03052017

Découvrir

6

Bientôt les beaux jours, mon vélo, je peux ?

Où et comment se déplacer avec son vélo pour emprunter le RER B ?

L’usage du vélo au quotidien se développe rapidement en Île-de-France. Sur la ligne B du RER, vous êtes de plus en plus nombreux à l’utiliser pour vous rendre dans nos gares voire l’emmener avec vous.
De ce fait, des projets se développent et des nouvelles solutions adaptées émergent, que ce soit pour trouver un stationnement ou  pour envisager un partage.

Voyagez avec votre vélo dans le RER : les règles de bon usage

Pour des raisons de place disponible, vous ne pouvez pas emporter votre vélo dans le métro, les bus, les tramways.
Cependant, dans le RER, la ligne B notamment, vous pouvez transporter votre vélo :

   – Les samedis, dimanches et jours fériés toute la journée ;
   – Les autres jours avant 6h30, entre 9h et 16h30, puis après 19h.

Pour accéder aux quais et passer en toute légalité, l’accès par le portillon, généralement utilisé pour les poussettes, vous sera accordé.
Et pour info, pas besoin de billet pour le vélo 😉

Vous pourrez poursuivre votre voyage dans les espaces prévus à chaque extrémité des rames : les plateformes signalées par un pictogramme spécifique.

Toute circulation à vélo, (ou encore sur skateboard, patinette, roller, mono-roue électrique ou sur tout autre cycle) est strictement interdite notamment sur les quais et dans les trains. Vous seriez entièrement responsable des accidents dont vous seriez victimes ou que vous causeriez à des tiers ou à des agents.
C’est dangereux pour vous et pour les autres !

Garez votre vélo près d’une gare RER : les solutions

32 abris vélos, (près des gares au sud de de la ligne) ont fait leur apparition dans les années 2000 pour les stationner. Gratuits, ces espaces ont été déployés à proximité des gares de la ligne.

Ces abris sont identifiés par un fanion vélo. Toutefois, ces abris vélos ne sont ni surveillés ni gardiennés.

 

Il existe toutefois des solutions de stationnement sécurisées : « Veligo ».
Ces espaces, financés par le STIF, vous permettent de stationner tout 2 roues non motorisés, 7j/7, 24h/24. Ils sont fermés et équipés d’un système de vidéo protection. Le tout pour 20€ par an.

Une condition néanmoins : être détenteur d’un Pass Navigo en cours de validité et souscrire à un abonnement sur le site : http://veligo.transilien.com
Ou via le formulaire papier disponible dans les gares équipées.

 4 gares sont équipées au nord de la ligne B :

  • Villeparisis
  • Le Bourget
  • La Courneuve-Aubervilliers
  • La Plaine Stade de France

Expérimentation OUIVélo gare de La Plaine Stade de France

Depuis le 26 avril, et pour une durée de 4 semaines, un tout nouveau service de vélo partage est expérimenté sur notre ligne.
Le concept : louer un vélo de la flotte OUIVélo pendant la journée pour un déplacement quotidien ou de loisir.

L’application mobile permet de connaître la disponibilité du vélo et le smart cadenas de le sécuriser dans des lieux d’intérêt comme les gares, les places de centre-ville ou les parcs. L’assurance couvre le vélo pendant la durée de la location.

Les vélos seront disponibles en gare de La Plaine et de Stade de France pendant la semaine toute la journée. Ils seront restitués le soir dans la gare où ils ont été empruntés le matin.

OUIVélo utilisera le Veligo de la Plaine pour stocker ses vélos et les membres de la communauté OUIVélo auront accès au Véligo pendant le test.
Pour en savoir plus cliquez ici !

Et si jamais vous avez un pneu à plat, un freinage difficile ou un problème de vitesses sur votre vélo… La RATP s’associe à la start-up RIDY pour vous proposer, vous voyageurs cyclistes, un service itinérant de réparation. Pour en savoir plus cliquez ici !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.

    • Caron Florence

      Bonne initiative, mais empreinter un vélo et devoir le remettre dans la même gare le soir même pas forcément évident

    • Cac

      J’écris vite un commentaire : magie du vélo, ou du Reparateur de RER qui est passé hier ? Ce matin ça marche. J’écris vite parce que sinon j’ai peur que ça se gâte et que je puisse plus écrire des belles choses.

    • yfe

      Il y a aussi un véligo au sud de la ligne B, à Massy-Palaiseau. Il est en service depuis mars. Il est installé côté SNCF, RER C.

    • manusabi

      Bonjour, voyager à vélo contrairement à ce qui est affirmé n’est pas gratuit. Les personnes allant réellement au travail en vélo pourront vous l’assurer. IL est donc dommage que la RATP, entreprise soit disant écologiquement engagée ne fasse pas d’effort pour inciter l’usage de la bicyclette, ni même en faveur de ses salariés… Tout est un frein à l’usage de la bicyclette en région parisienne car rien n’est fait encore réellement pour favoriser ce mode de transport…

      Les plages horaires imposées à la mixité vélo transport en commun usage de la bicyclette ne sont pas compatibles avec cette inter modalité des transports en communs. Pas de complémentarité vélo train possible donc en usage pour les trajets domicile travail…

      l’installation des garages à vélo, leur localisation, leur conception, tout comme les « piste cyclables » se fait de façon désordonnée et non réfléchie. Il n’y a pas de volonté politique d’intégrer le vélo en tant que mode de transport a part entière.

      Il n’est pas difficile de voir que les personnes qui réalisent ce installations ne doivent pas souvent faire du vélo, ou alors jamais en ville…

    • NAul

      Les vélos sont interdits en heure de pointe mais n’hésitez pas à occuper le peu d’espace libre avec votre trottinette électrique. Idéalement quand les trains sont en retard et les wagons deux fois plus remplis que d’habitude. Profitez-en pour écouter la musique à fond et ignorer superbement les passagers qui se blessent sur votre engin. Ce ne sera qu’un soir comme les autres.

    • Kitelle

      J’ai déjà vu quelqu’un, en heure de pointe, dans un wagon non dédié, avec un vélo. Et dans un cas, où nous pouvions difficilement bouger car nous étions très nombreux. Et oui il est vrai, qu’une grosse pluie orageuse touchait toute l’ile de France à ce moment là.
      On fait quoi dans ce cas là?