14102015

Découvrir

38

[INTERVIEW] Le pôle « pilotage et coordination de l’exploitation »

Rejouer et analyser la circulation des trains pour contribuer à l’amélioration de la régularité sur la ligne B, c’est là tout le rôle du pôle « pilotage et coordination de la production ». Elise et Gaël nous en disent plus sur leur métier.

« Pourquoi le trafic a-t-il été perturbé ? » « Pour quelles raisons ma gare n’a-t-elle pas été desservie pendant plus de 15 minutes ? »

Pour répondre à vos interrogations liées au trafic, je ne travaille pas seule mais avec une équipe : le pôle « pilotage et coordination de l’exploitation » de la Direction de la ligne (DLU) du RER B. Ensemble, nous décortiquons le déroulé de votre trajet, puis nous analysons la circulation pour comprendre ce qu’il s’est passé et vous apporter des réponses.

La mission du pôle ne s’arrête pas là. Chaque jour, son équipe examine intégralement le graphique des circulations de la veille et analyse les mesures prises pour réguler le trafic, en particulier lors d’un incident. Elle apporte son expertise, identifie des pistes d’amélioration de la gestion de l’exploitation, avec pour objectif de contribuer, avec lensemble des acteurs, à lamélioration de la régularité sur la ligne B.

Rencontre avec Elise et Gaël, deux agents de l’équipe  « pilotage et coordination de la production ».

blog_rerb_pole_production_2

Bonjour Elise et Gaël. Vous connaissez déjà certains de nos lecteurs/voyageurs, mais eux ne vous connaissent pas encore. Pouvez-vous nous présenter vos parcours respectifs ?

Elise : J’ai rejoint la RATP courant 2013 sur le tramway, en Italie, puis au centre bus de Saint-Denis pour la mise en place de la ligne T5, avant d’intégrer le pôle « pilotage et coordination de l’exploitation » de la DLU au printemps 2015.

Gaël : Je travaille sur le RER B, côté SNCF, depuis 2006, en tant que chargé de la planification du travail des conducteurs et de l’utilisation du matériel roulant, puis en tant que GTI (gestionnaire du plan de transport) au sein du Centre de commandement unique. C’est avec l’envie de voir «l’arrière boutique » que j’ai enfin rejoint le pôle « pilotage et coordination de l’exploitation» de la DLU en janvier 2015.

Quelles sont vos missions au sein du pôle « pilotage et coordination de lexploitation » de la DLU ?

blog_rerb_pole_production_3Gaël : L’une des principales missions de l’équipe, c’est l’analyse des incidents. On reprend les incidents de la veille et on analyse avec une vision globale nord-sud la gestion des circulations. On s’appuie sur des outils de désarchivage qui enregistrent la position des trains en temps réel pour se refaire le film de la journée, de l’incident : comment la circulation a-t-elle été gérée pendant et après l’incident ? Est-ce qu’une branche a été plus impactée qu’une autre et pourquoi ?

Lorsque l’incident a un impact important sur les voyageurs, on produit systématiquement un retour d’expérience (REX) dans lequel on va pousser l’analyse notamment sur les procédures mises en œuvre, les mesures prises, de même que l’information donnée aux voyageurs. On va voir ce qui a bien marché, ce qu’il faut améliorer, en s’appuyant entre autres sur les retours des voyageurs.

C’est un exercice qui nous amène à se mettre tant dans la peau des voyageurs que des opérateurs, et vise à offrir une résolution plus rapide si l’incident se reproduit.

Elise : On s’intéresse aussi au « bruit de fond » qui vient perturber l’exploitation, c’est-à-dire l’ensemble des petits retards qui, accumulés, se propagent sur l’ensemble la ligne et qui se traduisent pour les voyageurs par un allongement de leur temps de trajet.

Avec quels autres services travaillez-vous ?

Gaël : On fait un point chaque matin avec les différents opérateurs de la ligne : les acteurs du centre de commandement unique, les unités opérationnelles, les coordinateurs du matériel roulant et de la conduite, le pôle information voyageurs, etc. On retrace ensemble les événements de la veille ce qui nous permet d’enrichir nos observations et si besoin, de lancer des enquêtes plus complètes.

Elise : On travaille également avec la ligne D, pour l’analyse et l’optimisation des circulations dans le tunnel entre Gare du Nord et Châtelet. C’est un gros sujet sur lequel nous souhaitons aller encore plus loin dans les prochains mois.

Le pôle « pilotage et coordination de lexploitation » est une équipe, composée dagents RATP et SNCF. Quest ce que cela vous apporte de travailler ensemble ?

Elise : On échange nos méthodes, on partage nos points de vue et notre expertise. Ça permet de prendre de la hauteur pour analyser, comprendre et optimiser ensemble, RATP comme SNCF, la gestion des circulations, non pas par réseau, mais dans une logique de ligne unifiée.

J’espère que vous en savez désormais un peu plus sur le rôle du pôle « pilotage et coordination de l’exploitation » de la DLU. A travers cette interview, j’ai souhaité vous dévoiler un peu plus les coulisses de la ligne, mais aussi, donner la parole à ces équipes qui contribuent en collaboration avec les différents acteurs de la ligne à l’amélioration globale de la régularité du RER B.

    Derniers articles du blog du RER B

    Portrait d’agent #1 : Rama, Manager Gares

    Travaux du premier semestre et de l’été 2020 : les dates

    Une anomalie à bord ? Les infos nécessaires pour vous répondre au mieux

    Les commentaires sont fermés.

    • Moz

      Pourquoi le mardi 13 octobre à 18h30 un train pris à chatelet en direction de mitry a changer de destination, sans aucune information. Du coup à sevran beaudottes tout le monde est descendu pour retourner à aulnay. Aucune annonce…..Bravo le pilotage, vous êtes des pros….

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Moz,
        Nous venons de regarder le graphique des circulations pour la journée du 13 octobre avec le pôle pilotage & coordination de l’exploitation (qui pour rappel n’est pas chargé de la circulation des trains en temps réel mais de son analyse à j+1). Aucune modification de dessertes n’apparaît à cette heure-là.
        D’après vos indications, il semblerait que vous avez emprunté la mission EMIR83, partie de Châtelet à 18h31. Ce train a bien pour destination la gare de l’aéroport Charles de Gaulle. Il pourrait toutefois s’agir d’une erreur d’affichage, soit des panneaux d’information en gare soit du plan de ligne dynamique à bord du train. Pour en avoir la certitude, pourriez-vous m’éclairer davantage ? D’avance, merci.

        • moz

          Que dire de plus, le rer B entré à quai a chatelet avait un nom commencant par I, donc pour mitry, les tableaux affichaient également la direction de mitry. Il était peut etre 18h20 à chatelet….
          Bref, en tout cas, tout un rer qui se vide a sevran beaudottes pour repartir dans l’autre sens cela se voit, non ?

        • Céline (animatrice)

          Je vous remercie pour ces précisions.
          Aucune modification de mission n’a eu lieu dans cette plage horaire, je ne peux que soupçonner une erreur d’affichage. Nous allons investiguer de ce côté là avec les équipes concernées.

    • Théo

      Encore un très bon article ! Merci Céline !

      • Céline (animatrice)

        Merci Théo 🙂 N’hésitez pas à me faire part de sujets que vous voudriez voir abordés.

        • Théo

          Bonsoir Céline ,
          J’aimerais un article sur le réglage des annonces sonore ( Volume ) et donc aussi comment se passe un dépannage en cas de panne de son et les inspecteurs qui vérifie si le chauffage et la climatisation fonctionne et aussi les inspecteurs qui font des vérifications sur le son des annonces . Sa serait super ! Merci 🙂

        • Céline (animatrice)

          Je prends bonne note de vos suggestions.
          Le reportage vidéo qui sera publié la semaine prochaine sur le blog devrait vous intéresser. Il traite un des aspects de la maintenance des trains.

        • Swingy70

          Bonsoir,

          J’abonde la demande de Théo (je n’arrive pas à « répondre » à son commentaire) sur cette histoire de réglage des annonces sonores (que je trouve absolument insupportables). J’entends quelquefois des « tests » effectués depuis la cabine du conducteur mais on ne voit jamais personne qui fasse un « vrai » voyage dans une des voitures, en conditions réelles, surtout s’il y a des perturbations, entassés la plupart du temps, coincés pas loin des haut-parleurs et obligés de SUBIR ces annonces en plus du reste.

        • Céline (animatrice)

          Bonjour Swingy70,
          Les régulateurs de flux présents sur les quais du RER B en gare de Châtelet réalisent par exemple des tests à bord des voitures aux heures de pointe. Je suis d’ailleurs partie à leur rencontre cette semaine, je vous proposerai prochainement un billet.
          (Nous avons travaillé sur une extension du nombre de réponses à un commentaire mais le design actuel du blog ne permet pas d’offrir un lecture optimale)

        • Théo

          Moi je n’arrive jamais à entendre une seule annonce . Parfois elles sont audibles mais sa reste très bas et insupportable. Il suffit qu’il y ait un petit bruit dans la rame et on entend rien .

        • Théo

          Super Céline ! Merci !

    • Mat123

      Bonjour Céline. Serait il possible de mettre en ligne certaines analyses de cette équipe ?
      Ça permettrait de mieux comprendre leur métier et en plus montrerait aux usagers qu’il y a une volonté d’amélioration.

    • Jeannot91

      Bonsoir

      Depuis combien de temps ce pôle « pilotage et coordination de l’exploitation »
      est-il en place?
      Les 2 personnes interviewées sont présentes depuis début 2015
      Ce pôle existait-il avant?

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Jeannot,
        Ce pôle a été créé dès l’ouverture de la Direction de ligne unifiée du RER B, en juin 2013.

    • Jeannot91

      D’après ce reportage, il est donc possible de repérer les missions qui ne s’arrêtent pas à certaines gares, puisqu’il est possible de rejouer le trafic en temps différé, vu que tout est enregistré :

      « On s’appuie sur des outils de désarchivage qui enregistrent la position des trains en temps réel pour se refaire le film de la journée, »

      • Céline (animatrice)

        Cela est possible.
        Si par mégarde votre train manque l’arrêt prévu, il m’est utile de connaître a minima l’heure, la gare de passage et la direction du train emprunté pour cibler la recherche. Avec 570 trains en circulation par jour et 47 gares desservies, ces informations nous font gagner un temps précieux !

    • RER BETAIL

      Merci de dire au chef de gare du Guichet de ne plus oublier d’ouvrir la porte d’accès au quai (côté école vers Paris).
      Ce matin elle était fermée à clef, en pleine heure de pointe et nous avez été beaucoup à rater notre rer, déjà que le trafic était perturbé (panne matérielle à gare du nord passée sous silence) si en plus on ne peut plus accéder au quai…
      Merci.

      • RER Betail

        Après vérification la porte est restée fermée plus de 30min, pouvez vous faire remonter l’info au chef de gare/responsable svp ? Des voyageurs m’ont confirmé que cela c’était déjà produit à plusieurs reprises. Merci pour votre retour.

        • Céline (animatrice)

          Bonjour,
          En raison d’un problème de serrure, la porte est maintenue fermée. Une dépêche a été passée pour la rendre accessible au plus vite et une affiche est en cours pour informer les voyageurs.
          Merci de votre compréhension.

    • cla92

      Bonjour Céline,

      Encore un très bel exemple ce matin d’une communication totalement ratée (au niveau du centre de commandement de Denfert) suite à la panne d’une rame à gare du Nord.

      Arrivée à Denfert-Rochereau, aux alentours de 8h30, un Monsieur nous annonce que le trafic est interrompu….. Ca c’est du message utile, où ? quelle direction??? Et cela ne l’a pas gêné de réitérer ce message stérile à plusieurs reprises…

      Conséquences, que font la majorité des usagers de la rame, ils sortent de la rame pour engorger les couleurs de la 6 et doubler leur trajet, sans vraiment savoir si le train va continuer sa course.

      Moi, perplexe quant à cette annonce totalement floue, je suis restée dans le train attendant d’avoir des informations supplémentaires.

      Heureusement, le conducteur de la rame, très pro a attendu d’obtenir des éléments complémentaires et nous annoncé exactement les conséquences de cette panne : que le train était terminus Gare du Nord (logique) et qu’il allait avancer tout doucement (encore logique) et que nous allions descendre à droite à Chatelet.

      Ce message a été répété à plusieurs reprises, le conducteur s’est même excusé, cela fait plaisir; Résultat, j’ai bien fait de rester dans la rame et ne suis arrivée qu’avec qq min de retard à mon travail.

      Mais de grâce, évitez ces messages qui ne servent à rien, qui ne veulent rien dire comme celui entendu à Denfert, ce n’est pas pro du tout et plus perturbant qu’autre chose pour les utilisateurs (sans parler des pauvres touristes).

      Attendez d’avoir des informations complémentaires, c’est la moindre des choses !

      Bon We à tous,

      Cdt

      • usager_laplace

        C’est incroyable, à chaque gros incident, on a l’impression de redire les mêmes choses … A croire que la RATP et la SNCF ne veulent rien faire …

        • jc

          comparé à il y a quelques années, au moins, là, on a un peu de bruit dans les haut-parleurs.
          mais ce n’est pas vraiment à la hauteur des attentes des voyageurs.. qui ont besoin de savoir
          « QUAND ça reprend ».. pour décider « je prend l’alternative car c’est la merde, ou j’attends patiemment sans râler car j’ai compris que tout est fait pour que ça reparte dans les 5 minutes »

      • Swingy70

        Bonjour,

        Je rebondis sur cet éternel problème de communication… On ne réclame pas des annonces, mais des annonces UTILES. Ce matin, arrivée à Robinson vers 8h40, quai bondé, pas de train… Nous avons eu droit toutes les 2-3 minutes au même message inutile, « trafic perturbé sur toute la ligne en raison d’une panne matérielle à GdN » (et en précisant bien que l’incident est terminé, ce qui n’a pas l’air d’arranger les choses, ceci dit).
        Comme usager ou usagée, j’ai surtout besoin de savoir dans combien de temps il y a aura un train en gare et un départ vers Paris ! Information donnée seulement vers 9h10, soit 30 mn d’attente dans le froid et une arrivée quasi simultanée de deux trains… Départ à 9h18 de Robinson. Si j’avais su, j’aurais peut-être agi différemment : bus, voiture… Bref.
        On souhaite effectivement plus de communication, mais de qualité, pas juste pour parler.
        Petite satisfaction : au moins, le conducteur n’a pas mis en route les annonces sonores, ce qui nous a fait des vacances…

        • Céline (animatrice)

          Bonjour Swingy70,
          Je vous rejoins sur cette attente.
          J’ai récemment entendu en gare de Denfert-Rochereau des annonces sonores qui alternaient entre informations générales (« trafic perturbé en raison d’un… ») et information personnalisées (« votre train se trouve actuellement en gare de… »). Il se trouvait que ce jour là, en plus d’un incident, la ligne rencontrait des difficultés au niveau de l’affichage des écrans en gares. Communiquer sur la position du train était donc utile.
          Cette initiative pourrait être généralisée en cas d’incident, mais cela nécessiterait de sonoriser indépendamment les 47 gares de la ligne, et c’est là qu’apparaissent les limites, en matière d’informations sonores du moins.

        • jc

          La grosse blague du terminus Robinson, c’est qu’en cas de panne sur la ligne qui retarde le train à destination de Robinson, aucun train ne peut repartir.

          Il faut en effet déjà 10 minutes pour retourner un train (opération réalisée avec un conducteur dans chaque cabine) .. temps moyen entre 2 trains en heure de pointe : 12 minutes.. la marge est faible.

          En cas de panne, il faut aller chercher un train de réserve au dépôt de Bourg La Reine… en envoyant un conducteur par le premier train disponible. C’est là qu’on pleure.

          Quand on nous dit « mais non, cette branche n’est pas délaissée ».. c’est peut-être vrai, mais l’exploitation de cette branche relève dui miracle quand ça tourne tellement les conditions sont moisies..

          la prolongation des voies de garage permettra de mettre des trains en réserve.. d’ici .. 2020.. d’ici là, ça sera tendu à chaque problème.

          Si seulement on pouvait réinjecter un train depuis le terminus quand celui prévu à l’origine n’est pas arrivé à temps .. ça permettrait d’éviter les effets de cascades qui se propagent sur la ligne .. et perdure pendant plusieurs heures.

          Ce matin, à Fontenay, je me suis tâté à retourner chez moi (avec le risque d’arriver en retard).. car une annonce m’indiquait qu’il y avait 15 minutes de retard sur les train à destination du SUD.. à la lumière de ce que j’ai écrit juste au dessus… un miracle a opéré, et un train est passé avec seulement 5 minutes de retard.
          Il aurait été judicieux de se passer d’affoler la population avec un message qui ne veut rien dire.. et indiquer :
          * prochain train à destination de robinson dans 15 minutes, le train à destination de paris sera faiblement pertubé.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour cla92,
        Effectivement, le message paraît malheureusement incomplet, c’est dommage. Je ne manquerai pas de partager votre retour avec les équipes présentes.
        Je note toutefois un bonne information à bord. Nous allons essayer d’identifier le train pour transmettre votre message au conducteur concerné.

        • cla92

          Merci Céline!

          Oui, félicitez le conducteur svp et que cela serve également d’exemples aux autres conducteurs « timides » ou « avares » d’explications (je n’ai malheureusement pas noté le n° de la rame).

          Cela fait en effet vraiment plaisir d’entendre un message pro et constructif;-)

          Bon retour à tous,

          Cordialement

    • annie

      Pourriez vous m’expliquer pourquoi en pleine chaleur la clim ne fonctionne pas dans les rames du RER B alors que ces derniers jours ou la température est en baisse nous sommes gelés dans les rames avec le clim qui fonctionne, je pensais qu’elle était automatique selon le température extérieure !!!!

      • Théo

        Aie ! Sa doit être une défaillance total du système c’est à dire quand il faut froid , il y a la clim et quand il fait chaud , elle ne fonctionne pas .
        C’est pas bon signe ! Avez-vous le numéro de la rame ?

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Annie,
        Pour répondre sur le fonctionnement de la ventilation réfrigérée dans les rames rénovées celle-ci est, comme vous le précisez, automatiquement inhibée en cas de températures froides. Le système de chauffage, indépendant du groupe de ventilation réfrigérée, prend le relai quand la température est inférieure à 19°C.
        Les trains et les différents équipements, dont les équipements de confort, font l’objet d’un suivi particulier en maintenance.
        Si vous observez néanmoins un désagrément à bord, n’hésitez pas à nous indiquer le train concerné (code mission et/ou gare et heure de passage) et la voiture. Nous pourrons ainsi transmettre le signalement aux services concernés pour vérification.

        • cla92

          Bonjour Céline,

          Pour info, l’interphone dans le wagon numéro Zbd 8249 semble totalement hs. Le conducteur a souhaité ns communiquer les raisons du ralentissement (notre rame traîne en effet directement st remy) et nous n’avons hélas rien entendu (à moins qu’il souffre d’une extinction de voix, ce que je ne pense ps)….

          Merci !

        • Céline (animatrice)

          Bonjour cla92,
          Nous allons vérifier cela ! Merci du signalement.

    • RER Betail

      Bonjour,
      Pourquoi ne pas avoir communiqué ce matin par rapport à l’avarie matérielle à Robinson ?
      Cette dernière a impacté toute la ligne (vers le nord) avec des retards d’au moins 10min et nous étions en pleine heure de pointe.
      Heureusement que Laurent Gallois était là pour nous renseigner.
      Merci pour votre retour.

    • tg77

      Bonjour. Toujours le même défaut d’affichage en gare du nord direction Mitry.
      Des trains annoncés longs sont en fait des courts !.
      Du coup tout le monde court pour remonter le quai, avec poussettes et valises c’est marrant.
      J’ai constaté cela depuis des mois et déjà signalé.
      Personne ne vérifie l’affichage ?.
      Les conducteurs témoins de la cohue ne vous remontent pas le problème ?.
      Si le problème est insoluble, alors mieux vaut pas d’info que des infos erronées..
      Merci.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour tg77,
        Je vous remercie du signalement.
        Une correction avait été réalisée suite à vos précédents retours. Nous allons regarder cela de plus près afin de résoudre durablement cette incohérence.

    • Keep Calm

      Bel article intéressant +++
      Merci