16062016

Au quotidien

30

Retour à un trafic normal sur le RER B

Les trains de la ligne B circuleront normalement le 17 juin 2016.


Du 1er au 16 juin 2016, la ligne B a été touchée par un mouvement social. Nous sommes conscients que vos conditions de voyage ont été particulièrement difficiles, notamment avec le changement de train à Gare du Nord, et nous tenions à vous remercier pour la patience dont vous avez fait preuve.

Pour vous accompagner pendant cette période des gilets rouges, volontaires de l’information et régulateurs de flux ont été déployés dans les gares. Tous les efforts ont par ailleurs été concentrés pour minimiser l’impact du mouvement sur votre quotidien et pour vous informer chaque jour du trafic que nous étions en mesure d’assurer le lendemain.

Les échanges ont parfois été difficiles sur le blog ces derniers jours. Je comprends la colère et la lassitude générées par ces perturbations. J’espère néanmoins que nous pourrons continuer le dialogue, et ce, de façon plus sereine. Les équipes du RER B seront également présentes dans les gares dans les jours à venir pour échanger avec les voyageurs qui le souhaitent.

Enfin, un tchat avec le directeur de la ligne B, Jérôme Lefebvre, sera organisé à la fin du mois du juin. Ce rendez-vous sera l’occasion de lui faire part de vos remarques et de poser vos questions.

    Derniers articles du blog du RER B

    Portrait d’agent #1 : Rama, Manager Gares

    Travaux du premier semestre et de l’été 2020 : les dates

    Une anomalie à bord ? Les infos nécessaires pour vous répondre au mieux

    Les commentaires sont fermés.

    • CB

      Quand on est pris en otage et qu’on n’a pas d’autre choix de moyen de transport, on est bien obligés d’être patients.

    • Nadia Benj

      Sincèrement je trouve ça trop facile. Les perturbations + problème d’affichage + problème ici et la, on viens de passer l’enfer et c’est peu de le dire et a la fin un petit message pour dire on est désolée. Que vous soyez désolée nous le comprenons mais surement pas plus que nous. Avec tout l’argent que vous nous prenez depuis toute ces années pourriez vous faire en sorte qu’il y ait pas de panne informatique par exemple pendant les gréves, car pas d’affichage c’est rude quand même. Quand au gilet, bravo en effet il y en avait plein mais plein partout par contre quand je me suis fait agresser a gare du nord bizarrement il y avais plus personne, a part des usagers et quand un usager est parti leurs demander de l’aide suite a une émeute (je dis émeute car une centaine de personne qui se bouscule et se tape c’est ça non?) on a eu le droit a : « ce n’est pas mon travail » sérieux, vous êtes sérieux parce que c’est le travail des usagers de s’occuper ça? De plus la gréve date peut être du 1er juin mais les problemes ont commencer bien avant. Et oui les mails envoyer pour nous demander de faire du covoiturage c’est n’importe quoi, on paie des titres de transport deja on a pas envie de payer en plus pour perde du temps dans les bouchons. Sur ce merci pour votre mail ou a aucun moment vous vous excusez.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Nadia Benj,
        Le problème au niveau de l’affichage a été détecté et la ligne s’attelle à trouver une solution pour garantir une information cohérente et juste en cas de rupture d’interconnexion à Gare du Nord.
        Concernant l’expérience que vous décrivez en gare, l’attitude dépeinte n’est pas celle attendue. Tous les agents sont en effet acteurs de la sécurité, et vous aussi. Vous pouvez ainsi signaler un danger via le numéro gratuit le 3117 ou par SMS au 3117 7.
        Concernant les mails envoyés par le service marketing, je ne manquerai pas de partager avec eux votre ressenti. A noter néanmoins que les trajets avec le service de covoiturage IDVroom étaient remboursés pendant la période de grève, cela peut tout de même être intéressant pour certains voyageurs ayant peu de trains.

    • jc

      Merci pour ces nouvelles.

      J’espère que lors de prochaines grève, la RATP fera le nécessaire pour diffuser les horaires de passage des trains. Ces derniers jours ont été pire qu’au début, on ne savait pas quand les trains circulaient. Ce matin, j’ai été victime de la suppression sauvage d’un train (qui n’a pas été annoncé en gare ! .. il était annoncé comme à l’approche.. pendant 15 minutes le temps que le suivant prenne sa place).

      Je ne le répèterai jamais assez ! La communication c’est important, des informations pertinentes sont toujours trop peu nombreuses en provenance de la RATP. Y a encore un gros travail.
      Il faut bien reconnaitre qu’un effort a été fait, et que l’information est un peu plus détaillée qu’à une époque où on nous sortait « suite à un incident coté RATP… le trafic est perturbé sur l’ensemble de la ligne. » .. Mais certains jours on est pas loin de ce genre d’informations.

    • Erwann

      Bonjour

      Bonne nouvelle, on espérait plus !

      (@CB : Personnellement je ne dis pas « otage », je n’ai jamais été retenu de force dans un train ou sur un quai, sauf cet arrêt en pleine voie ; je préfère « conditions de voyage particulièrement difficiles, largement incompatibles avec les standards admissibles, sans que visiblement rien ne soit mis en œuvre pour y remédier » me semble-t-il plus adapté à la situation…
      Il est vrai que la patience et le « rentrer de ventre » étaient les activités du moment les plus courues!)

      Peut-être aura-t-on enfin les bases du calcul « 4 trains sur 5 » en zone RATP et sur cette panne généralisée des « exports PDF » et de toutes imprimantes RATP du groupe, qui nous ont malheureusement privé des beaux horaires qui devaient nous être fournis…

    • bonniau

      enfin plus de changement à gare du nord
      que du bonheur
      dans l ensemble cela malgré tout simplement est bien passé
      bravo à l équipe

      • bonniau

        je voulais dire que malgré la grève cela s est bien déroulé quand même mais peut être grâce à des horaires idéales pour moi

    • Deconinck Thierry Jean-Pierre

      Effectivement cela n’a pas toujours été très facile dans les transports mais toujours été j’ai été solidaire avec votre action à 100 % mais il est vrai que c’était pas tous les jours facile de prendre les transports de Sevran Beaudottes à la gare du Nord

    • janvier

      jeudi 16 juin: 3h30 de athenes à Roissy, 4 h de roissy à saint ouen: 2h30 en RER, on annonçait un individu qui s’était accroché à un poteau, les annonces suivantes étaient inaudibles. Durée totale du parcours rer 2h30 au lieu de 30mn, aucune excuse, aucune explication. L’utilisateur est un pigeon.
      ENsuite stade de grance: aucun iitinéraire indiqué pour suppléer le parcours dévié à cause du périmètre de sécurité des matchs de l’Euro. Il faut deviner els infos. LEs brassards bleux postés à la gare ne savent rien des arrêts bus.
      De qui se moque-t-on?

      • Céline (animatrice)

        Bonjour janvier,
        Je suis navrée pour les difficultés rencontrées lors de votre trajet.
        Hier soir, vers 20h30, une personne a grimpé sur un poteau caténaire en gare du Nord, entraînant une coupure en urgence de l’alimentation électrique. La reprise des circulations a été complexifiée par la présence de voyageurs, descendus sur les voies. Des navettes ferroviaires ont été mises en place entre les gares d’Aulnay-sous-Bois et l’Aéroport Charles de Gaulle et Mitry-Claye pour maintenir les circulations dans les zones alentours. Le trafic a pu reprendre pleinement sur le RER B vers 22h30.
        Concernant l’accompagnement des agents en gare, je ne manquerai pas de faire remonter votre témoignage en vue d’optimiser l’orientation des voyageurs à La Plaine-Stade de France.

        • jc

          D’où l’intérêt de communiquer aux personnes dans les trains ce qui se passe.. en absence d’information, on fini par sortir, et ça entraine encore lus de retards qu’il faut gérer.

    • peter

      bonjour,
      je ne comprends pas pourquoi vous pensez remédier aux problémes du rer lors d’incidents , greves en ajoutant des agents temporaires ou non dans les gares en tant que diffuseurs d’informations:
      ces personnes ne savent rien de plus que nous , ne sont pas capables de donner des informations non déjà signalées dans la gare ou par les appareils électroniques et énervent les gens en leur disant qu’ils n’en savent pas plus, bref qu’ils ne servent à rien.
      En outre je ne sais pas si c’est lié à la grève ou à une politique générale, mais les annonces à vive voix (en gare ou par le conducteur du train) , qui sont appréciées par les gens lorqu’elles apportent des précisions, ont quasiment disparu.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour peter,
        En cas d’incidents ou d’importantes perturbations, les équipes peuvent être renforcées pour aider à l’information et à l’orientation des voyageurs, vers les itinéraires alternatifs par exemple.
        Les équipes habituelles peuvent être secondées par des équipes « mobiles » (se déplaçant sur la ou les gares ayant besoin d’aide), des gilets rouges ou des volontaires de l’information (des agents de la ligne travaillant le plus souvent dans les « bureaux, volontaires pour porter assistance en gare en cas de besoin). La présence de régulateurs de flux peut également être amplifiée, comme cela a été le cas lors du dernier mouvement social, pour faciliter notamment la descente et la montée des voyageurs à bord des trains.
        Ces équipes, présentes sur le terrain, donnent le maximum pour partager les informations en leur possession. Elles ont aussi et surtout un rôle de réassurance auprès des voyageurs, pour appuyer les informations disponibles via d’autres canaux. Leur connaissance du système s’avère aussi être une aide indéniable en cas de perturbations.
        Sur les annonces sonores, dans les gares et les trains, l’objectif est bien de les conserver et de les améliorer. Sur les annonces en gares, un travail d’optimisation des messages a été réalisé pour une diffusion plus pertinente et efficace. En période de mouvements sociaux, il se peut néanmoins que les postes ne soient pas toujours tenus. Sur la prise de parole à bord des trains, des aménagements ont été réalisés au sein de Centre de Commandement Unique pour faciliter la transmission d’information entre les gestionnaires de circulation et les conducteurs. Un suivi des annonces émises à bord est également réalisé en vue de progresser davantage sur ce point.

        • lem91

          Oui enfin,ce que vous décrivez ,encore et encore,c’est de la belle théorie,parce qu’en pratique….

    • JCC

      Vivement l’automatisation du RER B, d’autant plus que cela est réalisable….

    • MS

      Vous étiez en grève pour de bonnes raisons, et vous aviez tout mon soutien… sauf que des conditions de transports comme celles là, c’est presque obliger les autres à se mettre en grève! J’ai en général dû partir 30min plus tôt de chez moi, laisser passer 3 à 4 trains avant de pouvoir monter dans l’un d’eux qui était plus que plein (je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que c’est, un train plus que plein).
      Enfin bref, vous nous remerciez de notre patience, c’est pas comme si on avait eu le choix, on est en effet otage puisqu’on a pas d’autres choix pour aller travailler… il y a encore tellement d’efforts à faire et d’évolution à donner à cette ligne, tellement d’aberrations qui pourraient être évitées… enfin pour se consoler on va se dire qu’on aura pas passé les plus fortes chaleurs dans des trains bondés avec la sueur des autres qui nous coule dessus, et qu’on va enfin pouvoir respirer pendant nos voyages… sans risquer de mourir écrasés…

    • Marcanto

      Parmi mes voisins j’étais plutôt un partisan du RER B très très très décrié. J’avoue que les 3 derniers mois m’ont refroidi. Alors que les RER sont censé être rétablis je vais encore être en retard… Jusqu’à privé du contraire, j’ai le net sentiment que la gestion est effectivement à la petite semaine : quand ça va, ça va ; au moindre pépin, c’est la panique et il ne semble pas y avoir de travail pour améliorer. Je ne sais pas : peut on gagner 20s ou 30s sur un malaise voyageur ? Année après année ça finirait par payer. A Londres il n’y a jamais aucun retard pour malaise voyageur et pourtant, j’en ai vu plusieurs.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Marcanto,
        Ce matin, vers 8h20, un malaise voyageur est survenu en gare du Luxembourg, nécessitant l’intervention des pompiers. La victime du malaise a pu être prise en charge vers 8h30, permettant une reprise progressive des circulations en direction du sud. Si vous souhaitez en savoir plus sur le gestion d’un malaise voyageur et ses conséquences sur le trafic, je vous invite à lire l’article suivant : http://www.rerb-leblog.fr/voyageur-malade-bord-quelles-consequences-sur-le-trafic/
        Ces dernières semaines ont effectivement été compliquées pour les voyageurs en raison du mouvement social reconductible. Mais globalement, la gestion des incidents inopinés s’est nettement améliorée grâce notamment au travail collaboratif des équipes RATP et SNCF du Centre de Commandement Unique. En 2015, nous avons ainsi consolidé les progrès du RER B en matière de ponctualité (+ 7 points entre 2013 et 2015), avec des « journées noires » (ponctualité inférieure à 80%) qui ont été divisées par 6 en 3 ans.
        Pour continuer sur cette dynamique, la ligne souhaite travailler avec les autorités publiques, les élus et les associations pour limiter les incidents d’origine externe qui représentent près de 40% des causes de non ponctualité (accidents graves de voyageurs, malaises voyageurs, traversées de voies, signaux d’alarmes, colis suspects).
        Un tchat avec le directeur de la ligne sera organisé à la fin du mois de juin. Cet échange en direct pourra être l’occasion de partager votre ressenti.

        • Marcanto

          Merci de vos réponses. J’attends avec intérêt le tchat même si j’imagine que chaque voyageur a des attentes différentes. La mienne est la plus compliquée : 100% des agents fiers de leur métier (même les agents en gare) et heureux de se mettre au service des voyageurs.

      • jc

        Londre n’est pas un exemple à bien des égars 🙂

        Enter l’entretien du réseau ferré anglais qui laisse totalement à désirer.

        La seule fois où j’ai mis les pieds dans le Tube, on a été prendre le bus après 1 h car personne à Londre ne savait où le prochain train arrivait, et où il allait (entendre sur quel quai, et dans quel direction);.

        Mais la grosse différence, c’est que personne à quai ne semblait enervé (comme en France au moindre problème), le mec au micro n’ayant pas trop d’info comblait le manque par quelques blagues… pour faire rire les gens :).. même le conducteur qui a fait 2 conneries pour faire repartir son train y mettait du sien pour que ça se passe au mieux.

        Alors me dire qu’il n’y a jamais de retard à Londre, j’achète pas.. tout du moins, je suis peut-être tombé sur le seul incident d’exploitation de l’année, mais j’en doute 😀

        Sur le RER ou à Londre, c’est les mêmes histoires, les mêmes problèmes à gérer.. C’est juste qu’on a pas la même manière de les aborder, et surtout, pas le même humour pour faire passer la pilule.
        J’imagine pas en France, un conducteur de train dire qu’il attend que Bozo le clown lui invente une nouvelle connerie à lui faire avaler pour justifier que son train n’a pas le droit d’avancer. (ou un délire du même genre). Et si un conducteur se permettait ça, ça se passerait pas très bien pour lui ni pour les passagers.. (dommage.. car quitte à être dans la merde pendant quelques heures, autant ne pas rajouter de mauvaise humeur qui ne changera strictement rien à la situation..)

        • cla92

          Bonjour,

          Par contre, on peut néanmoins jalouser les londoniens concernant certaines lignes de métro qui fonctionnent toute la nuit les WE….

          Je n’arrive pas à comprendre les raisons de ces fins de service de RER B absolument pas en adéquation avec le métro parisien par exemple (fin de service plusieurs heures avant).

          J’avais à l’époque posé la question au STIF (en charge de tous ces réflexions/chantiers), ce dernier m’avait répondu que ce n’était pas d’actualité mais que des études étaient menées…

          En effet, nous avons pu remarquer, pendant un petit moment, des jeunes compter les usagers empruntant le rer, mener des enquêtes diverses mais n’entends hélas toujours pas parler de rallongement de l’heure de fin de service (qui ne serait pas du luxe).

          On motive les banlieusards à prendre au maximum les transports en commun mais comment voulez sortir, assister à une pièces de théâtre, concerts, restaurant…. … si le dernier RER est à minuit… Il m’est déjà arrivée de partir avant la fin, de peur de louper le dernier RER …

          Actuellement, plus d’un demi-million de personnes circule dans le Tube londonien après 22h les vendredis et samedis (avec la concurrence des taxi, également très populaires).

          Nous ne concurrençons pas l’affluence londonienne mais suis persuadée que ces rames nocturnes seraient très apprécies surtout veille de WE, WE et jour fériés.

          Céline, je sais que je pose souvent cette question et que ce n’est pas votre entité qui gère ces problématiques là mais pourrions nous évoquer cette question que se posent des milliers de banlieusards lors du prochain Tchat : quand aurons nous des RER plus tard le WE ? le dernier est toujours bondé d’ailleurs…. Et c’est toujours la course pour ne pas le rater.

          Nous arrivons à proposer des nocturnes pour la fête de la musique ou le 31 décembre, cela serait tellement appréciable, pour des milliers de personnes, que ces exceptions se généralisent au moins le WE et veille de jours fériés. Nos touristes également habitués à une offre plus généreuse dans leur pays seraient également ravis.

          On parle écologie, développement durable, souhait de diminuer voire interdire les voitures dans la capitale mais on ne propose pas d’autres alternatives aux usagers habitant en banlieue. Même certains TER/Intercité roulent plus tard…

          Cordialement,

        • Céline (animatrice)

          Bonjour cla92,
          Je connais bien votre souhait de voir circuler les trains toute la nuit (et auquel je suis personnellement favorable).
          Les comptages de voyageurs que vous avez pu observer sur les quais permettent justement d’analyser la fréquentation de la ligne. Ces comptages sont intégrés dans des analyses plus larges qui sont étudiées par le STIF en vue d’une évolution future de l’offre de transport.
          Malheureusement ma réponse ne différera pas de la précédente, mais seule le STIF est en mesure d’étendre les horaires de service des lignes.

    • josyae

      il y’a 1 nouveau mouvement de grève prévue le jeudi 28 juin 2016 …est ce que la ligne du rer B sera t’elle pertubé ce jour la .merci de me faire savoir cette info

      • Céline (animatrice)

        Bonjour josyae,
        A ce stade je n’ai pas cette information. Bien évidemment, je ne manquerai pas de vous relayer les informations en temps utile.
        Pour mieux comprendre les étapes de l’information voyageurs lors d’un mouvement social, je vous invite à lire l’article suivant : http://www.rerb-leblog.fr/72h-mouvement-social/.

    • josyae

      bonjour,j’aimerai savoir si demain mardi 28 juin il y’auras des perturbations sur la ligne du RER B suite au mouvement de grèves national

      • Céline (animatrice)

        Bonjour josyae,
        Il n’y a pas de perturbations prévues sur la ligne B demain.
        Si vous souhaitez en savoir plus sur la gestion en amont d’un mouvement social, notamment en matière d’information voyageurs, n’hésitez pas à consulter l’article suivant : http://www.rerb-leblog.fr/72h-mouvement-social/

        • josyae

          j’aimerai savoir si la ratp sur la ligne b fait grève

        • Céline (animatrice)

          Bonjour josyae,
          Actuellement, il n’y a pas de perturbations prévues sur la ligne B liées à un mouvement social.
          Lors d’une grève, une information est réalisée en amont pour permettre aux voyageurs de s’organiser.

    • LGF

      Bonjour Céline,

      Ce matin en gare d’Aulnay sous bois, je suis arrivé sur le quai vers 8h15, le temps d’attente indiqué était de 12 minutes pour le RER suivant. Il me semble que le RER B+ Nord prévoyait une fréquence de 3 minutes entre chaque RER sur le tronçon Aulnay-Paris. Lorsque j’ai interrogé le personnel présent sur le quai, sur une grève ou une éventuel perturbation; il m’a été répondu qu’il n’y avait aucun problème et qu’a cette heure là la fréquence est d’un train toute les 7 à 8 minutes.
      Lorsque je suis monté dans le RER, le conducteur a annoncé que le RER était directe Paris.
      Les fiches horaires du RER B datant du 13 décembre et téléchargeable sur le site Transilien, indique bien une fréquence de trois minutes à cette heure là.

      Pouvez-vous m’expliquer :
      – la réponse de l’agent SNCF présent sur le quai
      – le non respect des fréquences de passage
      – la raison d’un RER direct Aulnay-Paris alors que ceux-ci ont été supprimé en septembre 2013 .

      Cordialement

      • Céline (animatrice)

        Bonjour LFG,
        Je pense qu’il y a eu confusion entre les heures de pointe et les heures creuses. En effet, en temps normal, la fréquence au nord de la ligne, d’Aulnay-sous-Bois à Paris, est de 3 minutes aux heures de pointe et de 6 minutes aux heures creuses.
        D’après le rapport transmis par le pôle pilotage et coordination de la production, quelques retards ont été observés hier matin à la suite d’une panne de matériel à Bagneux. Des mesures d’exploitation ont été prises pour limiter la propagation de retards, dont des modifications de parcours.
        Lorsqu’un train est retardé à son départ, le Centre de commandement unique peut choisir de le rendre direct Aulnay-Paris pour éviter qu’il ne retarde le reste de la ligne. Il s’agit d’une mesure d’exploitation épisodique pour fluidifier le trafic.