30082019

Au quotidien

18

Que s’est-il passé ce matin sur la ligne B ?

Ce matin, plusieurs incidents ont impacté vos trajets sur le RER B. Retour sur une succession d’événements, et la gestion de ceux-ci.

À 8h20, le train PLIT70 à destination de Saint-Rémy-lès-Chevreuse est victime d’une avarie matériel, alors qu’il se trouve entre les gares de Châtelet – Les Halles et Saint-Michel-Notre-Dame, dans un tunnel. Le conducteur constate un « non-déblocage ». De façon très concrète, les freins restent bloqués sur plusieurs essieux de la rame. A ce moment, la procédure est la suivante : le conducteur doit vérifier chacun de ces essieux pour les « débloquer ». Cela peut prendre jusque 40 minutes, car il doit quitter sa cabine et aller le long de son train – ici en tunnel – à la hauteur des essieux en question.

À 9h, après avoir repris son trajet, le même train se trouve de nouveau bloqué entre les gares de Saint-Michel-Notre-Dame et Luxembourg.

Un second agent arrivé en renfort et le conducteur du train, ensemble, réussissent à faire repartir le train jusqu’à Luxembourg où la rame défaillante est évacuée. Elle sera garée ensuite à Denfert-Rochereau et envoyée plus tard dans la matinée au centre de maintenance de Massy.

En parallèle, afin de permettre d’assurer les liaisons sur les zones non-impactées, les trains EBLE97 et EMME93 sont retournés en gare de Châtelet, ILAV03 et EBLE89 en gare de Denfert-Rochereau et  QORE91, QOLE07,  KORE99 et EPIR15 en gare de Laplace.

À 9h04, alors que le trafic reprend, le train KOKO80 déclenche l’alerte radio (procédure de sécurité qui stoppe toutes les circulations dans une zone) en raison de personnes sur les voies dans la zone de La Plaine-Stade-de-France. Vingt minutes plus tard, le trafic reprend très progressivement, les trains devant rouler en « marche prudente » après avoir reçu un ordre pour vérifier la non-présence de personnes sur les voies.

En parallèle, les trains UPSE84 et UPSE92 arrivent en gare de surface, afin de permettre aux passagers de poursuivre leurs trajets depuis Paris – Gare du Nord. Cet incident est clos à 9h33.

À 9h44, troisième incident de la matinée : le train EMME85 déclenche à son tour une alerte radio en raison de la présence d’une personne sur les voies dans le tunnel entre Châtelet et Paris – Gare du Nord. Rapidement, le conducteur récupère lui-même la personne en question, permettant au trafic de reprendre de nouveau.

Nouvel indicent à 9h55, lorsqu’un signal d’alarme, tiré à bord du train KOKO88 suite à un malaise voyageur, bloque quelques minutes la circulation de vos trains en gare du Bourget.

A partir de 10h, le trafic reprend très progressivement.

Beaucoup d’entre vous ont été concernés ce matin par les problèmes décrits dans cet article, et nous sommes désolés pour la gêne occasionnée.

Dès le début des incidents, nos agents en gare ont été mobilisés. Ce concours de circonstances exceptionnel nous a amené à repousser à deux reprises l’heure de reprise du trafic, et la succession rapide des événements a pu nous conduire à vous fournir des informations en temps réel parfois incomplètes. Nous nous en excusons, car nous savons que vous avez besoin de ces informations pour vous organiser. 

 

 

    Derniers articles du blog du RER B

    Travaux du premier semestre et de l’été 2020 : les dates

    Une anomalie à bord ? Les infos nécessaires pour vous répondre au mieux

    RER & mobilités douces : tout savoir

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.

    • Usagerdurerb

      Bonjour,
      Vous avez oublié de mentionner l’avarie sur le matériel de la mission EMME77 à 8h03 (tweet à l’appui si besoin).
      Merci de corriger l’article.

      • Guillaume (animateur)

        Bonjour, l’article traite de l’enchaînement des événements sur la zone restreinte comprise entre Denfert et Gare-du-Nord. Mais vous avez raison, il y a eu un incident technique en matinée sur le train EMME77. Nous sommes tout autant désolés de ce dernier.

        • VictimeDuSTif

          Bonjour Guillaume,
          Donc si j’ai bien compris les usagers (franchement usés) de la partie Sud de la ligne B ne comptent pas?
          Pourquoi ne pas prendre tout les incidents depuis le début de service?
          Comment se fait il que des rames défectueuses puissent prendre part aux missions du jour?
          Pouvez vous nous rassurer pour notre intégrité physique? Vu le nombre d’avaries matérielles on peut commencer à craindre pour notre sécurité.
          En espérant que le STIF retarde la ligne des riches et touristes vers l’aéroport et mette un peu de sous dans la Ligne B. Parce que c’est bien beau d’amener les touristes en 15 minutes à Paris mais si il n’y pas de prolétaires pour les distraire, les nourrir et les nettoyer ce sera inutile …

        • Guillaume (animateur)

          Bonjour Jean, l’article en question ce vendredi concernait uniquement l’enchaînement de soucis à partir du problème rencontré sur un train PLIT70 entre Châtelet – Les Halles et Saint-Michel-Notre-Dame. Pour le problème antérieur du même jour sur un train en provenance de Saint-Rémy, celui n’a pas été passé sous silence (notre fil twitter vous a informé en temps réel), mais celui-ci était distinct de l’objet de l’article. Concernant la sécurité à bord, elle est maximale, et les conducteurs, comme vous pouvez le lire dans l’article, ont respecté toutes les consignes en la matière.

    • Valechamp

      Bonjour comment se fait il que des personnes se trouvent sur les voies ? Elles devraient être verbalisées comme depuis peu les fumeurs dans les gares qui ne sont pas en souterrain. Cette ligne a trop souvent des problèmes de retard. Cordialement

      • Guillaume (animateur)

        Bonjour, les agents en gare sont extrêmement vigilants, et formés pour empêcher des personnes de descendre sur les voies. Toutefois il peut en effet arriver que des personnes descendent sur les voies, ce qui est formellement interdit, et d’abord pour la sécurité de tous. Dans ce cas, les mesures de sécurité à appliquer sont extrêmement rigoureuses.

    • ThomasS

      Merci pour ces détails. C’est intéressant de savoir tout ce qu’il s’est passé.
      Bonne route

    • UsagerMassy

      Bonjour,
      Je trouve formidable que vous partagiez l’envers du décor. Cela aide à comprendre votre métier et à accepter la frustration (naturelle) d’usager. En outre j’ai l’impression que les conducteurs font un effort depuis quelques mois pour communiquer rapidement a chaque incident. Merci pour cette transparence !

      • Guillaume (animateur)

        Bonjour, et merci pour votre message. Oui, nous tentons de vous faire partager au mieux les améliorations, comme les diffucultés, que nous (et donc vous également) pouvez rencontrer. Belle journée !

    • RER B mal géré

      Bonjour,

      L’état du RER B est catastrophique, le changement n’arrivera pas maintenant. Il y a surement des petites choses à faire pour essayer de l’améliorer.

      Pouvez vous mettre 2 personnes à chaque gare qui sont formées pour évacuer les passagers victimes de malaise ? Cela permettrait de gagner beaucoup de temps.

      Il y a 47 gares sur le RER B soit 94 personnes à déployer, sachant que la RATP et la SNCF emploient plus de 200 000 personnes et que plus d’1 million de personnes empruntent chaque jour le RER B, le coût serait négligeable. Le coût serait surement pas beaucoup plus élevé que les 12 espaces de co working totalement inutiles installés récemment. (qui a eu cette idée ?)

      Merci de faire au moins remonter la suggestion aux décideurs.

      Merci également

      • Guillaume (animateur)

        Bonjour, et merci de votre commentaire, que je vais remonter dès ce soir. Merci !

    • Gio

      Bonjour
      désormais sur la ligne B l y a des accidents tous les jours.
      Je trouve que c’est vraiment INADMISSIBLE pour une ville de prestige comme Paris.
      C’est où l’erreur ? Parce qu’il doit y en avoir. C’est sûr.
      Matériel vieux, incompétence, trop de gens, trop de RER, trop de gares ?
      Il fait spécifier aussi que normalement le trafic est ralenti même sans incidents (ex Antony vers Paris le soir heure de pointe).

      PS J’avais écrit un commentaire sur un train avec VR défaillante ZBD8242, mais il n’a pas été publié …

      • Guillaume (animateur)

        Bonjour, tout d’abord votre singalement sur la VR défaillante a bien été remonté, et je vous en remercie. D’autre part, vous savez que le RER B fait l’objet d’un vaste plan de rénovation des voies et du matériel, mais que celui-ci s’étale sur plusieurs années, car des travaux d’envergure ne peuvent se réaliser en une seule séquence, et parce que nous devons maintenir la circulation des trains le plus souvent et normalement possible. Certes, des avaries de matériel existent, et nous vous en faisons état en toute transparence. Vous savez également que les voyageurs sur les voies ne sont pas de notre fait, et que des mesures de sécurité strictes doivent être appliquées de ce cas. Je sais que vous êtes un lecteur assidu de notre blog, aussi vous savez que les travaux menés sont bel et bien réels, à l’image de ceux, par exemple, du tiroir d’Orsay en juillet et en août. Tout ceci pour vous confirmer simplement que notre seul objectif est de rendre la circulation sur votre ligne meilleure.

    • Bacon

      Bonjour
      Merci de ces informations mais le train en panne a chatelet à été signalé à ma gare de sevran Livry dès 7h et pas à 8h20,, ce qui fait que du retard à été pris dès cette heure la, occasionnant une impossibilité d’arriver à l’heure au travail et je dois fournir un justificatif à mon employeur, serait_ce possible d »indiquer le bon horaire ?