17042015

La ligne et vous

22

Gagnons du temps sur toute la ligne

Expérimentation d’un marquage en gare de Denfert-Rochereau sur le RER B pour optimiser le temps de stationnement des trains en gare.

Dans la nuit du 15 au 16 avril 2015, le quai n°2 de la gare de Denfert-Rochereau (en direction de Mitry-Claye/Aéroport Charles de Gaulle) a été doté d’une nouvelle signalétique au sol. Elle délimite la zone à laisser libre pour la descente des voyageurs pour permettre de faciliter les échanges voyageurs, notamment aux heures de pointe.

Tous acteurs de la régularité

Blog-rerb-Denfert-Rochereau-1Pour assurer une cadence proche de celle du métro,  avec un train toutes les 3 minutes environ, chaque seconde est précieuse. Le temps de stationnement en gare est ainsi calculé : 30 secondes, c’est le temps de stationnement optimal prévu dans la plupart des gares de la ligne.

En facilitant la descente et la montée des voyageurs, vous contribuez au respect du temps de stationnement des trains en gare et par conséquent, à la régularité des circulations.

Votre avis nous intéresse

Blog_rerb_Denfert_2Une enquête se déroule actuellement en gare de Denfert-Rochereau pour recueillir l’avis des voyageurs sur le nouveau marquage, mais aussi sur la démarche. N’hésitez pas à partager également votre avis sur le blog.

Si l’expérimentation s’avère concluante, elle pourra par la suite être étendue à d’autres gares du RER B.

Derniers articles du blog du RER B

Travaux entre Paris – Gare du Nord et CDG 2 / Mitry-Claye les 21 & 22 septembre : vos déplacements

« Face à l’univers » : le CNRS ouvre ses portes ce week-end

Marie Adam, directrice du RER B

Tchat de rentrée avec Marie Adam

Les commentaires sont fermés.

  • Amy0o0

    Cette signalétique existe déjà sur la ligne de métro 13 (notamment à saint Lazare).
    Je me demandais donc si il y avait un retour d’expérience là-dessus…
    Dans le principe, je pense que c’est pas mal… Dans la pratique, je ne sais pas trop si tout le monde est bien respectueux du laisser descendre, même quand il y a un marquage au sol.
    En revanche, j’ai l’impression que les « régulateurs de flux » à gare du nord sont très efficaces dans leur rôle (et merci à eux)

  • Anais.C

    C’est une très bonne idée… Après faut voir si cela sera respecté car ce n’est pas toujours le cas sur les lignes de métro qui en ont! A voir aussi si cela fait gagner du temps!

  • Posbic

    Enfin!
    Une superbe idée déjà mise en place dans de grandes villes comme Pékin.
    Et un bravo pour le « plus » de bien rappeler aux gens que ce n’est pas parce que c’est l’emplacement de la porte qu’il faut se mettre devant mais à côté pour laisser les gens descendre. Super initiative!

  • usager_laplace

    L’idée du marquage est bonne. Cela pourra peut-être améliorer le déchargement des wagons.

    Cependant, vous me faîtes rêver en pensant que cela va améliorer la régularité … Je vais vous économiser du temps sur cette expérimentation : si vous voulez atteindre des performances proches du métro, il faut mettre en place des portes sur les quais (comme sur la 1, la 13 et la 14).

    Comme la ligne est saturée, qu’il est impossible de rajouter des voies et que vous avez décidé de ne pas mettre de wagons à double étage (là aussi choix difficilement compréhensible pour les usagers), il faut diminuer les risques de retard.

    Trois axes de progrés liés à ces fameuses portes sur quai : – les gens seront bien devant la porte et ne risqueront pas de tomber sur le quai ; – la fermeture des portes sera facilitée en cas de forte influence (constat sur la 1 et la 14) ; – réduction très forte des accidents voyageurs

    Quand on voit que les accidents voyageurs prennent 2 à 3h pour retrouver un traffic normal, je ne comprend pas pourquoi ces portes et barrières ne sont pas déjà mises en place !!!

    Un message simple : au lieu de prendre des petites mesures, utilisez l’intelligence collective (employés + usagers) pour faire progresser cette ligne de manière concrête. Ces travaux sont sans doutes couteux, mais je vous jure que l’enfer que les usagers vivent tous les jours est absolument devenu insupportable … !!!

    • usager_laplace

      Un dernier point : pourquoi utiliser le « JE » ? J’ai l’impression d’être un enfant de 5 ans en lisant cela … Mon esprit de contradiction me pousserait presque à faire le contraire 😉

      • Céline (animatrice)

        Merci d’après pris le temps de partager vos impressions sur ce nouveau marquage. Celui-ci devrait être prochainement déployé en gare de Sevran-Beaudottes, sans la mention « Je laisse descendre » pour nous permettre de recueillir des avis multiples.
        La mise en place de portes-palières sur les lignes de métro vise en priorité à empêcher les intrusions sur les voies et dans les tunnels. Cela pourra être étudié sur la ligne, au moment notamment du renouvellement du parc de matériel roulant, courant 2025.
        Pour faciliter les échanges voyageurs, et par conséquent la régularité sur la ligne, d’autres axes sont par ailleurs étudiés et mis en œuvre tels que le renforcement de la présence de régulateurs de flux dans les gares les plus importantes.

      • usager_laplace

        Je comprends donc qu’il va falloir 10 ans pour éventuellement prendre une décision qui permettrait de diminuer fortement les perturbations sur la ligne et les drames humains que sont ces « accidents graves de voyageurs » … !! Vous êtes irresponsables …

      • Céline (animatrice)

        L’objectif principal des portes palières est d’empêcher les intrusions sur les voies.
        Aujourd’hui, l’action du conducteur est la première réponse aux accidents tragiques, avec l’application d’un freinage d’urgence.

  • la ritournelle

    pourquoi pas, mais pourquoi effectuer un changement de conducteur à Denfert su certains trajets, dans le sens inverse ?

    • Céline (animatrice)

      Bonjour,
      Denfert-Rochereau dispose d’un attachement conducteurs, des relèves sont ainsi réalisées en gare dans le deux sens.
      Un changement de conducteur peut également être effectué en cas de situations perturbées sur la ligne.

  • Thomas L.

    Très bonne initiative! À déployer dans toutes les gares!

  • alex93

    tres bonne idee

  • jc

    Très bonne idée.

    Il faudra sans doute le faire comprendre à grand renfort de communication.

    Plus la montée décente est organisée, moins on passe de temps sur le quai, plus on passe de temps sur les rails. ça permet
    * d’augmenter la capacité à gérer un éventuel retard
    * d’augmenter la capacité de la ligne à marge constante.

    • Céline (animatrice)

      Bonjour jc,
      La pose du marquage du sol a été suivie d’une campagne de communication en gare. Des dépliants explicatifs et des annonces sonores ont ainsi été diffusés pour expliquer l’objectif de l’expérimentation et ses enjeux au niveau de la régulation. Des régulateurs de flux étaient également présents pour accompagner cette opération.
      Cette expérimentation, si elle s’avère positive, pourrait être déployée plus largement.

  • Tri

    Excellent idée, pas très onéreuse et qui peut faire gagner du temps.

  • cla92

    Bonjour Céline,

    Je me pose une question depuis un petit moment et espère avoir enfin le fin mot de l’histoire….

    Pourquoi, lorsqu’il y a des problèmes sur la ligne, ai-je toujours l’impression que le nombre de RER Direction Robinson augmentent ou tout au moins, sont plus concentrés à certaines heures (de pointe) ?

    Je m’explique : hier soir, trafic perturbé en direction du Sud …. J’arrive à Denfert Rochereau aux alentours de 19h20 et là, qu’est ce que je vois sur les écrans, 2 RER Robinsons à la suite annoncés. Résultats, une longue attente pour une majorité d’usagers (dont moi) qui n’est pas concernée. par cette direction.

    Je pense également aux pauvres usagers qui prennent justement le Robinson et qui ont loupé les 2 à la suite…. J’espère qu’ils ont pris livre, l’attente a dû être longue!

    Céline, quelles sont les raisons de ces changements de direction et multitude de Robinson à la suite? Pourquoi ai-je toujours l’impression d’en voir beaucoup plus de Robinson lors de perturbations sur la ligne?

    Je remarque cette situation ubuesque depuis quelques années ….

    Merci pour votre retour Céline,

    Bonne journée,

    Cordialement,

  • cla92

    Bonjour Céline,

    Sauf erreur de ma part, je n’ai pas lu de réponse suite à mon message de lundi (au sujet des RER direction Robinson les jours de pb sur la ligne), peut être attendez-vous un retour de votre côté….

    J’avoue être impatiente de connaître les raisons de ces 2 RER direction Robinson à la suite mardi soir (ainsi que les jours de perturbation).

    Bonne journée,

    Cordialement,

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Cla92,
      J’entends votre impatience. Quelques jours peuvent parfois être nécessaires pour vous apporter une réponse, certains sujets me conduisant parfois à quitter mon clavier 🙂
      Sur le RER B, les trains circulent en grande partie d’un bout à l’autre de la ligne. A la bifurcation d’Aulnay-sous-Bois, les trains en provenance de Mitry-Claye poursuivent leur route en direction de Robinson, et les trains en provenance de l’Aéroport Charles de Gaulle de Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Lorsqu’un incident survient sur l’axe Mitry-Claye par exemple, cela entraîne des retards sur la branche concernée mais aussi, par effet domino, sur la branche de Robinson.
      Je vous invite à (re)lire l’interview du chef de régulation du Centre de commandement unique, ainsi que les compléments d’informations apportées (sous le pseudo @Overstand) qui illustrent bien la complexité d’exploitation de la ligne.

      • cla92

        Bonjour Céline,

        Je vous remercie pour votre retour, j’imagine en effet que vous ne devez pas chômer avec nos nombreuses questions/sollicitations doivent;-)

        Je vais lire l’article avec intérêt.

        Bon We,

        Cdt

  • Sonia

    Pas sûre que ce marquage au sol changera profondément les choses, vu la situation actuelle. Il me semble qu’il y a une chose que vous avez du mal à saisir parfois : comment pouvez-vous espérer que les gens laissent descendre les gens, quand le signal de fermeture retentit déjà alors que les gens n’ont pas encore tous eu le temps de descendre ? (et pourtant, on les laissait descendre patiemment !)
    Il faudrait (si ce n’est pas déjà fait, mais j’en doute) adapter le temps de stationnement aux gares ou aux horaires, et aussi trouver le moyen de fluidifier la préparation à la descente. Car ça arrive souvent que les gens « prennent leur temps » pour descendre. Ceux-là aussi, il faudrait les éduquer.
    Par ailleurs, un comportement contre-productif que j’observe : quand certaines personnes laissent les gens descendre, il se trouve d’autres personnes derrière pour les contourner pour monter avant que le wagon ne se vide ; au final, ça crée encore plus de bouchons, car ça réduit encore plus l’espace disponible à la descente…

    • Céline (animatrice)

      Merci Sonia pour votre retour sur cette expérimentation.
      Avec 50 trains en même temps sur la ligne et un passage toutes les 3 minutes dans le tronçon central aux heures de pointe, les temps de stationnement en gare sont calculés pour permettre d’assurer la régularité et la fluidité des circulations. Pour respecter l’horaire de passage dans chaque gare, le conducteur doit lancer à un moment donné la séquence de fermeture des portes. Pour faciliter la descente mais aussi la montée des voyageurs, et lutter contre les comportements de nature à retarder le départ des trains, des régulateurs de flux sont déployés dans certaines gares de la ligne B, à forte influence.

  • Mat123

    Bonjour je pense que c’est pratique mais que ca ne changera pas grand chose.

    Une autre idée pour fluidifier serais de faire des sens de monté descente comme dans le bus : par exemple on monte par les portes au exterminée et on sort par celle au centre.