02082016

Découvrir

42

Le système de rafraîchissement dans les trains du RER B… Comment ça marche ?

Je sais que pour vous, c’est un sujet de préoccupation majeur : voici quelques réponses à vos interrogations concernant le système de ventilation du RER B.

La ligne B est équipée d’un système de ventilation réfrigérée sur tous ses trains rénovés (appelés MI79), ce qui représente 75% de ses trains.

 

Comment fonctionne le système de rafraîchissement du RER B ?

Le système de rafraîchissement du RER B est une ventilation mécanique forcée réfrigérée (VMFR). Il utilise l’air extérieur et le rafraîchit de quelques degrés afin de limiter l’élévation de température à l’intérieur du train.

Ce système est automatisé et s’active en fonction de la température. Les conducteurs ne disposent pas de commande en cabine pour le mettre en route.

Lors de fortes chaleurs, lorsque la ventilation réfrigérée fonctionne, vous pouvez remarquer que la température peut rester relativement élevée dans les trains. La ventilation réfrigérée permet en effet de diminuer la température par rapport à celle qu’il ferait dans le train sans ventilation, et non de maintenir la température à une valeur donnée constante quelle que soit la température extérieure.

 

Pourquoi ne pas utiliser la climatisation ?

Pour climatiser un train, il faudrait des installations techniques dont le dimensionnement serait si important qu’il ne pourrait être embarqué sur des trains où cette climatisation n’était, à la base, pas prévue. La ventilation réfrigérée est par ailleurs bien moins énergivore que la climatisation.

 

Pourquoi est-il important de garder les fenêtres fermées ?

De la même manière que vous fermez les fenêtres de votre voiture lorsque vous mettez la climatisation, un train équipé d’un système de ventilation réfrigérée doit garder ses fenêtres fermées pour que le système fonctionne de manière optimale. Il faut laisser le temps aux groupes de ventilations disposés dans chaque voiture de faire baisser la température.

Des autocollants disposés sur les vitres vous alertent sur l’importance de ne pas ouvrir les fenêtres. Si cette règle n’est pas respectée, les systèmes n’ont aucune chance d’être efficaces tout en entrainant le risque qu’ils fonctionnent continuellement jusqu’à disjoncter ou risquant de tomber en panne.

 

Ces autocollants ont été mis en place fin août 2015 suite à vos remontées. Effectivement vous trouviez les précédents illisibles. (lien vers l’article)

 

Comment ce système est-il entretenu ? 

Tout au long de l’année, les équipes de maintenance s’assurent que la régulation de ce système se comporte au mieux, tout particulièrement pendant la période estivale.

Mais ces équipements ne sont pas infaillibles. Pour améliorer la disponibilité du système, depuis l’été dernier notre mainteneur a ainsi mis en œuvre un plan de fiabilisation qui s’est achevé avant le début de cet été. Le taux de disponibilité est bien supérieur à celui de l’année dernière.

Mais nous avons parfaitement conscience des conditions difficiles rencontrées par nos voyageurs à bord des rames dont la ventilation dysfonctionne 🙁

C’est pourquoi n’hésitez pas à nous en faire part en utilisant le formulaire du blog  et en nous précisant bien le numéro de la voiture concernée (la ventilation réfrigérée fonctionne indépendamment par voiture) afin qu’un contrôle puisse être effectué au plus vite.

 

L’année dernière, Céline concluait son article en disant que l’été serait effectivement la meilleure période pour observer l’efficacité des autocollants.

Est-ce que vous avez vu une évolution avec ces autocollants ?
Est-ce qu’on voit les fenêtres plus souvent fermées ?
Cela aide-t-il les voyageurs à rappeler la règle aux autres ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.

    • Rbma

      Donc c’est aux clients de faire votre job de maintenance en signalant exactement les emplacements des pannes ?! Très fort !

      • Christophe (animateur)

        Bonjour,

        Les signalements des voyageurs (pas uniquement pour indiquer des anomalies sur un matériel d’ailleurs) restent une source d’information complémentaire (des circuits internes fonctionnent également).

        Rien à voir donc avec « faire le job à notre place ». Cela permet aux équipes de spécialistes de bénéficier d’un autre regard, précieux, qui est pris en considération le plus rapidement possible.

        Bonne fin de journée.

    • P@t

      L’idée de base est intéressante. Le seul problème est qu’en pratique, en cas de fortes chaleurs, j’évite le plus souvent les trains avec ces systèmes car il y fait beaucoup plus chaud et donc je valorise les ‘anciens’ trains.
      Je ne sais pas si c’est parce que les fenêtres sont ouvertes (mais c’est aussi le cas dans les trains non couverts par ce VMFR) mais j’ai l’impression qu’autant cela fonctionne bien pour des petites chaleurs, lors de canicules, ces trains sont pires… ce qui est dommage pour un nouveau système.
      Il est probable que le petit gain de température ne compense pas une probable plus faible force de ventilation dans ces nouveaux trains. Et donc il y fait une température très élevée.
      Il est aussi possible que parfois ce système tombe en panne et dans ce cas, encore une fois, c’est largement pire que dans un train non pourvu de ce système. Et ce n’est pas normal.
      Pour conclure, autant en général ce système fonctionne relativement bien, il n’est pas du tout adapté aux périodes de canicule et mon impression est que c’est même pire (à vous de faire des tests pour confirmer ou infirmer cela).
      Merci

    • Merwane

      J’ai en effet l’impression que les usagers ont (un peu plus) compris qu’il fallait laisser les fenêtres fermées. Mais le système n’est pas utile pour des chaleurs dépassant les 30°. Sauf si la rame est vide. Mais quand il y a du monde, c’est inutile. C’est insupportable.

    • jc

      Merci pour cet article détaillé.

      J’avais ajouté un pavé sur la différence entre un climatiseur et un système de réfrigération.

      Un climatiseur utilise l’air intérieur le refroidi et le remet à l’intérieur. (ce n’est pas le cas dans les voitures qui fonctionnent avec le même principe que nos RER, avec parfois un régulateur qui tente de faire au mieux pour maintenir la température).

      Un RER recevant du public, il faut un renouvellement d’air très important. été comme hiver, il y a une ventilation forcée qui permet de brasser des m3 d’air.

      Pour se convaincre du volume à brasser, il suffit de regarder le volume d’air au dessus de la tête quand on va au super-marché : c’est très haut, et c’est pas juste pour faire joli. ça coute cher à chauffer, mais c’est une obligation légale.

      Dans ce contexte, impossible d’installer une clim dans un RER.

      Je vais me permettre de répondre aux questions en bas de l’article :

      De manière générale, je n’ai pas vu de différence de confort entre l’année dernière et cette année : le système de réfrigération est trop souvent en panne. (je me base sur mon expérience du mois de juin)

      Je n’ai pas vu non plus de différence dans le comportement des gens : les fenêtres s’ouvrent d’elles même avec les vibrations ce qui n’aide pas à arranger la situation. Un point de vigilance ?

      Ces autocollant ne m’aident pas à faire valoir l’intérêt de fermer les fenêtres… A chaque fois qu’on tente de fermer une fenêtre, on se fait fusiller du regarde par des gens qui ont chaud, et qui ne comprennent pas pourquoi on veut (à tord), leur faire encore plus crever de chaud.
      (j’ouvre une parenthèse, ces derniers temps il a fait chaud, pour rafraichir ma maison, j’ouvre les fenêtres la nuit, et je ferme les volets et fenêtres la journée.. En face de chez moi, j’ai un immeuble : les fenêtres sont ouvertes la journées, et fermées la nuit… Ne cherchez pas l’erreur.. elle est sous vos yeux. Et un des résident utiliser une clim la journée… sans doute qu’il a des actions EDF ?)

      Le profil climatique de la ligne B est particulier en plus.
      Entre les 2 bouts de lignes qui sont exposés au soleil (et aux fortes chaleurs), et au centre, on est en sous terrain, avec la fraicheur de la terre.

      Après avoir fait 40km sous le soleil, le RER arrive avec une température intérieur plus élevée que le tunnel.. Inutile de vous faire un dessin, la première chose que les gens font : ils ouvrent la fenêtre pour faire rentrer le froid.

      Arrivé au bout du tunnel, toutes les fenêtres sont ouvertes, et personne n’imaginera qu’on va à ce moment là faire rentrer du chaud. ça reste ouvert juste qu’au terminus.

      Pour une ligne tout le temps dehors, ou tout le temps sous terre, le sujet aurait été beaucoup plus simple.

      Tant qu’on autorisera l’ouverture des fenêtres la régulation climatique ne pourra pas faire son travail. Mais condamner définitivement les fenêtres est une solution que j’avais proposée… elle est criminelle quand un train se retrouve bloqué en pleine voie en plein milieu de l’après midi. Un système débrayable électrique aurait pu être une solution: les fenêtres se décondamnent d’elle même en cas de coupure de courant. (ça reste beaucoup trop cher)

      Autre suggestion : le réfrigération devrait être utilisée en faible puissance quand il pleut, afin d’assecher l’air qui rentre et éviter qu’on se retrouve dans une nuage de vapeur. C’est ce qu’on fait dans une voiture pour éviter l’apparition de buée sur les vitres.

      • Christophe (animateur)

        Bonjour jc,

        Merci pour ce retour très riche. Je prends vraiment plaisir à vous lire.

        Belle journée.

      • Maxximanu

        Bonjour JC

        Vous indiquez « Dans ce contexte, impossible d’installer une clim dans un RER. »

        Prenez le RER (A) dans un MI2N, voir mieux un MI09, vous verrez la température est bonne, même par canicule. En tout cas trés accecptable.

        • jc

          Ces RER ont été prévu avec la place pour mettre les groupes frigo nécessaires. (je les empreinte environ 1 fois par semaine). le circuit de ventilation est également adapté.
          Dans le RER B, c’est uniquement sur le haut des RER que la ventilation réfrigérée intervient.

          Les fenêtres ouvrent également moins grand, sont en nombre inférieur, et les fenêtres sont bien plus souvent fermées que sur le B.

    • silvio.c

      Bonjour,

      Outre la faible efficacité du système à abaisser la température en cas de forte chaleur, le problème principal réside dans son manque de fiabilité.

      Je prends quotidiennement le RERB et je vérifie à chaque fois en passant ma main devant la bouche de ventilation au plafond si le système est en marche.

      Dans 80% de me trajets la ventilation était en panne.

      Je ne constate AUCUNE amélioration depuis l’été dernier.

      Comment est ce possible de rénover des trains à renfort de centaines de million d’euro (300M€ si je me souviens bien) et que le système soit en panne des la sortie d’usine ???

      • Thibaud Desloges

        Bonjour, si je ne me trompe pas, le système de refrigiration alterne entre souffler l’air au plafond et l’air au sol. Ça change un peuprès toute les minutes il me semble.

    • Rakib Hernandez

      Bonjour,

      Prenant très souvent la partie nord du RER B, elle n’est pas du tout respecté, les voyageurs sont constamment en train d’ouvrir les fenêtres même si la ventilation est parfaitement fonctionnel.

      Je pense qu’il faudrait condamner les fenêtres comme les Franciliennes de la Ligne H, ou bien d’agrandir le message de garder les fenêtres fermé sur la partie basse des fenêtre.

    • lem91

      Ça marche!!!
      Une fois sur cinq ou six!!

    • Toa

      Bonjour,

      Quelle est la différence entre le système des trains de la B et celui des Bombardiers ? (dans ces derniers s’agit il d’une vraie clim ?) Car dans les trains nouvelle génération le système fonctionne parfaitement et (même si on ne peut de toute façon pas le faire), il ne viendrait à personne l’idée d’ouvrir les fenêtres.
      Tandis que dans le B, au delà de 25-30°, le système est tellement peu efficace que sur du court terme, on préfère ouvrir les fenêtres pour avoir de l’air « frais » (grâce à la vitesse et l’effet courant d’air). Certes ce n’est pas la meilleure solution, mais vu la chaleur qui nous est imposée, tout le monde préfère avoir un peu d’air frais sur le moment, quitte à pénaliser les usagers suivants…
      Il y a des fois où on frise le malaise tellement il fait chaud dans le train…

      Le soucis en fait c’est que le système a été pensé pour des trains remplis modérément alors qu’en pointe les trains sont complètement blindés…

      Par ailleurs je trouve qu’il fait très chaud en gare de Chatelet même dès le matin (mais peut être suis-je le seul, je suis assez sensible à la chaleur…)

    • Erwann

      bonjour

      Merci pour les précisions.

      Il s’avère que le système installé serait très énergivore, au point que les trains « mixtes », composés d’une rame rénovée et d’une rame non rénovée, ne capteraient pas assez de courant pour alimenter correctement la ventilation réfrigérée, et donc ne fonctionnerait pas.

      Qu’en est-il exactement?
      Si cela est exact, est-il possible d’éviter des compositions mixtes, pour le plus grand confort de tous?

    • Mike

      Bonjour,

      Le problème est que ce système est performant en dessous de 30° et que la voiture n’est pas pleine.

      Lorsqu’il fait plus chaud on ressent pas la fraîcheur, peut être aussi que la chaleur qui entre a chaque arrêt de station n’aident pas.

      J’ai aussi l’impression que vous ne prenez pas en compte la chaleur humaine, dans une voiture pleine sans ventilation, c’est une horreur il fait bien plus chaud que dehors.

      Ce que je ne comprends pas, c’est de n’avoir quasiment jamais d’air ventilé, à défaut qu’elle soit réfrigérante .. ne serait ce qu’avoir de l’air qui circule dans la voiture soulage.

      C’est pour cela que les fenêtres sont toujours ouvertes.. dans l’espoir d’avoir un courant d’air 🙁

      En résumé, assurez une circulation d’air en cas de défaut de réfrigérateur.

      Bonne soirée

    • railtony

      Cela fait du bien de voyager dans les trains climatisés du RER B mais le problème, c’est qu’il y a des dysfonctionnements sur la ventilation réfrigérée et qu’elle a dû mal a fonctionner.
      Il faut réparer la ventilation réfrigérée sur les trains du RER B avec délicatesse.
      En plus, il y a l’autocollant multilingues qui incite aux voyageurs de bien fermer les fenêtres des trains du RER B pour obtenir un rafraîchissement et que cela fonctionne bien.
      L’avantage de l’autocollant multilingues qui incite aux voyageurs de bien fermer les fenêtres, c’est de déployer sur tous les trains du RER A, les tramways RATP dont le T1, le T2, le T3a/T3b, le T5, le T6, le T7 et le T8 y compris les métros des lignes 1 et 14 qui sont bien équipés de la ventilation réfrigérée et la climatisation.
      Cela incite aux voyageurs qu’ils évitent de se mettre en difficulté sur la ventilation réfrigérée et la climatisation sur le réseau RATP.
      Bon courage et bonne chance !

    • Samir b

      Moi je pense que le plan de modernisation du rer b a été bâclé en effet comment vouloir rafraîchir un train qui a 40ans?

      Ce système de rafraîchissement n’est pas du tt suffisant et inadapté en effet le train est souvent bondé , les vitres ne sont pas teintés . Je pense qu’il fallait tout simplement attendre encore avec les anciens trains et voir arriver de nouveaux trains à double étage et climatisé comme le rer a ou le francilien.

      Une fois de plus de l’argent gaspillé ..pour rien.

      Par ailleurs les sièges sont défoncés.. valises des touristes qui prennent de la place..

      Bref je me demande bien qui à imaginé ce plan de « rénovation »…

      En ce qui me concerne je préfère ouvrir les fenêtres et avoir de l’air qui circule que être enfermé dans une rame en attendant que de minuscules fentes diffuse de l’air sois disant frais..

    • David B.

      « Pour climatiser un train, il faudrait des installations techniques dont le dimensionnement serait si important qu’il ne pourrait être embarqué sur des trains où cette climatisation n’était, à la base, pas prévue. »

      Mais peut-être un jour (avant 2025 ?) aurons-nous des rames vraiment neuves qui seront prévues dès le départ avec une vrai clim ? Voire avec deux étages pour absorber le flot de plus en plus grand de voyageurs ? Le jour où quelqu’un aura eu le courage de couper la ligne quelques mois pour agrandir les tunnels qui posent problème (et bien sûr de débloquer l’argent nécessaire).

      Mais j’ai bien peur qu’on attende encore longtemps. Et pendant ce temps, tous les pavillons le long des voies sont petit à petit remplacés par des immeubles avec encore plus d’habitants qui iront prendre les transports en commun…

      Bien à vous

      David B.

      • jc

        Y a pas que des tunnels à couper, il y a des quais en courbe à totalement revoir.. et là c’est pas quelques mois de boulot, c’est plusieurs années pour déplacer la gare et refaire les voies moins courbées à cet endroit là 🙁

        Concernant le projet densificateur de la région parisienne, je partage cette crainte : nos transports sont saturés.. et on veut rajouter 20% de plus.. euh..

      • Alexrer

        Concernant les trains à deux niveaux sur le RER B, je rappelle qu’une rame du RER D (à deux niveaux donc) s’est retrouvé en gare de Laplace. Donc normalement c’est pas un problème

    • Magalie 77

      Je confirme, cette ventilation réfrigérée ne fonctionne pas, enfin si (une fois sur 5…). Fiabilité douteuse? Maintenance douteuse? En revanche j’ai déjà constaté à plusieurs reprises qu’elle soufflait de l’air froid lorsqu’il faisait froid dehors.
      Bref, aucune amélioration par rapport à l’année précédente. Vos dirigeants se sont encore moqués de nous j’ai l’impression. Quant aux fenêtres ouvertes, rien de plus normal, si ça fonctionnait bien, il n’y aurait pas besoin de les ouvrir l’été… A quand un nouveau matériel? Vous savez, un matériel silencieux qui ne nous secouera pas dans tous les sens, avec bien évidemment une ventilation réfrigérée aussi performante que celle des nouvelles rames du RER A…
      Cette ligne B, c’est un peu la honte de la France, quel dommage pour une ligne aussi fréquentée réservant 2 aéroports…

      • lem91

        Vous avez simplement très bien résumé la situation du RER B…

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Magalie,

        Concernant le nouveau matériel, vous pouvez regarder ce lien (délibération de la séance du 13 juillet 2016 sur le renouvellement des matériels ferroviaires) consultable depuis le site du STIF.

        Belle journée.

        • Jeannot91

          Après les MI79R et les MI84, nous allons avoir des MING à partir de 2025… Si tout va bien, encore 9 ans à galérer avec ces…

          148 éléments qui correspondent globalement à la même volumétrie que celle actuelle additionnée des MI79R et MI84

          Mis à part un beau nom (MING, NG comme Nouvelle Génération), je n’ai rien trouvé sur Internent concernant ce matériel, qui ne semble exister que par son nom
          Vous auriez un peu plus de détails sur ce matériel? (Même si l’Expression Fonctionnelle des Besoins est programmée à début 2017)

      • Samir b

        Je suis d’accord avec toi magalie , j’avais oublié la pollution sonore des rames tt le long du trajet..

        • jc

          La quoi ? Hein ?

          A force de se prendre des pics à plus de 100dB à gare de Gentilly (station en courbe) .. on en devient sourd 🙁

    • Frizon galmard

      Climatisation pas au heures de pointe et surtout beaucoup de soucis sur la ligne surtout beaucoup de retard à partir de 16 h 30

    • boubacrine

      Obonjour, merci d’avoir me informer est bonne journée a nous tous

    • Fred92

      Plutôt que de coller des autocollants incitant les voyageurs à ne pas ouvrir les fenêtres, mettez des fenêtres qui ne s’ouvrent pas -comme dans les TGV. Plus généralement, pourquoi des choses aussi basiques qu’une clim deviennent-elles si compliquées sur le RER B ? La qualité du service sur le RER B, rapportée à ce qu’il coûte à la collectivité est un pur scandale !

    • Claude64

      Le Stif n’a tout simplement pas fait le bon choix technologique. Des trains climatisés auraient été l’idéal. Et qu’on cesse de dire en France que cela ne fonctionne pas, ou bien que les français ne supportent pas la clim. J’ai vu des systèmes en Espagne au Japon ou en Corée, très performants, vraiment agréables !

    • lbc

      Vos explications seraient intéressantes si elles correspondaient à la réalité. Or au quotidien les nouveaux systèmes sont simplement en panne dans la majorité des voitures.
      Et les voyageurs n’y sont pour rien. Ils sont contraints d’ouvrir les fenêtres lorsque dans la rame il fait plus chaud qu’à l’extérieur ou bien quand l’air est une sorte de soupe humide.
      Lorsque vous parlez d’un système plus ou moins énergivore, pouvez-vous également préciser dans quelle proportion et surtout combien d’énergie ça demande par rapport à celle consommée par la rame pour déplacement Je n’ose pas à croire que la puissance consommée par la climatisation est significative par rapport à celle des moteurs de la motrice ?
      Merci.

      • jc

        Juste pour donner une info sur la gestion de l’énergie coté RATP :
        C’est du 1500V continu qui se balade entre la caténaire et les rails.

        Lors qu’un train accélère, il consomme du courant.
        Lors qu’un train décélère, il restitue une partie du courant (modulo son rendement)
        Lors qu’un train décélère fort, il utilise ses freins, et l’excédent de courant est dissipé dans des grosses résistances sur le toit. (qui ressemblent à des gros grilles pain et qui fument de la vapeur quand il pleut et qu’un train vient de s’arrêter).

        Pourquoi cette info : en fait sur un réseau en régime établit, un certain nombre de train sont en accélérations, les autres en freinage. Ce qui au final permet d’économiser de l’énergie en transférant une partie du freinage de l’un dans l’accélération de l’autre.

        Je vais supposer que la puissance frigo sur les toit des RER tire en gros entre 10kw sur une rame double.

        Le rapport avec la puissance de traction varie en fonction du moment où on regarde :
        * en démarrage quasiment 3000kw de consommé pour faire décoller le RER : la clim consomme rien par rapport à la traction.
        * en régime établit, on doit être à 10% (à la louche) de la puissance max. On consomme 30% de l’énergie pompée pour la clim.
        * en régime décélérant : 0kw, on restitue ce qu’on peut au réseau… la clim devrait consommer tout ou parti de l’énergie rendu au réseau.

        Ce sont des approximations, Christophe aura sans doute des chiffres beaucoup plus précis sur le sujet.

        En zone SNCF, on est en alternatif, il n’y a pas de restitution d’énergie au réseau. Les résistances sur le toit servent beaucoup plus (heureusement qu’on est dehors)

    • Bessah

      Problème est que c’est difficile de fermer les fenêtres au risque de se faire agresser par des passagers qui ne seraient pas d’accord
      Franchement je n’ose pas
      Il faudra à mon avis bloquer ces fenêtres pour profs sereinement de ce dispositif

    • micradar02

      À la manière du TGV, pourquoi ne pas mettre le système de ventilation sur les côtés, devant la fenêtre, de sorte que les voyageurs puissent prendre conscience que le système de ventilation est en marche, ce qui pourrait avoir une incidence sur la fermeture des fenêtres, si cela est accompagné d’autocollants et d’annonces incitatives.

      • jc

        Sur le TGV, c’est un système qui est prévu dès l’origine (sur le RER B c’est une verrue qu’on a glissée au dessus du train, entrainant une perte de hauteur du compartiment voyageur..). Il est obligatoire car on ne peut pas imaginer de renouvellement d’air via des fenêtre ouvertes.. sur un véhicule dépassant les 300km/h => la surpression de l’habitacle détruirait instantanément les tympans des occupants.

        La clim tourne H24 dans un TGV afin de réduire l’humidité ambiante liée à l’activité humaine. C’est pour cette raison qu’on se retrouve à avoir froid en hiver.

    • Fred 2016

      Bonjour

      31 degré aujourd’hui et dans le RER B les fenêtres sont grandes ouvertes, est ce que la climatisation fonctionne ? Apparemment non?

      Au lieu de mettre des autocollants, est il possible de supprimer les poignées d’ouverture des fenêtres?

      Une petite suggestion, si un voyant au dessus des fenêtres confirmait que la climatisation est bien en fonctionnement, cela inciterait peut être les gens à refermer les fenêtres.

      Bonne journée

    • Jeannot91

      Bonjour

      Certains voyageurs se promènent avec un thermomètre, prennent des photos de ceux-çi dans les missions (réfrigérées ou non) et les diffusent sur Twitter

      Vendredi 26 Août soir, 36°C et 37°C avec 2 voyageurs différents dans 2 missions non réfrigérées, pour donner un aperçu

      Est-ce qu’il va falloir attendre encore 9 ans pour un nouveau matériel qui sera enfin climatisé (si cela apparait en toutes lettres dans les spécifications fonctionnelles du STIF de début 2017)

      Cette rénovation est un échec complet, rien n’a été résolu encore cette année, ou si peu…

      Cordialement

      • cla92

        Bonjour,

        Je suis tout à fait d’accord avec Jeannot91….

        Je ne compte plus le nombre de fois, la semaine dernière, où je suis tombée dans une rame, soit disant « ventilée », où il faisait mourant de chaud….

        J’ai pourtant pris le RER à des horaires très variés…

        Egalement beaucoup d’anciennes rames qui semblaient être ressorties pour l’occasion…(je pensais pourtant qu’il en restait très peu dans le parc).

        Nous étions tous à doigts de faire des malaises, moi la première… Les retours la semaine dernière ont été, pour beaucoup d’usagers, une torture…
        Alors, évidemment après, malaises, pb techniques divers (car le matériel obsolète souffre également)… dc re malaises… c’est le cercle infernal qui se répète…

        Et comment voulez vous habituer des usagers à ne pas ouvrir les fenêtres quand ils sont constamment transportés dans des conditions inhumaines…

        C’est pendant ces périodes de chaleur intenses et longues que nous aurions eu besoin de 100% de rames rénovées avec réfrigération efficace… Ms en effet, encore une année avec les mêmes reproches, les mêmes remontées, les mêmes explications…

        Vraiment dommage…

        Pourtant, on sait faire de la clim efficace (ex le A que je prends également). Mais évidemment, on ne peut pas faire du « moderne » et « fonctionnel » avec du vieux relooké…

        Cordialement,

        Bonne semaine à tous, plus fraîche…

        • lem91

          Haha,je me suis fait spammé à mon précédent commentaire!! Trop fort le blog!!
          Bref,en vacances la semaine dernière,je compatis fortement!!
          On a un peu l’impression de ce répéter à propos de cette ligne. Quand ça va bien,c’est exceptionnel.
          Je reprenais aujourd’hui:
          Ce matin,rer rénové ou neuf,clim qui ne se lance qu’en arrivant à Denfert.bon.
          Ce soir,saut vers st Rémy,terminus Massy (les Halles,17h18),clim hs,bloqués 10mns avant Denfert,zéro info du conducteur.(c’est sur le site wap transilien que je sait qu’il y avait une rame en panne à Denfert,enfin,je suppose,mais c’est peut-être arrivé après,sans infos,on suppute). Comme un con,je reste dans la rame(j’attends le St Rémy à Anthony d’habitude),résultat:on termine sur le quai en direction de Paris!! Arrive une rame pour Orsay. Évidemment,le conducteur n’attend pas. Des usagers nous tiennent la porte:ils se font engueuler par le conducteur!! Zéro communication entre les agents en gare et le conducteur,on est en 2016!!!
          Enfin,rame pourrie du A pour faire Orsay -Courcelle,comme pratiquement tout le mois de juillet,systématiquement c’était une vieille rame pourrie du A…
          Ah,ils ont quand même repeint les portes en bois de ma petite gare de Courcelle!!! Nan,je rigole,je m’en fout.
          Ma collègue a de superbes trains Bombardier sur sa ligne H par exemple(Sncf),le B sera toujours le parent pauvre des transports en commun parisiens….
          Au fait,aujourd’hui,une rentrée classique sur le rer B quoi….

    • Zoé

      Oui le rafraîchissement marche bien dans les rames rénovées.
      Ce mardi 13/09 encore caniculaire, j’ai testé 3 nouvelles rames (et 1 ancienne), pour 4 trajets dans la journée sur la ligne B :
      Grande différence entre les voitures avec fenêtres ouvertes – la fournaise – et les voitures avec fenêtres fermées.
      À tous les voyageurs, un peu de bon sens, svp !
      Comme en voiture ou chez vous, pour une clim qui marche : FERMEZ les fenêtres !!

      • Pocheau jean-marc

        Bonjour,
        Je crains que tout cela ne soit qu’un dialogue de sourds.

        La climatisation fonctionne effectivement dans les nouvelles rames, sauf quand les fenêtres sont ouvertes ou quand elle est en panne.

        Bloquer les fenêtres serait possible (comme dans les tgv), mais pour cela il faudrait que les climatisations soient fiables et correctement dimensionnées, ce qui n’est pas le cas.

        Donc quand la climatisation est insuffisante (ce qui arrive forcément à un moment du parcours en été), les voyageurs ouvrent les fenêtres et personne ne les ferme ensuite.

        Ce système ne peut donc pas fonctionner.

        Le transporteur dit que c’est la faute des voyageurs qui ouvrent les fenêtres, mais il ne veut pas les bloquer. Quant au message incitant à les fermer, je ne me rappelle pas l’avoir entendu.
        Les voyageurs suffoquent et ne comprennent pas qu’on leur demande en plus de fermer les fenêtres.

        La solution : un système fiable, bien dimensionné et bien entretenu. Cela suffit en général (rames du RERA) sinon on peut en plus bloquer l’ouverture des fenêtres.

        On peut rêver.

        Tiens, pour info, je viens de monter dans une rame du T2 : un petit vent frais vous accueille. Comme quoi il n’y a pas de problème de puissance et que c’est possible !