Les substitutions entre Le Guichet et St-Rémy : on fait le point sur votre accompagnement, les contraintes et les retours terrain.

Celles et ceux qui empruntent habituellement le RER B entre Le Guichet et St-Rémy-lès-Chevreuse doivent, depuis samedi dernier, emprunter des bus de substitution en raison des travaux entre ces gares.

Depuis maintenant 4 jours, bon nombre d’entre vous avez utilisé le service mis en place pour remplacer ces trains. Quotidiennement, et pour répondre aux engagements pris, plus d’une vingtaine de bus circulent entre Le Guichet et Saint-Rémy-lès-Chevreuse aux heures de pointe, et desservent la totalité de celles non desservis par le RER B pour cause d’interruption. Le trajet de ces derniers doit s’insérer dans un environnement urbain souvent dense, et la distance entre les points d’arrêt et les gares peut parfois excéder 300 mètres, comme cela est le cas à Bures-sur-Yvette par exemple. Cette situation est rendue obligatoire par le fait qu’une circulation au gabarit « poids lourd », ce qui est le cas ici, ne peut parfois permettre une desserte au plus proche de vos gares habituelles. Sur place, les points d’arrêt sont fléchés, afin de vous permettre de gagner ces derniers dans les meilleures conditions. Des agents sont également présents sur place pour faciliter votre orientation. 

Les agents sont mobilisés pour vous informer au mieux sur les moyens de substitution mis en oeuvre
Depuis samedi, les trains en direction de Paris sont au départ de la gare du Guichet

Soyons francs : le temps de parcours est allongé. Comme nous l’avions annoncé, 40 à 45 minutes sont nécessaires pour relier les deux gares, et c’est ce que l’on vérifie au quotidien avec le dispositif de vigilance mis en place. À la correspondance au Guichet, l’attente peut également excéder 10 minutes pour emprunter un train. Au global, le temps passé dans les transports est donc bien supérieur à celui observé en période normale avec une circulation en RER. Nous avons pleinement conscience de la gêne occasionnée, et c’est pour cela que dès février, nous avons diffusé massivement les dates de ces travaux, afin de vous permettre d’anticiper au mieux ces désagréments. Pour mémoire, l’idée est de mutualiser les travaux en évitant des coupures successives. À Orsay-Ville, les travaux de création d’une voie de retournement des trains (le « tiroir d’Orsay ») se termineront fin août, pour la mise en place de la nouvelle offre. En gare de Saint-Rémy-lès-Chevreuse, la mise en service d’un nouveau local de signalisation et d’appareils de voie explique également l’interruption des circulations.  À terme, ces dernières gagneront en robustesse et en fiabilité.

Le dispositif de bus de substitution en gare routière du Guichet

Entre Massy-Palaiseau et St-Rémy, ce sont au quotidien 150 agents qui sont mobilisés pour vous renseigner au mieux, et nos CM restent à votre disposition.  Vous avez une suggestion ? Un retour à nous faire ? Une réclamation ? Nous restons joignables.

Pour retrouver l’article sur les bus de substitution, c’est ici

Pour connaître la nature des travaux en cours, c’est ici

Partager cet article
commentaires 17
  1. Oceanezn dit :

    Bonjour, cela commence à être lourd ses travaux sur la ligne RER B. Ça fais 3 ans que la ligne est bloquée l’été et cela est fort dérangeant. Sachant que nos déplacements sont souvent plus longs puisque nous sommes au bout de la ligne et que les multiples accidents, problèmes techniques et autres (je m’arrête là sinon la liste est longue) sont tous les jours présent.

    Alors mettre des bus c’est bien, 1 bus toutes les 5 mins en heures pleines c’est faux. De plus, l’idée de prendre plus de bus pour en faire des directs ne vous ai pas venus à l’idée ?
    Beaucoup de voyageurs ne s’arrêtent pas entre St Rémy et le Guichet mais vont directement sur Paris donc après.

    Après 3 ans de travaux chaque été, cette idée aurait du vous sauter aux yeux.

    Bref déjà que le service de cette ligne est médiocre, ses travaux n’arrangent rien.

    • Guillaume (animateur) dit :

      Bonjour, les aléas de la circulation urbaine ne permettent en effet parfois pas d’assurer une régularité parfaite des bus, mais les comptages et les retours du terrain montrent que l’intervalle est, au global, respecté. Ensuite, concernant les directs, ils permettraient certes de gagner un peu de temps, mais dans ce cas, quid des voyageurs des gares de Courcelle, Gif, La Hacquinière, Bures et Orsay ?

  2. Oceanezn dit :

    Bonjour, je tiens à vous dire que vos comptages sont alors erronés en effet depuis samedi je prend le bus à l’heure de point et j’ai attendu 15 min à chaque fois.

    De plus, je parle de mettre un bus direct pour chaque arret qui permettrai de ne pas gagner un peu de temps mais la moitié du temps. En aucun cas je ne veux vous blesser, mais essayer de comprendre les voyageurs qui en ont marre des travaux d’été chaque année ou aucuns service derrière est accomplit.

    C’est déjà bien c’est des récents bus cette année pas comme l’année dernière ou y il avait pas de clim en pleine canicule!

    • Guillaume (animateur) dit :

      Bonjour, vous ne nous blessez pas, au contraire, chaque suggestion est bonne à prendre et le dialogue entre nous reste important. Le problème avec la solution que vous proposez, c’est que nous serions dans l’obligation de multiplier le nombre de bus, ce qui risquerait de congestionner le trafic dans une zone dense que vous connaissez bien. Si cette solution avait été retenue avec un nombre de bus équivalent, alors certes les bus auraient été directs, mais la fréquence de la desserte en aurait été largement plus longue !

  3. Emmeline dit :

    Bonjour Guillaume,
    cette phrase « Nous avons pleinement conscience de la gêne occasionnée, et c’est pour cela que dès février, nous avons diffusé massivement les dates de ces travaux, afin de vous permettre d’anticiper au mieux ces désagréments. » est vraiment déplacée: les travaux entre le guichet et saint Rémy s’étalent du 10 juillet au 20 août!
    S’organiser comment? le co-voiturage ne fonctionne pas, les zoov y’a en pas assez ou pas assez « chargé »,… et prendre autant de semaines de vacances… bref il ne reste que les bus de substitution.
    Ce service est mieux que les autres années et certains conducteurs sont plutôt sympathiques, c’est déjà ça.

    • Guillaume (animateur) dit :

      Bonjour Emmeline, navré si vous avez pris la phrase négativement. Ce n’est bien entendu pas son propos, mais voici le contexte : depuis plusieurs été, vous le savez, la ligne est en travaux. Nous avons systématiquement souhaité communiquer les dates au plus vite, dès le calendrier fixé – et celui-ci était soumis au contexte sanitaire que vous connaissez. Cela fait suite à une logique de transparence, mais aussi une demande légitime des associations d’usagers et d’élus. Aussi, nous recevons parfois certaines réclamations de clients qui, certes, doivent subir ces travaux, mais semblent les découvrir : je rappelais juste qu’il était simplement annoncés depuis 5 mois. Concernant les bus de substitution, en effet, nous avons souhaité faire le point sur le blog la semaine dernière. Je me suis rendu à deux reprises sur place la semaine passée : évidemment, le temps de trajet est plus long, et il faut parfois marcher un peu pour trouver les points d’arrêt. Mais avec 24 bus en circulation en heures de pointe, les trajets semblent s’effectuer de manière relativement fluide, même si vos retours nous sont toujours précieux.

  4. MarcelPLT dit :

    Haha, les agents en gare de Courcelle sont vraiment les meilleurs ! Pour une fois qu’il y a de la bonne humeur, courage à eux surtout en week-end 🙂

    • Delphin dit :

      Au nom de toute l’équipe des agents d’accueil de la gare de Courcelle, merci beaucoup pour votre message, cela nous fait très plaisir ! On continuera de vous accueillir dans la bonne humeur 😀 !
      Thibaud R. – L’un des 4 chef d’équipe de la gare de Courcelle

  5. Maha dit :

    Bonjour,

    Je fais part de mon expérience. Déjà, malgré mes trajets en heures de pointe, mon temps d’attente était au minimum de 10 min, plus généralement 15. Jamais 5.
    Ensuite, entrer la gare d’Orsay-ville et du Guichet (en comprenant les temps d’attente du bus et RER, et le temps de trajet du bus), c’est déjà entre 30 et 40 min de trajet ! Très loin de vos chiffres. Alors le comptage qui remonte que tout va bien, ce n’est pas vrai ! J’en ai marre d’entendre que tout va bien quand on vit le contraire…
    Pour couronner le tout, l’information en gare du Guichet est inexistante (on sait pas quel train prendre, écran d’information qui ne fonctionne pas, personnels pas plus au courant que nous) Bref, y a de quoi vous améliorer.
    Et je ne parle même pas du bus (le seul !) qui arrive au bout de 15 min, déjà surchargé…

    Enfin remarque : pour tout ceux qui habite Orsay, et qui ne sont pas trop chargé, allez au Guichet à pieds, vous irez plus vite !!!

  6. NM dit :

    Bonjour,
    Qu’en sera-t-il pour la semaine prochaine où il sera nécessaire de prendre 1 bus, un rer, 1 bus et un RER ?
    N’est-il pas envisageable de simplifier un peu les choses et de mettre en place un ramassage des voyageurs entre St Rémy et Orsay puis de les acheminer directement à la gare des Baconnets ?
    Je pense que nous y gagnerions en confort et en temps de trajet.
    Merci

    • Guillaume (animateur) dit :

      Bonjour, et merci pour votre message. Malheureusement cela n’est pas possible : allonger le parcours des bus, dans une circulation dense et dans un environnement urbain, risquerait non seulement de ne pas garantir un temps de transport certain, mais aussi pourrait congestionner les zones traversées. En revanche, pour rejoindre Paris depuis la vallée de Chevreuse, il existe d’autres alternative : prendre le RER C à Massy, vous gagnez Saint-Michel en une heure environ. Vous pouvez également, depuis Massy, prendre le RER C jusque Versailles Chantiers d’ou vous gagnez l’ouest parisien.

  7. Inès dit :

    Bonjour,

    Comment fait on pour rejoindre le rer b a 4h30 du matin pour aller à Châtelet et prendre le rer A. Je travail tôt le matin et j’habite les ulis. Comment je vais faire? Je suis perdue je rentre tout juste de vacance et je lis la galère des autres usagers je commence à me dire que ça va être dure?
    Merci pour votre retour.
    Bon courage à toutes et à tous.

    • Guillaume (animateur) dit :

      Bonjour, depuis Les Ulis, vous prenez le RER B dans quelle gare ? Merci de votre retour.

  8. Inès dit :

    Depuis les ulis, je prends le rer à Orsay ville pour me rendre à nanterre ville? Ça me fais du chemin.

    Merci pour votre aide et votre retour.

    Cordialement,

    • Guillaume (animateur) dit :

      Bonjour, depuis Orsay-Ville, je vous invite à prendre le bus de substitution jusqu’au Guichet, puis le RER B jusque Massy-Palaiseau, le RER C jusque Saint-Michel-Notre-Dame, de nouveau le RER B jusque Châtelet-les-Halles et enfin le RER A jusque Nanterre-Ville. Les trajets sont en effet rendus complexes avec les travaux en cours, et c’est le seul itinéraire possible pendant une durée heureusement limitée.

  9. Inès dit :

    Bonjour,

    Je prends le rer à Orsay ville pour me rendre à nanterre ville. Voilà long parcours surtout avec mes horaires matinales.

    Merci à vous pour votre retour,
    Je souhaite savoir où prendre le bus et jusqu’à ou?
    Cordialement,

    • Guillaume (animateur) dit :

      Bonjour, depuis Orsay-Ville je vous invite à prendre le bus de substitution jusqu’au Guichet, puis le RER B jusque Massy, de nouveau le bus de substitutions jusqu’aux Baconnets, les RER B puis A jusqu’Auber puis les bus de substitution (car la ligne A est également en travaux) jusque Nanterre !

Laisser un commentaire

Consultez la charte du blog