Les horaires du RER B mardi 2 et mercredi 3 juin. Rappel : port du masque et attestation obligatoire aux heures de pointe.

Vous trouverez ci-dessous les affiches horaires pour les 2 et 3 juin. Nous vous invitons à vous déplacer uniquement si nécessaire, à respecter scrupuleusement les gestes barrières, à porter impérativement un masque et à vous munir d’une attestation aux heures de pointe.

Les horaires pour mardi 2 et mercredi 3 juin

Vos trains en direction d’Aéroport Charles-de-Gaulle 2 / Mitry-Claye mardi 2 juin et mercredi 3 juin 

Vos trains en direction de Saint-Rémy-lès-Chevreuse / Robinson mardi 2 juin et mercredi 3 juin 

A partir du lundi 25 mai et jusqu’au vendredi 26 juin (et donc ce week-end), tous les soirs à 23h (semaine et week-end), la circulation entre Gare du Nord et Aéroport Charles de Gaulle 2 /Mitry-Claye sera interrompue dans les deux sens.

Ces deux derniers mois, les travaux prévus sur votre ligne ont dû être reportés en raison de la situation sanitaire due au COVID 19. L’offre de transport proposée actuellement entre Gare du Nord et Aéroport Charles de Gaulle 2 / Mitry-Claye sera maintenue tout le mois de juin, permettant la réalisation des travaux.

 

 

 

 

 

 

 

COP21 et le RER B : quelques réponses à vos questions

Pour la COP21, le RER B renforce la desserte de la gare du Bourget. Comment la ligne adapte-t-elle son offre ? Ce renforcement peut-il être pérennisé ?

Au regard de vos interrogations relatives au dispositif mis en place sur le RER B pour la conférence de Paris sur le climat, nous tenions à vous apporter quelques précisions.

Plus de 40 000 visiteurs sont attendus pour la COP21. Combien d’entre eux prennent le RER B ?

Pour la COP21 et en fonction des éléments dont nous disposons, 2/3 des participants environ devraient emprunter le RER B pour se rendre à la conférence. Des navettes de bus gratuites ont été mises en place entre la gare RER et le site de la conférence au parc des expositions du Bourget.

Le RER B a l’habitude d’accueillir des événements exceptionnels et de gérer des flux supplémentaires importants. A titre de comparaison, un match au stade de France c’est plus de 80 000 spectateurs en une seule soirée, un salon comme Batimat ou Japan Expo près de 30 000 voyageurs supplémentaires sur certaines journées.

Pour la COP21, la desserte de la gare du Bourget est renforcée avec 1 train toutes les 3 minutes aux heures de pointe et 1 trains toutes les 5 minutes aux heures creuses et le week-end, dans les deux sens. Concrètement, quels sont les changements apportés par rapport à l’offre habituelle ?  

Il faut distinguer les heures de pointe et les heures de moindre affluence, dites heures creuses.

En heure de pointe et dans le sens de la pointe (banlieue nord vers Paris le matin et Paris vers banlieue nord le soir ; sens utilisé majoritairement par les utilisateurs quotidiens du RER B), la desserte est identique avec 1 train toutes les 3 minutes.

blog_rerb_cop21_bourgetDans l’autre sens, qu’on appelle la contre-pointe (de Paris vers la banlieue nord le matin et dans l’autre sens le soir), certains trains s’arrêtent uniquement en gare de La Plaine – Stade de France puis sont acheminés directement vers leur emplacement de garage. Pendant la COP21 ces trains marquent des arrêts supplémentaires en gare de La Courneuve – Aubervilliers et en gare du Bourget.

En heure creuse il y a en moyenne 1 train toutes les 7 min 30 qui s’arrête au Bourget, dans chaque sens. Pendant la COP21 les trains habituellement directs entre Paris et la gare de l’Aéroport Charles de Gaulle s’arrêtent systématiquement au Bourget. Cela porte la fréquence à un train toutes les 5 minutes en heure creuse, dans les deux sens.

Pourquoi ne pas pérenniser l’offre de transport mise en place pendant la COP21 ?

Nous mettons en place des arrêts supplémentaires sur certaines gares quand un événement à caractère exceptionnel amène des flux supplémentaires qui justifient une offre spécifique. Nous le faisons en gare de La Plaine Stade de France lorsqu’il y a des matchs au stade de France ou en gare du Parc des Expositions lorsque se tiennent des salons importants au Parc des Expositions de Villepinte. Au Bourget ce n’est pas la première fois que nous procédons à un renforcement de l’offre pour un événement particulier : pour la fête de l’Humanité  ou pour le salon de l’aéronautique, nous mettons aussi en place des arrêts supplémentaires des trains directs Paris > Aéroport Charles de Gaulle.

En l’occurrence pour la COP21, le flux supplémentaire attendu est essentiellement dans le sens Paris > Le Bourget le matin et dans l’autre sens le soir. Ce n’est pas le sens habituel des voyageurs qui utilisent quotidiennement la ligne B pour aller travailler ou pour d’autres activités sur Paris.

blog_rerb_Bus_COP21Il faut aussi souligner que ce renforcement d’offre sur le RER B pour aller au Bourget est corrélé à la mise en place par la RATP de navettes de bus entre la gare et le site de la conférence. Cette offre de service complète RER et bus a été mise en place de manière spécifique par rapport à un flux attendu vers un lieu précis : le site de la conférence. En parallèle, un autre itinéraire par la ligne 7 du métro a aussi été organisé.

Comment et avec quels partenaires s’organise ce renforcement d’offre ?

L’adaptation de l’offre de transport pour cette conférence a été anticipée sur la base des éléments fournis par l’organisateur, dans ce cas précis le « Secrétariat Général de la COP21 », qui s’appuie lui-même sur les prévisions d’affluence transmises par l’ONU en tenant compte de l’expérience des précédentes conférences (Lima, Copenhague…). Une réflexion a ensuite eu lieu avec le Syndicat des Transports d’Île-de-France (STIF) pour évaluer précisément le besoin (nombre de visiteurs attendus, plages horaires concernées, provenance des visiteurs, etc.).

La direction de ligne unifiée SNCF/RATP du RER B a apporté son expertise pour proposer une réponse adaptée. Nous avons cherché à ne pas fragiliser le trafic, ce qui nous a amené à proposer seulement des arrêts supplémentaires sans rajouter de trains.

blog_rerb_cop21_signaletiqueEn complément du renforcement de la desserte et en fonction de l’événement, des mesures d’accompagnement particulières peuvent être aussi être mises en œuvre dans les trains et dans les gares pour orienter et informer les voyageurs : agents Welcome, « gilets verts » COP21, annonces en anglais, signalétique adaptée….

Pendant la COP21, un dispositif spécifique sera-t-il mis en place pour veiller au bon déroulement des circulations ?

Les dispositifs habituels sont renforcés par une cellule de veille et des personnels compétents sont placés en vigilance particulière sur le terrain. Un représentant du RER B est également présent au Poste de Commandement Opérationnel de la COP21 pour assurer une coordination efficace entre le Centre de Commandement Unique de la ligne B et les autorités qui supervisent le bon déroulement de la conférence.

Partager cet article