En raison d’un mouvement social national, le trafic sera perturbé sur le RER B le vendredi 14 décembre 2018

+

07012015

Au quotidien

29

Interruption partielle des circulations le mercredi 7 janvier

En répercussion d’un accident grave de voyageur, le trafic a été fortement perturbé ce matin sur le RER B.

[Article mis à jour le mercredi 07/01/2015 à 18h30]

Vers 06h40, un accident grave de voyageur est survenu en gare de Laplace, sur la voie 1 en direction de Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Par conséquent, les circulations ont été immédiatement interrompues entre Cité Universitaire et Bourg-la-Reine dans les 2 sens, et un service de bus de remplacement commandé entre Bourg-la-Reine et Porte d’Orléans.

Les voyageurs présents à bord du train et en gare ont été évacués avec l’aide des agents de la ligne. Des agents supplémentaires ont par ailleurs été mobilisés pour informer et orienter les voyageurs dans les gares de Denfert-Rochereau et Bourg-la-Reine notamment.

Afin d’assurer le service au-delà de la zone d’interruption, au nord comme au sud de la ligne, les trains ont effectué des retournements en gares de Bourg-la-Reine, Cité Universitaire et Denfert-Rochereau.

Les services de secours se sont aussitôt rendus sur place, suivis vers 6h50 de l’Officier de police judiciaire. Ce dernier a autorisé la reprise des circulations entre Cité Universitaire et Bourg-la-Reine à partir de 10h20.

Pour en savoir plus sur les étapes et les intervenants nécessaires à la reprise des circulations lors d’un accident de grave de voyageur sur la ligne : https://www.rerb-leblog.fr/accident-grave-de-voyageur-consequences-sur-le-trafic-et-solutions-mises-en-oeuvre/

Derniers articles du blog du RER B

Le concours de Nouvelles du RER B, deuxième édition, est ouvert !

Qui gère les écrans donnant l’Information Voyageurs sur
le RER B ?

Retour sur l’incident du 20 novembre 2018 à Gare du Nord.

Les commentaires sont fermés.

  • cla92

    4 heures pour gérer un suicide, ça c’est de l’amélioration de service!

    • Jordi

      C’était un suicide alors ? Comment tu sais ?

    • jc

      C’est long.. effectivement

      Je soulignerai par contre, le fait que contrairement à d’habitude.. des retournements ont permis de faire circuler quelques trains.. sans quoi, on aurait attendu encore plus longtemps.

      Il reste que l’information en gare. C’est toujours pas ça..

      communiquer communiquer communiquer. C’est tellement évident qu’on en oublie le sens de ce mot 😉

      Communiquer, ça veut dire « quand quelque chose, me semble évident, et que je me dit que je n’ai pas besoin d’en parler.. alors, il faut en parler »
      C’est un travail compliqué. D’ici quelques semaine, je ferai un article sur le BOC à ce sujet.

  • XavierB

    Je suis bien navré pour le mort ou le malade qui est à la base de tout cela, mais il faut revoir votre méthode
    C’est totalement faux d’essayer de nous faire croire que ça ne dure que deux heures, cela a duré bien plus.
    On nous a conseillé de prendre le TVM à Parc-de-Sceaux, sauf que je sais même pas ce que c’est le TVM et personne dans le wagon non plus.
    Nous avons été éjecté du train à Bourg-la-Reine et l’annonce que nous étions à terminus n’a été faites que lorsque nous sommes arrivés.
    On pouvais à peine circuler sur le quai, lorsque le train est partie c’était franchement dangereux.
    Les bus étaient bondés, impossible de monter dans les navettes de substitution… de toutes façons personne ne savaient où elles était.
    La seule solution était d’aller à pied à Paris.
    Impossible d’avoir un justificatif, aucune annonce sérieuse au micro, aucune information sur l’heure de retour à la normal.
    Aucun agent n’était disponible ou visible à Bourg-la-Reine pour nous aiguillier.
    C’est juste anormal que le sud de l’IDF soit bloqué si longtemps et les passagers si mal informés…
    Bref, vous faites juste étalage de votre incompétence, j’en ai vraiment marre du RER B… C’est à devenir fou

  • Yannou91

    Et dire qu’à Laplace, il y a 3 voies !! C’est vraiment à n’y rien comprendre. Il devait bien y avoir un moyen de passer les RER au moins sur une voie qui n’était pas à proximité de l’accident ! Sachant que juste au sud de Laplace, vous pouvez également mettre les RER en stand Bye sur une voie annexe et en faire passer un autre sur la voie principale !! Inconcevable cette nullité !

  • RBMA+

    Et entre 6:40 et 9h il s’est passé quoi avec l’OPJ ?

    • Jordi

      il est venu en transport en commun, ça a pris du temps. L’accident voyageur a eu des répercussions sur tout le trafic ratp

  • Krémer

    Bonjour
    Nous n’avons jamais vu vos navettes à Bourg-la-Reine…
    (En revanche, 3000 personnes attendaient des bus pour la Porte d’Orléans, qui n’étaient pas plus nombreux que d’habitude).
    #chaos

  • Betty

    j’étais à 7h06 ce matin sur le quai du RER B à Massy Palaiseau.
    Le RER est bien parti pour Paris avec un message répété à chaque station « pas de trafic entre Bourg la Reine et Cité Universitaire », pas très clair, cela signifie-t-il pas d’arrêt à ces stations ou bien le RER est-il terminus à Bourg la Reine et dans ce cas, pourquoi ne pas le préciser clairement ?
    Notre train s’est finalement arrêté à la Croix de Berny et une voix du haut parleur nous a conseillé de reprendre le RER jusqu’à Massy-Palaiseau puis la ligne C. Ce que j’ai fait mais je suis descendue à Massy Verrières, ce qui m’a évité la traversée de la passerelle et permis d’attraper le train qui partait sur Paris.
    Ceci signifie que la ligne B n’est pas en mesure de trouver des transports de substitution à partir de Bourg la Reine, don pourquoi acheminer les voyageurs jusque là ?
    Et franchement bloquer le trafic de 7h00 du matin jusqu’à 10h30 c’est vraiment prendre les voyageurs en otage, l’officier de police judiciaire est arrivé à 9 heures (soit 2h20 après l’accident), j’espère qu’on n’a pas réveillé ce monsieur trop tôt ce matin, c’aurait été dommage qu’il se presse !

    Une pensée pour les personnes qui voulaient se rendre à Roissy ce matin.

  • JeromeTyrus

    Un service de bus complement débordé, je tiens à le signaler et c’est sans parlé un manque total d’information à Porte d’Orleans afin de savoir ou se trouvait les bus à prendre
    la liaison soit disant étant assuré par le bus 197 .
    15mn d’attente ce matin (vers 7h45), et le bus qui est arrivé était un simple bus et non un bus accordéon…forcement vu le monde qui voulait rejoindre bourg la reine c’était mission impossible de rentrer dedans..quand j’ai vu que le prochain arrivait 15mn plus tard j’ai choisi la ligne 388 qui met tout de meme 50mn en Porte d’orleans et Bourg la reine.
    Bref record battu au lieu de 1h de transport j’ai mis 3h30 au total !!

    • Anthony

      Ca été l’enfer !!! J’ai mis 3h pour arriver au travail au lieu de 45mn, l’information était vraiment n’importe quoi car c’était affiché des train arrêt bourg la reine et des trains omnibus aéroport CDG donc pensant que il y’avait des trains qui circulait jusqu’a Paris je descendais des rames qui s’arrêtaient a BLR, bref au final je me suis retrouvé a croix de berny où ils annoncent que il faut prendre le TVM (mais je vois pas où va le TVM) bref je reste dans la rame et arrivé BLR on nous demande de descendre car terminus. Ensuite tous le monde se dirige vers la sortie, là aucun agent pour nous renseigner livré à moi même je me dirige vers les bus, et je vois le 388 direction porte d’Orléans par chance le bus s’est arrêté devant moi et comme il était vide j’ai pu avoir une place mais le bus était bondé à mort je me ss meme demandé comment il allait rouler. Bref j’ai fait toute la ligne et j’ai découvert au passage les quartier que je ne connaissais pas. Bref il est anormal que cela ai mis 4h pour que l’incident soit résolue, moi je trouve que le RATP a encore beaucoup à faire pour la communication et la sécurité. Le RERB j’en peux plus et je suis malheureusement dépendant de ce type de transport.

  • Nanou

    Bonjour,

    Je ne comprends pas cette interruption entre Bourg-la-Reine et cité u pour un accident en gare de Laplace, alors qu’il me semble qu’il existe au moins deux quais en direction de Paris à Laplace: pourquoi ne pas faire au moins circuler des trains sur une des deux voie?? Les navettes ont été mises en place très tardivement, et pourquoi l’OPJ a-t-il mis plus de deux heures à arriver sur les lieux?? Les bus étaient tellement pleins que le temps de trajet était extrêmement rallongé du fait des difficultés à fermer les portes…Bref, la gestion de ces accidents n’est toujours pas améliorée, et c’est encore les usagers qui en font les frais.

  • Ez

    Bonjour,

    Venant du sud ce matin, j’étais dans un des trains évacués en gare de Bourg-la-Reine (vers 8h20 je crois). Et malheureusement, les agents de la gare n’ont pas communiqué de suite les solutions de remplacement.

    Pouvez-vous nous expliquer plusieurs points:
    – L’incident s’étant produit tôt, pourquoi votre communication « globale » sur la redirection des voyageurs (agents en gare, conducteurs, Twitter) n’a pas été faite avant 8h ? Il n’y a eu des informations sur ce sujet en gare de Bourg-la-Reine que vers 8h45.
    Avant, nous avions bien eu les avertissements jaunes sur les écrans, et les conducteurs de train n’ont pas donné tous les mêmes informations (cf commentaitre de XavierB, pas de soucis de mon côté, c’était clair).
    – Pourquoi avoir annoncé différentes heures de reprises de traffic sur vos écrans ? J’ai eu le droit à 9h puis 9h30 (puis 10h30 par Twitter mais je suis parti avant).
    Donner une heure précise permet aux gens de s’organiser, mais l’information devient inutile si l’horaire n’est pas respecté.Il est donc plus logique de dire quelque chose du genre « nous mettons tout en oeuvre pour résoudre les problèmes dès que possible ».
    – A part la mise en place de navettes, prévoyez-vous des renforcements sur les lignes de bus existantes où le RER n’est pas disponible (ici Cité-U – Bourg-la-Reine) ? Je pense notamment au 197 qui a été pris d’assaut ce matin.
    – Pourquoi l’officier de police judiciaire a t-il « pris son temps » à l’inverse des secours ? 2h environ constatées au lieu de 1h15 en moyenne pour arriver (d’ailleurs, votre collègue sur Twitter a bien fait réagir les gens en déclarant qu’il arrivait à Vincennes)
    Et quelle est la raison du temps long de constat par cet officier (environ 1h en moyenne, entre 9h et 10h20 aujourd’hui) ?

    L’explication n’est pas fournie dans votre article en lien, d’où mes questions.

  • doud

    Dommage que les navettes ne se soient pas arrêtées entre la vache noire et Bagneux malgré les demandes des passagers qui vouaient descendre…

  • Jordi

    s’il y a eu un mort : paix à son âme
    j’ai fait le trajet entre Bourg-La-Reine et Paris Porte d’Orléans à Pieds par la N20 (50 minutes). J’ai eu un peu froid mais ça va
    J’ai arrivé en retard à mon travail du coup. Le patron était pas content mais ça été, j’ai pu garder ma place
    J’ai peur pour demain matin

  • Romuald A.

    Prenant le RER B à St. Rémy à 8h03, je me suis retrouvé tout de suite face au pb.
    Les annonces faites en gare mentionnaient bien un incident en gare de Laplace et le trafic était coupé après cette gare. Ne disposant pas d’autres moyens de transport pour me rendre à Paris, je décidais de prendre quand même la prochaine rame. Très logiquement, le RER a été omnibus jusqu’à Bourg-La-Reine et seulement à Massy-Palaiseau, La Croix de Berny et Bourg-La-Reine, le conducteur a pris la parole pour rappeler l’incident et proposer des solutions alternatives. Pour ma part, je suis descendu à BLR me réfugier dans un café et attendre la reprise du trafic. Mon retour :
    – la communication sur les écrans sur les quais est vraiment minable : il faut la compléter et être plus précis
    – la communication de la part des conducteurs aux usagers doit être améliorée (en fréquence et en précision)
    – enfin, la communication sur les réseaux sociaux (je pense à l’appli RATP) doit clairement être améliorée
    Je travaille dans une société de transport en commun et LE sujet qu’il est fondamental de creuser est le service aux voyageurs et notamment l’information voyageur ! Si les coûts sont trop élevés pour changer les écrans sur les quais, pour briefer les conducteurs, au moins mettez en place une équipe derrière les réseaux sociaux pour communiquer en temps réel. 90% des usagers passent leurs temps sur leurs smartphones pendant leur trajet : que la SNCF, RATP & co en profite pour communiquer avec eux en temps réel (nature incident, temps de retard, stations fermées, transports alternatifs, heure de reprise,…). Nous saurons bien, ensuite, entre voyageurs faire circuler l’information à celui qui n’a pas l’info.
    En conclusion : tout est dans la gestion de l’information. Les investissements doivent aller, entre autre, dans ce sens.

    • Céline (animatrice)

      Je vous remercie Romuald pour ce retour d’expérience.
      Concernant la communication sur les réseaux sociaux, nous avons ouvert en août 2013 un fil Twitter commun RATP-SNCF, @RERB, qui a pour ambition première de vous informer en temps réel de l’état du trafic, du nord au sud de la ligne B. L’information trafic est diffusée par la Permanence Générale, en lien direct avec notre Centre de commandement unique. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre fil Twitter : http://www.rerb-leblog.fr/le-fil-twitter-du-rer-b-souffle-sa-premiere-bougie/

  • Pythagore31415

    J’ai pris le train qui est parti à 9h05 de la gare d’Orsay-ville. Sur le panneau d’affichage, il était indiqué que le train était omnibus jusqu’à Roissy.
    Arrivé à Bourg-la-Reine, une annonce automatique nous indique que le train est terminus et nous invite à descendre. Pratiquement aucune personne ne descend. Après plusieurs annonces une grande partie des gens décide de rester dans le train. Puis deux agents du service de la sécurité de la RATP partent de la tête de train pour faire descendre les passagers.
    Alors un mouvement de protestation de voyageur est né. Les agents de sécurité ont alors abandonné l’idée de vider le train et au final le train est parti en direction de paris rempli de voyageur.
    Je pense que ce genre de mouvement devrait avoir lieu un peu plus souvent afin que la RATP comprenne que ses usagers en ont marre, lors d’un probleme de circulation, d’être déversé sur le quai de laplace pour au final faire entrer 3 trains qui sont terminus à laplace dans un seul train qui ira vers paris.

  • BobA

    Aucune information, aucune annonce en gare de Bourg La Reine en descendant du train vers 10h. Heure estimée de la reprise du trafic ? Itinéraire de substitution ? Aucune info sur l’existence d’un bus de remplacement. Aucun agent sur les quais.

    Y a-t-il des agents dans cette gare ? Travaillent-ils ?

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Boba,
      Je regrette les désagréments subis.
      Les agents de la gare ainsi que du personnel supplémentaire étaient bien présents à Bourg-la-Reine pour informer et gérer les flux de voyageurs. Compte tenu de l’affluence particulière liée à l’interruption de trafic et aux fortes sollicitations, il peut être difficile de les repérer au milieu de la foule.
      Je vous invite par ailleurs à consulter nos médias distants RATP et/ou Transilien, mais aussi notre fil Twitter @RERB, pour obtenir en temps réel des informations sur la situation.

  • Antoinette Mesnage

    je suis partie a 8h de massy et j avais un magasin a ouvrir a 9h30 pour les soldes j y suis arrivee a 11h30
    on nous traite comme du betail a bourg la reine 1h30 dans le froid avec -1degre avec des changement d heure de reprise qui changeais toute les 30mns
    on a eu aucune annonce de navette oblige de retourner sur massy pour prendre le rer c
    une matinee deja bien fatigante avant de commencer une grosse journee
    remetez votre organisation en question car franchement elle vraiment a revoir
    moi je me suis organisee pour faire ouvrir mon mag.a 9h30 pour accueillir mes clientes faite en sorte de faire de meme pour vos clients qui vont travailler

    • SebVG

      Ouai enfin bon… Comparer le fait d’ouvrir votre magasin et celui de faire circuler des trains, c’est pas la même difficulté hein…
      Nous avons tous été pénalisés et sommes arrivés en retard au travail. Si pas de moyens de substitution, bah faut prendre son mal en patience…

  • Céline (animatrice)

    Nous sommes conscients des difficultés que vous rencontrez dans vos déplacements lors de ce type d’incident, difficile à prévoir et qui sont de véritables drames, en tout premier lieu pour les familles des victimes. Nous nous devons de réagir vite et de proposer rapidement des alternatives de transports aux voyageurs lorsque cela est possible.
    Dès l’alerte donnée, un service de bus de remplacement a été commandé pour permettre d’acheminer les voyageurs vers Bourg-la-Reine et Paris. Il faut toutefois compter en moyenne une heure entre la commande et sa mise en service effective. Ainsi, près une trentaine de bus ont effectué des rotations entre Bourg-la-Reine et Porte d’Orléans de 07h45 à 10h40.
    Même si nous travaillons à améliorer la prise en charge des voyageurs lors d’incident imprévu, il est difficile de mettre en place des bus en grand nombre. Nous agissons en fonction du nombre de bus disponibles. D’autre part, la capacité d’un bus, qui peut accueillir jusqu’à 90 voyageurs en moyenne, ne peut égaler celle d’un RER qui peut transporter près de 1700 voyageurs par trajet (en unité multiple). Pour recevoir tous les voyageurs d’un RER, il faudrait environ 18 bus, hors cela ne peut se faire sans dégrader l’offre de réseau bus.
    Pour quelles raisons l’interruption a-t-elle été longue ? Comme nous avons pu le voir au cours d’un précédent article, plusieurs acteurs sont nécessaires à la reprise des circulations lors d’un accident grave de voyageur parmi lesquels : le samu, les pompiers, les forces de l’ordre, les pompes funèbres en cas de décès, et l’officier de police judiciaire qui va mener une enquête pour déterminer les circonstances exactes de l’événement (visualisation des enregistrements vidéo, audition des témoins, du conducteur, etc.). Ce dernier, contrairement à ce qui avait été indiqué initialement, est arrivé sur les lieux peu après les services de secours (l’heure a été modifiée dans l’article). La situation évolue donc en fonction des directives de chacun, mais aussi, de la gravité de l’accident. Comme cela a été le cas hier, la rame présente en gare de Laplace a dû être déplacée pour procéder aux constations, engendrant des délais supplémentaires. Ces délais peuvent également varier compte-tenu du temps requis pour la remise en service et le nettoyage des infrastructures.
    Enfin, que la gare dispose d’un quai de retournement supplémentaire ou non, le trafic est immédiatement interrompu dans la zone concernée lors de ce type d’incident, pour permettre aux services d’intervenir et d’enquêter, mais aussi, pour préserver les voyageurs de scènes pouvant être suffisamment choquantes.

    • Ez

      Bonjour Celine,

      Merci de votre retour et de vos explications très claires à mes yeux. Merci également à toutes les équipes qui ont du faire le maximum (enfin j’espère).
      Je concois tout à fait qu’il faut du temps pour mettre en place une situation d’urgence comme celle-ci, mais j’insiste sur le fait que vous n’avez pas communiqué assez tôt: de 6h45 à 8h, il aurait été souhaitable d’être déjà redirigé, (à moins que vous ne vouliez pas charger les autres lignes).

      Comme indiqué par d’autres personnes ci-dessus, votre communication et votre organisation sont encore à améliorer et coordonner . Et à mon avis, c’est ce genre de détails que vous venez de fournir que les gens ont besoin de savoir afin de s’organiser.

      P.S.: merci pour votre correction sur l’OPJ, et merci de tirer les oreilles à la personne qui gère https://twitter.com/rerb 😉

    • Lolotte

      Bonjour,
      Le problème c’est que c’est la plupart du temps comme cela. Et sans aucune raison. Très peu de considération pour les clients que nous sommes. Pour exemple, encore ce matin, sur le quai du Guichet vers 8h13 donc train pour Mitry annoncé à 8h22. Pas de bandeau jaune sur les écrans, tout va bien. Le direct en provenance de Saint-Rémy passe vers 8h15, sans s’arrêter bien sûr, puis à 8h22 l’horaire du 8h22 commence à évoluer : 8h24,….puis vers 8h30 : train retardé. Un second direct en provenance de Saint Rémy passe toujours sans s’arrêter. Le 8h22 disparaît des écrans….le suivant est 8h34…il ne passera qu’à 8h38…
      Conclusion : un train supprimé en toute discrétion…, aucune solution alternative offerte aux CLIENTS comme par exemple faire arrêter les Saint Rémy, aucune explication, aucune excuse.
      Nous ne sommes qu’à 1 station d’Orsay, rassurez-moi, personne ne s’apercoit avant l’heure du départ qu’aucun train ne sera en mesure de partir à l’heure, personne ne sait où se trouvent les trains programmés, personne n’est capable de prévoir immédiatement une solution qui paraît facile à mettre en place puisque nous sommes en bout de ligne.

      • Jeannot91

        @Lolotte :
        Personnellement, je prends de plus en plus rarement le train au Guichet pour aller vers Paris, à cause de ce que vous avez si bien décrit, je le prends directement d’Orsay
        Une possibilité : essayer de prendre la mission Guichet-> Orsay qui y sera terminus, elle stationnera à Orsay sur le même quai de départ vers Paris, et essayer de prendre le direct Orsay->Massy

        Sans aucune garantie de succès… Il faut voir, au Guichet, à quelle heure est annoncé la prochaine mission direct vers Massy. Si le temps d’attente est supérieur à 5 minutes et que la mission Guichet terminus Orsay va partir, cela vaut le coup de tenter… Des fois, le terminus Orsay peut s’arrêter au dernier moment avant Orsay, et vous voyez partir le train dans l’autre sens!

        Dans ce que vous avez décrit, et vu qu’il y a eu 2 directs Orsay-Massy coup sur coup, cela valait le coup de tenter
        Je sais, c’est pas terrible, cela ne résout pas le problème, cela le contourne, tout au plus

      • Lilotte

        Merci pour la combine Jeannot91 mais c’est justement cela qui est triste, en être rendu à repartir en arrière pour espérer avoir un train, soupçonner que le train pour Orsay affiché à Châtelet n’arrivera jamais et qu’il vaut mieux assurer au moins jusqu’à massy en prenant un saint Rémy ou un massy. Votre méthode est sans nul doute efficace parfois mais pourquoi pas aussi faire le tour de l’île de France???
        L’offre de service de la RATP comprend un arrêt au Guichet, à la RATP d’assurer.
        Ce matin encore, le 8h22 pourtant affiché pour mitry est passé mais il nous a largué sans aucun état d’âme à massy à cause d’un colis suspect à Gare du Nord. Résultat 10 mn d’attente supplémentaires, un train bondé dès massy qui a pourtant fait omnibus…
        Ce soir pas de train pour Orsay au départ de châtelet, pas d’explication….
        Depuis avant les fêtes les incidents, les fermetures s’enchaînent, matin, soir.
        Personnellement je suis à bout
        Ce morceau de ligne est le parent pauvre de la B.
        La preuve, Céline ne se donne même pas la peine de répondre..peut-être parce que tout cela est tellement incohérent que ça n’est pas justifiable.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Lolotte,
        L’ensemble des commentaires publiés sur cet espace sont pris en compte. Certaines remarques ou questions requièrent une recherche plus approfondie, d’où ma réponse quelque peu tardive.
        Le retard dont vous avez été victime vendredi dernier résulte d’une panne de matériel, survenue plus tôt en gare de Mitry-Claye. Comme nous avons pu le voir dans un précédent article, un train qui arrive avec un retard important en terminus peut repartir retardé dans l’autre sens, les trains circulant d’un bout à l’autre de la ligne. En cas d’incidents, entraînant des suppressions de missions, des arrêts supplémentaires peuvent alors être réalisés.
        Malgré ce retard, le trafic sur l’ensemble de la ligne était globalement fluide, ce qui peut expliquer l’absence de message sur les écrans. Afin d’anticiper au mieux vos trajets, n’hésitez pas à consulter les horaires en temps réel.

      • Lolotte

        Merci Céline,
        Donc si je comprends bien, le train supprimé au Guichet est dû au train en panne à mitry, à l’autre bout de la ligne, 33 stations nous séparent….
        C’est bien la où le bât blesse. Comme vous le dites si bien en cas de problème, des arrêts supplémentaires peuvent être réalisés. Pourquoi cela n’a t il pas été le cas avec les 2 saint Rémy qui sont passés sans s’arrêter? 33 stations d’écart ne permettaient elles pas d’anticiper qu’aucun train ne passerait au guichet pendant 25 minutes?
        Pour votre conseil de consulter les horaires en ligne pour être informée, je me permets de vous retourner le conseil et de les etudier attentivement ces horaires en ligne, avant d’en faire la promotion. Vous pourrez ainsi constater que les horaires théoriques évoluent au fil des minutes qui passent, de 2 minutes en 2 minutes, jusqu’à ce que s’affiche le sacro-saint « train à l.approche ».
        Je suis vraiment désolée mais vos réponses ne me satisfont pas.
        Cordialement