10122015

Au quotidien

17

Commander, payer et valider son titre de transport depuis son mobile

La RATP, SNCF, Gemalto et Orange s’associent au sein d’une joint-venture baptisée Wizway Solutions, dédiée au développement de la Mobilité sans contact, avec le soutien du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, et du Ministère des Transports.

 

blog_rerb_wizway_2Leur ambition : proposer aux voyageurs, courant 2017, une solution de billettique dématérialisée destinée à faciliter les déplacements, tous modes de transport confondus (métro, RER, tram, bus, TGV, etc.). Pour l’utilisation de ce service en Île-de-France, un accord du STIF sera préalablement nécessaire.

Comment ça marche ?

Concrètement, grâce à votre mobile, vous pourrez acheter un titre de transport et le stocker dans votre carte SIM de manière sécurisée. Au moment d’effectuer votre voyage, il vous suffira de présenter votre téléphone devant les valideurs ou les bornes ainsi qu’aux agents chargés du contrôle, même si votre téléphone est éteint ou déchargé.

La solution de Wizway Solutions s’appuie sur deux standards de l’industrie, d’une part la norme internationale de billettique sans contact Calypso, largement adoptée en France, et d’autre part la technologie NFC du téléphone mobile.

Elle sera compatible avec les différents systèmes d’exploitation des constructeurs de mobile, et les différents opérateurs télécom en France, et, à moyen terme, à l’international.

Que pensez-vous de cette solution ? Donnez-nous votre avis !

    Derniers articles du blog du RER B

    Une nouvelle tête pour nos échanges en ligne

    Que s’est-il passé ce vendredi 5 juillet sur la ligne B ?

    L’été sur la B : les horaires sont prêts !

    Les commentaires sont fermés.

    • Cécile

      Bonjour,

      Ca peut ne pas être mal. Cela peut éviter les tickets démagnétisés.

      D’où ma question : cela marchera par exemple si on achète un carnet de ticket. Est-ce que c’est vraiment stocké à l’intérieur du téléphone ? (je ne sais pas comment marche les billets TGV sur internet car j’ai trop peur de ne plus avoir de batteries quand arrive le contrôleur :)) Comment cela marche si j’ai des tickets de différents types, en attente ? Est-ce qu’à terme on l’utilisera pour nos pass navigo ?

      Je n’ai pas tout compris, vous faites des articles un peu trop modernes pour moi. Est-ce qu’il faudra une adaptation des tourniquets des gares ?

      • Théo

        Même question que Cécile .
        Pour les tickets , faudra changer les tourniquets ? Si on je trouve sa excellent ! Comme sa plus d’excuse bidon lors d’un contrôle . Finis les j’ai oublier ma carte , je l’ai perdu , patati et patata …

        • Céline (animatrice)

          Bonjour Cécile et Théo,
          Pour répondre à votre première question Cécile, grâce à une application mobile dédiée, vous pourrez acheter et conserver sur la carte SIM de votre téléphone votre pass, vos tickets ou encore vos billets de train. Si vous n’avez plus de batterie, pas de panique, les équipements sauront lire les titres stockés dans la carte SIM, votre téléphone n’aura donc pas besoin d’être allumé ou chargé.
          Pour assurer le traitement des titres de transport dématérialisés, il ne sera pas nécessaire de changer les équipements. Une mise à jour des logicielles devra néanmoins être réalisée.
          Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à consulter le dossier de presse, accessible ici (et globalement compréhensible, même pour les moins geeks d’entre nous ;)) : http://www.sncf.com/ressources/dp_mobilite_sans_contact.pdf

    • CB

      Concentrer tous les outils de la vie quotidienne (carte bancaire, passe Navigo, …) dans le téléphone portable est une des pires fausses bonnes idées.

      Il suffit de se faire voler son portable pour perdre tous ces outils en même temps.
      Et jusqu’à preuve du contraire, un téléphone tenu en main pour consulter les news ou jouer est plus intéressant et accessible aux voleurs que le passe rangé au fond de la poche ou du sac.

      En plus, ça ne fonctionne plus si la batterie du téléphone s’est totalement déchargée après une longue partie de jeu dans un train stationné durablement en pleine voie.

      • CB

        Correction, je n’avais pas vu qu’il est prévu que ça marche même si le portable est déchargé, ce qui annule mon second point. Mais le premier (problèmes supplémentaires en cas de vol du portable) reste entièrement valide. il est même aggravé par la possibilité donnée au voleur d’utiliser les titres de transport chargés sur le téléphone volé.

        • Céline (animatrice)

          Bonjour CB,
          Je comprends, cet aspect peut effectivement représenter un frein. Cependant, en cas de vol ou de perte de votre mobile, l’opérateur de transport pourra selon la nature des titres de transport interdire leur utilisation ou les annuler.
          Nous parlons aujourd’hui de Smartphone mais cette solution pourrait se déployer sur d’autres supports (bracelet ou montre par exemple). Chaque utilisateur pourra ainsi trouver le support qui lui convient le mieux.

    • Armelle

      Pour ma part, je suis tout à fait pour. Le Navigo a marqué le début de la dématérialisation du ticket de transport. Il faut désormais aller encore plus loin. C’est pour moi une vraie démarche de progrès et je pense que l’idée rencontrera le succès tant les smartphones et Iphones sont devenus nos outils quotidiens pour tous les usages. Et puis fini les longues files d’attente passées à recharger son navigo.

    • vingtcentimes

      La pire idée du moment…
      Sérieusement, tenir son pass navigo dans sa main et le passer pour ouvrir les portes, c’est une chose, mais tenir un téléphone, surtout avec la taille qu’ils font maintenant, c’est risquer de le faire tomber, de le rayer, etc…

      Celui qui a pondu ça n’a jamais utilisé un portique au quotidien… Essayez déjà de rendre certains portiques plus réactifs : être obligé de passer 2 ou 3 fois son pass pour que les portes s’ouvrent par endroits ou attendre 2 à 3 secondes que les portes s’ouvrent (à Cluny Sorbone par exemple). Ce sont des endroits où il faut que les choses se fassent rapidement, et une queue se forme très vite. On va rigoler si vous rajouter la possibilité de passer avec son smartphone…

      Sans parler, effectivement des risques de vol.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour vingtcentimes,
        Cette solution peut se déployer sur d’autres supports : bracelet, montre, etc.
        En cas de vol ou de perte du téléphone, en contactant l’opérateur de transport, ce dernier pourra immédiatement interdire l’utilisation des titres de transport ou les annuler.
        Cette technologie est déjà utilisée en Corée du Sud par exemple. L’application T-Money propose ainsi d’acheter avec son téléphone mobile des billets pour tous les transports de l’agglomération : métro, bus, taxis, trains, etc (une application qui draine déjà 20% du trafic régulier).
        En Europe, les Pays-Bas, le Royaume-Uni ou encore la Scandinavie ont également adopté cette solution qui gagne vraisemblablement du terrain.

    • usager_laplace

      Intéressant ! Notamment pour gérer les abonnements qui sont peu pratiques dans leur gestion.

      Cependant, utiliser le téléphone comme support est maladroit. Le sortir pour passer le portique est risqué (vol, bris, …). Pourquoi ne pas améliorer le système actuel plutôt ?

      Au passage, certains portiques (comme ceux de Saint-Michel côté Sorbonne) sont défectueux et se ferment trop rapidement ou ne s’ouvrent pas entier. Il faudrait peut-être mieux améliorer ces systèmes ?

    • Jacquin

      Bonne initiative. Mais tout le monde n’a pas un smartphone;
      Ne pourrait-on pas avoir aussi un « porte monnaie rechargeable » analogue au pass navigo pour les voyageurs occasionnels ?

      • Céline (animatrice)

        Bonjour usager_laplace et Jacquin,
        Effectivement, nous ne sommes pas tous équipés d’un Smartphone. D’autre part, certains peuvent être réticents à l’idée de le sortir. Heureusement, cette technologie peut se déployer sur d’autres supports tels que des bracelets ou des montres. Chaque utilisateur pourra ainsi trouver le support qui lui convient le mieux.
        Concernant les portiques de la gare de Saint-Michel @usager_laplace, ce problème ne nous a pas été remonté. Néanmoins, il est vrai que la fermeture de ce type d’appareil de contrôle est parfois trop réactive, notamment lorsqu’un voyageur se présente prématurément derrière son prédécesseur. Il est ainsi recommandé d’attendre le passage complet du voyageur précédent avant de valider son titre de transport. Si un dysfonctionnement devait se reproduire, n’hésitez pas à le signaler via le formulaire afin qu’une dépêche soit réalisée.

    • maaaaaaaaaaaaaaartin

      Bonjour,

      Est-ce que ce système fonctionnera pour les utilisateurs occasionnels? L’idéal serait un système « pré-payé »: on charge une certaine somme d’argent sur sa carte/son téléphone, dont chaque trajet est déduit. C’est comme ça que fonctionne le train dans la baie de San Francisco. Évidemment il faut alors obligatoirement pointer à l’entrée et à la sortie, sans quoi on paye pour toute la ligne. En tout cas ça permet d’éviter d’acheter des tickets pour chaque type de voyage, ce qui est pratique. Merci pour votre attention.

      Martin

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Martin,
        La solution Wizway s’adresse à la fois aux voyageurs réguliers ou occasionnels, l’ambition étant de réunir au sein d’un même support l’ensemble des titres de transports : tickets, carnets, abonnements.
        La solution que vous évoquez est une solution du type « porte-monnaie » ou « réserve transport », qui peut être gérée par Wizway. Ce produit tarifaire n’existe pas aujourd’hui en Île-de-France, mais des réflexions sont en cours sur ce sujet, notamment au sein du STIF (seul décideur des produits tarifaires).

    • E.cuty

      C’est de pire en pire. Où est le contact avec les gens?
      tout garder sur un portable est une erreur absolue, on perd le portable, on se le fait voler ou tout simplement il se casse, tout est perdu. Rester sur le sytème actuel est mieux

      • Céline (animatrice)

        Bonjour E.cuty,
        L’objectif est de centraliser les titres de transport (tickets de métro, billets de train, de bus) sur un seul et même support, qui peut être un téléphone, mais pourquoi pas un bracelet ou une montre.
        En cas de vol, l’opérateur de transport pourra aussitôt interdire l’utilisation des titres de transport ou les annuler.

    • Lachkar

      Bonjour. Oui il serait temps que ce service existe car 1/2 de queu a marne la valle c pas possible !!!