photo-1

22112016

Au quotidien

34

[Retour sur incident] Trafic fortement perturbé hier après-midi sur le RER B

Un incident électrique (chute d’une caténaire) a occasionné une interruption de trafic entre Gare du Nord et l’aéroport Charles de Gaulle / Mitry-Claye.

C’est un après-midi difficile que vous avez vécu sur la partie nord de ligne B hier. Effectivement, la chute d’une caténaire sur un train a occasionné un trafic très perturbé sur l’ensemble de la ligne. Le trafic a été interrompu dans les 2 sens de circulation entre Gare du Nord et l’aéroport Charles de Gaulle/ Mitry-Claye pendant 3h30.

Le résumé de l’incident

11h30 : Une partie de ligne caténaire (ce qui amène le courant électrique au train) se casse et chute sur un train au niveau de Drancy. Le trafic est interrompu (coupure d’alimentation électrique donc).
5 trains sont arrêtés en pleine voie, en dehors d’une gare. Des équipes (Agents des gares, agents de sûreté, encadrement…) se rendent sur place. Les décisions d’évacuer certains trains sont prises.

12h05 : L’équipe technique spécialisée est sur place à Drancy : un fil de contact est coupé sur 20 mètres. Un autre détendu sur 120 mètres.

Entre 12h40 et 13h45 : De multiples signaux d’alarmes sont tirés par des voyageurs qui descendent sur les voies. En parallèle, des évacuations sont toujours en cours. Le courant est remis sur une grande partie du nord de la ligne mais les circulations ne peuvent pas reprendre (mesure de sécurité vis-à-vis des personnes sur les voies).

12h55 : Les caténairistes (c’est le nom exact de ces spécialistes) envisagent une réparation depuis la toiture du train.

13h40 : 40 bus sont en rotation sur les parcours suivants :

  • Goussainville (via la ligne D) / Aéroport Charles de Gaulle
  • La Plaine- Stade de France / Aulnay-sous-Bois
  • Aulnay-sous-Bois / Mitry-Claye
  • Aulnay-sous-Bois / Aéroport Charles de Gaulle

13h45 : Certains trains sont remis en mouvement entre Aulnay-sous-Bois et l’aéroport CDG pour acheminer vers les gares, les voyageurs restés dans les trains.

13h55 : Des personnes se trouvent toujours sur les voies dans le secteur de Drancy. Le trafic ne peut toujours pas reprendre.

14h25 : L’équipe technique fait le choix de couper les fils caténaires et repousse la réparation définitive dans la nuit. La circulation pourra reprendre après cette intervention mais en mode dégradé avec une voie en moins.

15h00 : Reprise très progressive du trafic dans les 2 sens de circulation entre Gare du Nord et Mitry-Claye. En revanche, entre Aulnay-sous-Bois et l’aéroport CDG, le trafic reste interrompu.

16h00 : Reprise progressive du trafic avec 1 train sur 2 entre Gare du Nord et l’Aéroport Charles de Gaulle / Mitry-Claye sur les voies « Dir ». En conséquence le trafic est également réduit au sud de la ligne avec 3 trains sur 4 entre Gare du Nord et Saint-Rémy-lès-Chevreuse / Robinson. Ce plan de transport sera appliqué jusqu’à fin de service.

Je suis conscient (ainsi que toutes les équipes ici) des importants désagréments que vous avez subis suite à cet incident technique qui reste toutefois assez rare.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.

    • Baps

      « Incident technique qui est souvent rare » ? C’est tout les jours qu’il y a des problèmes sur cette ligne enfin ! Vous pensez aux touristes ? Aux gens qui vont et rentre du travail ? Si ce n’est pas une panne de train, les gens sur les voie, si ce n’est pas un problème d’alimentation electrique, grève etc on y a droit limite tout le temps sur cette ligne ! C’est bien de vouloir coller des amandes etc augmenter les frais. Mais tant que vous n’améliorerez pas votre réseau les gens continueront frauder et cette ligne qui est là « seule » à ramener les voyageurs de l’aéroport à Paris aura une mauvais opinion des étrangers.

    • Melooooow

      Merci pour l’article et ainsi la photo (ce qui permet de comprendre l’incident).

    • Elice

      Un incident technique qui reste rare ? Mais il y a en a quasi tous les jours des incidents techniques. Peut-être pas de cette ampleur, mais cela suffit à encombrer les quais et à nous faire arriver en retard.

      Votre message de fin minimisant est tout à fait agaçant à lire. J’espère que vous saurez être plus respectueux des usagers à l’avenir…

      Cependant, merci pour vos explications sur le déroulement des faits, c’est plus clair.

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Elice,

        Je peux comprendre que cela vous ait fait réagir. Croyez-moi, je ne minimisais en rien cet incident (je connais trop les conséquences que cela peut avoir pour vous et je compatis bien plus que vous ne l’imaginez).
        L’incident caténaire est un des incidents qui a le plus d’impacts sur les circulations. Ce que je voulais dire, c’est juste que «la rupture d’une caténaire» est un incident assez rare, ce qui est le cas. Ça ne sous-entend à aucun moment qu’il n’y a pas d’autres incidents !

        Bon, je suis content en tout cas que les explications sur l’incident vous aient intéressée…

        Je vous souhaite une belle après-midi 🙂

        • Elice

          Bonjour Christophe,

          Je suis ravie d’avoir été publiée (ce n’est pas toujours le cas pour certains de mes camarades de jeu) et encore plus d’avoir une réponse de votre part !

          Je comprends ce que vous vouliez dire, mais toujours est-il que de nombreux incidents sont passés sous silence ou minimisés en temps « normal », d’où ma réaction. C’est ainsi d’autant plus frustrant et rageant de voir ce type de conclusion.

          Et oui, votre article précis est un gage de considération pour les usagers. Bien entendu, nous n’oserions vous demander de le faire pour chaque incident (sinon, ce serait 5 animateurs de communauté à embaucher !).

          Nous attendons cependant plus d’informations en temps réel, une information précise quand il y a un incident (où il se situe, quelle est la cause précise, le degré de gravité (est-ce qu’il faut fuir ou tenter quand même ?), etc.), notamment sur Twitter et dans les trains. Tout cela nous évitera beaucoup de frustration. Plus l’information est précise et plus les voyageurs sont compréhensifs.

          Bonne soirée à vous et j’espère à bientôt sur Twitter.
          (Par ailleurs dispo pour un apéro-RERB-Twitter en semaine si vous avez besoin de réunir des usagers twittos qui ont plein d’idées !)

          Cécile

    • silvio.c

      Bravo !

      2h10 pour mobiliser des bus. Belle réactivité !

      Imaginez que vous faites une crise cardiaque et qu’on attende 2h10 pour vous envoyer une ambulance….

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Silvio,

        Je comprends votre agacement. J’ai prévu de faire un article les semaines à venir sur les bus de substitution. Vous verrez que ce n’est pas si simple 😉

        Belle journée.

        • jc

          Il y aurait tant à dire sur les bus de remplacements… et l’impossibilité d’assurer le backup du RER.. tellement la capacité diffère entre une rame de RER et un bus.

          J’avais fait un article assez complet à ce sujet sur un autre média (que je n’ai pas le droit de citer ici, car c’est contraire à la charte, ceux qui sont curieux le retrouveront facilement)

          Je suis assez curieux de voir le point de vue exploitant à ce sujet 🙂

        • Tieum

          si je comprends bien il ne faut pas compter sur le RER B si on a un avion à CDG. 2h10 pour une solution de remplacement c’est un avion raté.

    • MichelG.

      Merci Christophe pour ces précisions ; il est vrai que des incidents de toute nature sont monnaie fréquente sur notre ligne. Y-a-t-il des réflexions menées au sein de la RATP pour minimiser l’impact de certains d’entre eux ?
      Est-ce un problème budgétaire qui empêche d’avancer ?

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Michel,

        Une analyse quotidienne de la régularité et des incidents est réalisée puis exploitée afin de comprendre ce qu’il s’est passé et définir ensuite des pistes de progression. Toutes les informations récoltées sont épluchées.
        Je vous suggère de lire cet article qu’avait réalisé Céline sur le sujet.

        Bonne journée 🙂

    • Ramos

      Merci pour le détail.
      En revanche aucune explication ou cause sur la chute d’une caténaire ? C’est quoi le mode de fonctionnement ? On attend que ça lâche et on répare au fur et à mesure ou on anticipe un peu les problèmes et on évite ces problèmes récurrents qui doivent coûter des sommes folles sans compter l’énervement et la lassitude des usagers quotidiens.

      Si vous pouviez diffuser un plan de maintenance de la ligne sur l’année 2017 par exemple, on aurait au moins un peu l’espoir que vous êtes pro actifs et pas uniquement réactifs

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Ramos,

        Le train s’est arrêté en dessous d’une zone sensible de la caténaire (appelée jonction d’alimentation électrique). Celle-ci s’est retrouvée fortement endommagée au démarrage du train (arc électrique puis fusion et rupture du fil de contact donc). Cet incident n’a aucun rapport avec l’état ou la maintenance de la caténaire. C’est malheureusement un arrêt au mauvais endroit (distance qui ne fait que quelques mètres. Une enquête est en cours afin de déterminer pourquoi le train s’est arrêté à cet endroit précis.

        J’en profite tout de même pour vous dire qu’un cycle de maintenance renforcée de la caténaire existe depuis l’année dernière. Qu’un plan de régénération va commencer à partir de 2018 jusqu’en 2023 : toute la caténaire va être remplacée/modifiée (optimisation du découpage) ainsi que les différents supports. Plusieurs années de travaux à venir donc sur ces voies. Les travaux seront réalisés de nuits, lors de week-ends ou encore pendant les périodes estivales. Nous reviendrons bien entendu sur ces travaux de façon détaillée en temps utile 🙂

        Bonne journée

        • jc

          J’avais effectivement entendu parler d’un programme de maintenance concernant les caténaires. J’ai donc été surpris par cette casse.

          C’est malheureux ce point critique.

        • Christophe (animateur)

          Bonjour jc,

          Malheureusement cet endroit sensible ne peut pas être évité (pour schématiser, c’est le « nœud » obligé qui raccorde 2 fils de contacts entre-eux, une bobine de câble ne pouvant pas faire des kilomètres et des kilomètres sans interruption).

          En revanche, tout est fait pour que les trains ne s’y arrêtent normalement pas (d’où l’enquête).

          Belle journée.

        • Ramos

          Hello Christophe !

          J’ai hâte que tu nous parles de la nouvelle caténaire qui est tombée aujourd’hui :).

          D’ailleurs si tu avais des news sur l’enquête de la première, le pourquoi le RER s’est arrêté au mauvais endroit et pourquoi cette fois-ci encore une caténaire à céder et va perturber toute la ligne B une journée entière.

          Est-ce une sorte de plan de maintenance de nuit mais en fait de jour qui vise à remplacer tous les caténaires ?

          J’arrête de troller, j’apprécie la qualité de tes réponses.

          On garde le sourire, de toute façon y’a que ça à faire :p

          Bonne journée !

    • jc

      On connait l’origine de la rupture de la caténaire.

      Il me semble que la partie nord de la ligne avait été totalement rénovée, c’est un défaut sur le câble ? ou autre.

      Les caténaires sont régulièrement remplacées en prévention, aurait-on oublié un remplacement ? aurait-on pu détecter ce problème avant que la caténaire casse.

      L’arc électrique a du être impressionnant vu de l’intérieur. C’est du 20 000 volt alternatif il me semble à cet endroit de la ligne.

      De 11h30 à 12h40.. plus d’une heure avant la première évacuation spontanée.. Comment dire … les gens sont TRÈS patient !

      Au niveau communication, quel plan a été exécuté. Vous n’en parlez pas dans l’article.

      Ces derniers temps, la ligne accuse un retour aux bonnes vieilles habitudes concernant la communication : on brille par son absence.

    • Jeannot91

      Bonsoir

      Pourquoi certaines voies, pratiquables, n’ont pas été utilisées? Réservées au fret alors qu’aucun train ne circulait?

      Et la communication en anglais vers les voyageurs coincés dans les rame laisse à désirer (article dans Le Parisien)

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Jeannot,

        Il y a quatre voies dans cette zone :
        La 1 bis (de Paris vers Aulnay), la 2 bis (de Aulnay vers Paris – là où la caténaire a été touchée) qui sont normalement pratiquées par la B, et les voies 1 et 2 qui sont utilisées par les autres circulations.
        Au départ, par mesure de sécurité, la coupure d’urgence a privé de courant les 4 voies depuis Aubervilliers jusqu’à Aulnay (et donc Roissy car la partie Aulnay Roissy est alimentée depuis Aulnay).
        Ensuite la zone privée de tension a été réduite à la portion Aubervilliers – Aulnay uniquement sur la voie 2 bis (là où a eu lieu le problème caténaire donc).
        Le trafic n’a pas repris tout de suite car il y avait des personnes dans les voies. Ce n’est que quand tous les voyageurs descendus des trains (spontanément) ou évacués des trains (par nos personnels) ont été mis à l’abri que la circulation a pu reprendre.

        Bonne après-midi.

      • Cla92

        Bonjour,

        Honnêtement, je pense que nous sommes tous totalement découragés, lassés par cette ligne qui dépérit à vue d’oeil mais avec un nombre d’usagers qui ne fait que croître…

        Je n’ai même plus envie d’intervenir sur ce blog. Au début, je remontais le moindre pb, pensant naïvement que cela pourrait améliorer la situation. L’ai encore fait cet été concernant la clim (pardon, la « ventilation réfrigérée »), pensant que nous allions enfin voyager dans la fraîcheur cet été;.. Et cela n’a pas été le cas…..

        La situation empire, avec des pb aux raisons certes diverses.. Et nous n’avons pas encore le froid, le flocon de neige sur les rails…

        Tout ce que je remarque, c’est que maintenant, il n’y pas une journée où je ne reçois pas de notifications RATP m’annonçant qqch… Les faits sont là…. avec une gestions de crise lamentable (le manque de communication voire nulle est évoqué depuis des années et aucune amélioration.

        Recrutez un militaire à la retraite, habitué aux conflits plus graves, ou un spécialiste des processus, je ne sais pas moi. Nous voyageons dans l’espace et sommes incapables de gérer un malaise voyageur, c’est incroyable…

        La machinerie, les rails et infrastructures, ne rajeunissant pas non plus, impossible de remarquer le moindre début de progrès s’il en existait un, même au stade embryonnaire,…

        Enfin, l’objectif de mon billet n’était pas de rajouter de l’huile sur le feu mais ai besoin d’un éclaircissement.

        J’ai entendu parler de gros travaux à la station Arcueuil (qui fermerait même) courant février 2017, obligeant les RER à rouler très doucement avec des conséquences sur toute la ligne…. Qd on sait qu’une feuille tombée sur les rails dans le nord, perturbe fortement le trafic dans le sud… Vous comprenez mes craintes…

        Est-ce vrai? Allez vous nous rajouter un nouveau pb à notre ligne déjà proche du coma…

        Je suis étonnée dans l’affirmative, qu’aucune communication ait déjà été faite (ou suis-je peut être passée à côté?)

        Ou attendez vous le dernier moment pour lancer une campagne d’information pour éviter une manifestation des usagers, déjà excédés… ce ne serait pas honnête du tout.

        J’espère m’être trompée…

        Merci,

        Cordialement

        • Christophe (animateur)

          Bonjour Céline,

          Des travaux de grande ampleur se déroulent à la Gare d’Arcueil Cachan : ils sont liés à la future gare d’Arcueil de la Ligne 15 sud.
          Dans le cadre de la construction d’un ouvrage d’art (pont-dalle de support des voies et quais du RER B), une limitation temporaire des vitesses est nécessaire. La ligne B met donc en place à partir du 12 février 2017 une offre de transport « travaux » sur le RER B qui modifie les dessertes des gares du Val de Bièvre.
           – Du 12 février au 7 novembre 2017, tous les trains deviennent omnibus entre Cité Universitaire et Bourg La Reine en heure de pointe, dans les deux sens de circulation ;
           – Du 1er au 5 novembre 2017, le trafic sera interrompu entre Bourg-la-Reine et Cité Universitaire pour l’opération de ripage du pont-dalle.

          Dès le mois de janvier, la ligne B va mettre en place un dispositif de communication à destination des voyageurs, pour l’ensemble de la période impactée.
          Nous ne manquerons pas de revenir vers vous au fur et à mesure de la réalisation des travaux.

          Je vous souhaite un bel après-midi.

        • jc

          C’est un des tronçons les plus saturé de la ligne matin et soir, on va … s’amuser ..

          En espérant que cette gare puisse faire peau neuve… et que les afficheurs de quais ne seront plus cachés par des rebords de toit qui ne servent à rien. J’aurai l’occasion d’en reparler le 16 décembre.

        • cla92

          Bonjour Christophe,

          Merci pour votre retour qui m’a totalement démoralisée…

          « Du 1er au 5 novembre 2017, le trafic sera interrompu entre Bourg-la-Reine et Cité Universitaire » : cela signifie-t-il qu’on sera tous déposés à Bourg la reine et qu’on devra prendre des Bus (incapables de gérer le flux, Un Bus ne remplace par un RER) pour se rendre sur Paris?

          Vous imaginez les conséquences et en semaine en plus??? On n’avait pas besoin de ça…

          Ou que le RER ne marque pas l’arrêt entre ces 2 stations en étant direct Denfert?

          Tout ça pour la construction de, je vous cite, un ouvrage d’art…

          « Et Omnibus de février à novembre »… On est gâté.. C’est désolant… on ne nous ménage pas, usagers du B. Au moins, sur le A, c’est pendant l’été….

          Cdt

        • Christophe (animateur)

          Bonjour Céline,

          Je comprends votre inquiétude. Mais sachez que ces travaux sont nécessaires et que des mesures d’accompagnement sont prévues.

          Patientez encore quelques semaines, un article détaillé (en plus d’une communication dans les gares) paraîtra sur le blog en janvier et vous pourrez poser toutes les questions que vous souhaitez. Je vous répondrai le plus précisément possible 🙂

          En attendant, je vous souhaite une belle journée.

        • odo

          Bonjour

          En tant qu usager du rer c, je compati avec vous.
          Depuis Des Années Nous subissons chaque année les travaux castor, déraillement, incendie de poste d’aiguillage et des vertes et des pas dc mûres de la part de la sncf….

          Boncoureage

    • samir b

      Franchement, au niveau de l’information voyageur en gare de Villepinte il n’y a pas eu une transmission exacte de l’incident. En effet les informations diffusées etaient assez floues. Du coup on ne savait pas si on pouvait espérer être dans un train…

      Revoyez votre politique de communication…c’est pitoyable.

    • PHILIPPEPALLO

      Franchement je me demande à quoi sert ce blog si ce n’est que pour déverser son humeur sur les incidents , accidents et autres problèmes de cette désastreuse ligne B . Et son directeur nouvellement nommé ? à quoi il sert ce monsieur venu de nos grandes écoles françaises ? il est déjà en fin de carrière pour avoir été nommé sur cette ligne ? Cette ligne est un véritable désastre et maintenant connu dans le monde entier comme indique certains guides touristiques étrangers. Où sont allés les soit disant 200 millions investis sur cette ligne ? comment expliqué ces problèmes récurrents de panne de signalisation ?? et cette honteuse reconfiguration de cabine qui n’empêche pas les trains tombés en panne, une ventilation qui ne fonctionne pas l’été, et les indications des destinations au dessus des portes qui fonctionne de manières aléatoires. Cette ligne B est digne d’un pays sous – développé et une honte pour Paris et sa région . Quelle image pour nos touristes !! et çà veut les Jeux Olympiques et l’Exposition Universelle . Il vaut mieux en rire !!

      • jeff-évry

        Arrêtez de vous plaindre sur la B !!

        il y a encore pire que vous c’est la ligne D plus mauvais taux de régularité des lignes RER

    • Alexandre92340

      « Je suis conscient (ainsi que toutes les équipes ici) des importants désagréments que vous avez subis suite à cet incident technique qui reste toutefois assez rare. »

      Il n’aura fallut patienter que 2 semaines pour que cet incident technique assez rare ne se reproduise… Un audit des incidents est il réalisé ? Quels sont les conclusions, les plans d’actions ? Ou vous vous contentez de mettre une rustine sur le Titanic ?????

    • MichelG.

      Encore un retour galère ce soir (1h30 pour faire Gentilly-La Hacquinière). Je ne comprends pas pourquoi la rupture de caténaire au nord de la ligne impacte à ce point la circulation de l’extrême sud de la ligne.

      • jc

        ça complique les retournements de trains à Gare du nord, du coup, il y a allègement du plan de service = ça entraine des retard, des trains bondés..

    • silvio.c

      2H pour mobiliser des bus ! Les bus viennent de belgique ?

    • clacha61

      Je trouve totalement intolérable que le peu d’entretien du réseau ferré conduise à ce genre de situation et ait amené certains d’entre nous à multiplier par trois leur temps de trajet, ou à prendre leur voiture un jour d’alerte pollution.
      Ce matin encore, sur la ligne H aucun train entre Pontoise et Ermont et Saint-Denis et gare du Nord.
      Où se trouve le servie public.
      J’espère que la Sncf proposera un dédommagement.

    • Jurvillier

      J’entendais ce matin sur France inter que la caténaire nord a 70 ans, et que son modèle est difficile à remplacer (ne se fait plus). Si c’est vrai (merci de confirmer), c’est une honte pour RFF (je suppose que c’est eux qui gèrent cette infrastructure).
      RARE, dites vous les ruptures de caténaires ? Tout est relatif ! Rare sur les autres réseaux, mais certainement 3 à 5 fois plus fréquent sur le RER B que d’autres réseaux entretenus correctement.