Nouvel accès ouest à Robinson : dernière ligne droite

Si vous passez par Robinson, les travaux du futur accès ouest arrivent bientôt à terme : on fait le point.

Les travaux en gare de Robinson entrent en phase finale, et le nouvel accès devrait être opérationnel début avril. D’ici quelques semaines, le bâtiment d’accueil situé à l’ouest du faisceau (avenue Jules-Guesde), en cours de finition, vous permettra de disposer d’un point d’entrée et de sortie totalement repensé, comme vous pouvez déjà l’apercevoir sur les visuels ci-dessous. Agrandi, modernisé, celui-ci proposera des accès largement facilités aux quais de la gare, un chantier d’autant plus important que la majeure partie des entrants arrivent de ce côté.

Une entrée ouest moderne et accessible

Concrètement, ce bâtiment sur deux niveaux vous donnera un accès facilité aux trains, notamment pour les personnes à mobilité réduite : un ascenseur relie l’espace nouveau et les quais, qui sont également accessibles par un vaste escalier.

L’accès aux quais depuis le futur ascenseur
L’ascenseur en cours d’installation
L’escalier d’accès aux quais depuis le futur nouvel accès ouest

La salle d’accueil, donnant directement sur les voies, a été conçue pour être au maximum aérée et lumineuse. Le comptoir d’accueil de ce bâtiment est situé directement sur la voirie, de même que les appareils de vente. Enfin, au niveau des quais, des toilettes sont aménagées.

La future salle de l’accès ouest avec le point d’accueil
La future salle en cours de finition

Une gare très fréquentée

Du côté des cheminements, vous pouvez, depuis cet accès, vous rendre sur la totalité des quais de la gare. L’accès historique, situé à l’est et datant de 1893, reste en fonctionnement, de même que la passerelle.

Le faisceau de voies de Robinson avec le futur accès ouest (à gauche) et la gare historique et la passerelle (au fond à droite)

Épuré, le design de ce nouvel accès se fond dans le décor urbain de cette zone très fréquentée, située au carrefour de quatre villes : Sceaux, Fontenay-aux-Roses, Châtenay-Malabry et le Plessis-Robinson. La gare compte environ 180 000 voyageurs mensuels, un chiffre en forte progression, rendant l’ancien accès ouest saturé en heures de pointe.

Et demain

À terme : face au nouvel accès ouest, une future gare multimodale verra le jour d’ici quelques années. Au-delà du RER B, les lignes de bus régulières sont fréquentes ici, renforçant le pôle d’attractivité que constitue Robinson : lignes 128, 179, 192, 194, 195, 294, 395 ; Noctilien 63 et Paladin 6, 11, 14, 15.

D’ici quelques jours, nous vous informerons de la date officielle d’ouverture de ce nouvel accès sur notre fil twitter : n’hésitez pas, dès lors, à nous donner vos impressions !

Partager cet article
commentaires 2
  1. Swing dit :

    Bonjour,

    Je prends le RER à Robinson et l’ouverture du nouvel accès se fait attendre… alors que vous parlez de début avril dans votre article.
    Qu’en est-il ?

    Par ailleurs, cette ouverture va-t-elle modifier le fait que les trains partent ou arrivent (enfin) plus souvent de la voie 1B, ce qui évite la cohue dans les escaliers de la passerelle (même si, en ce moment, il y a effectivement moins de monde) ?

    Merci de votre éclairage sur ces deux points.

    Cordialement,

    • Guillaume (animateur) dit :

      Bonjour, en effet l’ouverture de la gare a été retardée de plusieurs jours, les dernières visites de chantier n’ayant pu se dérouler correctement en raison des contraintes sanitaires. En parallèle, les trains seront toujours susceptibles de partir de la voie 1B : néanmoins, avec l’ouverture du nouvel accès, le nombre de clients empruntant cette dernière devrait être moins important très rapidement. Nous restons à votre disposition ! Bonne journée !

Laisser un commentaire

Consultez la charte du blog