20012020

Au quotidien

2

Massy : immersion dans le centre d’entretien de vos trains

Depuis fin novembre, vous avez remarqué que les publications sont suspendues sur le blog en raison du mouvement social en cours – exception faite des affiches horaires quotidiennes et de l’article du 18 décembre vous détaillant comment retrouver les informations en temps réel nos réseaux en temps de grève. Néanmoins, vous nous contactez régulièrement pour nous demander quand reprendront les publications, ce que nous faisons à partir de ce jour, avec un article sur le centre de maintenance de Massy.

Nombreux sont ceux qui, quotidiennement, passent le long des infrastructures de maintenance de Massy. De l’entretien des rames aux dépannages du quotidien, c’est entre les voies de circulation des RER B et C que se situe l’un des points névralgiques de la ligne B permettant d’assurer le bon fonctionnement de vos trains. Chaque rame est susceptible de parcourir jusque 800 kilomètres par jour, ce qui nécessite une surveillance fréquente et régulière à raison d’un entretien préventif toutes les 4 semaines environ : 7 jours sur 7, 250 agents prennent soin de vos trains. Focus sur ces installations.

Un vaste centre

Sur près de deux kilomètres, le centre est le point d’attache de la totalité des rames que vous empruntez au quotidien, soit les 155 trains constituent le parc (116 MI79 et 39 MI84). Dans le bâtiment le plus important, pour accueillir les rames, ce sont 10 voies de maintenance qui accueillent quotidiennement les trains.

Une surveillance serrée sous le train…

Parmi les infrastructures de ce bâtiment se trouve un « vérin en fosse » : sa fonction ? Permettre d’accéder sous les trains, et ainsi opérer la dépose des organes situés sous ceux-ci. Profond de plusieurs mètres, il permet le travail des agents lors, par exemple, du remplacement des bogies-moteur (12 tonnes chacun !) ou le reprofilage des roues : chaque train en comptant 32, une heure étant nécessaire pour réaliser un essieu de deux roues, je vous laisse faire le calcul du temps nécessaire.

Le « vérin en fosse »

Reprofilage

… et sur le train

De la même manière, il faudra aux agents de maintenance de pouvoir accéder à la partie supérieure du train. Les pantographes, depuis les longues plateformes d’accès situées en hauteur courant sur toute la longueur du train, sont accessibles aux agents. Une mission d’autant plus importante que, comme certains le savent, les trains fonctionnent en courant alternatif au nord, et en courant continu au sud.

Le CDT : le bâtiment de l’urgence  

Lorsque vous poursuivez votre trajet au départ de Massy-Palaiseau, vers Orsay ou Saint-Rémy-lès-Chevreuse, vous longez sur votre droite un second bâtiment, lui aussi partie intégrante du site de Massy : le Centre de Dépannage des Trains (CDT). Sa fonction est claire : accueillir au plus vite les rames sur lesquelles une avarie a été constatée. Les agents qui y officient – et qui sont susceptibles de se déplacer sur la ligne en temps réel en cas d’impact fort sur les circulations – opèrent les réparations dans les meilleurs délais, avec pour objectif de rendre les trains de nouveau opérationnels au plus vite

Le Centre de Dépannage des Trains (CDT)

Hall de maintenance : une transformation d’envergure

C’est l’actuel chantier d’importance sur le site de Massy : l’édification d’un nouveau centre de maintenance des engins de chantier. Impressionnant, il a nécessité de vastes remblais rue Victor Basch, entre les voies des RER C & B, à proximité de la gare de Massy-Verrières. Opérationnel à la fin de l’année, il remplacera l’actuel centre, qui sera transformé pour compter un vérin en fosse de plus grande capacité que l’actuel.

Le chantier en novembre dernier

Le robot nettoyeur : pour la sécurité

Sa fonction n’est pas esthétique : le passage par le robot-nettoyeur, que vous pouvez apercevoir depuis la passerelle de Massy, a pour objet de nettoyer les bogies, sur lesquels graisse et poussière s’accumulent. C’est évidemment très impressionnant, et le train, ainsi nettoyé par en dessous, se déleste des agrégats en question. Le processus est long, mais permet une parfaite sécurité : 3 heures pour 2 bogies.

Le robot nettoyeur

1,2 kilomètre d’essai

A l’image des constructeurs automobiles, le centre de Massy dispose de sa propre voie d’essai – laquelle passe sous la passerelle. La longueur de cette dernière (1200 mètres) ne permet évidemment pas les pointes de vitesse (50 km/heure est le maximum autorisé), et pour cause : ici, on teste le freinage, et on analyse les potentielles pannes en temps réel.

La voie d’essai

Demain 

Aujourd’hui, le centre de Massy assure à lui seul l’entretien de la totalité des rames de la ligne. Si la ligne est divisée selon partie SNCF, au nord de Gare du Nord, et RATP, au sud de celle-ci, cette distinction n’est pas de mise ici. Toutefois, un nouvel atelier, situé à Mitry-Claye, est actuellement en cours de construction, et  devrait être opérationnel d’ici la fin 2021 (un article y sera consacré dans les prochains mois). Ce nouveau centre comptera également un tour en fosse, à l’image de celui de Massy. Lors de la mise en service de ce dernier, de lourds travaux seront  engagés sur les ateliers de Massy, dans le cadre de l’accueil du futur matériel MING.

    Derniers articles du blog du RER B

    Travaux du 23 février : quels moyens de substitution ?

    Le RER B participe à GATE, une plateforme multiservices pour les talents étrangers

    Quels travaux le dimanche 23 février entre Gare du Nord et Aulnay-sous-Bois ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.

    • Mf 93

      Et les mi84 rénovés? C’est pour quand leur mise en service?

      • Guillaume (animateur)

        Bonjour, nous n’avons pas d’éléments récents, mais cela ne devrait plus tarder maintenant. Vous serez tenus informés dans les meilleurs délais. Bonne journée !