[Indisponibilité Service Navigo] Samedi 17 novembre, pour cause de maintenance informatique, le service navigo sera indisponible sur l’ensemble du réseau RATP, SNCF et Optile, ainsi que sur Internet (Navigo.fr).

Les ventes de titres de transport (ticket, forfaits navigo mois et semaine) restent disponibles sur l’ensemble du réseau francilien. Pour tout autre service, nous vous invitons à vous renseigner auprès de nos agents.

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

+

09012014

Au quotidien

62

Défaut d’alimentation électrique à Gare du Nord

Un défaut d’alimentation électrique à Gare du Nord perturbe le trafic sur la ligne B.

Aux alentours de 7h45, une alerte radio (visant à arrêter les circulations en cas d’urgence) a été émise par un conducteur de la ligne D, constatant un défaut d’alimentation électrique entre Gare du Nord et Châtelet – Les Halles, voie 44.

L’alerte de sécurité a entraîné un arrêt immédiat des circulations sur l’axe Gare du Nord>Aéroport Charles de Gaulle/Mitry-Claye, dans l’attente des constations sur le terrain de nos équipes. L’interruption a ensuite été limitée entre Gare du Nord et Châtelet – Les Halles, à 8h30. Pour fluidifier au mieux le trafic, les trains en provenance du sud de la ligne ont par ailleurs effectué un retournement en gare de Châtelet – Les Halles.

Les équipes techniques, arrivées sur place, ont confirmé vers 8h35 un défaut d’alimentation électrique sur la caténaire (ensemble de câbles porteurs destinées à l’alimentation des trains), placée au dessus de ce train de la ligne D, resté partiellement bloqué dans le tunnel.

Le trafic a pu reprendre très progressivement sur le RER B vers 08h45. L’offre a été réduite de moitié sur la B et D, car seule une voie était disponible en Gare du Nord, en direction de Châtelet, pour le passage des trains de ces deux lignes.

Depuis ce matin, les équipes ont mis tout en œuvre pour réparer les installations électriques, et libérer au plus vite le train de la voie 44. Ces interventions lourdes (qui sont d’autant plus longues qu’elles ont lieu dans un endroit exigu et difficilement accessible) se sont achevées vers 15h, permettant ainsi à la rame restée bloquée de pouvoir dégager la voie.

Derniers articles du blog du RER B

Les trottinettes en libre-service sont de retour à La Plaine-Stade de France

Ces regards qui vous interpellent…

Suite du tchat : vos questions, nos réponses

Les commentaires sont fermés.

  • Lucie

    Bonjour, comment peut-on se faire rembourser son billet acheté ce matin ? Pour un trajet de 25 min j’ai mis 1h30. Merci pour votre retour.

  • plouf

    Merci pour les infos. Et les pauvres usagers de la rame bloquée, ils ont fait comment ? Restés poireauter jqà 15h ?

    En tout cas un gros fail des panneaux d’affichage de la RATP qui annonçait la panne du RER B sur fond jaune alors qu’il s’agissait d’une panne sur fond rouge.

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Plouf,
      Les voyageurs de ce train ont rapidement été pris en charge et évacués.

      • plouf

        ok c’est rassurant. merci aux personnels qui ont fait ca.

  • Robert

    50 minutes pour confirmer un défaut d’alimentation technique par les équipes techniques ? Bravo !

    C’est inimaginable que ce genre d’événements ce produisent à répétition, c’est tout simplement honteux. À quand un remboursement du pass Navigo ???

    • Julien

      Faut peut être laisser le temps aux équipes techniques de se rendre sur place et de faire les tests nécessaires vous ne pensez pas ??

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Robert, comme l’indique @Julien, les équipes caténaires ont dû se rendre sur place pour vérifier l’origine de la panne et déterminer les réparations à effectuer.
      D’autre part, l’incident a nécessité l’évacuation des voyageurs se trouvant à bord du train.

  • Guillaume K

    Il est intéressant de connaître le détail de la panne et les interventions.
    Néanmoins, la gestion de l’incident a été catastrophique, quasiment pas de circulation entre 7h45 (départ de ma femme) et 9h (mon départ).
    D’ailleurs le RER de ma femme s’est arrêté à Laplace, a indiqué que le train ne repartirait pas. Le conducteur a conseillé aux usagers de prendre un hypothétique train dans l’autre sens pour prendre le bus à Cachan ou Bourg la Reine : LOL !
    Je suis toujours impressionné par tant de compétences déployées.
    Aujourd’hui un incident électrique, demain de la signalisation, et une grève cadeau.
    Un peu HS, j’ai même été témoin il y a 3 ans d’un début de feu sur la B à Châtelet, 15 minutes pour évacuer les gens du train et appeler les pompiers… Je suis parti au bout de 20 minutes me doutant que ça ne repartirait pas, et je n’ai pas croisé les pompiers…
    Je me demande si un jour vous assumerez vos responsabilités.
    Peut être lorsqu’il y aura des morts… Comme à Brétigny…

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Guillaume,
      Des travaux de maintenance et de renouvellement des voies sont régulièrement effectués, de nuit, sur l’ensemble de la ligne B et notamment sur le tronçon central, pour maintenir la performance, mais aussi, la sécurité du réseau ferroviaire et de son infrastructure.

  • isabelle

    Bonjour
    1/ des excuses du RER b ce n’aurait pas été du luxe
    2/ pourquoi les informations étaient différentes ce matin aux mêmes heures entre le site transilien (pas de trains) et le compte twitter du RER b (retard)
    3/ pourquoi vous êtes vous acharnés à faire circuler les deux lignes en voie souterraine sur un seul quai ? Pourquoi n’avez vous pas effectué une arrivée de la b ou de la d en voie de surface ?
    4/ en cas de réductions de trains de 50 % sur la ligne b pourquoi ne pas effectuer exceptionnellement des arrêts supplémentaires à mitry claye et Aulnay-sous-Bois pour les trains de la ligne k ?
    5/ à quand un remboursement partiel du pass navigo ?

  • Trideb

    Bonjour à vous,

    Voyageur comme les autres, ce matin, bloqué dans un de ces trains, je peux témoigner :

    – que l’équipe est arrivée rapidement sur place
    – les décisions ont été prises très rapidement.
    – Tout a été fait pour rétablir une circulation alternée.
    – J’ai pendant tout mon trajet été informé par le conducteur, les trains ont avancé très lentement, mais ils ont avancé. J’ai découvert à cette occasion un nouveau message synthétique dans la rame qui indique la cause du problème, ce qui est la première fois que cela se passe.
    Je voulais féliciter tous les agents RATP, ingénierie, exploitation pour toutes ces avancées, nous n’avions pas cela il y a quelques années, vous allez dans le bon sens.

    Si je me souviens bien, il a été annoncé des travaux sur ce tronçon de ligne dans cette partie du tunnel, cela a d’ailleurs fait l’objet d’un autre incident cette semaine.
    Je me pose quelques questions :
    – comme se fait-il que le train d’ouverture de la voie n’ait pas vérifié la bonne conformité de la ligne avant l’ouverture de la ligne à la circulation. C’est son rôle. Il ne doit pas vérifier que les arbres en travers de la voie, mais chaque centimètre carré, la signalisation, les alimentations, les éclisses. Il doit peut être rouler à 20 km au leu de 40 km pour effectuer cette vérification. Même si je sais que sur le réseau RATP, il y a un effort très important sur l’entretien des voies, il faut être vigilant, Brétigny peut arriver, personne ne le souhaite.
    – cet incident doit nous faire prendre conscience aussi que la décision prise par la RATP et le STIF de mettre en place le nouveau quai à Denfert est une très bonne chose, dans le futur, il sera possible de nous faire venir jusqu’à Paris et nous permettre de prendre d’autres lignes en attendant le rétablissement, plus rapidement qu’aujourd’hui.
    – j’ai aussi conscience qu’un incident comme celui-ci ou l’on fait passer 2 lignes de chemin à très fort trafic, soit 4 voies de circulation sur une seule voie nous montre à quel point ce tronçon de la ligne est saturé et qu’il justifie à lui seul
    le percement du second tunnel. J’ose espéré que nous responsables politiques de tous bords, que le STIF prennent conscience de ce besoin impérieux.
    Combien de milliers de personnes aujourd’hui retardées, fatiguées, épuisées, mises sous pression par leurs autres soucis de pression de la vie économique, ouvriers, cadres. Je ne compte plus les discussions dans le train d’untel sous pression par son patron, lui expliquant qu’il serait en retard, je pense à tous les étudiants en médecine qui aujourd’hui passaient leur concours de passage en deuxième année à parc des expositions et qui préparent le concours depuis 1,5 an pour certains. Tu ne seras pas sache-femme, pharmacienne, médecin car le réseau est tombé en panne.

    Alors s’il vous plait, clients comme moi de la ligne B, ne tapez pas sur le centre de régulation, il a bien fait son travail.

    Un abonné navigo.

  • Charlotte

    Depuis 15 ans que j’emprunte le RER B au quotidien je note un service et une prise en charge des usagers de plus en plus catastrophique et je n’en peux plus. Ce matin 2h30 pour faire un trajet d’1h15 habituel (sachant de depuis septembre avec la mise en place du B+ je compte 20 minutes en plus par jours). Ras-le-bol depuis 4 ans de ne pas savoir si je vais arriver a l’heure ou pas. Ras-la-bol des 2 grèves hebdomadaire depuis 2 mois. Bref d’ici 1,5 ans je sais que je déménage et j’ai choisit d’éviter de vivre sur la ligne B afin que ni mon mari ni moi ne vivions encore 15,ans de telle galère. Ça va de notre santé mentale et physique (merci le stress),

  • Jeannot91

    Bonsoir

    Pourquoi il y avait encore des perturbations à 18h00 ce soir? J’ai pris une photo des annulations de train en gare de Stade de France. Et demain, la grève, c’est vraiment la lie de la RATP et de la SNCF, cette ligne B. C’est vraiment honteux… Quelle belle vitrine pour les personnes qui vont aux aéroports de Charles de Gaulle et d’Orly, ils ont le meilleur de la France en direct…

    Petite remarque : à Saint Michel ce matin, au début de l’incident vers 7h55, des annonces en gare indiquent « Prenez la ligne 4, direction Clignancourt » sans plus de précisions. Le problème est qu’il n’y a aucune signalétique sur les quais du RER B qui indique la correspondance avec la ligne 4. Une personne m’a indiqué que la correspondance se faisait sur les quais du RER C. Arrivé sur les quais du RER C : rien, toujours pas de signalétique J’ai demandé à une personne en charge de réguler les accès dans les trains : »Prenez cet escalier de sortie qui monte et redescendez… » Une fois sortie du RER C, effectivement des panneaux partout…

    Alors mettez au moins des pancartes « Correspondance avec la ligne 4 sur les quais du RER C », ce sera un bon début, on perdra moins de temps

    • RedB

      Qui plus est, la correspondance par la ligne C s’effectue sur les quais de Saint Michel, c’est à dire sur des quais bas, relativement étroits et où stationnent déjà de nombreux voyageurs. C’est criminel d’envoyer plus de 2000 personnes (une rame bondée du RER) sur ces quais. Mais bon, quand RATP/SNCF ne nous laissent plus le choix !!!!

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Jeannot,
      Pour permettre au trafic de reprendre normalement, des réparations provisoires ont été effectuées dans un premier temps. Le plan de transport a ainsi été réduit afin de limiter l’intensité électrique, voie 44, dans l’attente des réparations définitives (effectuées le soir même, de nuit).
      Concernant la signalétique en gare de Saint-Michel, je fais remonter votre remarque.

  • Nicolas78955

    Je suis épuisé de ces incidents à répétition de manière très récurrent. Aucune excuse comme d’habitude.

  • thierry

    Une caténaire endommagé ou une panne technique sur un équipement sa peut arriver.

    Par contre j’ai du mal a comprendre pourquoi il faut autant de temps pour prendre des décision d’exploitation.

    A 7h46 je suis arrivé sur le quai voie 43. Mais la peut d’information. Seul ‘info gare à été mis a jour vers 7h50.
    Par exemple aucune annonces n’a été faire pour invité a emprunté le train de 8h à destination de Crepy en Valois pour les voyageurs à destination d’Aulnay et Mitry. Quel dommage sa aurait surement rendu service a plusieurs personnes!!

    A 8h15 a Aulnay des trains à l’arrêt et des voyageurs dans l’attente de solution!!

    Dans ces conditions pourquoi ne pas avoir fait faire aux trains leurs terminus a Paris Nord comme les jours de grèves. il aurait mieux valu que les train continu a rouler sur des parcours partiels plutôt que de tous rester à l’arrêt.

    Pourquoi cela se fait il coté RATP mais très rarement coté SNCF?

    • Céline (animatrice)

      Bonjour thierry,
      Votre remarque a été transférée aux responsables de l’information voyageurs sur la ligne.
      Sur votre dernier point, deux trains ont été réceptionnés en surface le matin. Il peut être néanmoins compliqué de passer d’un régime à un autre (notamment en terme de gestion des flux de voyageurs, entre les voies de surfaces et souterraines), et la voie 42 a pu être rapidement exploitée pour la circulation des trains.

      • thierry

        Boujour,

        Je suis surpris de votre réponse! Alors en cas d’incident la gestion des flux est dificile. En cas de greve et de rupture de l’interconnection cette si est normal.

        Je pense que comme au sud, au nord en cas probeme il vaut mieux fair circuler les trains sur des parcours partiel plus tot que de tous les maintenirs en gare pendant parfois plusieurs heures.

      • Céline (animatrice)

        Lorsqu’une situation perturbée est prévue, du personnel supplémentaire est mobilisé en amont pour faciliter la gestion des flux. La voie 42 a pu être rapidement exploitée pour la circulation.

  • nimportenawak

    Décidément tout cela est aberrant : alerte de sécurité parce qu’il n’y a plus de courant sur la ligne D (voie 44), on bloque tout (la D et la B) et on mets 1 heure à constater « ah ouais il n’y a plus de courant ??? »
    (perso : Bourg La reine à 07h45 – arrivée à Châtelet à 09h03, je suis resté dans le train, avec escale à Laplace, malgré les conseils du conducteur conseillant de retourner vers le sud)

    • Céline (animatrice)

      Lorsqu’une alerte radio est émise par un conducteur, la circulation est interrompue de façon immédiate dans la zone concernée. Cette alerte de sécurité permet ne pas détériorer la situation et créer de nouveaux risques en assurant que les autres trains ne s’acheminent pas vers l’incident constaté.
      Les équipes techniques, arrivées sur place, ont ensuite permis d’identifier avec précision l’origine de la panne.

  • Dami

    Bonsoir,

    Belle initiative que de communiquer sur les problèmes du rerb, sauf que… ce ne sont pas nos affaires! On paie pour un service, il doit être rendu, les aléas qui peuvent être rencontrés sont du ressort de la SNCF et de la RATP et non des usagers! À vous de les régler sans en faire patir les clients.
    Et d’ailleurs, puisque le service n’est pas rendu : à quand un remboursement du titre de transport ?
    Je suis certaine que de nombreux usagers seraient ravis de payer leur titre chaque mois si ils pouvaient enfin être surs d’arriver à l’heure et ainsi de prévoir leurs activités, de pouvoir rentrer passer du temps avec leurs enfants, de ne pas être constamment en retard au travail voire de manquer des rendez-vous importants.
    Notre part du contrat est remplie, quid de la votre ?

    • emilie

      « Notre part du contrat est remplie, quid de la votre ? » L’obligation de la RATP, par le biais du RERB est de nous transporter d’un point A à un point B sans obligation de moyens (seul le résultat compte). Ce qui signifie qu’aucune obligation en matière de temps de transport n’est imposée (le droit, dans ce cas précis est plus favorable à la RATP qu’à l’usager; légitimement affecté quotidiennement par les pénuries/avaries/intempéries)

      Ceci étant le transporteur a l’obligation d’information (rarement et mal appliqué puisque les infos sont souvent parcellaires ou contradictoires) et de sécurité (ce point me paraît litigieux eu égard à nos conditions de transport mais j’ai bon espoir qu’une réponse nous soit apportée à ce sujet par le biais de Céline)

  • Gilles Boitte - Sevran

    Comme d’habitude, les usagers de la partie Nord de la ligne ont été sacrifiés : pourquoi ne mettez-vous pas une solution de secours immédiate sur les quais de surface de la Gare du Nord ?

    Et plus généralement, quand aurons-nous une ligne dont les installations seront entretenues ou rénovées suffisamment pour éviter ces pannes répétées ?

    • plouf

      Côté Sud ceux qui prennent d’abord sont ceux de la ville de Palaiseau et d’Orsay/Le Guichet. Il faut dire que la première avait demandé des comptes à la RATP et au STIF en 2009, et ces derniers ce sont vengés.

  • lecomte

    Bonjour,
    A Vert Galant, hier matin le chauffeur puis le panneau d’affichage a indiqué plus de train jusqu’à 12H. Pourquoi ???
    Et pas de proposition de rechange…. Débrouillez vous ! ! !
    Je ne comprends pas qu’une panne entre Châtelet et Gare du Nord empêche les trains d’effectuer le trajet au moins jusqu’à Aulnay ou même Gare du Nord Surface.
    Cela est déjà arrivé que vous organisiez ce plan B.
    Bien sur en supprimant des trains.

    • RedB

      Les quais en surface de la gare du nord (ceux qui sont utilisés les jours de grève) sont très certainement utilisés par d’autres trains en temps normal. Et les affecter au RER B poserait d’autres problèmes en cascade. Cependant, les trafics attendus sur ces quais dans des rames qui ne sont pas chargées comme celles de la ligne B (on voie trop souvent arriver en surface des TER vides et flambant neufs) sont sans commune mesure avec le trafic en souffrance de la ligne (Je manque de chiffres, mais je ne pense pas être loin de la réalité). Il n’est pas normal que SNCF au nord et RAPT au sud soient incapables de reprogrammer des liaisons quand il y a interruption entre Gare du Nord et Denfert. Si je suis à CDG ou Aulnay, et que je veux aller vers le sud, peut m’importe d’avoir un train vers Saint Remy qui de toute façon ne pourra pas passer si je peux avoir un train qui me conduit à Gare du Nord et une liaison que je reprends vers Denfert ou cité U vers le sud. Ces dispositifs dégradés devraient être mis en place quand il y a des causes techniques ou des « incidents graves de voyageur »

    • Céline (animatrice)

      Bonjour lecomte,
      Je suis surprise par l’information qui vous a été transmise. En effet, la trafic sur l’ensemble de la ligne a pu reprendre aux alentours de 08h45. Nous avons dans un premier temps communiqué sur une reprise normale du trafic vers midi. Toutefois, le trafic est resté perturbé jusqu’en fin de service en raison de allègement du plan de transport, résultant notamment des conditions d’exploitation dégradée de la voie 44.

  • MarreRERB

    Bonjour,
    J’utilise les lignes À et B et chaque jour au moins une de ces lignes à un gros problème, matin et soir. Le prix exhorbitant des parkings de la Défense freine l’envie de prendre la voiture chaque jour, aussi je continue à utiliser ces RER de daube. Sans parler des grèves chaque mardi et vendredi depuis deux mois, plus le jeudi de temps en temps, au cas où on n’aurait pas bien compris. 2 fois 1 h 1/2 de trajet par jour depuis octobre avec de temps en temps un trajet plus rapide. Depuis 6 ans la situation empire chaque semaine. Un vrai scandale.

    • Duham

      Tout à fait d’accord avec vous, je vois qu’on fait le même trajet quotidien et qu’on subit le même « service » (quoique le A s’en sort mieux que le B quand même, le B étant au top de l’emmerdement)..
      Un remboursement et vite !!

  • Emilie

    il semblerait que les installations vétustes ou défaillantes perturbent chaque jour un peu plus nos trajets. Avez vous prévu une indemnisation à la hauteur des préjudices subis?

    Par ailleurs, quelle est la politique en matière de transport des personnes? Notre dignité d’être humain méritant un traitement humain est pourtant mise à mal, quand quotidiennement, nous devons voyager confinés, écrasés, malmenés par des accélérations et freinages brutaux.

  • Guillaume K

    Bonjour,
    Hier soir ça a étonnamment bien roulé.
    Mais ce matin j’ai dû prendre le bus.
    Est ce que vous pourriez faire un petit article sur le colis suspect en gare du Nord ?
    C’est utile, les gens pourront se défouler dessus !
    Au fait, est-ce que Mr Huchon est au courant de l’existence de ce blog, histoire de voir que sa prochaine réélection n’est pas gagnée, et qu’il aura aucune voix des usagers du B !

  • Yann

    1/ 50 minutes entre l’alerte du conducteur et le constat des équipes techniques parce que… « il fallait attendre qu’elles se rendent sur place » ? L’incident a eu lieu au beau milieu de Paris, a proximité de l’une des gare de RER les plus fréquentées (la plus fréquentée ?) pas dans un coin paumé de banlieue…
    2/ A 17h00 (soit environ 9h00 après la découverte de la panne), les incidents n’étaient toujours pas résolus. A Gare du Nord, l’affichage annonçait tour à tour que le prochain train était supprimé, puis en retard, puis supprimé. Mon trajet d’environ 50 minutes pour aller jusqu’à Massy-Verrières a duré 1h30. Et encore, jusqu’aux Baconnets (ensuite, j’ai marché). Puis que le train qui s’arrête à Massy-Verrières n’est jamais arrivé.
    3/ Dans des cas pareils, pourquoi les trains ne deviennent-ils pas omnibus ?

    • stephane d

      Idem pour la partie nord; il est régulier quand quand il y a un incident , les direct Roissy soient maintenus ce qui oblige à attendre parfois 20mn un RER alors que passent les directs vers Roissy ; toujours quasiment vide

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Yan,
      Les équipes techniques doivent se rendre à pied dans le tunnel pour vérifier la caténaire, ce qui explique ces délais.
      Par ailleurs, les trains ont été rendus omnibus le matin. Toutefois, ayant retrouvé une desserte quasi normale l’après-midi, les trains ont alors repris leur régime normal (des tains omnibus sur l’ensemble de la ligne auraient dans ce cas généré davantage de retard)

      • Marie Treves

        Ah bon les trains omnibus génère du retard, mais cela fait des mois que vous communiquez que c’est la solution de tous les problèmes.
        En attendant vous aurez bientôt un pb sur la ligne K, les gens veulent des directs.
        A Aulnay le train se charge de plus en plus le matin, ils délaissent le merveilleux B+ pour un « vieux train mais bien » (entendu ce matin) !

  • Israndel

    pourquoi vous nous avez bloquer a la station Laplace????? alors que le problème étais a la gare du nord, vous auriez pu nous laisser a Denfer-Rochereau, on aurais pu prendre le métro, mais non, c’est tellement plus simple, que les personnes arrivent en retard a leurs travail voir qu’ils ne peuvent pas y arriver, par contre vous êtes les premiers pour nous demander nos titres de transports, et si on ne la pas c’est l’amende, c’est quand même gonflé non !!!!!!!
    C’est très jouissif pour vous d’entasser les gens dans les trains comme des animaux ??????
    En attendant on perd de l’argent et des journées, sa dure depuis deux ans, c’est simple il n e se passe pas une journée sans qu’on arrive en retard, entre les mouvement sociaux surprise, surprise du matin où du soir, les problèmes techniques etc…. sa deviens franchement énervant.
    Vous vous rendez compte que je part de chez moi (Fontenay Aux Roses)a 06h45 pour être certaine d’arriver a l’heure (08h30)et malheureusement une fois sur deux j’arrive en retard c’est honteux
    Et lorsque vous faite gréve, alors là c’est la cerise sur le gâteaux : la gare de Fontenay Aux Roses est fermé, de plus personne, pour nous donner un mot pour notre employeur c’est pas honteux sa aussi
    Personnellement je paye 79 euros de transport par mois pour 3 zone , (c’est un aller/retour chez ma famille a Toulouse) c’est vraiment abuser et il y a de quoi être en colère car on paye pour un service public incompétent
    Franchement si tous les usager du RER B ne payais plus la carte Navigo, vous réagirais comment, sa je serais curieuse de voir ça !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • isabelle

    Bonjour,
    Pourrais je avoir une réponse à mon mail du 9 janvier ?
    Merci

  • denis91

    Bonjour
    et encore un défaut électrique à Mitry ce matin …
    Bon cela devient agaçant

    voilà un geste intéressant :

    TRANSPORTS – En raison des fortes perturbations subies en 2013 par les utilisateurs des lignes L et J…

    Un geste, pour oublier une année 2013 bien noire. Depuis mardi, la SNCF a commencé à distribuer, auprès de ses usagers des lignes L (Paris-Versailles RD, Paris-Cergy, Paris-Saint-Nom-la-Bretèche) et J (Paris-Mantes), des formulaires de dédommagement de 30% sur les abonnements du mois de novembre 2013.

    Alors et nous ???
    oui bien sur nous avons eu 50 % de réduction il y a ptresque deux ans avec les pbs amiante …
    Mais lorsque que la SNCF nous dit qu’aucun remboursement est possible, voilà une preuve que lorsque l on veut …on peut !
    Alors avec tous les pbs depuis septembre on peut avoir aussi notre remboursement , voir avec anticipation sur les pbs que nous allons rencontrer en 2014 !!! !!!

  • Mag

    Bonjour,

    J’ai utilisé plus de 15 ans le RER B côté sud de la ligne (Palaiseau et Massy-Palaiseau). Je ne me souviens pas qu’à l’époque, il y ait autant de problèmes que depuis que j’habite au nord de Paris et où (malheureusement pour moi !!) cela fait 2 ans et demi que je réutilise la ligne B et où les conditions de circulation sont réellement épouvantables (axe Mitry-Claye).

    Je suis surprise d’entendre à nouveaux ces problèmes électriques sur le réseau Nord de la B (quoique…).
    Les tensions d’alimentation électrique n’étant pas les mêmes entre le nord et le sud de la ligne B, ne pourrait-on pas unifier un type de tension d’alimentation ? Cela pourrait-il faire en sorte d’harmoniser le réseau et d’éviter ce genre de problèmes récurrents ?

    Je ne remets pas en cause le professionnalisme de certains cheminots ni agents RATP qui, je pense, essayent de faire le max à leur niveau pour chaque situation, mais voici mon REX par rapport à la journée du jeudi 9 janvier et certains propositions qui en découleront plus bas :

    1. A 7h45-50 en gare de Sevran-Livry, le train s’arrête pendant plus de 15 minutes et ne repart pas. Dans le train, nous attendons, mais aucune information par le chauffeur ou la voix automatique n’est donnée.
    2. Je décide de consulter l’application mobile Transilien pour en connaître davantage. Information proposée : « Problème d’alimentation électrique » (aucune information n’est donnée sur une potentielle reprise de trafic ni sous quel délai).
    3. Je décide de comparer (ce que je fais souvent) avec les informations de l’application RATP et là, ce que je vois me hérisse les poils ! « Panne d’alimentation électrique, le trafic ne reprendra que vers 12h » !
    4. Je sors du train et me dirige vers les panneaux d’affichage. Ceux-ci indiquent bien une panne d’alimentation électrique et que le trafic ne reprendra que vers 12h.

    Questions :
    – Pourquoi les informations de l’application RATP sont plus complètes que celles de l’application Transilien ? Le réseau nord n’est pas censé être géré par la SNCF ?
    – Où en est la cellule à Denfert censée uniformiser l’information entre RATP et SNCF pour ainsi avoir des informations cohérentes et réalistes entre les deux entreprises ?
    – Si l’information était bien présente sur le panneau d’affichage à quai, pourquoi aucune annonce par le chauffeur et dans la gare n’a été effectuée ? Avez-vous pensé aux malvoyants ? N’ont-ils pas eux aussi droit d’être bien informés ?

    5. Pour me dépatouiller de cette galère, j’ai dû prendre un bus à Sevran-Livry direction Bobigny, métro 5. Trajet tassé dans un bus insupportable qui a duré plus de 45 minutes…
    6. Partie de chez moi à 7h20. Arrivée au boulot à 10h07. Beau parcours en effet mais je m’en serais bien passé !

    Propositions :
    Dans ces cas là et vu que cela n’arrive que de temps à autre mais tout de même assez régulièrement (qu’on se rappelle de l’incident du 7 novembre 2012 où un nombre incalculable de personnes était resté bloqués dans les trains, dans les gares toute la nuit…), ne pourrait-on pas :

    1. Afficher des itinéraires bis sur les panneaux d’affichage en gare (ou sur les portes), faire des annonces en gare et dans les trains, informer régulièrement les chauffeurs et que eux aussi informent les voyageurs dans les wagons (leur faire passer une formation relation clients pour certains… ?)
    2. Que les chauffeurs aient à disposition les itinéraires bis de toute la ligne (ou des gares où il y en a) pour en informer régulièrement les clients par des annonces dans les trains ?
    3. A plus long terme, et comme ce qu’il existe actuellement dans certains trains de la ligne A, ne pourrait-on pas proposer aux clients des écrans où seraient affichés ces itinéraires bis ou toute autre information susceptible d’aider les clients en détresses ?

    Par ailleurs, je voulais vous féliciter pour ce blog, clair et bien conçu, dommage qu’il ne remonte pas en premières places de la recherche Google lorsque l’on tape « rer b ».

    Bon courage à ceux qui liront mon commentaire en entier et je vous souhaite une bonne journée !

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Mag,
      Je vous remercie pour vos remarques et multiples propositions que je fais remonter à nos équipes en charge de l’information voyageurs sur la ligne.
      Pour répondre à quelques points de votre commentaire, l’information voyageurs au nord de la ligne prend sa source auprès du Gestionnaire de l’Information Voyageurs (GIV), situé au Centre de commandement unique. Celui-ci travaille en étroite collaboration avec l’Informateur SIEL, en charge du sud de la ligne, afin d’établir ensemble un message commun. Sur l’application Transilien, l’heure de reprise est généralement indiquée juste après la date.
      Concernant les annonces sonores à bord des trains, l’information voyageurs est désormais intégrée dans la formation des conducteurs. Leur priorité reste toutefois la sécurité, et lors d’un incident, certaines procédures (comme l’application du guide de dépannage) doivent être appliquées.
      Des itinéraires bis ont été réalisés et mis à disposition dans les gares. Au nord de la ligne, ces itinéraires ont été récemment actualisés, et peuvent être également consultés en ligne depuis le site Transilien.
      Enfin, un nouvel affichage sera prochainement déployé dans les gares du RER B. Ils fourniront notamment une information sur l’état global du trafic, ainsi que des informations multimodales (informations RER, métro, bus, tramway) et multi transporteurs (informations de sources RATP et SNCF).

  • NEVEU

    mercredi 15 janvier 2014 – 11h15 en gare d’Aulnay-sous-Bois
    tous les trains sont à l’arrêt suite à un problème d’origine électrique.

  • robson

    Encore aujourdhui rupture catenaire a Aulnay-sous-bois.en moins de 1 semaine .jarrive 3 fois a mon travail avec 3h30 de retard.depuis 8h53 nous sommes bloques a sevran livry.que ce soit des problèmes structurels ou humains ou que sais-je.La on en juste ras-le-bol.

  • NEVEU

    mercredi 15 janvier : 11h15 : tous les trains du RER B sont à l’arrêt en gare d’Aulnay-sous-Bois suite à problème d’origine électrique.

  • Thomas

    Quand est ce que les pouvoirs publics (STIF, RATP, SNCF…) vont enfin mettre les moyens pour assurer la fiabilité et l’efficacité de la ligne RER B ?
    Quand est-ce que vous allez enfin comprendre que vos clients ne supportent plus de prendre cette ligne délaissée par les pouvoirs publics depuis des années ?
    Quand est-ce que vous allez enfin mettre les priorités là ou elles devront être ?

  • Yann

    A peine six jours plus tard, un nouveau problème électrique qui paralyse toute la ligne. J’étais à Massy-Verrières à 8h30, je suis arrivé à Cité Universitaire à 10h40. J’avais rendez-vous Place d’Iéna à 9h30. J’ai raté un rendez-vous professionnel très important, avec des conséquences financières très préjudiciables. Est-ce que, une bonne fois pour toutes, les responsables du RER B pourraient-ils admettre qu’ils sont totalement incompétents pour maintenir la ligne en condition opérationnelle et qu’il serait temps de songer à démissionner, au profit d’une nouvelle équipe qui prenne le problème du laisser-aller global à bras le corps ? En effet, l’équipe en place doit penser que le prix que nous payons nos passe Navigo sert juste à payer leurs salaires. Il faudrait plutôt des gens qui comprennent que les usagers achètent tous les mois un service. Et que ce service n’est aujourd’hui plus rendu.

  • Yann

    Je précise mon commentaire précédent, pour ne pas qu’on croit qu’il s’agit juste d’un cri de colère : nous, les usagers, allons systématiquement nous renseigner auprès des agents sur place (au guichet, sur le quai, voire auprès des conducteurs) et force est de constater qu’il y a un vrai problème de gouvernance : il y a zéro esprit d’équipe, tous se rejettent la faute les uns sur les autres et chacun essaie de s’impliquer au minimum pour être sûr de n’être tenu responsable de rien. On a vraiment l’impression qu’il n’y a plus de capitaine à la tête et que la politique est de ne plus rien anticiper, plus rien organiser. Juste d’envoyer au coup par coup des équipes pour traiter les problèmes de trafic quand ils surviennent. Tant que ça tient comme ça…

  • Pereira

    Comment pouvez vous dire que les trains repartaient à 8h45 alors que je suis resté dans l’aérer b bloquée à Sevran livry et ce sans jamais repartir !!!

  • Jeannot91

    Et allez vlan… Ca continue… Ils ont encore volé du câble?

    Mercredi 15 janvier 2014 à 16H04

    Réseau RER – Bulletin trafic en temps réel (Aéroport Charles de Gaulle – Mitry-Claye – Robinson – Saint-Rémy-lès-Chevreuse) :

    En raison d’une panne caténaire à Aulnay-sous-Bois, le trafic est interrompu, dans les deux sens de circulation, entre Paris Nord et Aéroport Charles de Gaulle 2 TGV et Mitry Claye.

    Interconnexion à Gare du Nord, interrompu jusqu’à fin de service.

    Changement de train nécessaire à Gare du Nord.

    Navettes de Bus en remplacement à Stade de France ST Denis (ligne D).

    Reprise estimée à 17 heures.

    • Xavier Crocfer

      une honte ce service, il est de plus en plus dégradé, les équipes de moin en moin aimables. Avez-vous une solution à ces problèmes répétitifs ? Ou comme d’habitude je n’aurai aucune réponse de votre part … Cela fait bientôt 10 ans que j’utilise cette ligne et j’ai pu constater son évolution négative et la les usagers en on marre !! Vous êtes dans l’incapacité de fournir un service de qualité ou même un service tout court … cela est juste INADMISSIBLE !! j’attend votre réponse. Xavier

  • Laure

    Encore des problèmes sur le rer B… normal… Bon en partant de parc des expositions (comme des centaines de salariés présents quotidiennement là bas) on a un bus pour rejoindre Gare du Nord?

  • Francis

    Décidemment. 1h15 de retard à mon travail ce matin ! 1h30 la semaine dernière suite à un problème de signalisation… Je vais finir par partir la veille au soir pour être sur d’être à l’heure… De quoi terminer par perdre son emploi ou se mettre à dos son employeur ! Lamentable… Il ne manque plus qu’un petit mouvement social impromptu et on sera au top du top de la qualité de service… Par contre pas de panne dans l’augmentation des pass Navigo, ça ça fonctionne bien.

    • Estelle19

      Bonjour ,
      J ai failli perdre mon travail à cause de tous mes retards!!

  • Jeff

    Bonjour,

    Aujourd’hui encore des problèmes sur notre RER B sans aucune information en gare du Châtelet-Les-Halles aucun agents sur le quai pour nous informer ou donner des itinéraires bis espère que on va avoir un geste de la part du directeur de la ligne qui a du mal a explique lui même les problèmes de la ligne aujourd’hui mettre 2h30 un trajet de 30 minutes super

  • conan catherine

    et ça continue journée de galère sur la ligne b aujourd’hui on demande le remboursement du pass navigo c’est plus possible de voyager dans de telles conditions à faire suivre à mr pepy président de la sncf qui ne doit pas prendre le rer souvent car pour lui la ligne b fonctionne correctement (réponse qui a été faite à francois azenzi maire de tremblay en france .

    • thierry

      Un train qui arrache une caténaire sa peut arriver mais depuis le début d’année (moins de 3 semaines) déjà au trois incidents mettant en cause la caténaire!

      ===> Ces équipements ont ils étés rénovés avec le projet B nord + ?

      – Le service a été interrompu au départ de Paris Nord presque toute la journée! L’incident c’est passé entre Sevran Beaudottes et Aulnay sous bois.
      L’alimentation électrique n’airait elle pas pu être rétablie partiellement sur la ligne? (Par exemple jusque au Bourget)!

      ===> Pourquoi sa n’a pas eté le cas?

      – Le plan de transport mise en place en point du soir était assez efficace mais largement sous dimensionné par rapport à la demande (notamment dans le sens Paris Banlieue).

      ===> Pourquoi un seul départ par quart d’heure? En cas de grève et de rupture d’interconnexion souvent c’est 2 trains par quart’ d’heure!
      La gare de Mitry ne devrait pas à priori avoir de problème pour accepté un tel trafic!

      – Il semble que la déserte à été assuré sur une seul voie entre Aulnay et le Parc des expositions. Pourquoi une seul rame à été mis en service pour assuré les navettes Aulnay – Roissy. Les nouveau équipements construit depuis peux permettent permis la circulation de 2 trains avec croisement en gare du parc des expositions!

      ===>Pourquoi avoir limité cette offre?

      – Beaucoup de diconcordence d’information entre la RATP et la SNCF.
      Par exemple, la RATP informait de bus de remplacement au départ de la gare de Stade de France St Denis. La SNCF ne donnais pas ce détail pourtant important.

      ===> Pourquoi de tel différence alors que maintenant l’information est centralisé à Denfert?

      – L’infogare toujours aussi inefficace!
      Ce soir dans toute les gares du nord sur les écrans seul un message précisant que le trafic reprenant. Ce n’est pas très pratique pour savoir sur quel voie va partir le prochain train. Résultat a Aulnay une queue importante au guichet tour savoir sur quel voie partira le prochain train.

      ===> pourquoi ne pas afficher le prochain train sur les écrans en situation perturbé?

      – J’ai prix le bus de remplacement entre Parc des expositions et Aulnay vers 18h. Au total seulement 20 passages.

      ===> L’information du service de remplacement à il bien été communiqué dans les gare aux voyageurs? Je n’est pas entendu d’annonce sonore!

      – Le nombre de bus affecté à la substitution routière à certaine heure a été probablement insuffisant.
      ===>Pourquoi le stif ne met il pas en place des contrat avec des transporteurs locaux (Par exemple RATP, TRA, Trans VO, CIF, TVF, AERIAL-PNA, SAVAC, Keolis Oise et val d’oise, Marne et Morin, etc) pour assuré et mettre en place rapidement ces dessertes?

      – Autres lignes en correspondance. Les lignes de bus en correspondance si le réseau était amélioré pourrait assurer une substitution efficace. Mais le réseau n’a pas été prévu pour sa! Par exemple au Parc des expositions quasiment pas de possibilité de report. Le 350 qui va à paris ne dessert pas le parc des expositions aux heures de pointe! Pour rejoindre le RER D c’est une heure de bus avec le 23.
      ===> Pourquoi le STIF ne restructure pas les réseaux de bus afin de permettre une alternative au RER en cas de problème? Cette politique à déjà été mise en place pour luté contre la saturation de la ligne 13!

  • denis91

    Bonjour
    on ne change pas une équipe qui gagne !!!

    Et re ce matin 17 janvier, re panne électrique à Gare du Nord
    Bien sur c’est la faute à personne …
    qui que , je pense la faute aux gestionnaires qui priorisent les gains par rapport à la sécurité par exemple.
    Avant il y avait de la maintenance préventive, et à ce jour que du curatif !
    Et ne me dite pas c ‘est faux, même les cheminots le disent, ceux qui sont sur le terrain et qui subissent
    Alors merci de nous détailler ce nouveau problème ainsi que les actions qui vont être prisent pour que cela ne se reproduise plus
    Les excuses de la SNCF seraient les bienvenues même si Bénédicte TILLOY directrice Transilien SNCF, trouve cela un peu désuet !!!

  • Estelle

    Je ne comprend pas comment il peut y avoir encore autant de problèmes !
    Avec presque 2 problèmes (voir plus) par semaine, comment ce fait-il que ce ne soit pas encore résolu ? Les incidents arrivent, mais là, ce sont toujours les même et toujours aux mêmes endroits ! Ne serait il pas plus malin de régler les défauts de la lignes une bonne fois pour toute au lieu de faire des micro-réparations qui tiennent deux semaine avant de recréer une perturbation ?

    Par ailleurs, nous payons tous pour un service et nous entendons bien pouvoir bénéficier de ce service.
    C’est comme si vous faisiez vos courses en ligne, que vous les payez et qu’on vous livrait deux semaine plus tard. Bien sur, il y a toujours la solution d’aller au supermarché de la ville en attendant que la commande arrive, mais ce n’est pas le service que vous avez commandé ! A ce moment là, vous aimeriez bien une compensation financière pour les frais engagé par la livraison tardive.
    C’est pareil, on peut emprunter les bus ou d’autres ligne de transports mais ce n’est pas ce pourquoi nous payons. Ce n’est pas à nous de payer les retards, car en l’occurrence, les retard au travail peuvent couter de l’argent à certain d’entre nous.

    Vis-à-vis de cette situation, la réponse de la RATP est : pas de remboursement (même partiel) et une augmentation des tarifs des abonnement. C’est passablement intolérable et j’en deviens de plus en plus indulgente avec les fraudeurs (sans pour autant les encourager !).

    Peut-être que le jour où les passagers vont commencer à faire des procès à la RATP pour stress aggravé et anxiété généralisée dû aux problèmes de la ligne (et ne vous inquiétez pas, ça finira bien par arriver !) elle se remettra un peu en question.

    Bon courage Céline

  • sohier

    Ah!Ah! et quid de l’alimentation électrique des futures lignes métro et RER du « très grand Paris »? avec Fessenheim? le volontarisme de la bande Hidalgothe/Vals/D.G. RATP & SNCF, font ricaner moult parisiens car Marianne a non seulement les poches vides mais, de plus, chroniquement percées

  • cousi

    Voilà le resultat des politiques de privatisation. On megote sur l’entretien sur la formation sur les salaires pour engraisser des actionnaires plutôt que de privilégier le service public le respect eu aux usagers et la sécurité.
    Faudra t-il encore des accidents ? ? ? Sans compter qu’en créant les conditions propices a l’accumulation de voyageurs sur les quais vous offrez des occasions rêvées aux fanatiques..

    Un nostalgique des services publics efficaces et exemplaires qui faisaient ce qu’on appelait jadis la France.