19102015

Au quotidien

37

Pourquoi le RER B a-t-il été interrompu le vendredi 16 octobre 2015 ?

Retour sur les perturbations survenues vendredi matin sur le RER B.

Le vendredi 16 octobre, peu avant 8h, les circulations sur le RER B ont été perturbées à la suite d’une panne de matériel survenue sur un train de la ligne H entre Saint-Denis et Gare du Nord.

Pour permettre à la conductrice d’intervenir sur la panne, tout en garantissant la sécurité des voyageurs présents à bords des trains arrêtés, la circulation sur l’ensemble de la plateforme de Gare du Nord a été momentanément interrompue.

Sur le RER B, la mesure de protection a immobilisé les trains  entre La Plaine – Stade de France et Gare du Nord jusqu’à 8h30 environ, rendant la circulation sur la partie nord de ligne particulièrement difficile.

Pour en savoir plus sur l’incident survenu sur la ligne H, cliquez ici.

    Derniers articles du blog du RER B

    Travaux du premier semestre et de l’été 2020 : les dates

    Une anomalie à bord ? Les infos nécessaires pour vous répondre au mieux

    RER & mobilités douces : tout savoir

    Les commentaires sont fermés.

    • RER Betail

      Et sur la panne matérielle de ce matin ?
      Pourquoi n’en parlez vous pas ?

      • Céline (animatrice)

        Bonjour,
        En cas d’importantes perturbations, un retour sur incident peut être publié sur le blog, une fois l’incident passé ou à j+1 généralement. En effet, à la différence des sites et applications Transilien et RATP, ce blog n’a pas vocation à traiter l’information trafic en temps réel, mais plutôt en temps différé. Ce temps est mis à contribution pour récolter toutes les informations utiles vous permettant de mieux comprendre l’incident, ses causes, ses conséquences, mais aussi, les mesures prises pour réguler le trafic. Il s’agit d’un partage d’informations, qui se fait dans les deux sens d’ailleurs. Les retours sur incident sont en effet l’occasion pour les voyageurs de nous faire part de leurs expériences, bonnes comme mauvaises.
        Concernant les médias distants cités ci-dessus, ils ne relaient pas tous les incidents mais les incidents dégradant l’offre sur une zone étendue. Pour cela, on regarde en particulier la fréquence de passage des trains sur la ligne. L’information part ainsi du Centre de commandement unique, qui a une vision globale de la ligne. Lorsqu’un incident a un plus faible impact, l’information peut alors être être relayée localement, en gares ou via le conducteur.
        Je vous proposerai prochainement d’échanger sur ce blog avec un responsable de l’information voyageurs afin de traiter ce thème plus en détail.

        • Jeannot91

          Bonjour

          Le problème du RER B, c’est l’effet « chaotique » au sens scientifique du terme (non négatif, non péjoratif), et les voyageurs en subissent les conséquences fréquemment. C’est l’histoire du battement d’aile d’un papillon à Nogent le Rotrou qui va provoquer un ouragan en Asie…
          Même si un incident se produit localement, à un endroit et sur un temps limités, les conséquences se font sentir à l’autre extrémité de la ligne, et plusieurs heures après…
          Prenez l’incident de vendredi dernier 16 Octobre matin, 3 heures après, il y a encore des ralentissements dû à cet incident

    • Tri

      Merci Céline pour ces précisions.

      En retour, le vécu dans une rame venant du sud. La circulation a été très lente jusqu’à Denfert sans annonce, puis 2 annonces de quai à Denfert. A partir de ce moment là, le conducteur a pris beaucoup de temps à nous informer que nous allions avancer de gare en gare et à expliquer, nous faire des points réguliers sur la situation.

      Un grand merci à ce conducteur.

      C’était peut-être un EBON85, pas certain.

      • Céline (animatrice)

        Le sud a en effet été affecté par l’incident. Les possibilités de retournements offertes dans le sud de la ligne ont toutefois permis de limiter les impacts sur les circulations. Au nord, quelques navettes ferroviaires ont pu être mises en place entre Aulnay et Mitry.
        Merci enfin pour ce retour positif concernant l’information à bord. Auriez-vous l’heure de passage en gare de Denfert-Rochereau afin d’être certaine de transmettre vos remerciements au bon conducteur 🙂 D’avance, merci.

    • Rubis

      et ça empêchait qu’on ait du chauffage dans les trains ? …. dans un train à l’arrêt quand le voyage dure le double du temps prévu, ça caille !!!

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Rubis,
        Le système de chauffage est automatiquement activé quand la température est inférieure à 19°C.
        Afin qu’une vérification puisse être faite en atelier, n’hésitez pas à l’avenir à indiquer le code mission de votre train (ou gare et heure de passage), de même que le n° de voiture.

        • Jeannot91

          Bonsoir

          Les voyageurs devaient prévenir quand il faisait trop chaud cet été pour activer la réfrigération dans les voitures en fournissant les références
          Les voyageurs doivent maintenant prévenir quand il fait trop froid cet automne…

          Il y a quand un gros problème de maintenance (technique, structurel, organisationel) au niveau de ces systèmes de réfrigération/chauffage, non?

        • Céline (animatrice)

          Bonjour Jeannot,
          Certaines lignes, comme le RER D et C, ont mis en place des QR codes à bord des trains afin que les voyageurs puissent signaler facilement un désagrément (propreté de la voiture, problème d’éclairage, de chauffage ou encore une sonorisation qui grésille). Cette initiative a été mise en place pour faciliter le traitement des signalements clients car avec les différents outils, web notamment, ces remontées se font déjà de façon spontanée. Sur le RER B, le déploiement de QR codes n’est pas encore à l’ordre du jour mais, comme nous en avions discuté cet été, un formulaire sera prochainement mis en ligne sur le blog.
          Les trains ont un programme de maintenance défini, mais lorsqu’un signalement est passé, il est parfois possible d’intervenir plus rapidement que prévu, c’est là tout l’objectif du formulaire et de mes demandes de précision 🙂

    • CB

      Le billet sur le blog de la ligne H et surtout les commentaires qui l’accompagnent (y compris les précieuses précisions fournies par des agents de terrain de la SNCF) sont éloquents sur l’incurie de la gestion du trafic en général sur l’ensemble du réseau Gare du Nord.
      Pour résumer :

      L’incident (blocage de freins sur la ligne H) a lieu à 07h20

      1. Coupure immédiate de TOUTE la trentaine de lignes du réseau Gare du Nord (couper une ou 2 lignes de chaque côté peut se comprendre, mais pas 30 lignes)

      2. AUCUNE bascule de trafic mise en place pour maintenir les circulations fluides sur le reste du réseau en attendant de débloquer le tronçon. conséquence des dizaines de rames bloquées en pleine voie ou en gare en direction du sud alors qu’en les faisant repartir dans l’autre sens, cela aurait permis de rediriger les voyageurs se rendant sur Paris vers des itinéraires de secours, notamment en direction de Saint-Lazare et à ceux qui ne passent pas par Paris et qui ne sont donc pas directement concernés par l’incident de rejoindre leur destination avec un retard raisonnable.

      3. Sollicitation du centre technique à 08h30 soit plus d’1 HEURE après le début de l’incident. La conductrice du train en panne a donc été livrée à elle-même pendant tout ce temps.

      4. A cause de la coupure totale des lignes, les agents techniques sont obligés de se rendre sur place A PIED (45 mn sur un terrain boueux et couvert de végétation)), ce qui rallonge d’autant plus le temps de traitement de l’incident.

      5. Pendant tout ce temps absolument AUCUNE communication envers les voyageurs sur l’ensemble du réseau.

    • LGF

      Bonjour,

      Il est vraiment très instructif de lire les commentaires de l’incident sur la ligne H. Notamment ceux de FlorianCRL. Son récit de la gestion de l’incident est édifiant et ce qu’il raconte sur la ligne l’est aussi. Voici par exemple ce qu’il écrit sur l’utilisation des voies secondaires concernant la ligne B :

      « FlorianCRL

      19 octobre 2015 à 22:22

      Tout à fait, faire circuler les trains du sens province Paris sur la voie RM (retour Monsoult), la rame en panne se trouvant sur la voie RV. Mais comme le trafic a été interrompu… Bref, nous attendons le pourquoi.
      Pour la ligne B, j’ai failli emprunter l’IPCS entre Aulnay et Roissy y a un an, à cause d’un train en panne sur la voie 1R (blocage intempestif des freins). Sauf que la circulation a été interrompue 20 min après le début de la panne puisque des gens ont tirés le signal d’alarme —> déblocage des portes —-> présomption de gens dans les voies —> on arrête tout
      Rassurez-vous, les agents sont formés à l’utilisation de l’IPCS sur la B mais j’ai l’impression que la régulation est parfois frileuse à l’utiliser. Peut-être la peur que certaines installations (comme les aiguillages) se bloquent puisque ces derniers restent tout le temps dans la même position en tant normal et ne sont donc jamais utilisés… »

      Il est invraisemblable de couper le trafic de toute une gare pour un train tomber en panne sur une voie à quelques kilomètre de la gare. La presse n’en a pas parlé, alors que le moindre TGV bloqué pendant une heure fait la une de tous les journaux.

    • jc

      Je ne sais pas où mettre ça :

      Ce midi, grosse interruption de service, avec une ligne coupée en 2. (voyageur gravement accidenté.. je vous fais pas un topo.. ça fout la zone pendant minimum 2h..)

      Quelques retours à chaud :
      * dommage que je n’ai pas reçu d’alerte RATP sur mon application sur le téléphone.
      * ayant pris de l’avance, j’ai pu arriver à mon rendez-vous.
      * l’information à quai indiquait la coupure de ligne, mais n’indiquait pas si les trains continuaient à rouler même en service réduit. C’est un passant qui m’a assuré avoir vu des RER passer à gentilly.
      * l’information dans le RER était bonne, je n’ai pas noté le numéro de voiture : la sono était déglinguée.
      * Arrivé à Denfert, j’ai indiqué à des gens indécis qu’il s’agissait du terminus, que l’info avait été donnée mais que les HP étaient malades.
      * Sur le quai du RER (quai direction sud), info tournant en boucle indiquant la destination du train à quai : très bien.
      * Sur les panneau : pas d’infos.. à part que la ligne est pétée. : l’heure du prochain train aurait été bien (évitant aux gens de courir dans les couloirs à l’annonce du train à quai.)
      * Correspondances.. bah.. en fait.. j’ai du renoncer à prendre le chemin classique au risque de me retrouver piétiné. Les couloirs métro de correspondance avec la ligne 4 et la ligne 6 n’ont pas la taille pour absorber le débit de voyageur. J’ai donc pris l’initiative de passer ailleurs.
      J’ai bouffé ma marge de 30 minutes sur un trajet de 30 minutes .. on va dire que j’ai été prévoyant.

      Le RER roulait à mon retour vers 15h30 (retours prévu à 14h.. mais on se méfie de l’optimisme de certaines communication)

      • Céline (animatrice)

        Merci pour ce retour jc.
        Un accident grave de voyageur, survenu peu avant midi en gare de Port Royal, a effectivement perturbé le trafic vendredi dernier, avec une reprise des circulations vers 14h.
        Pour ma part, j’ai bien reçu la notification de l’application RATP. Cela peut éventuellement venir de la connexion.
        Concernant le troisième point, le tronçon interrompu était-il précisé dans les annonces ? Si je comprends bien, vous auriez également souhaité une annonce complémentaire spécifiant que la circulation des trains était maintenue en direction du sud depuis Denfert-Rochereau ?
        Enfin, concernant les écrans en gare, je viens d’échanger avec la personne présente ce jour-là. L’affichage des prochains trains a été rendu difficile par les perturbations mais aussi par des incohérences d’affichage. Le mode « position des trains » a ainsi été privilégié pendant un temps donné.

        • jc

          L’info sur le tronçon interrompu était bien mentionné (Denfert – Chatelet).

          Effectivement, j’aurais souhaité avoir l’info que la circulation (même dégradée), était maintenue sur le reste de la ligne. ça peut sembler bizarre, mais il y a encore pas si longtemps que ça en cas d’incident de ce genre, n’importe où sur la ligne TOUT était coupé. Du coup, c’est implicitement ce qu’on pense quand on entend qu’il y a eut un accident grave de voyageur.

          Je profite également de ce message pour indiquer qu’il faudrait prévoir un peu de monde à Denfert pour rediriger les gens à l’extérieur de la gare, le tronçon Métro – RER ne semble pas dimensionné pour encaisser autant de monde . En régime normal, les gens passent par ce tunnel au compte goute (c’est le quai direction sud)

          J’ai fuit ce tunnel afin d’éviter le sur-accident.

        • Céline (animatrice)

          Je ne manquerai pas de partager vos suggestions et retours avec les équipes en charge de l’information voyageurs et de la gare.
          Bonne journée

    • Tri

      Pour les stats EBON85 saturé de BLR à STMICHEL.

    • Alexia

      Merci pour l’article!! En plus, votre blog est d’une très grande qualité , tout y est bien expliqué de façon limpide.

    • Jeannot91

      Bonsoir

      Une panne de matérielle ce matin vendredi 6 Novembre 2015 en direction du nord
      10 à 15 minutes de retard pour la mission IDIL71
      Impacts sur la mission EBON77
      Pourquoi pas de notifications?

      • cla92

        Idem ce matin aux alentours de 8h, le RER direction Paris a mis beaucoup de temps pour rejoindre la capitale (désolée, je n’ai pas noté le nom de la mission) sans aucune explication sur le site ratp, ni sur les écrans.

        Cordialement,

        • Céline (animatrice)

          Bonjour cla92,
          Si je ne me trompe pas, vous prenez le RER B depuis le sud de la ligne B.
          Le rapport du 9 novembre indique un malaise voyageur, survenu à bord d’un train en gare de Châtelet peu avant 8h (en direction de l’aéroport Charles de Gaulle). Cet indicent a touché une dizaine de trains (+10 minutes pour le train le plus retardé).

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Jeannot,
        Une panne est survenue sur un train peu avant 7h en gare de Palaiseau-Villebon, entraînant des retards de 7 à 14 minutes (14 pour le train touché par l’avarie). Malgré cela, nous avons réussi à maintenir une fréquence régulière dans son ensemble.

        • jc

          Assurer une fréquence, c’est déjà très bien. Informer les usager qu’il y a un dérangement c’est aussi important.

          Au milieu de ligne, ça ne se verra pas forcément, vu la cadance des trains.. Mais en bout de ligne, ça peut faire poireauter inutilement les gens sur le quai. Et sans info.. bah, c’est vite la petite histoire qui se fait dans la tête.. avec le « bon, et alors, il arrive quand mon RER, et quand je vais arriver »..
          Alors que si c’était annoncé, on sait à quoi s’en tenir.

          Personnellement un retard de 14 minutes, sur mon trajet de 15 minutes, ça me met grave dans le rouge au niveau de mon taf.
          En cas d’incident de ce genre, je serais heureux de le savoir avant de partir de chez moi, afin de me rabattre directement sur ma voiture, et éviter de me faire virer à force de retard !

          Et vous comprendrez que pour un trajet de 15 minutes, je ne veux pas prendre une marge de 100% en prenant le précédent (qui est 15 minutes plus tôt).. ce qui est absurde.

          Merci donc, de faire l’effort de communiquer ENCORE PLUS ! sur ce genre d’incidents.. Même si pour la RATP c’est un détail.. pour nous usager, c’est un cauchemar !

        • Jeannot91

          Bonsoir

          Merci pour votre réponse

          Je ne comprends toujours pas le fait que ces incidents ne soient pas notifiés
          Si c’est un moyen de dégonfler les statistiques en cette fin d’année…

          Ces retards de 10 minutes ne sont pas des quantités négligeables

        • Céline (animatrice)

          Bonjour Jeannot,
          Comme nous avons pu l’évoquer précédemment, nous ne relayons pas toutes les adaptations du plan de transport, en particulier lorsque la fréquence reste globalement fluide.
          Il faut bien dissocier l’information voyageurs (qui vise à accompagner le voyageur dans la préparation de son trajet et tout au long de son parcours) du calcul de la ponctualité (pour lequel nous avons un devoir de résultat qui nous lie via un contrat avec le STIF).
          Courant décembre, un échange avec un responsable de l’information voyageurs sera organisé sur le blog. Nous aurons l’occasion d’aborder ce sujet plus en détails.

    • Jeannot91

      Bonsoir
      Ce vendredi 13 Novembre, la mission QADO91 est arrivée sur le quai côté RER D vers les 8h15

      C’est bien, mais pourquoi les voyageurs attendaient sur le quai du RER B vers la partie Nord, avec QADO91 sur les afficheurs…
      Pas de communication officielle en gare?

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Jeannot,
        Le train QADO91 a en effet été réceptionné voie 4 (quai pouvant être utilisé par la D et la B) en gare de Châtelet-Les Halles pour fluidifier le trafic (gêne des circulations sur la ligne D). Je vais faire suivre votre message aux équipes en charge de l’information voyageurs de la gare pour signaler cette incohérence au niveau des écrans.
        Sur le quai 2, en direction du nord, un train est passé à 8h20 puis à 8h24.

    • jc

      Je viens de me faire littéralement defoncer les oreilles avec une note stridente émise pendant 5 minutes par la sono de quai sur le que direction sur arceuil cachan.

      J’ai fini par utiliser une borne pour demander s’il s’agissait d’une alarme (et la marche à suivre).. la personne s’est visiblement rendue sur le quai pour constater le vacarme. On ne sait pas ce qui s’est passé et personne n’a jugé utile de présenter des excuses pour cette agression caractérisée.

      Je constate que ces problèmes de sonorisation ne sont toujours pas réglés.

      J’avais fait un message à propos des hp mis à font à chatelet (toujours pas réglé aujourd’hui). J’ai bien peur que ce genre de réglages soient à refaire sur toute la ligne.

      Gentilly est également tellement fort qu’à 300m autour on entend les hp (pauvres voisins).

      Bref… j’en connais un qui va passer une nuit blanche à cause d’accouphenes qui ont doublé de volume…. c’était déjà pas drôle comme ça. .. fallait vraiment me rendre mon trajet invivable au possible 🙁

      • Céline (animatrice)

        Bonjour jc,
        S’agit-il bien de la gare d’Arcueil-Cachan ?
        Concernant la gare de Châtelet, nous avions effectivement constaté en mars dernier une différence de niveau sonore entre les annonces cycliques (programmées) et la sonorisation directe quai 1. Une dépêche avait été passée.
        Je ne manquerai pas de relayer votre message pour qu’une vérification soit de nouveau effectuée en gare de Châtelet et de Gentilly.

        • jc

          Il s’agit bien de la gare Arcueil Cachan vers 19h45 hier. Sur le quai direction SUD.

        • Céline (animatrice)

          C’est noté, je fais suivre.
          Bon week-end.

        • jc

          Je confirme que le soucis de sonorisation qui hurlait à tue tête était bien à Arcueil Cachan, qu’il a duré environ 7 minutes et s’est arrêté environ 1 minutes après avoir déclenché une borne.

          Je confirmé également que la sono n’est toujours pas réglée à chatelet (à moins que les personnes qui ont fait le réglage estiment que le « A FOND » est un réglage).
          C’est très très fort. (expérimenté sur le quai direction SUD vers 13h aujourd’hui.. ) avec les messages qui tournaient en boucle, je passais mon temps à me boucher les oreilles.. (pratique quand on lit une revue).

          Visiblement, à Gentilly, c’est Bon maintenant.

        • Céline (animatrice)

          Des sifflements ont en effet été entendus, en gare d’Arcueil – Cachan entre autres. Nous investiguons sur ce sujet pour en comprendre l’origine et y remédier.

        • jc

          Merci 🙂

          En espérant que vous trouviez la cause de ce désagrément.

          ça ne ressemblait pas à un larsen (on aurait pu penser à un micro mal reposé), mais plus à une boucle sans fin sur une lecture d’un fichier son aiguë.

    • jc

      Actuellement pas de rer en circulation sur lz branche robinson !!!

      Pourquoi AUCUNE ALERTE SUR L’APPLICATION ? (Ni de bandeau jaune)

      Je vais encore me faire allumer au taf. Mais bon sang. Di j’avais eut cette information j’aurais pu me débrouiller.

      Quand allez vous comprendre que communiquer sur ce genre d’incident c’est hyper important.

      Qu’un acte de malvaillance arrive à gare du nord. Ok vous n’êtes pas responsable. Que cela engendre des retard. Mais ZERO COMMUNICATION. Là désolé. Vous êtes responsable.
      Et mon retard de ce matin. Vous en êtes responsable.

      Merci de faire en sorte que ces incidents de communication ne se reproduisent pas.

      • jc

        Je vais tout de même remercier l’agent en gare qui a pris la penne de nous informer toutes les 2 minutes de l’évolution de la situation.

        Il n’en reste pas moins que d’un point de vue usager : ne pas être prévenu en amont d’un problème. Et arriver sur place, et voir aucun bandeau indiquant un incident et sa nature… c’est comment dire.. avoir l’impression d’être mis devant le fait accomplis.

        Revoyez sérieusement le système d’alerte. ça fait plusieurs semaines que les usagers remontent des dysfonctionnement sur la qualification des soucis de ligne.
        La RAPT dit « mais on est régulier donc on affiche pas »..
        Les usagers pleurent en disant « mais on aimerait être informé afin de reprendre la maitrise de notre temps de trajet, en gérant. »
        Au lieu de ça, la RATP décide à la place de l’usager qu’il n’a pas à être informé d’un temps de trajet qui se prolonge.. au delà d’une limite.

        Ce matin, on était clairement devant un manque de remontée d’information vers les usagers. Que ça soit via les TV, ou via l’application.