#FortesChaleurs / Pour affronter les fortes chaleurs prévues ces prochains jours, pensez à vous munir d’une bouteille d’eau avant de quitter votre domicile pour vous hydrater régulièrement. Retrouvez toutes les informations en temps réel sur rerb-leblog.fr, ratp.fr, transilien.com et le fil twitter @RERB.

Echangez en direct avec le directeur du RER B

Relisez l’intégralité du tchat avec le directeur du RER B, Jérôme Lefebvre, et son successeur Denis Masure.

 
11:19 Céline
Bonjours à toutes et tous. Les directeurs viennent d’arriver. Le tchat va commencer d’ici quelques minutes !
 
11:28 Jérôme Lefebvre
Bonjour à tous,
Ravi de vous retrouver pour ce nouvel échange, visiblement très attendu puisque nous avons des dizaines de questions déjà.

Aujourd’hui, je serai accompagné par mon successeur au poste de directeur du RER B à partir de demain, Denis Masure.
 
11:28 Denis Masure
Bonjour à toutes et à tous,
Je suis ravi de pouvoir participer aux côtés de Jérôme à cet échange.
Je suis son adjoint depuis 1 an : je mesure donc pleinement vos attentes.
 
11:29 Commentaire de la part de Erwann
Bonjour. Les jours sans problème, ou le voyageur n’a pas à se plaindre du RER-B sont de plus en plus rares… quelles sont les mesures prises pour inverser la tendance?
 
11:29 Commentaire de la part de Edwige
Est-ce qu’un jour on peut espérer avoir un trafic normale en semaine sans panne de signalisation, de matériel ou toutes autres bêtises qu’on nous sort tous les jours ? Car le weekend bizarrement il n’y a quasi jamais d’incident !!
 
11:30 Jérôme Lefebvre
C’est vrai que les derniers mois ont été difficiles. Il y a eu des gros incidents sur lesquels je vais revenir, et bien sûr il y a eu aussi des mouvements sociaux.
 
11:32 Jérôme Lefebvre
Si on fait un retour depuis le début de l’année : janvier a été très perturbé, avec plusieurs incidents sur les infrastructures, des colis suspects… ça a duré jusqu’à mi-février, avec, vous vous en souvenez, la chute d’une voiture sur les voies à Gentilly (le 5/2 : voyez aussi cet article du blog http://www.rerb-leblog.fr/u…).
 
11:33 Jérôme Lefebvre
Ensuite en mars et avril la situation s’est améliorée. D’ailleurs la ponctualité du mois d’avril a été de 91,3 % : c’est le meilleur mois d’avril depuis 5 ans.
 
11:36 Jérôme Lefebvre
Malheureusement, vous l’avez vécu, la situation s’est dégradée à partir de mai.
Il faut d’abord citer cet événement extrêmement rare mais à lourdes conséquences, le 25 mai dernier, un camion, suite à un accident sur l’A10, est tombé sur les voies au sud de Massy Palaiseau, a pris feu, et a très sérieusement endommagé nos infrastructures.
Les circulations entre Massy Palaiseau et Orsay ont été perturbées pendant plusieurs jours : la forte mobilisation de nos équipes de l’infra jusqu’à la fin du week-end a permis de rétablir un trafic normal dès le lundi matin. (L’article : http://www.rerb-leblog.fr/c…).
 
11:40 Jérôme Lefebvre
Enfin, il y a eu les grèves. Elles ont eu surtout un impact très fort au mois de juin. Elles étaient liées à une réforme de l’organisation du travail à la SNCF et visant à harmoniser le cadre social entre les différentes entreprises ferroviaires sur le réseau ferré national, dans le cadre de l’ouverture à la concurrence.
Le conflit a eu aussi des liens avec la loi El Khomri bien que la SNCF n’était pas concernée par l’application de cette loi.
Nous nous sommes efforcés pendant toute la période du conflit social de faire circuler le plus de trains possibles en fonction du nombre de conducteurs disponibles, et d’assurer l’information des voyageurs et leur orientation dans les gares par la présence de « gilets rouges ».
 
11:42 Jérôme Lefebvre
Pour revenir aux 2 questions de départ : oui, les derniers mois ont pu être pénibles pour vous ; aujourd’hui, notre priorité est de retrouver au cours des prochaines semaines une qualité de service qui réponde le mieux possible à vos attentes. Je pense que c’est atteignable, et nous sommes vraiment mobilisés là-dessus.
 
11:43 Commentaire de la part de rbma
Lors des derniers mouvements sociaux, sur la partie sud les trains étaient terminus et départ Gare du Nord : 1/ Pourquoi choisir les voies 43 et 44 (quais différents) au lieu d’un couple de voie partageant le même quai (42-44 ou 41-43), ça serait nettement plus pratique ? 2/ Pourquoi aucune information sur le prochain train au départ AVANT de descendre sur le quai (pile ou face pour choisir le bon), les gilets rouges auraient été plus utiles à l’entresol que sur les quais 3/ Pourquoi les écrans affichaient systématiquement des informations fausses (ou avec tellement de retard qu’elle n’étaient d’aucune utilité) ?
 
11:47 Denis Masure
L’utilisation de la gare souterraine de Paris Nord est complexe : il faut tenir compte des circulations de la ligne D également. Il serait naturellement plus lisible pour les voyageurs de faire partir tous les trains depuis la voie 44. Malheureusement, ce n’est pas possible car les trains de la ligne D doivent passer sans être retenus par des trains de notre ligne en train de faire demi-tour.
 
11:48 Denis Masure
Il n’est pas possible par ailleurs de dédier les voies 41 et 43 à une des 2 lignes et les voies 42 et 44 à l’autre ligne, parce que les « cisaillements » de voies nous obligeraient à réduire encore plus le nombre de trains.
 
11:51 Denis Masure
L’information voyageurs est donc capitale à cet endroit, compte-tenu de cette configuration. Lorsque ça se passe comme prévu, l’affichage est correct. C’est en cas d’incident que les changements de voie peuvent être décidés au dernier moment, et l’actualisation de l’info n’a pas le temps de suivre, ou alors nous faisons le choix lorsque le délai est trop court de ne pas l’actualiser pour éviter des mouvements de foule, alors qu’un train part toutes les 5 minutes.
 
11:52 Commentaire de la part de Matt
Peut-on s’attendre à un remboursement d’une partie de notre forfait Navigo suite aux désagréments de Mai et Juin?
 
11:52 Commentaire de la part de silvio
1 ) A combien est estimé le dédommagement suite aux grèves de juin?
 
11:56 Jérôme Lefebvre
Je vois qu’il y a beaucoup de questions qui portent sur le remboursement suite aux grèves.
Nous avons conscience que vos conditions de transport ont été particulièrement difficiles sur certaines journées du mois de juin.
Comme il s’agit d’une grève SNCF, qui exploite la partie Nord de la ligne (dans le cadre de son contrat avec le STIF), seuls les clients abonnés et empruntant le RER B entre la Gare du Nord et l’aéroport Charles de Gaulle/Mitry-Claye pourront prétendre à un remboursement. Les modalités sont en cours de finalisation.
 
11:57 Jérôme Lefebvre
On mettra en ligne l’information sur ces modalités sur le blog dès qu’elles seront arrêtées.
 
11:58 Commentaire de la part de Messagemoderne
Bonjour, l’été dernier votre service com via Twitter m’avait assuré qu’au début 2016 100% des rames aurait renouvelées, or nous sommes à l’été 2016 et de vieilles rames circulent encore dans un état lamentable. Êtes vous conscient de l’image dégradée que vous véhiculer pour nous les clients et surtout les touristes qui affluent à CDG et dont l’une des premières visions de la France et leRER B. Trop peu de signalétique en anglais et d’annonce bilingue en 2016
 
12:02 Jérôme Lefebvre
Effectivement, la rénovation des rames MI79, qui représentent 80% du parc, est terminée depuis quelques semaines. Ces rames ont bien été rénovées à 100% comme le service com vous l’a indiqué. C’est une bonne nouvelle.
Maintenant, votre question reste pertinente, puisqu’il reste 20% du parc, les MI84, qui à ce jour ne sont pas rénovées. Des discussions sont néanmoins en cours avec le STIF pour lancer éventuellement un programme de rénovation complémentaire sur ce matériel là.
 
12:05 Commentaire de la part de Nervix
Bonjour, pouvez vous nous expliquer les critères de déclenchement des climatisations dans les ram de rer (moderne) ?? Il ne s’agit certainement pas de la température extérieur sinon la clim ne se déclencherais pas uniquement dans paris intra muros mais aussi dans le secteur sud (celui qui me concerne).
 
12:05 Commentaire de la part de @udrey
Les rames rénovées sont censées être climatisées. Cependant, comme les usagers ont pu s’en apercevoir lors des rares fortes chaleurs de ce début d’été, la climatisation ne fonctionne pas. Quand sera-t-elle réparée ? (et par pitié ne me parlez pas de fermer les fenêtres quand il fait plus chaud dedans que dehors)
 
12:05 Commentaire de la part de Gogo
Vous prenez le rer de temps en temps ? Que pensez vous de la chaleur, des gens rouges, dégoulinant de sueur, parce que votre clim ne fonctionne pas ou est inexistante ?
 
12:08 Denis Masure
Il y a beaucoup de questions sur la « climatisation ». Je pense qu’il faut d’abord préciser le système de ventilation qui fonctionne sur nos trains :
Aujourd’hui 80% des trains de la ligne B sont équipés de ventilation réfrigérée (les fameux MI79 rénovés). Il s’agit d’une fonction qui a été ajoutée sur ces trains pour améliorer le confort climatique à bord.
Toutefois, je voudrais préciser qu’une ventilation réfrigérée ce n’est pas une climatisation telle qu’on peut se la représenter pour une voiture qui roule fenêtres fermées avec une consigne précise de température.
La ventilation réfrigérée est un dispositif qui utilise l’air extérieur et le rafraichi de quelques degrés pour limiter l’élévation de la température à l’intérieur du train.
 
12:09 Denis Masure
Alors pourquoi ne pas climatiser ces trains me direz-vous ? Pour climatiser un train qui impose une fréquence importante d’ouvertures de portes (et donc de déperdition) il aurait fallu une puissance de réfrigération dont le dimensionnement serait si important qu’il ne pourrait être embarqué sur le train.
 
12:13 Denis Masure
Çà c’est le fonctionnement de la ventilation réfrigérée. Maintenant, ces équipements ne sont pas infaillibles. Depuis l’été dernier au cours duquel le pourcentage de disponibilité de ce système n’était pas satisfaisant, notre mainteneur a mis en œuvre un plan de fiabilisation qui s’est achevé avant le début de cet été. Il reste des clims qui ne marchent pas, mais le taux de disponibilité est bien supérieur à celui de l’année dernière. Mais nous avons parfaitement conscience des conditions difficiles rencontrées par nos voyageurs à bord des rames en dysfonctionnement.
 
12:16 Commentaire de la part de rbma
Bonjour, je m’interroge sur la durabilité théorique des rames rénovées, parce qu’entre l’usure du revêtement des siège, l’état de l’assise des sièges (beaucoup sont défoncés) et les plastiques thermocollés des cloisons qui se décollent, je trouve que l’usure est très rapide. Combien ces rames « rénovées » sont-elles censées durer ?
 
12:20 Jérôme Lefebvre
En moyenne, la durée de vie d’une rame se situe entre 40 et 45 ans. La rénovation permet d’améliorer les conditions de confort à l’intérieur de la rame jusqu’à la fin de vie du matériel. Mais indépendamment de cette rénovation, il y a des opérations de maintenance et de remplacement régulier de certains organes, qui permettent de maintenir la disponibilité du parc jusqu’à cette fin de vie.
Après, le matériel se dégrade aussi parce que quelques voyageurs (heureusement pas les plus nombreux !) ne le respecte pas. Il y a des incivilités, voire de la malveillance – et cela a un coût : nous sommes donc amenés à remplacer certains éléments de confort plus tôt que prévu. C’est le cas effectivement, en ce moment, pour les sièges.
 
12:21 Commentaire de la part de Nialie
Concernant les pannes de signalisation causées par un incident électrique, ne pouvez-vous pas anticiper leur survenue ? N’y a-t-il aucune opération de contrôle et de maintenance sur la ligne ?
 
12:24 Jérôme Lefebvre
On a parlé des trains, on va parler maintenant un peu des infrastructures : c’est vrai que c’est aussi une cause d’incidents. Malheureusement, le zéro défaut n’existe pas mais nous travaillons avec les équipes de l’infra pour améliorer la fiabilité de ces installations. En Île de France, SNCF Réseau met en oeuvre depuis maintenant quelques années un vaste plan de fiabilisation qui concerne aussi bien sûr notre ligne B : de gros investissements ont été faits sur la signalisation. Ils vont se poursuivre, avec notamment la modernisation des postes d’aiguillage de la partie nord de la ligne, qui va se faire en plusieurs étapes, en 2017-2018.
Il y a aussi la caténaire, qui fait l’objet d’une attention particulière, avec ces dernières années un plan de remise à niveau, et au cours des prochaines années, une rénovation complète par tronçon sur la partie nord.
 
12:26 Jérôme Lefebvre
Sur la partie Sud, le tronçon le plus sensible – dans Paris intramuros – fait l’objet lui aussi d’une maintenance renforcée. La ligne B, et de manière générale les lignes RER, sont pour la RATP une priorité en terme de maintenance des infrastructures.
 
12:29 Jérôme Lefebvre
Ces efforts ont déjà produit des effets, même si on n’est pas encore au résultat complet : par exemple, en période de fortes chaleurs, nous avons été amenés au cours des dernières années à mettre des ralentissements sur certaines zones au nord de Paris, ce qui a pu perturber le trafic. Cette année, comme l’année dernière, ces zones devraient être très limitées, avec quasiment aucun impact sur le trafic.
J’en profite d’ailleurs pour remercier les équipes de l’infrastructure, qui se sont mobilisées efficacement sur ce sujet.
 
12:30 Commentaire de la part de IR 92
L’application pour smartphone et tablette mon RER A permet de visualiser graphiquement en temps réel la position de tous les trains sur la ligne ou de visualiser les trains d’un trajet, en touchant un train d’obtenir heure de passage et durée estimée du trajet, etc… Aurons nous bientôt mon RER B ?
 
12:32 Commentaire de la part de Sam
A quand une application mon RER B celle de mon rer A est juste parfaite
 
12:32 Jérôme Lefebvre
L’idée est bonne c’est vrai, et on y réfléchit, mais nous allons attendre le retour d’expérience de l’application RER A pour décider, notamment sur la « forme » d’un tel service.
 
12:33 Commentaire de la part de Eric
des accès 3G/4G seront ils possible lorsque le RER B arrivent dans Paris , à partir de cité université ? dans les tunnels, tout comme cette problématique existe dans le métro intramuros.
 
12:36 Jérôme Lefebvre
D’abord, je veux dire que la RATP comme la SNCF, en tant que transporteurs, font du lobbying auprès des opérateurs de téléphonie pour qu’ils complètent la couverture 3G/4G sur l’ensemble des réseaux ferroviaires, y compris les zones de tunnel, les gares, parce que nous savons que c’est une attente forte de nos clients. Nous ne sommes pas seuls décisionnaires sur ce point.
 
12:38 Jérôme Lefebvre
Pour faire le point sur le sujet néanmoins : la plupart des stations RATP du RER B disposeront de la 3G/4G d’ici la fin 2016. Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article : http://scope.ratp.fr/couver…

Côté SNCF Transilien, la 3g/4G devrait être généralisée également. La ligne C est pionnière en ce domaine, avec un déploiement sur l’ensemble des gares parisiennes dans le tunnel intramuros d’ici 2017.
Le programme étant assez lourd, je n’ai pas encore de date précise à vous communiquer pour la partie nord de la ligne.

Par ailleurs, certaines gares, comme Cité U et Gare du Nord sur le RER B, mettent progressivement à disposition des voyageurs du WIFI gratuit.
 
12:45 Jérôme Lefebvre
L’information voyageurs est une de mes préoccupations : vous n’êtes pas le premier en effet à me dire que vous n’êtes pas satisfait. Ceci dit, nous ne restons pas les bras croisés : nous avons mis en oeuvre beaucoup d’actions et elles ont produit quelques résultats déjà puisque entre 2013 et 2015, d’après les enquêtes de satisfaction (réalisées par le STIF), nous avons gagné 6 points sur la qualité de l’information en situation perturbée.
 
12:45 Jérôme Lefebvre
Parmi les actions que nous menons, nous nous appuyons beaucoup sur le Centre de Commandement Unique mis en place en 2013 pour mettre en cohérence et en qualité l’information diffusée sur l’ensemble des canaux. Nous travaillons également actuellement sur la chaîne de transmission de l’information à bord des trains : pour cela, un de nos objectifs est de donner une meilleure info au conducteur pour que lui même puisse être plus à l’aise pour parler aux voyageurs à bord de sa rame.
 
12:48 Jérôme Lefebvre
Nous avons aussi travaillé spécifiquement l’année dernière sur l’info pour les voyageurs étrangers : il y en a beaucoup sur la ligne avec la desserte des aéroports. Nous avons eu aussi la conférence sur le climat, et aujourd’hui l’Euro 2016 avec ses supporters qui se rendent au Stade de France. Nous avons notamment mis des annonces en plusieurs langues dans le système d’annonce automatique à bord des trains (SISVE) pour dire par exemple qu’un train ne dessert pas l’aéroport lorsqu’il est à destination de Mitry.
 
12:48 Commentaire de la part de Nialie
Pour les trains en direction de Robinson, une annonce sonore multilingue est-elle en place pour signaler la non desserte de l’aéroport d’Orly ? Pourriez-vous le prévoir afin d’éviter le désœuvrement des touristes ? Ne connaissant pas le tronçon nord et si ce n’est déjà fait, pourriez-vous envisager la même annonce pour l’aéroport CDG ?
 
12:50 Jérôme Lefebvre
C’est une très bonne idée effectivement d’appliquer au sud ce qu’on fait donc au nord. Nous prenons la remarque pour l’étudier lors de la prochaine mise à jour du SISVE. (Une des contraintes, c’est la longueur du message, qui doit tenir dans le temps de stationnement.)
 
12:53 Jérôme Lefebvre
Pour la clientèle étrangère, nous avons aussi mis en place, avec l’appui du STIF, un service particulier à l’aéroport de Roissy, baptisé Welcome, avec des agents qui ont pour mission d’accueillir et d’orienter spécifiquement cette clientèle, avec les compétences linguistiques nécessaires et une capacité à répondre aux questions sur les musées, les horaires d’ouverture etc.
 
12:53 Commentaire de la part de Isabelle v
Lorsqu’il y a une perturbation dans le métro des agents ratp gèrent le flux de clients vers les quais pour éviter un quai trop plein avec des risques d’accidents. ..
 
12:53 Commentaire de la part de Isabelle v
Pourquoi cette gestion de flux n’est pas faite pour le rer? Lors des perturbations récentes il y a eu des moments où le nombre de personnes sur le quai dépassait un seuil critique au niveau de la sécurité. ..
 
12:56 Jérôme Lefebvre
Vous avez raison, la gestion des flux, en particulier en heures de pointe, est une de nos préoccupations. Pour cela nous avons mis en place à Châtelet et en gare du Nord – les 2 nœuds les plus fréquentés de la ligne – des équipes dont la mission est justement de faciliter la descente et la montée lors de l’arrêt en gare. Dit autrement, il s’agit d’essayer de « discipliner » les flux, pour éviter que les voyageurs s’agglutinent devant la porte quand ceux qui sont dans le train ne sont pas encore descendus.
 
12:56 Commentaire de la part de franck Sureau
Si le projet du CDG express aboutit quelle seront les conséquences pour le trafic lors des travaux liés à cette liaison?
 
12:57 Commentaire de la part de franck Sureau
Est-il normal que le projet de CDG express utilise les voies de la ligne K alors que nous manquons de liaisons? est-ce pour cela que les RER B semi-direct ont été supprimés?
 
12:57 Commentaire de la part de Benjamin
Encore 4 minutes il n’est pas trop tard pour répondre aux questions sur le CDG Express!
 
12:58 Jérôme Lefebvre
J’ai vu qu’il y avait beaucoup de questions sur CDG Express. Une enquête publique est en cours jusqu’au 12 juillet. Je vous invite à visiter le site de cette enquête :
http://enquetepubliquecdgex…
 
13:03 Jérôme Lefebvre
Je vois qu’on arrive à la fin de ce tchat. Comme Céline vous l’annonçait, c’est mon dernier tchat comme directeur de la ligne B. A partir de demain 1er juillet, Denis Masure assurera la direction de la ligne.

J’ai apprécié ces moments de tchat avec vous, qui permettent un échange privilégié, pour essayer de vous donner la meilleure information sur la manière dont nous travaillons à améliorer la qualité de service sur la ligne. Ça a aussi été pour moi un moyen d’être en prise directe avec votre vécu quotidien (on ne peut jamais répondre aux centaines de questions qu’on reçoit, mais nous les lisons toutes !).

Je souhaite maintenant beaucoup de réussite à Denis, et la poursuite des progrès réalisés pour les voyageurs sur le RER B.
 
13:07 Denis Masure
Je suis honoré de pouvoir reprendre le flambeau de Jérôme à partir de demain. Je souhaite rendre hommage à son implication durant ces 3 années, où la vision du client a toujours guidé ses décisions.

J’aurai plaisir à poursuivre ces échanges, tant par des visites de terrain qu’à l’occasion de futurs tchats.

A très bientôt sur la ligne et sur notre blog !
 
13:10 Céline
Le tchat touche maintenant à sa fin. Merci pour ces nombreuses questions et ces échanges très riches. Ce fut le dernier tchat de Jérôme mais aussi le mien puisque, dès demain, mon collègue Christophe reprendra les manettes du blog et du fil Twitter du RER B. Mais je vous en dirai plus cette après-midi 😉
 

Partager cet article