12062015

Au quotidien

14

Trafic perturbé sur le RER B le jeudi 11 juin 2015

Les circulations sur la ligne B ont été perturbées hier à la suite d’une panne d’un train.

Vous êtes un certain nombre à réagir sur Twitter sur l’incident survenu hier en début de soirée sur la ligne B.  Panne d’alimentation électrique, incident technique, panne d’un train ? Que s’est-il véritablement passé ?  Faisons le point.

Pannes successives d’un train

Vers 19h, une panne a été détectée à Gare du Nord sur une des voitures d’un train à destination de la gare d’Orsay-Ville. Pour permettre aux voyageurs présents à bord de poursuivre leur trajet, la circulation du train suivant a été reportée sur une autre voie.

Le train, touché par la panne, a pu libérer la voie une dizaine de minutes plus tard, sans voyageurs. Cependant, peu après son passage en gare de Saint-Michel, la panne est survenue, obligeant le train à stationner de nouveau entre Saint-Michel et Luxembourg, une trentaine de minutes.

L’ensemble des circulations a été impacté par cet incident, en particulier celles en direction du sud, nous conduisant à adapter le plan de transport. En direction du nord, les circulations ont été touchées également, notamment dans le tunnel de Gare du Nord-Châtelet.

Vers 21h30, nous avons pu retrouver une fréquence régulière sur la ligne.

Information voyageurs

L’incident a été relayé sur nos différentes sources d’information (écrans en gare, annonces sonores, médias distants) dès 19h. Toutefois, vos retours démontrent une certaine confusion au niveau des conséquences de l’incident sur les circulations, mais aussi, une insuffisance de l’information à bord des trains.

L’ensemble de vos retours sera pris en compte pour nous permettre d’améliorer toujours plus la qualité de notre information.

Les commentaires sont fermés.

  • Clémence

    Oui je confirme, l’information à bord des trains et sur les quais était une catastrophe.
    Au moment où nous avons eu l’information que le trafic étaient interrompu entre Gare du Nord et Denfert Rochereau (vers le sud), aucun plan de secours ne nous est proposé.
    Comme la plupart des gens, j’ai voulu prendre la ligne 4 pour rejoindre Denfert, mais par malchance il y avait aussi un problème (panne de signalisation). Bref, un vrai bordel.
    Sans parler ensuite des train qui d’un coup devenaient terminus à Denfert, puis à Gentilly…
    2h45 pour rentrer chez moi, contre 1h quand tout va bien…

  • Elise_Gabrielle

    Merci pour ce billet. Néanmoins, pourquoi nous parler hier de « problème d’alimentation » alors qu’il aurait été si simple de dire qu’un train était en panne. Il faut vraiment penser à adapter votre langage interne au grand public. On visualise tout de suite beaucoup mieux l’incidence que cela peut avoir et on opte tout de suite pour un plan alternatif en connaissance de cause.

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Elise,
      Nous avons conscience que l’information donnée pouvait porter à confusion. C’est pour cela qu’il nous a paru important de revenir sur les événements, pour mieux comprendre ce qu’il s’est passé. L’ensemble des retours, sur ce blog et sur Twitter, sont partagés en interne avec l’objectif d’optimiser l’information sur nos supports.

  • Jeannot91

    Bonsoir

    Mon épouse, à la Plaine Stade de FRANCE, ver 17h15 a été impacté par un incident : 5 minutes à attendre que le train vers Saint Rémi parte

    Revoyez vos explications, elles ne sont pas du tout cohérentes, les ennuis ont commencé plus tôt…

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Jeannot,
      Une panne de matériel, survenue vers 17h à Gare du Nord en direction du sud, a entraîné des difficultés momentanées, à l’entrée du tunnel plus particulièrement.

      • Jeannot91

        Bonsoir

        Merci pour ces explications complémentaires
        Dommage que l’alerte n’ait pas été remonté un peu plus tôt

        Cordialement

  • Jeannot91

    Bonsoir

    Et rebelote ce vendredi 12 juin. Des information à minima, comme toujours…

    Cordialement

    • cla92

      J’avoue qu’il y a eu beaucoup de cafouillages en terme de communication ces derniers jours voire de grosses contradictions.

      Lundi soir, le conducteur nous annoncé qu’il y avait un colis suspect dans notre train . Tout le monde descend à Bourg la reine (direction sud).

      Et on se dit que c’est parti pour l’attente des démineurs, l’évacuation, et une attente qui va être longue…

      Certains usagers commencent à se diriger vers les Bus et moi, je commence à réfléchir à une alternative, rapide pour rentrer chez moi (car pas de chance, j’avais un impératif personnel).

      5 min, à peine après l’annonce, toujours sur le quai, nous avons cru entendre un message (incompréhensible) émanant de l’intérieur du train (très pratique et utile quand il est vide), j’ai vu les usagers remonter à toute vitesse dans la rame entendant déjà la sonnerie de fermeture des portes et je fais de même (un vrai mouton de panurge) et voila que le train repart….

      Aucune annonce sur le quai, aucune annonce de la part du conducteur (qui devait être un peu embêté)… Bref, on était tous dubitatifs, à la fois soulagés de pouvoir repartir mais énervés d’être encore pris pour des marionnettes.

      5 min après, j’étais arrivée à destination.

      Céline, comment peut on annoncer un trafic interrompu et repartir comme si rien ne s’était passé qq min après. J’ai vraiment l’impression que certaines personnes au niveau du centre de régulation n’imaginent pas les conséquences de ses qq mots.

      On reproche parfois une communication inexistante mais cette fois ci, une réflexion de qq min supplémentaires afin d’annoncer le vrai pb et les vraies conséquences pour l’usager nous aurait bien été utile (surtout pour les pauvres usagers qui ont décidé de prendre le bus ou de marcher).

      Cordialement,

      • Céline (animatrice)

        Bonjour cla92,
        Je viens d’effectuer une recherche en vue de mieux comprendre l’enchaînement des événements. Je n’ai pas trouvé trace d’un colis suspect signalé à bord d’un train. Toutefois, ce même-jour, un colis suspect a été identifié en mezzanine de la Gare du Nord aux alentours de 18h. Il doit probablement s’agir d’une regrettable erreur de formulation ou de compréhension. N’hésitez pas à l’avenir à me donner plus de précisions (train concerné, heure de l’événement par exemple) ce qui permettra de mener des recherches plus fines et donc de vous apporter des réponses plus précises (qui pourront également servir en interne pour améliorer notre service) :).
        Délivrer une bonne information, au bon moment, c’est tout le travail réalisé avec les conducteurs et le Centre de commandement unique. L’aménagement récent du CCU devrait permettre de renforcer la communication entre ces différents acteurs, mais aussi, d’améliorer la qualité de l’information donnée à bord des trains.

  • Céline-LeGuichet

    Hier à partir de 17h30 et pendant une grande période, toutes les missions Orsay ville ont été supprimées sans que ni les saint remy et ni les massy n’aient pris le relais pour desservir les gares entre massy et orsay (ceci arrive tres souvent en heures de pointes ces temps-ci le matin et le soir). Ceci a obligé les usagers descendants à ces gares (dont je fais partie) à attendre un bon moment avant qu’un train veuille bien les ramener chez eux. Bien sur vous allez me parler de la regulation des trains lors de perturbations pour retrouver un trafic normal rapidement. Mais attendez, visiblement pas de problème puisque le trafic est resté indiqué comme « normal »! A moins bien sur que la RATP considère que ne pas desservir ces gares n’est pas une perturbation!

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Céline-LeGuichet,
      Deux missions pour Orsay-Ville ont été supprimées, l’une en répercussion d’un signal d’alarme, l’autre suite à l’absence d’un conducteur. Pour compenser ces suppressions et limiter du mieux possible l’attente en gare, les trains en direction de Saint-Rémy-lès-Chevreuse ont été modifiés en missions omnibus.

      • Jeannot91

        Bonsoir

        Ce matin la mission IDIL63 départ 6h56 d’Orsay terminus Mitry Claye a mis 18 minutes entre Chatelet Les Halles et La Plaine Stade de France, sans aucune communication du conducteur pour expliquer le problème…
        Je reconnais un effort de communication de votre part, mais sur le terrain, les conducteurs, censés communiquer de manière plus soutenue, ne font aucun effort dans leur majorité, et les utilisateurs sont bien placés pour le savoir. Et ce n’est pas en faisant grève demain qu’ils gagneront en popularité
        Depuis début Juin, on ne compte plus les « adaptations du plan de transport », doux euphémisme employé au lieu « annulation de mission », qui apparaissent nulle part, sauf quand on vous le demande… Que se passe-t-il?

      • cla92

        Bonjour Céline,

        Je vous remercie de vous êtes renseignée concernant ce cafouillage de message. Il y a en effet vraisemblablement eu un pb de communication (pas de compréhension de notre part, les usagers, car avons tous compris la même chose à savoir « colis suspect dans NOTRE rame »).

        L’accident n’ayant duré que 15 min, j’avais également compris que ce n’était pas un colis suspect dans notre train tout compte fait (délai trop court);-). Mais ne manquerai pas la prochaine fois de noter le n° du wagon (maintenant que je sais où le trouver). Cette fois ci, j’étais un peu énervée et surtout, impatiente de rentrer chez moi…

        Concernant les nouvelles annonces (et la nouvelle voix qui ne plait pas à tout le monde, cf certains messages sur ce blog d’usagers suite à votre article du 23 juin), la priorité n’est elle pas avant tout de communiquer une information claire, compréhensible pour tout le monde (cad usagers et touristes étrangers) et transmise au bon moment (avec des hauts parleurs qui fonctionnent, sans crépitement), dans des RER qui roulent, sans retard, ni canicule dans les rames… le reste est quand même moins prioritaire non?

        Je suis daccord avec JC et trouve justement que ces annonces sont moins mécaniques et plus claires.

        Bon courage à tout le monde pour ce jeudi de grève. En espérant également que la ventilation ne connaitra pas de dysfonctionnement, avec le retour de la chaleur, qui se cumulera aux perturbations, certains risquent de se sentir mal (après l’avant gout de ce soir avec l’avarie au Bourget:-( )

        Cordialement,

      • Céline-LeGuichet

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse mais celle ci est fausse car étant sur le quai à ce moment là (le 16 juin vers 17h30-18h), je peux vous assurer que les conducteurs de 2 saint remy ont bien précisé (même de vives voix quand on est allé les voir) qu’ils n’étaient pas omnibus et qu’il nous fallait attendre le prochain pour Orsay 20 minutes après.