23032017

Découvrir

21

Les trains du RERB dans les starting-blocks !

Combien de trains sont nécessaires chaque matin et dans quelles gares pour assurer une journée type, en semaine, sur le RER B ?

Quelques chiffres

570 trains par jours à faire circuler sur nos 80 kilomètres de ligne avec ses 47 gares à desservir : la ligne B du RER est la deuxième ligne la plus fréquentée d’Europe.

Sur une période d’une heure (en pointe), dans les 2 sens de circulation, 96 trains circulent sur les voies et 40 évoluent dans les terminus pour préparer les prochains départs soit 136 trains à gérer.

à 08h30 par exemple (toujours pendant la pointe donc), si on prenait une photo depuis un satellite depuis tout là-haut, on apercevrait 54 RER en circulation sur la ligne bleue.
A savoir qu’un train est composé de 2 rames (sauf en extrême soirée). La capacité d’une rame est de 850 personnes.
54 x 2 x 850 = 91 800 voyageurs… Sacré Selfie !

Mais combien de MI79R/MI84 faut-il et dans quelles gares de départ sont injectés les trains afin de réaliser l’offre de transport annoncée ?

Répartition des 124 rames

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.

    • jc

      Si j’ai bien compris, en heure de pointe, on a une desserte beaucoup plus importante vers Mitry que CdG ?

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Jc,

        En pointe nous avons 10 trains par heure et par Branche.

        En heure creuse 4 trains heure pour Mitry et 8 trains heure pour Roissy (4 trains omnibus et 4 trains directs).

        Bon week-end 🙂

    • Damien

      C est bien gentil tout ça
      Mais a quand des journees sans retard ou incident et un vraibrespect de un train toutes les 6 minutes en.heure de pointe pour mitry claye…

    • bebe

      Incompréhensible la répartition des rames…

      Aucun train n’est injecté au Stade de France, à Laplace ou à Orsay Ville ? Alors que ces gares peuvent servir de terminus/depart en heure pleine.

      Je ne comprends pas les 4 trains à la Croix de Berny ou à CDG-1, ni les 10 trains à Robinson. Dans le pire des cas, Robinson peut avoir 5 à 7 trains sur les voies de garage selon un précedent article. Ce qui n’a peu de sens à une heure de grande fréquence.
      https://www.rerb-leblog.fr/wp-content/uploads/2015/04/blog_rerb_concertation_Robinson_voies.png

      • Wrench

        Comment ils peuvent injecter des trains à La Plaine ?
        Il y a le traffic de la Ligne K et TER…
        Bon en plus de ça ce n’est même pas l’heure de pointe..

        L’article présente le nombre de train actuel (en unité simple) faut diviser par deux pour avoir le nombre de train réel dans chaque gare (par exemple ya 3 Trains UM a CDG 2, qui sont garée en arrière gare et non 6)

        • bebe

          Comme dit Erwann, il doit s’agir de la position des rames la nuit. Ce qui n’est pas vraiment précisé dans le titre juste au dessus.
          En lisant l’article on peut comprendre qu’il s’agit d’un instant t à 8h30, mais c’est plutot à 4h30 lorsque les premiers conducteurs viennent prendre les premiers trains… Pas très clair, mais bon ok ça passe.

          Ensuite, si on analyse les horaires complets on voit très bien qu’en période de pointe les gares de la Plaine Stade de France, Laplace et Orsay Ville sont toutes utilisées comme terminus et/ou départ. Hors sujet du coup.

          Jamais vu les trains de la ligne K ou du TER à la Plaine. Cependant je ne m »y rend pas fréquemment. C’est uniquement le weekend ou le soir quand c’est le cas, et il y a toujours foule à ce moment là, on ne fait plus trop attention aux trains qui passent. Hors sujet aussi.

          Lorsque l’on retrouve un train fraîchement tagué le matin, où est-il garé le plus souvent ? Ce genre de statistiques existe en interne ?

        • Christophe (animateur)

          Bonjour,

          Pas de trains Ter ou ligne K à La Plaine : juste des passages.

          Les trains origine La Plaine viennent de Mitry (à vide)

          🙂

      • jc

        Dans les faits, il n’y a pas de trains stockés à Robinson, car la mise en service d’un train est beaucoup trop longue (il manque des aiguillages, et c’est l’objet du projet que vous avez mis en copie).

        Du coup, quand un train manque à Robinson, on va en chercher un à Bourg La Reine.. pour l’amener à Robinson pour repartir ensuite.

      • lilhoa

        bonjour. Laplace Orsay ou La plaine n ont pas de voie de garage (parking pour les trains). ce sont des points de départ ou d arrivée ou de retournement de certaines missions pendant la journée pour reforcer l offre de transport
        les chiffres correspondent aux
        positions de garage le soir et donc les degarages du matin.
        Croix de berny est un faisceau de voies ou l on peut garer les trains.Le matin ces trains partent sans voyageurs vers orsay par zxemple pour faire monter en charge le plan transport

    • Edwige

      Petite stat très interessante, avec 1 train tous les 1,5km on comprend mieux pourquoi ca peut tres vite devenir compliqué

    • Axelle

      Merci pour ce topo qui nous donne plus de visibilité sur la densité de notre ligne et les moyens déployés par les opérateurs de transport RATP et SNCF.

      Nous avons néanmoins l’impression que certaines gares servent souvent (trop ?) de variables d’ajustement, n’étant desservies que par les trains omnibus. Je pense notamment à Massy-Verrières, Fontaine-Michalon ou Bagneux.
      Leurs usagers doivent fréquemment faire face à des suppressions de trains ou des retards importants, dès la moindre perturbation du réseau.
      Il faut parfois attendre 20 minutes en heure de pointe avant de voir s’arrêter un train bondé, qu’on se résigne à laisser repartir. Ou alors voyager dans des conditions très dégradées voire déplorables. Au point de jalouser les usagers des stations plus grosses comme Antony ou Massy-Palaiseau.

      Quel plan d’action prévoyez-vous pour que vos usagers se sentent considérés et respectés de façon égale, peu importe leur station de départ ?

      Merci d’avance!
      Une voyageuse optimiste 🙂

    • Erwann

      bonjour

      Moi aussi je n’avais pas compris le graphique, avant de me rendre compte qu’il s’agit des garages de nuit des rames en formations UM, et que les chiffres donnés sont donc à diviser par deux pour avoir le nombre total de trains disponibles en début de service, sachant je pense qu’ils ne partent pas tous en même temps de leur point de garage.
      On remarque que par exemple les O/D Orsay sont acheminés de St-Rémy ou Massy, aucune ne passerait la nuit à quai.

      124 trains en 2017, c’est à peine 4 de plus qu’en 1988 (date de référence car il n’y a plus de rames Z en service d’après Wikipédia) soit 850*4=3400 places de plus en 20 ans pour une ligne dont la fréquentation a augmenté de 30% ces 15 dernières années! Peu de trains en plus, qui du coup tournent plus et se remplissent plus pour gratter du débit… on comprend que le personnel, les voyageurs et le matériel souffre beaucoup… à rapprocher des incidents quotidiens en ligne.

      L’infrastructure ne peut pas accueillir plus de rames ; c’est dommages, la RATP a tout un vieux stock de MI84 à brader (Si vous en voulez, contactez Christophe qui fera suivre 😉 ) !!

    • Chris Kwari

      Bonsoir je voudrais savoir quelles seront les caractéristiques du futur matériel roulant du RER B
      Seront ils a un ou à deux niveauX ?

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Chris,

        Je ferai un billet sur le sujet dans les semaine à venir.
        Le STIF a validé le 22 mars dernier les spécifications du futur matériel roulant (« MING »). Dans sa décision, il recommande (et je cite intégralement) que :
        « le futur « MING » soit obligatoirement plus capacitaire d’environ 20% et qu’une optimisation soit demandée au constructeur pour atteindre environ 30%. Il sera nécessaire de spécifier le MING sur la base du respect d’un gabarit de référence de type FR3.3, autorisant ainsi les constructeurs à envisager des matériels partiellement ou totalement à 2 niveaux. »

        Bon week-end 🙂

    • yannick gazeau

      belle explication mais pas claire; on passe de 96 trains en circulation à 54 RER sur la photo et 136 trains deviennent 124 rames. on sait exploiter tout en gardant le sens de l’humour …

      • Christophe (animateur)

        Merci Yannick,

        96 trains en circulation c’est sur 1 heure de temps 🙂
        Et pour en rajouter un peu, une ou deux rames peuvent faire plusieurs missions sur ce laps de temps

        124 rames : il s’agit bien là (certes ce n’est pas assez clair vu les commentaires ci-dessus – et je m’en excuse 🙂 ) de ce qui est garé la nuit, prêt à rouler, dans les strating-blocks donc, pour le service à venir.

        Belle aprème.

    • Précision

      Je crois qu’un train est composé de deux éléments UM pour unité multiple , l’ensemble formant une rame !

      • Christophe (animateur)

        Un train peut être soit en US (Unité simple = 1 rame) soit en UM (Unité multiple = 2 rames)

        😉

    • Mariette Philippe

      depuis que tous les trains de la ligne B s’arrete à Bagneux en heure de pointe matin et soir , c’est miraculeux: est ce que cette expérience va se poursuivre apres novembre 2017 ? j’espère que oui car Bagneux est une grande ville 50 000 habitants
      merci de me répondre

    • baro

      Bonjour Christophe,

      Etant usager à la fois de la ligne H et du RER B (que j’emprunte quotidiennement entre Paris Nord et Châtelet-Les Halles), je tiens à vous faire part de mon mécontentement concernant la manière dont la régulation du RER B se permet de pénaliser les usagers de la ligne H en suspendant l’interconnexion RATP/SNCF à Paris Nord et en faisant arriver sur la plate-forme dédiée aux lignes H et K (Voies 30 à 36) les trains provenant de Roissy et Mitry ; ceci alors que les contrats d’objectif qui lient la RATP et la SNCF au STIF interdisent clairement cette pratique (compte-tenu du fait qu’il n’y a plus de relève de conducteurs sur le RER B depuis 2009), que ce soit en cas d’incident d’exploitation (Comme c’est le cas depuis ce matin) ou de grève.

      L’utilisation des voies 32 et 33 de la Gare du Nord par le RER B contraint en effet le COT de la ligne H a supprimer de nombreuses missions sur cette ligne, alors que l’incident de ce matin n’a aucun rapport avec elle. Et la situation sur la ligne H (que je remonte régulièrement sur le blog de cette ligne) , qui est déjà fortement critique, s’en trouve aggravée.

      Pourriez-vous SVP demander à la direction unifiée du RER B de mettre fin à cette pratique qui nuit autant aux usagers de la ligne H qu’à ceux du RER B ?

      Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

      • Christophe (animateur)

        Bonjour baro,

        Bien que cette question n’ait aucun lien avec le thème du billet, je vais quand même y répondre.

        La ligne B ne circule pas, en effet, habituellement en gare de surface de Paris Nord, d’où partent les trains de la ligne H et de la ligne K.

        Toutefois en situation perturbée sur le RER B ou le RER D, quand le tronçon emprunté par ces deux lignes est inaccessible, le trafic au nord de ces lignes est assuré depuis la gare du nord surface.
        Cette pratique n’est pas « contraire aux consignes du STIF ». Je vous invite à lire ou relire le contrat entre le STIF et SNCF, accessible sur le site internet du STIF. Il n’y a aucune mention interdisant ces mesures d’exploitation, bien au contraire.

        Le STIF, et c’est ce que font naturellement les exploitants, demande spécifiquement d’ « offrir aux voyageurs le meilleur service adapté possible dans les meilleurs délais dans les cas de perturbations inopinées sur le réseau, en tenant notamment compte du degré et du type de perturbation ainsi que des capacités offertes par l’infrastructure. »

        Le document de référence du réseau 2017, accessible lui aussi en ligne, impose d’ailleurs qu’en cas de perturbations la capacité soit « partagée ».
        Dans ce cas : la gare du Nord n’est pas réservée à la ligne H mais bien « partagée » entre plusieurs lignes dont la B.

        Je conçois que la ligne H ait subi quelques perturbations le 4. Toutefois dans le cadre d’incidents similaires, les mêmes dispositions seront appliquées.

        Je vous souhaite une bonne journée.