08012014

Au quotidien

27

Dérangement de signalisation entre Châtelet – Les Halles et Gare du Nord

Mardi 07 janvier, un dérangement de signalisation a été détecté entre Châtelet - Les Halles et Gare du Nord.

Hier, en fin d’après midi, vous avez pu rencontrer des difficultés lors de votre trajet, sur la ligne B notamment. Vers 16h, un feu de signalisation du système de cantonnement (qui sert à espacer les trains) a présenté une indication limitant la vitesse des trains, et par conséquent, le nombre de trains en circulation.

Les équipes de maintenance des voies  se sont immédiatement rendues sur place pour identifier l’origine de l’incident affectant la signalisation.

Après plusieurs séries d’investigations, la cause du dérangement a pu être identifiée vers 20h. Celui-ci résulte de la présence d’un tronçon de rail, en attente de pose. Ce dernier a généré de faux contacts sur les voies, suite aux vibrations provoquées par la circulation des trains. Il a aussitôt été isolé électriquement. Néanmoins, le trafic est resté perturbé jusqu’en fin de service.

Derniers articles du blog du RER B

Travaux entre Paris – Gare du Nord et CDG 2 / Mitry-Claye les 21 & 22 septembre : vos déplacements

« Face à l’univers » : le CNRS ouvre ses portes ce week-end

Marie Adam, directrice du RER B

Tchat de rentrée avec Marie Adam

Les commentaires sont fermés.

  • Tomas

    On s en est rendu compte de la perturbation. De toute façon il y toujours quelque chose qui ne va pas sur cette ligne. Ça devient insupportable.

  • Bebe

    Tout le monde sait que ce tunnel pose de nombreux problèmes et personne ne sait où trouver l’argent pour l’améliorer ou pour l’élargir et faire passer les trains des lignes D et B en parallèle. On parle d’un coût de l’ordre du milliard, alors je ne m’attends pas à un exploit dans les années à venir sur cette partie du tronçon.

  • Silvol

    encore cette signalisation, ça deviens énervant…
    Merci par contre pour ce blog, je ne connaissait pas, mais il est bien fait, et assez clair.

  • 6hmat

    Des « difficultés », Oh! Le bel euphémisme.
    Qui ne s’en n’est pas rendu compte ?
    Connaissez-vous la différence entre une difficulté et un problème ?
    Le rerb ne transporte plus les franciliens correctement en dépit du coûts de leurs abonnements, et des hausses répétées depuis 3 ans.
    Le système de zone est archaïque. Il constitue une double peine peur ceux qui habitent loin du centre de Paris et de leur lieu de travail.
    Limitez les arrêts intramuros à certaines grandes stations (gare du Nord – Châtelet – Cité universitaire) aux heures de pointes et pensez à ceux qui doivent se rendre en bout de ligne, chercher leur bus local. Les maillages intramuros leur est offert pour le prix d’une carte 1-2.
    Les motifs sont invraisemblables et injustifiables tant ils sont répétés.
    Je paie une petite centaine d’euros pour un trajet journalier minimum de 2:30 assis quand tout va bien mais ça n’arrive jamais. Debout, dans des trains bondés et en retard, c’est la règle. Les incidents, il y en a toujours et aux heures de pointe, bien entendu! Tout ça, c’est un problème.
    Quand tout va bien, c’est tellement rare qu’on se prête à croire qu’on aimerait le train.
    La vérité, c’est que si vous aviez de l’intérêt pour vos usagers, depuis le temps, vous auriez trouvé des solutions à ce problème.
    La vérité malheureusement c’est que ça va continuer, été comme hiver, 365 jours par an. Ensuite vous nous vendrez le grand Pari(s)! Et 10 ans de travaux.
    Vous auriez dû voir nos têtes, hier soir, avec vos annonces invitant à descendre des rames au motif de régulation et l’impossibilité de remonter dans les suivantes.
    Des quais bondés, et ces touristes dépités, en route pour l’aéroport, avec leurs gros bagages ! Une vraie honte ferrovière.

  • Nicolas78955

    Vous êtes sérieux ? C’est le fait d’entreposer le long de la voie ferré des rails supplémentaires en prévision qui est la cause ? C’est la cause du calvaire d’hier soir. Les mots ne suffisent pas à exprimer ma colère devant ce qui est une forme de blague ! Une forme de mépris total et un manque de professionnalisme complet et de sérieux des agents en charge de l’organisation des travaux et de la maintenance sur le terrain. Le motif rend la situation encore moins inacceptable au vue des conditions dans lesquels cet incident à été géré. Un vrai calvaire pour faire son trajet.

  • Nicolas78955

    Cet article de votre part devait à minima se terminer par « Vous priant d’accepter nos excuses ». C’était le minimum pour ponctuer cet article !

  • Jeannot91

    C’est quand même incroyable : de manière récurrente, on a le droit à ce message plusieurs fois par mois : « Problème de signalisation entre Châtelet et Gare du Nord »
    a) Dans le secteur privé, ça passe une fois, maximum 2 fois, mais la 3ème fois, la ou les personnes responsables du problème se font virer pour faute
    b) Sur le RER B, les équipes de maintenance s’en moquent ou quoi? Pas de dangers de se faire virer, alors on laisse faire, en se disant « C’est pas mes oignons… »
    Hallucinant

    • Josinho

      Encore et toujours des problèmes… Plus d’ 1h15 pour faire un trajet censé duré 35 minutes…
      Le jour où les politiques utiliseront les transports en commun, il y aura certainement des changements… Enfin, ce n’est pas près d’arriver… Où sont les élus locaux pour soutenir les usagers et demander de manière virulente des conditions de transports adaptés?
      Des problèmes récurrents et au quotidien. Les causes techniques liées à la gestion (signalisation, caténaires, incendies…) représentent la très grande majorité des retards et des suppressions. C’est anormal.

  • nimportenawak

    Bonsoir, si j’ai bien compris, ce problème ne provient pas d’une panne matériel et aurait pu être évité non ?

  • denis91

    et ca recommence ce matin 9 janvier
    MAIS C EST QUOI CE M….R

    TOUT avait été révisé et rénovée non ?

    RAZ LE BOL

    ALORS USAGERS METTONS NOUS EN GREVE

  • Nico

    Bonjour,

    Je trouve que c’est déjà un bel effort de la part de la RATP d’expliquer aux usagers les causes des différents problèmes observés sur la ligne. Et s’il y a un nouveau billet à chaque incident, ça justifie un emploi à plein temps…
    Ce matin, c’est donc rupture de caténaire, c’est bien ça ?
    Je serais intéressé de savoir aussi, pour chaque type de problème, ce que la RATP prévoit pour éviter qu’il ne se reproduise (maintenance préventive ?) ou que les conséquences soient moindres pour les usagers.

    Cordialement,
    Nicolas.

    • Romu

      Un bel effort !?!
      Ça c’est sûr, savoir pourquoi on a des crasses presque tout les jours ça nous avance à un point !

      Le mieux ça serait qu’en plus de savoir, des mesures soit prisent et que les lignes de RER s’améliorent.

      Mais j’ai arrêté de croire au père-noël le jour ou j’ai mis un orteil dans la ligne B.

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Nico,
      Des travaux de maintenance sont régulièrement effectués sur l’ensemble de la ligne B, notamment sur les voies, la signalisation et la caténaire. Ils ont généralement lieu de nuit, une fois le service terminé.
      D’autre part, des exercices sont également organisés, visant à améliorer la gestion des situations perturbées et la prise en charge des voyageurs. Ce soir par exemple, un exercice d’évacuation se déroulera dans le tunnel de Gare du Nord. Je vous en ferai un compte rendu très prochainement.

  • Henri

    Ce matin, c’est le chaos….merci encore beaucoup…..et les conditions météo ne sont pas mauvaises, ça promet quand il va faire froid ! Bon courage aux galériens du rail ! 🙂

  • rafale95

    Ces problèmes de signalisation sont récurrents entre Chatelet et Gare du Nord (hier à 17h30 j’ai mis 60mn pour faire LAPLACE -> GARE DU NORD au lieu des 20/25mn ce qui m’a fait loupé mon train de banlieue alors que j’étais parti avec 30mn d’avance car j’avais un rendez-vous important) ?
    Quelles moyens sont mis en oeuvre pour résoudre ces pb de signalisations ?
    Pourquoi ont-ils toujours lieu sur la ligne B !

    Ce matin encore le B interrompu entre Gare du Nord et Chatelet ce coup ci c’est un caténaire qui a laché et toujours aux heures de pointes.

    La seule chose qui s’améliore sur le B c’est la communication sur les incidents (twitter, blog).

    Prévoyez-vous un dédommagement sur le prix du pass Navigo pour les « clients » de la ligne B car il n’est pas normal de payer plein tarif un service qui a autant de problèmes (pannes matériels roulant, clim HS, problèmes de signalisation, accidents voyageur, grève) ?
    Sur une année les retards cumulés représentent des journées perdues avec des conséquences non négligeables : stress, rendez-vous ratés, emplois perdus, …

  • Robert

    Est-ce que vous allez aussi faire un article sur la panne de caténaire d’aujourd’hui ?

    Vu toutes les perturbations sur le RER B, je crains que le rythme soit difficile à suivre !

    • Céline (animatrice)

      Je suis actuellement en train de réunir l’ensemble des éléments.
      Je vais tenter de le tenir au mieux 🙂

  • Céline

    « Le RER B a désormais son blog, pour tenter de réconcilier le train et ses usagers ».

    Laissez-moi rire…
    Comment voulez-vous « tenter de réconcilier » alors que depuis la rentrée c’est le bordel quasi-tous les jours.

    Ah ! C’est sûre début septembre, nouveaux horaires, trains omnibus, tout roule et laisse penser que malgré que le temps de parcours soit rallongé c’était « LA SOLUTION » !

    Pensez-vous ! C’était une feinte, histoire de berner les usagers comme d’habitude, ça a duré quoi ? Un mois ? Et en octobre les nombreux « incidents » sont revenus !

    Ce matin encore, on entend à la radio que les usagers de la ligne L et K allaient être indemnisés car ils ont subi pleins de problème ces derniers temps ! 30 % ! Ils en ont de la chance !!!

    Que ceux de la ligne B, eux on s’en cogne, tout roule, pourquoi faire un geste commercial ?! A quand remonte le dernier geste commercial ?

    On paie 105 € (zone 1-4) par mois, pour avoir quoi ? Une ligne de luxe ? A ce prix-là on demande juste à avoir quelque chose de correct, à l’heure, mais au lieu de ça on est traité comme du bétail.

    La SNCF mériterait que les usagers ne paient plus leurs abonnements Navigo. Au pire il se passera quoi ? Vous vous mettrez en grève ? Pas grave, ce ne sera pas pire que d’habitude !!! J’arrive même à dire que finalement les jours où la SNCF annonce un préavis de grève, que ça roule mieux malgré la suppression de trains, et l’interconnexion !

    Je pourrais écrire un roman tellement je suis en colère contre ce système qui ne fait qu’empirer !

    • Guillaume K

      Bonjour,

      Il serait intéressant que vous fassiez un article sur chaque problème rencontré sur la B, l’heure de début et de fin d’incident.
      Effectivement, quand sur des comptes rendus d’activité il est affiché 78% de trafic normal par mois (dans un mauvais mois en plus), ça me fait doucement rire.
      Cela signifie qu’environ 4 trains sur 5 roulent sans problèmes ?
      Qui est en charge de compter les retards ?
      D’ailleurs, avec le problème d’aujourd’hui, ça fait -3% de régularité pour le mois de janvier !

    • plouf

      Oui enfin tu pourrais rajouter la RATP dans la liste… C’est clair qu’oser nous facturer un service qui n’est pas rendu, ça s’appelle du vol.

    • Jeannot91

      D’accord avec vous, Céline

      En plus, les augmentations de tarification pour la RATP sont au dessus du taux de l’inflation, et ce depuis pas mal d’années.
      Sans avoir de résultats probants sur le RER B

      Une honte

  • Guillaume K

    Bonjour,

    Il serait intéressant que vous fassiez un article sur chaque problème rencontré sur la B, l’heure de début et de fin d’incident.
    Effectivement, quand sur des comptes rendus d’activité il est affiché 78% de trafic normal par mois (dans un mauvais mois en plus), ça me fait doucement rire.
    Cela signifie qu’environ 4 trains sur 5 roulent sans problèmes ?
    Qui est en charge de compter les retards ?
    D’ailleurs, avec le problème d’aujourd’hui, ça fait -3% de régularité pour le mois de janvier !

    • Jeannot91

      @Guillaume : à une époque, l’astuce trouvée par la RATP, pour faire remonter les statistiques de régularité des trains, était de faire circuler des rames vides entre 2 destinations aux heures creuses…
      Maintenant, pour respecter les contraintes du STIF, c’est de supprimer carrément les missions : une mission annulée, donc pas de retard… Je sais, c’est un peu tordu. A moins que j’ai mal compris ce qu’une personne en gare m’avait expliqué cet automne…

      Je remarque que depuis cet été, en station du Guichet, on a en moyenne 3 trains par heure qui s’arrêtent à cette station, vers Paris, au lieu de 4 à 5 trains… On en a moins, et ça marche toujours aussi mal, voire pire…

      Encore et toujours la honte…

      • lilhoaprive

        Bonjour,je ne sais pas qui vous a racontez cela mais ce n’est pas pour soigner nos statistiques que nous décidons de supprimer un train. En tant que régul je sais qu’un train supprimé c’est autant de places en moins pour nos voyageurs. Je peux donc vous assurer que la suppression n’intervient qu’ en dernière mesure (avarie matériel par exemple). Et que nous essayons au maximum de prendre les mesures de compensation (arrêts supplémentaires). Pour finir je sachez que nous avons également des objectifs de production. donc un train qui ne roule pas ne fait pas de retard certes mais impacte nos obligations de production.

  • Céline80

    Quel peu d’intérêt vous portez aux usagers du REB B. Il est honteux de payer de telles sommes chaque mois pour notre titre transport quand on sait la piètre qualité de services. Comment qualifiez notre ras-le-bol, notre exaspération, notre colère ? que vous ne semblez pas entendre sinon pourquoi nous soumettre à de telles conditions de transport ? Vous niez complètement les usagers.

  • 12035

    Bonjour,
    On nous a fait tout un tintamarre concernant le renouveau du RER B mais rien ne change, toujours les retards à répétitions / Trains supprimés / Grèves /Pannes
    Des trains bondés, A éviter les origines « ADP », les places assises servent de portes-bagages une honte.
    A quoi ont servit les années de travaux ?
    A quand un mois normal sur cette ligne car un seul truc ne tombe pas en panne c’est le prix du NAVIGO, chaque mois c’est débité à l’heure ! ! !

  • henry25

    « Après plusieurs séries d’investigations, la cause du dérangement a pu être identifiée vers 20h. Celui-ci résulte de la présence d’un tronçon de rail, en attente de pose. Ce dernier a généré de faux contacts sur les voies, suite aux vibrations provoquées par la circulation des trains. »

    Bonjour,

    Tout d’abord, je tiens à remercier la RATP et la SNCF de communiquer sur les causes des retards.

    Cependant, suite à une discussion avec un ami ingénieur INFRA à la SNCF, j’ai appris que les rails devaient être attachés.
    Dans ce cas, pourquoi celui-ci ne l’était pas?