05022016

Au quotidien

16

Des conditions de circulation difficiles sur le RER B

Un mouvement social et la panne d’un train ont fortement perturbé les circulations sur le RER B le jeudi 4 février 2016.

Nous avons conscience que la journée d’hier a été particulièrement éprouvante pour les voyageurs du RER B. Vous avez été nombreux à nous interpeller, en particulier sur le fil Twitter du RER B, il nous semblait donc important de revenir sur cette journée.

Une offre réduite de moitié

Comme vous le savez, le RER A et le RER B ont été marquées hier par un mouvement social. Sur le RER B, cette grève s’est traduite par la réduction du nombre de trains et par un changement obligatoire à Gare du Nord pour poursuivre en direction du sud ou du nord de la ligne. Pour aider et orienter les voyageurs, plus d’une centaine d’agents ont été déployés à Gare du Nord sur la journée. Les annonces sonores ont par ailleurs été renforcées sur la ligne, avec également des annonces multilingues.

Avec 1 train sur 2 sur l’ensemble du service, les conditions de voyage ont souvent été difficiles et les trains surchargés. La panne d’un train, survenue entre les gares du Bourget et de La Courneuve – Aubervilliers, a entraîné des perturbations supplémentaires en fin d’après midi.

Panne d’un train entre les gares du Bourget et de La Courneuve

Vers 16h, une panne survenue sur le train AFFY80 en direction de Paris, a entrainé son arrêt complet entre les gares du Bourget et de La Courneuve – Aubervilliers peu après. Le Centre de Commandement Unique a reporté les circulations sur la voie dite « directe », adjacente à celle habituellement empruntée par la ligne B, pour éviter de paralyser la circulation des autres trains.

Au même instant, des agents en charge du matériel ont été dépêchés pour aider à la réparation de la panne, de même que du personnel de la ligne pour organiser l’évacuation des voyageurs de la rame AFFY80. Un certain temps a cependant été nécessaire pour permettre aux équipes d’atteindre le train en panne située à plus d’1 km de la gare d’Aubervilliers et à plus de 2 km de la gare du Bourget.

Vers 16h55, des voyageurs du train AFFY80 sont descendus sur les voies, entraînant l’arrêt immédiat de toutes les circulations, de Gare du Nord à Aulnay-sous-Bois, dans les deux sens. Pour maintenir la desserte des autres gares, des  navettes ferroviaires ont été mises en place entre Aulnay-sous-Bois et Mitry-Claye et entre Aulnay-sous-Bois et l’aéroport Charles de Gaulle.

Après  avoir obtenu l’assurance que les circulations pouvaient reprendre en toute sécurité, avec l’aide notamment sur place du personnel de la ligne et des agents de la sûreté, les trains ont pu reprendre leur marche progressivement vers 18h30.

A l’écoute de vos suggestions

Vous avez été un certain nombre à me questionner sur la nature du mouvement social, ce que je comprends parfaitement. Cependant, comme j’ai pu l’expliquer dans un de mes commentaires, les remarques et commentaires qui découlent de ces échanges dépassent mon périmètre, et les réponses qui peuvent être apportées semblent rarement satisfaisantes. Il n’est pas dans mon rôle de trancher ou de commenter le bien-fondé ou non d’une grève, je pense que vous pouvez le comprendre. Je laisse le soin à tout un chacun d’apporter leur éclairage sur le sujet, mais c’est un débat dans lequel je ne rentrerai pas. En revanche, mon rôle ici est de vous livrer des informations sur l’état du trafic et de recueillir vos témoignages et vos propositions d’amélioration, portant entre autres sur l’information sur le mouvement social et les incidents dans les gares et sur nos différents supports, et sur l’orientation des voyageurs en gare.

Derniers articles du blog du RER B

Travaux du dimanche 18 août entre Gare du Nord et Aulnay-sous-Bois : ce qu’il va se passer

Une navette Massy – Orsay ? Notre étude, notre réponse

« Chassé-croisé » : des photographies anciennes à découvrir de manière ludique

Les commentaires sont fermés.

  • Jeannot91

    Deux ans de Blog du RER B et nous revenons au point de départ

    Déprimant

    Bon week end

  • XavierS

    Un autre commentaire plus pratique: le problème d’information vendredi 05/02 à 19h30 à Chatelet suite au véhicule bloquant les voies à Gentilly.
    Les agents responsables de l’information sur le quai ont indiqué une « interruption du trafic entre Laplace et Cité Universitaire »,
    – dans un premier temps sans indiquer « dans les 2 sens »: donc aussi vers le Sud pour les personnes attendant à Chatelet
    -puis en indiquant « dans les 2 sens », mais sans indiquer le durée prévue du blocage.

    Il fallait avoir ViaNavigo pour avoir l’information que le retour du service était prévu à partir de 21h40, soit 2h plus tard. Or il y avait sur le quai 1000 à 1500 voyageurs dont la journée de travail pour certains avait déjà été rallongée par l’incident de Bourg La Reine le matin.

    Je suis donc allé moi-même au service d’information pour avoir confirmation de l’heure et surtout obtenir l’annonce sur le quai de l’interruption de 2h. (avant de prendre M4 +bus 128 bondé: 1h20 de voyage).

    Question: pourquoi un cadre de la RATP n’a t-il pas été suffisamment vigilant pour que l’arrêt du trafic pendant au moins 2h soit annoncé le plus rapidement possible sur tous les quais? Savez-vous que faire à l’avenir pour que cela n’arrive plus?

    (Merci par contre à l’équipe de ViaNavigo)

    • jc

      Pour avoir été sur place..

      J’ai appelé le 3117 car il y avait des abrutis qui s’amusaient à rentrer par le trou béant de la barrière enfoncée par la voiture.. pour aller voir ce qui se passait un peu plus bas au niveau du RER.
      C’est con.. on ne leur a sans doute pas dit, que les caténaires juste à 1m de la figure, ça peut faire très mal.

      J’ai ensuite appelé pour prévenir qu’en fait, le trou n’avait pas été causé par un gars en mal de sensation forte.. mais par une voiture qui avait finie sur les voies.

      Visiblement l’information n’était pas arrivée jusqu’au 3117.. qu’un accident était arrivé 15 minutes avant.

      La police est arrivée 30 minutes après l’accident. (je les ais croisés alors que j’allais à Laplace à pied).

      Un certain nombre de gens sur les quais à Laplace ne comprenaient pas la gravité de la situation.

      Ne pas hésiter à enfoncer le clou : une voiture sur les voies : c’est trafic coupé jusqu’à fin de service.. avec de gros moyens pour mettre des alternatives en place.

      Très beau point de la part de la RATP : la branche sud a été retournée à Bourg La Reine et à La place afin d’assurer un peu le service.
      Mon temps de trajet a été doublé ce jour là.. Il n’a été QUE doublé ! je dis bravo 😉 Il y a quelques années, je serais rentré à pied.. et là c’était fois 4.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour jc et merci pour ce retour.
        Concernant le 3117, vous avez eu le bon réflexe !

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Xavier,
      Je vous remercie pour votre retour. Je l’ai transmis au service concerné afin d’en savoir plus sur l’information délivrée en gare de Châtelet. Nous avons fait une extraction des annonces. Je vous confirme que l’heure de reprise a été donnée en gare dès 19h49, avec une reprise estimée dans un premier temps vers 21h. Le message a ensuite été actualisé en fonction des événements. L’heure de reprise a également être relayée sur le site RATP et SNCF, de même que sur le fil Twitter @RERB.
      Le sens de l’interruption aurait pu être précisé. Généralement, c’est le cas lorsqu’une seule direction est impactée. On pourra aussi privilégier « de Laplace à Cité Universitaire » par exemple. C’est une suggestion que je retiens et remonte. En incident, il est toujours bon d’avoir le plus de précisions possibles.
      Une interruption de trafic n’est jamais agréable. La chute du véhicule sur la voie a cependant nécessité une forte mobilisation, notamment pour couper la voiture, l’extraire de sous le train et l’évacuer des voies. Plus d’une quinzaine de bus ont ainsi été commandés pour permettre aux voyageurs de poursuivre leur chemin. Si vous souhaitez en savoir plus, un retour sur incident a été publié sur le blog : http://www.rerb-leblog.fr/un-vehicule-tombe-sur-les-voies-en-gare-de-gentilly/. Je tiens enfin à vous assurer que toutes les équipes étaient à pied d’oeuvre pour permettre aux circulations de reprendre.

      • XavierS

        Bonjour Céline,

        Merci de votre réponse. Je vous confirme que c’est bien vers 19h50 (cf 19h49) que j’ai été au bureau d’information, et que la personne a l’accueil a sur ma demande appelé (au PC) son/sa collègue chargé-e des annonces sur le quai. Extrait du dialogue:
        « Savez vous jusqu’à quelle heure la circulation sera bloquée?
        « – »
        « L’avez vous annoncé en gare? »
        « – »
        « Alors pouvez vous le dire? J’ai un usager qui a vu l’information sur son application mobile »
        « L’annonce sera bien faite, Monsieur ».

        Merci au moins de nouveau à votre collègue de l’accueil. (Et à Via Navigo !). La question qu’on peut néanmoins se poser, c’est pourquoi le PC n’a pas eu l’idée seul de fournir l’information. Comme vous le savez, c’est important de fournir l’information le plus vite aux voyageurs et la répéter régulièrement, de façon déjà qu’ils puissent se réorganiser rapidement et d’autre part pour que les flux soient redirigés avec régularité, sans risques de bousculades, ni de surcharge brutale des autres lignes.

        Pour la formule annoncée, la mention « dans les 2 sens » était à mon avis obligatoire pour éviter tout malentendu. Soit:
        – « dans les 2 sens, entre Laplace à Cité Universitaire »
        ou
        – « dans les 2 sens, entre Cité Universitaire et Laplace ».

      • Céline (animatrice)

        Bonjour XavierS,
        Nous tiendrons compte de ces retours pour continuer à améliorer l’information voyageurs.
        L’heure de reprise a effectivement été délivrée un peu tardivement. La caractère atypique de cet incident a rendu difficile l’évaluation de cette heure.

  • Jeannot91

    Bonjour

    Les mots s’usent, à force de répéter les mêmes suggestions : communication concise, utile, précise et efficace

    Cordialement

  • LGF

    Bonjour Céline,
    Ce matin j’ai pris un RER à Aulnay-sous-Bois direction Robinson. Arrivée à Côté universitaire, celui-ci s’était transformé en train PLIC pour Saint Rémy les Chevreuse. Bien entendu pas d’information dans le RER, et plus de 10 minutes de perdu à Bourg la Reine.
    Pouvez-vous donner des explications sur le changement de destination ?
    Pouvez-vous demander qu’une annonce sonore soit diffusée à bord du train pour informer les clients de ce changement ?
    Quelques mots d’excuses pour le désagrément seraient les biens venus.
    Cordialement

    • Céline (animatrice)

      Bonjour LFG,
      Je regrette que vous n’ayez eu l’information à bord de votre train.
      Afin qu’une recherche précise puisse être effectuée, pouvez-vous m’indiquer l’heure de départ du train depuis Aulnay-sous-Bois et/ou son code mission initial ? D’avance, merci.

      • LGF

        Bonjour Céline,
        Il était aux alentours de 8h00- 8h05 lorsque j’ai pris ce RER à Aulnay-sous-Bois.

        Cordialement

      • Céline (animatrice)

        Bonjour LGF et merci pour ces précisions.
        La mission initiale, le SOSI92, a effectivement été renommée en mission PLIC. Cette mesure de régulation fait suite à un acte de malveillance à Gare du Nord (une retenue de portes), entraînant sur le train concerné plus d’une quinzaine de minutes de retard.
        Nous avons par ailleurs rencontré des difficultés au niveau du suivi des trains, n’aidant pas à faciliter votre voyage, je le regrette.

  • cla92

    Lu sur le net ce samedi. Cela ne s’arrêtera t-il jamais? Après, le mouvement social aux raisons obscures, la voiture tombée sur les rails, la caténaire, le colis suspect et malaise, de nouveau une grève pour bien commencer la semaine, ce lundi? Je rêve. Et tout ça rien que pour le B. On gagne qqch après 10 raisons différentes?

    « RER B : le trafic sera perturbé lundi

    Seuls quatre trains sur cinq circuleront sur la ligne B du RER lundi, signale Le Parisien. Inquiète de la présence d’amiante dans la peinture sous certaines rames, une partie du personnel a en effet décidé d’exercer son droit de retrait. »

    Bon courage,

    Cdt

  • sr

    Merci pour cette deuxième journée de grève (vous pourriez au moins avoir l’honnêteté d’écrire que c’est une grève des agents de maintenance et non une indisponibilité des trains c’est un peu facile), c’est lamentable.
    Et merci pour les conditions déplorables de transport (obligée d’attendre 3 RER avant de pourvoir monter dedans) et après je dois payer tous les mois une carte de transport
    C’est vraiment inadmissible de votre part de faire grève (tout comme la journée du 4 février) et à quand les indemnisations????

  • Céline (animatrice)

    [Le commentaire de XavierS du 7 février a été retiré du présent fil de discussion car il mentionnait nominativement trois personnes en leur attribuant un rôle dans le mouvement de grève discuté. Nous ne cautionnons pas le contenu du commentaire et présentons nos excuses à ces personnes.]