCF touchent le fond. Ce problème a été remonté par la presse dès ce week end. Votre message (pourtant vous êtes dans la société !) n’était pas pauvre mais malhonnête.

        Pour finir, ce problème gêne bien d’avantage les clients que « les discussions internes », ne vous moquez pas de nous …

    • travelling

      Un rer en approche
      Promettait c’est fastoche
      D être a l heure s’il vous plait
      L’abonnement nous le vantait.
      Disparaissant parfois
      Jouant de nos esprits naifs
      Il nous faisait croire
      A un vaisseau furtif.
      Notre estomac noué
      En espoirs accrochés,
      Reduisait ses affichages
      En epitaphes de nos retards.
      Quand soudain un panneau
      N ayant pas bu que de l’eau
      Promettait erreur fatale
      Ses trains a une minute d intervalle,
      Les voyageurs songeurs
      Oubliant toute valeur,
      Prêts a battre des records
      Tentaient de grimper a bord.
      Mais il n’est pas encore venu
      Ce jour tant attendu,
      Ou au moins pendant un mois durant
      Dans un rer a l heure maintenant,
      Nous rêverons au bel azur et au doux corail
      Plutôt qu’ a l âpreté du rail.

    • Nicolas B.

      Bonjour,

      En plein hiver, depuis lundi 15 février, et au moins pour toute la semaine, le RER B roule pour ainsi dire en horaires d’été.

      La RATP, et la SNCF, annoncent 4 trains sur 5. Dans la vraie vie, aux heures creuses, c’est moins de 4 trains sur 5. Passons.

      La RATP, et la SNCF, expliquent la perturbation par « une indisponibilité de trains ». Ce qui n’est pas faux. Pourtant, donner la cause réelle contiendrait des mots comme maintenance, grève, droit de retrait, amiante. La RATP, et la SNCF, arrivent à masquer tous ces mots. C’est une performance. Passons.

      J’aimerais comprendre une chose.

      Des trains sont indisponibles. Bon. La RATP a maintenant mis en place une grille horaire spéciale pour cette semaine allégée. Selon ces horaires, et selon ce que j’ai constaté dans la vraie vie, en semaine, le matin, en pointe, les RER B de et vers Robinson roulent au 1/4 d’heure. [Au lieu de toutes les 12 min en temps normal.] C’est donc que la RATP a assez de trains disponibles pour faire rouler des RER B au quart d’heure de et vers Robinson. Alors question: Pourquoi, en semaine, en heures creuses en journée, les RER B de et vers Robinson roulent-ils à un intervalle de 21 ou 22 min? Ces 21 ou 22 min d’intervalle sont dans la grille horaire spéciale, et sont ce que j’ai constaté dans la vraie vie. Alors qu’en temps normal dans ce cas l’intervalle théorique, et réel quand tout va bien, est 15 min.

      J’aimerais avoir une explication.

      Merci.

    • X

      Bonjour

      J’aimerais savoir pourquoi les trains de la ligne B ne marquent plus d’arrêt à Aulnay ni au Bourget par exemple.

      Certains trains sont directs Roissy et quasiment vides, tandis que ceux qui desservent toutes les gares du parcours sont quasiment bondés à chaque fois, du coup on voyage comme des animaux !!

      Il serait temps de revoir sérieusement cette question et aussi de prévoir des trains à étage.

      Quand on utilise cette ligne au quotidien je peux vous affirmer que ce n’est vraiment pas une sinécure, sans compter tous les strapontins qui ont été arrachés et pas remplacés

      J’espère que quelque chose serait fait en ce sens, car il est plus que temps de s’en occuper.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour X,
        Des trains directs Gare du Nord<>Aéroport Charles de Gaulle circulent aux heures creuses sur le RER B. En dehors, tous les trains marquent l’arrêt dans ces gares sauf éventuellement en cas d’incident. Avez-vous une date précise afin que je puisse effectuer une recherche ?
        Pour revenir aux trains directs, effectivement, ces derniers sont parfois peu remplis. Ils sont cependant importants, notamment pour les touristes à destination ou en provenance de l’aéroport Charles de Gaulle, mais aussi pour les employés de Roissy.
        Concernant les rames plus capacitaires, le renouvellement de la flotte de trains est prévu courant 2025 a priori. Différents éléments doivent être pris en compte pour le choix du matériel, à 2 étages par exemple : l’évolution des flux de voyageurs à l’horizon 2025 ? la fluidité des montées/descentes (plus on met de voyageurs dans un train, plus cela prend du temps) ? les adaptations nécessaires au niveau de l’infrastructure ? Si vous souhaitez en savoir plus sur ce dernier point, je vous invite à lire l’article suivant : http://www.rerb-leblog.fr/les-adaptations-des-infrastructures-necessaires-au-deploiement-de-nouveaux-trains-sur-la-ligne-b/.