12012016

Au quotidien

72

Un lundi très perturbé sur le RER B

Une série d’incidents a fortement perturbé les circulations sur le RER B le lundi 11 janvier 2016.

Le lundi 11 janvier 2016 a été une journée particulièrement éprouvante pour les voyageurs du RER B. Je vous propose de revenir sur les principaux incidents survenus hier.

Conditions climatiques

Le  matin, peu après 9h et jusqu’à 10h environ, les trains du RER B ont été retardés sur l’ensemble de la ligne à la suite des conditions climatiques difficiles, suscitant l’incompréhension chez certains d’entre vous.

Lorsque de fortes pluies tombent, comme sur la route, les conducteurs peuvent être amenés à adapter la vitesse des trains. La pluie et la présence de feuilles mortes peuvent effectivement réduire l’adhérence de la roue du train sur le rail et augmenter les distances de freinage.

Défaut d’alimentation électrique en gare du Bourget

Vers 15h, le trafic a été interrompu entre Gare du Nord et l’aéroport Charles de Gaulle et Mitry-Claye, dans les deux sens, à la suite d’un défaut d’alimentation électrique survenu suite à l’arrêt d’urgence d’un train dans le secteur du Bourget. Cet arrêt d’urgence faisait suite à la présence de personnes dans les voies dans cette zone.

Des bus de substitution ont été aussitôt commandés entre Le Stade de France et Aulnay-sous-Bois, entre Aulnay-sous-Bois et l’aéroport Charles de Gaulle et Mitry-Claye, et de l’aéroport Charles de Gaulle vers Goussainville (pour rejoindre le RER D).

Les équipes techniques sont arrivées sur les lieux vers 15h30 pour réparer la caténaire endommagée. Elles ont été suivies par une équipe chargée de la vérification de la rame située sous la caténaire et d’une équipe de la sûreté pour évacuer les voyageurs présents à bord.

Vers 17h, un premier train dit « de reconnaissance » a circulé en marche prudente (à allure réduite) sur les voies directes (adjacentes à celles utilisées par le RER B) afin de vérifier que les conditions de sécurité dans la zone concernée par l’incident étaient réunies avant de rétablir les circulations sur ces voies directes.

Une fois ces vérifications effectuées, la circulation des trains a pu reprendre à vitesse normale entre Paris et Mitry-Claye, vers 17h30. L’interruption des circulations entre Aulnay-sous-Bois et l’aéroport Charles de Gaulle a cependant été maintenue jusqu’à 19h environ pour permettre l’évacuation complète des voyageurs présents à bord des trains arrêtés entre deux gares, dont certains étaient descendus dans les voies dans le secteur de Sevran-Beaudottes.

Les conditions de transport très difficiles, liées à l’incident caténaire, ont entraîné par la suite un certain nombre de malaises voyageurs dans les trains, notamment au niveau des gares du Bourget, La Plaine Stade de France et Gare du Nord. Les trains ont été temporairement immobilisés pour permettre l’intervention des services de secours, repoussant la reprise normale du trafic sur la ligne, qui n’a pu se faire qu’en fin de soirée.

Ce matin un autre incident a également perturbé le trafic même si celui-ci n’a pas été interrompu : un rail endommagé au niveau de la Gare du Nord nous a en effet obligés à faire circuler le trafic des lignes B et D sur une seule des deux voies à quai normalement disponibles dans cette gare dans le sens de la banlieue nord vers Paris. La réparation a pu être réalisée vers 9h30, permettant progressivement une reprise normale du trafic.

Cette succession d’incidents est fortement regrettable et nous tenons à vous présenter nos sincères excuses pour les difficultés rencontrées.

Je tiens enfin à vous assurer que toutes nos équipes sont mobilisées pour revenir au plus vite à des conditions de circulation normales.

Derniers articles du blog du RER B

Canicule, les bons réflexes à adopter!

Régénération caténaire sur la ligne B du RER : des modifications sur certains de vos trains

A Denfert, tout est vert !

Les commentaires sont fermés.

  • Pierre B.

    Bonjour,

    Merci pour vos explications.

    Pourriez-vous nous donner une explication technique un peu détaillée des raisons pour lesquelles l’arrêt d’urgence d’un train peut endommager la caténaire ? Cela m’intrigue.

    Merci.

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Pierre,
      Pour répondre en partie à votre interrogation, l’arrêt d’urgence a entraîné l’arrêt du train dans une zone sensible, située à la jonction de l’alimentation électrique de la caténaire (zone de séparation électrique). La caténaire s’est retrouvée endommagée au démarrage du train. L’enquête nous en dira toutefois un peu plus.

  • Cécile

    Bonjour,

    Pour les conditions climatiques, je pense qu’on vous a mal informé. Je suis arrivée à 6h35 à Fontaine-Michalon. Je suis montée dans ICAR41 à 6h39 alors qu’ECCO45 (mon train habituel) était annoncé 2 minutes après. J’ai pu voir sur Twitter que les voyageurs qui me suivent en général vers 7h, 7h30 ont eu aussi des soucis. Cela n’a pas commencé à 9h mais plutôt dès le début de service.
    De plus, le RER a roulé de manière « normale » avec léger ralentissement en sortant de Bagneux (comme aujourd’hui d’ailleurs).

    Cela semble un peu « bizarre » comme motif, en sachant qu’aucune autre ligne en IDF n’a annoncé ce motif.

    Bonne journée

    Cécile

    • brunoc

      egalement d’accord avec ce commentaire : invoquer les conditions climatiques releve selon moi de la mauvaise foi… les pluies etaient loin d’etre diluvienne. Quant aux feuilles sur les voies, l’automne etant largement passé, elles devaient etre egalement loin de se ramasser à la pelle.

  • CB

    Comment peut-on justifier des problèmes électriques sur cette ligne aujourd’hui alors qu’une rénovation de l’ensemble des équipement électriques était incluse dans les derniers grands travaux ?

    • Céline (animatrice)

      Bon CB,
      BNord+ a permis de moderniser la signalisation pour renforcer la desserte au nord de la ligne. Les investissements doivent cependant se poursuivre pour continuer à remettre à niveau les composants du réseau (les rails ou la caténaire par exemple).
      Cette remise à niveau, déjà engagée, est répartie dans le temps. Un des gros chantiers à venir est d’ailleurs la régénération de la caténaire, à partir de 2018, qui va permettre d’optimiser le découpage électrique de la partie nord de la ligne B. Je vous en dirai plus dans un article à venir.

  • rbma

    En tout cas je tiens à saluer la qualité de l’information voyageur (précision des heures, durées estimées, lieux concernés, mises à jour en temps réel) sur Twitter pour la gestion de ces incidents : c’est la qu’on voit qu’une information n’est jamais trop abondante et permet d’envisager des itinéraires alternatifs et mieux vivre la situation. En cela bravo ! Le contraste est saisissant par rapport à vendredi dernier.

    Je ne sais pas ce qu’il en était de l’information en gare et dans les rames, ayant justement pu contourner les problèmes à temps, en revanche l’application iOS RATP a relayé les notifications des incidents d’hier et d’aujourd’hui avec plusieurs heures de retard.

    • Céline (animatrice)

      Merci pour ce retour rbma, c’est toujours encourageant. Maintenant, il ne reste plus qu’à trouver l’organisation nécessaire pour permettre de maintenir de façon durable cette présence !
      Concernant l’application RATP, un problème a été constaté au niveau du temps de réception des messages. Les équipes travaillent à résoudre ce bug.

  • VincentPL

    Bonjour,

    En consultant le site Transilien je n’ai pas vu un seul bus de substitution prévu pour permettre de rejoindre Paris depuis Parc des Expositions. Les seuls indications sont de prendre les lignes régulières type bus 350 avec une durée de trajet minimale de 45 minutes pour rejoindre la Porte de la Chapelle.

    Quand y aura-t-il de vrais services de substitution permettant aux pauvres voyageurs coincés à Parc des Expos ou autres stations perdues de rejoindre Paris? Je ne comprends pas que la SNCF/RATP puisse se permettre de couper totalement une ligne importante de train entre CDG et Paris sans mettre en place un vrai service de substitution. Et ce n’est pas comme si cela n’arrivait qu’une fois par an…

    Je pense qu’il y a une obligation de service et qu’elle ne s’arrête pas à suggérer un bus 350 ou les cars Airfrance (!).

    • Céline (animatrice)

      Bonjour VincentPL,
      Une trentaine de bus ont été commandés pour permettre d’acheminer les voyageurs pendant la durée de l’incident. Entre la commande d’un bus et sa mise en place effective il faut cependant compter une heure. Dans l’attente de leur acheminement, notre rôle est de vous proposer et de vous orienter vers des itinéraires alternatifs.
      Par ailleurs, il faut rappeler qu’un bus ne peut accueillir tous les voyageurs d’un RER (un bus peut accueillir jusqu’à 90 voyageurs en moyenne, 1700 voyageurs pour un RER). En début d’incident, il est donc préférable de s’orienter sur un autre itinéraire, lorsque cela est possible évidemment.

      • thierry

        C’est certains un bus ne pourra jamais accueillir l’ensemble des voyageurs d’une rame RER.

        Toutefois les réseaux de bus devraient prendres une place plus importante. Il n’est pas normal que la gare du Parc des expositions ne sont pas desservie par une ligne de bus en direction de Paris aux heures de pointe.
        Qu’attendent la RATP et le STIF pour mettre en place cette desserte?

        Par ailleurs si les exploitants (et la SNCF en particulier) limitaient la zone d’arret du service les bus pourrait peut être pus efficace sur cette zone. Qu’attend la RATP (opérateur routier) pour mettre en place des lignes de substitutions près établis avec plan arrêt et itinéraire défini). En cas d’incident le déploiement de ces ligne serait plus rapide et plus efficace.

  • sl

    Bonjour,
    En ce qui me concerne, je trouve que l’information était insuffisante (je suis ratp.fr et twitter) : il n’y a pas eu d’info sur les conditions de circulation sur le reste de la ligne. Je ne m’attendais pas à mettre 2 fois plus de temps à faire Laplace – Gare du Nord hier vers 17h30… et j’ai bien entendu loupé mon TER pour la suite de mon trajet.

    • Céline (animatrice)

      Bonjour SL,
      C’est un point qui a été entendu par les équipes en charge de l’information voyageurs. Nous en tenons compte dans l’amélioration de l’information, notamment en situation perturbée.

  • CLERC Geneviève

    Merci pour toutes ces explications.
    Deux remarques :
    1/ tant qu’à faire un résumé, vous pouviez parler aussi de vendredi, car pour les personnes qui vont au bureau, ça fait trois journées de travail successives qui sont difficiles (retards, fatigues, conditions de voyage, stress…) … Et vendredi les perturbations ont été très fortes également.

    2/ Pour rentrer hier soir vers le Sud, je suis montée prendre le RER directement à Gare du Nord (au lieu de Chatelet) afin d’optimiser mes chances de voyager assise. Aux alentours de 18h, les affichages étaient particulièrement défaillants (et pas une annonce dans la gare. …)
    Par exemple = 1 RERB qui circule sur les voies du RER D, mais aucune annonce et des panneaux qui ne mentionnent pas l’inversion des lignes.
    Puis arrive un train affiché pour Robinson (panneau + destination affichée tête de train) -alors qu’un Robinson vient juste de circuler…Le train reste à quai le temps de charger… puis au moment de la fermeture des portes (ça sonne), et alors que le panneau affiche toujours « Robinson », changement de destination, il dessert désormais « Massy- Palaiseau ». Sur les quais, tout le monde se disait que c’était débile de faire passer deux Robinson à la suite, mais combien de temps faut-il aux personnes qui se chargent de DECIDER l’ordre des services pour AFFICHER et INFORMER ?
    Encore une fois, en plus des problèmes techniques, c’est la mauvaise gestion des incidents qui contribue à rendre les choses nettement plus pénibles.
    Enfin, ne nous plaignons pas, pour une fois, il y a eu une desserte des gares de Massy-Verrières et de Fontaine-Michalon alors qu’on était en service perturbé. C’est tellement inhabituel qu’il faut le saluer.

  • Bambi

    Concernant les problèmes de trafic observés hier soir,
    1. Comment expliquez vous qu’un train arrivant à Chatelet devant se rendre à Massy Palaiseau a été transformé en destination Robinson après que les voyageurs soient montés à Chatelet? Je vous dis pas la galère pour redescendre ensuite.
    2. Comment expliquez vous qu’il m’a fallu plus de 30 minutes pour avoir un train direction St rémy, Orsay ou Massy ? Le stress et l’agacement des personnes présentes à bord était palpable.
    3. Pourquoi est ce que les conducteurs ne reçoivent pas des informations pour essayer de communiquer avec les passagers dans ces cas là ? J’aurai été à bord d’un train automatique que j’aurai eu plus d’infos.
    4. Pourquoi ne pas avoir mieux communiqué et plus ? En proposant par exemple des itinéraires de substitution vers le sud ? Et je le répète, twitter n’est pas un moyen de communication suffisant. En l’utilisant à la place de vos applications DEDIEES vous forcez les voyageurs à utiliser un réseau social qu’ils n’ont peut-être pas envie d’utiliser, alors de grâce utilisez vos applications, faites remonter les informations, que vos informaticiens n’aient pas travaillé pour rien ….
    5. Enfin, j’en terminerai par là, pourquoi les annonces en gare faisaient état uniquement d’un trafic perturbé entre Gare du Nord et Aeroport CDG ou Mitry Claye alors que clairement le trafic était perturbé sur l’ensemble de la ligne ?

  • LGF

    Bonjour Céline,

    Je lis ceci dans vos explications « Une fois ces vérifications effectuées, la circulation des trains a pu reprendre à vitesse normale entre Paris et Mitry-Claye, vers 17h30 ».
    Hier soir, je suis monté à la station Robinson dans un RER à destination de Mitry. Celui-ci est parti à 17h56 de Robinson, et j’en suis descendu à 19h56 à Aulnay . Soit deux heures pour effectuer ce trajet (1h de Robinson à La Courneuve, 1h de La Courneuve à Aulnay). Pour info, à vitesse dites normale le trajet dure de 50 à 55 minutes.

    Cordialement
    Il faudrait donc revoir la notion de vitesse normale

    • Céline (animatrice)

      Bonjour LFG,
      Par « vitesse normale » j’entends que les restrictions ont pu être levées. En revanche, et comme vous le soulignez, les circulations sont restées perturbées jusqu’en fin de soirée.

  • Erwann

    Bonjour

    Ce matin à 9h étaient affichés à Massy-Palaiseau seulement 1 train tous les quarts d’heure et omnibus jusqu’à Paris. Quai noir de monde. Un train est passé à l’heure annoncée, mais déjà plein. A son départ, quai aussi plein. J’imagine la suite du parcours.

    Je voyais bien tous les trains en ligne faire la queue pour passer Gare du Nord, et pas un régulateur pour en garder sous le coude pour mettre en place des navettes entre Denfert (souvenez-vous, le beau quai 3…), St Rémy et Robinson.

    Je suis donc allé prendre le RER-C qui n’a pas eu à souffrir aujourd’hui comme hier de « conditions climatiques difficiles ».

  • Denver77

    « Une fois ces vérifications effectuées, la circulation des trains a pu reprendre à vitesse normale entre Paris et Mitry-Claye, vers 17h30 »:

    C’est une blague ? J’ai pris le train à Châtelet à 18h direction Mitry.. Je suis arrivé à Mitry à 20h !! 2h contre 40mn en temps normal.. Une vitesse normal ?
    Comment voulez-vous avoir un minimum confiance si même après coup, et débriefing, vous n’êtes même pas au courant des réels conditions de circulation sur votre réseau ??

    Demain c’est mercredi 13.. Comme pour aujourd’hui je prendrais une marge de 40minutes supplémentaire en espérant ne pas arriver trop en retard..

  • Garcia Stéphane

    Bonjour,
    Je me suis retrouvé bloqué pendant près de 3 heures hier (le 11 janvier 2016)
    j’aimerais bien savoir se que compte faire la SNCF pour dédommager les usagés.
    Chaque jour il y a un problème pour se rendre à son travail mais pour les augmentation de tarif par contre sa fonctionne bien.
    Cordialement.

  • Yann91

    C’est bizarre l’histoire des conditions météo !! « Peu arpès 9h00 » ! Je prends le train à Palaiseau Villebon. Le train de 7h26 a été supprimé. Un omnibus venant de St Rémy s’est arrêté à 7h31, que j’ai loupé… Le train suivant de 7h38 a été lui aussi supprimé. Je n’ai eu un train qu’à 7h49. Le train suivant passant à 7h50 a bien entendu été supprimé. Je ne me suis pas amusé à regarder avant 7h26 ou après 7h50, mais inutile de dire que c’est du flanc cette histoire de conditions météo à partir de 9h00. D’autant : qu’il ne pleuvait pas, et que les feuilles mortes sont tombées depuis des semaines !!
    Foutage de gueule donc !

  • moz

    J’ai la « chance » de prendre le rer b tous les jours comme bien d’autres sur la partie nord et hier et ce matin ont été vraiment difficiles. Mais le pompon c’est quand même les annonces sonores en gare ou l’on informe qu’il faut prévoir un allongement du temps de parcours de 10 à 15 minutes…. j’aurai presque envie de rire….je suis resté a Aulnay au moins 15 minutes, pareil à Blanc mesnil, 20 minutes à Drancy, etc….La ligne b est ingérable et au lieu de trouver a chaque fois des excuses admettez le…il n’y a rien à faire pour arranger les choses….

    • Françoise

      Pareil pour moi. Et quand je suis arrivée au boulot je suis allée sur le site transilien pour prouver la raison de mon retard et il était noté « trafic ralenti » !!!! Alors que j’étais restée coincée 1 h dans le RER.

  • Adeline

    Bonjour,
    Mais vous n’avez pas honte sérieusement?? Que de dire que la pluie a entraîné du retard. Vous plaisantez j’espère ?! Vous, tout comme les gestionnaires du RER B, n’en avait rien à faire des usagers puisque de toute façon nous n’avons d’autre choix que de prendre de maudit RER. L’incident de ce matin est le même que celui d’hier que vous n’avez pas réussi à réparer. Et vendredi matin quel était le problème cette fois ? Une mouche a tapé le pare brise et le conducteur a été chamboulé qu’il a fallu arrêter les RER??!! Cette succession d’incidents est fortement regrettable comme vous le dîtes mais le problème c’est que cela fait des années qu’il y a des successions de problèmes que vous vous excusez et que rien ne change. Mon ami est en période d’essai depuis une semaine et est arrivé 2 fois en retard. Ca fait mauvais genre n’est ce pas? Tellement mauvais genre qu’il y a de fortes chances qu’il se fasse virer à la fin de sa période d’essai. Vous comptez faire quoi pour lui ? C’est inadmissible. Quand est-ce que vous allez enfin comprendre que les gens qui prennent ce RER le prennent par défaut parce que nous n’avons pas d’autre choix et que c’est pour aller travailler. Quand est-ce que vous allez comprendre que vous mettez en péril le travail de beaucoup, beaucoup de personnes? Que vous stressez les personnes qui ont leurs enfants en crèche et qui n’ont personne à qui demander pour aller les chercher parce que l’on est une énième fois en retard malgré le fait de partir 1 h 30 voire 2 heures en avance?? Par contre pour prélever les 70 euros là il n’y a pas de retard. Arrêter de vous excuser et admettez une bonne fois pour toutes que vous êtes des incapables et des nuls, que rien ne changera et que nous avons juste à subir et arrêter de vous trouver des excuses à chaque fois.

  • Wo

    Bonjour,

    Merci pour la communication, et pour les efforts consentis pour retablir un trafic dans des conditions pas forcement ideale. Nous patissons tous des infrastructure en carton et des comportements dangereux…
    Ceci étant, il me semble aussi pertinent d eviter de bloquer les flots de passagers dans les gares – aux halles en particulier – pour controler leur titres de transport lors des grandes vagues d incidents …

    Seb

  • Amélie

    Bonjour,

    Merci pour cet article qui dénote une certaine volonté de communiquer auprès des usagers, même si l’information en temps réel (la seule vraiment utile mais certes plus difficile à mettre en place) reste encore et toujours défaillante…

    A ce sujet, je reçois, depuis au moins le mois de décembre, toutes les alertes de l’appli RATP avec plusieurs heures de retard (pratique !). D’autres usagers équipés de différentes marques de smartphone ont fait la même constatation.
    C’est assez regrettable, d’autant que la réactivité du compte RERB sur Twitter est très fluctuante (surtout le matin…).

    J’ai déjà vu passer plusieurs messages d’autres personnes sur ce problème (sur ce blog ou sur Twitter), vous serait-il possible de le faire remonter au service concerné ?

    Merci d’avance.

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Amélie,
      Je vous remercie de votre signalement, vous n’êtes effectivement pas la première à me remonter cet écart entre la diffusion de l’information et sa réception sur l’application RATP.
      Le service Alerting rencontre des difficultés depuis fin décembre. Les équipes travaillent actuellement à la résolution de ce problème. N’hésitez pas en attendant à vous abonner aux alertes du fil Twitter @RERB pour être informée en temps de réel des incidents sur la ligne.

      • jc

        Pour celà il faut un compte tweeter (et accepter les conditions générales d’utilisations.. qui sont on ne peut plus intrusive dans la vie privée..)… ce qui n’est pas le cas de tous le monde.

      • Boulette

        Chère Céline,

        Sans mauvais esprit, permettez moi de douter des « difficultés rencontrées par le service Alerting » dans la mesure où ce matin, autant l’alerte relative à la panne de signalisation au Nord n’est arrivée que bien après la bataille (et bien après celle de l’appli Transilien, cela dit en passant),autant l’alerte signalant le trafic « rétabli » est arrivée dans les 3 minutes qui ont suivi…

        Sauf à nous annoncer que les « difficultés rencontrées par le service Alerting » ont trouvé une solution entre 9h30 et 9h40 ce jour?

        Ce dont nous serions tous ravis, croyez le bien!

      • jc

        Ce matin c’est un caténaire qui est tombé à Cachan.. ça fait mal

  • Théo

    « UN LUNDI TRÈS PERTURBÉ SUR LE RER B »
    Tristesse , c’est tout les jours Celine…

  • Jeannot91

    Cela fait combien? Environ 35 ans que les trains modèles MI79 circulent sur le RER B
    35 ans qu’on nous sort régulièrement ce problème de feuilles mortes et de patinage
    35 ans qu’on n’a pas trouvé de solutions?
    Et qu’on regarde depuis peu comment nos voisins anglais, allemands et hollandais ont solutionnés le problème?
    A part ça, la RATP SNCF respectent ses passagers!

  • alex93

    Votre article est faux je suis parti de sevran livry a 7h pour arriver a 8h40 a porte maillot avec 40 mn de retard les problemes n’ont pas commencé a 9h, j’ai mis 1h pour arriver a chatelet

  • Laurent G.

    Bonjour,

    merci de traiter également les incidents pour rail cassé, problème de matériel et autres incidents ne relevant pas uniquement de la méteo ou de problèmes extérieurs à la RATP ou à la SNCF. votre communication est partielle et partialle ce qui la discrédite.

    Merci

  • Bambi

    Bonjour,

    Concernant cette matinée du 13 janvier 2016, vous avez très promptement annoncé le colis suspect à gare du Nord, mais pour les autres problèmes, vous faites l’autruche?

    J’étais dans le EBON77. Parti à l’heure de Massy Verrières, nous arrivons à Fontaine Michalon et le conducteur nous fait juste une petite annonce comme quoi en raison d’un incident technique, nous allons patienter un moment. Il a fallu qu’un train venant du sud nous double sur la voie des trains vers le sud pour que je comprenne que le problème technique était sur notre train.
    Votre gentil conducteur nous a ensuite laissés plus de 15 minutes sans aucune indications, train éteint (donc pas de chauffage), portes ouvertes dans l’attente. Le summum a été quand les techniciens venus probablement réparer l’avarie sont passés devant la voiture en demandant au talkie où était passé le conducteur du train à Fontaine Michalon, Alors là bravo au conducteur, abandonner son train c’est tout à fait ce qu’on doit lui expliquer quand il prend son service (et j’en ai après le conducteur et pas après vous là).
    Donc toujours sans explications aucune nous repartons pour apprendre deux stations plus loin que nous allions être terminus Denfert quai3.
    J’ai au final eu 30 minutes de retard à Chatelet. Que je sache, les trains derrière le mien ont du aussi être en retard car sincèrement je n’ai pas vu 15 trains passer sur la voie de gauche à Fontaine Michalon. Pourquoi aucune communication?

    • Rakib Hernandez

      Apparement la communication doit provenir des usagers de la ligne B,
      Il faut que les usagers de la ligne B doivent commencer à twitter le sur hastag #RERB . Les médias distant officiel et le site transilien sont une blague.

    • Ripper

      Il est fréquent que le conducteur doivent se rendre dans les autres cabines de conduite des rames composant le train afin d’effectuer des vérifications techniques.
      Son absence en cabine de tête du train n’est donc nullement surprenante ni scandaleuse…

  • usager_laplace

    « Le matin, peu après 9h et jusqu’à 10h environ, les trains du RER B ont été retardés sur l’ensemble de la ligne à la suite des conditions climatiques difficiles, suscitant l’incompréhension chez certains d’entre vous. »

    Entre 9h et 10h ?! Mais vous avez regardé autour de vous à cette heure là ? Les pertubations ce jour là ont commencé avant, j’étais présent … Vous ne dites pas tout … C’est extrêmement énervant !

  • RTH

    Bonjour,
    Vendredi 8 janvier matin : problème de signalisation entre GN et Chatelet (temps de parcours doublé entre Vert-Galant et saint-michel)
    Lundi 11 soir : problème électrique au Bourget puis dégagement de fumée dans un RER au Bourget. (temps de parcours doublé entre Saint-Michel et Vert-Galant)
    Mardi 12 matin : rail cassé à GN
    (temps de parcours doublé entre Vert-Galant et Saint-Michel)
    Mercredi 13 : problème signalisation à Sevran-Livry

    Tous ces désagréments sont imputables aux infrastructure et au matériel.
    Au delà des conditions innommables dans lesquels nous voyageons, vous rendez vous compte que le RER est un frein à l’essor de l’activité en île de France…
    Quand pourrons nous avoir une ligne digne d’un pays développé ?
    A quand des moyens en matériel ET HUMAIN ?
    Nous comptons sur vous pour nous permettre de nous rendre à notre travail et ainsi le conserver ….

  • PHILIPPE L

    Bonjour,

    Pourquoi ne recevons nous plus de notification mail (depuis plusieurs semaines) en cas de problème ?

    Pourquoi, sur Twitter, l’information est elle si pauvre ? A la limite, ça m’est égal de savoir pourquoi il y a un problème, que l’on me souhaite bon courage, que l’on m’assure que tout est mis en oeuvre (je n’en doute pas une seconde). Ce qui m’intéresse est de savoir si je dois réorganiser mon transport et comment je peux le faire.
    Par exemple, c’est quoi un bus de substitution ? Il part tous les combien de temps ? où va t’il ? combien de temps ça prendra pour aller à X ou Y ?
    « Le trafic doit reprendre vers 19h » non, il faut dire le premier train est prévu de partir à telle heure, et la fréquence des trains suivants est de tant

    Nous sommes fatigués des informations creuses du type « .. verront leur temps d’attente prolongé de … » alors qu’il y a des trains toutes les 5 minutes

    • Ripper

      Il est vrai que les sociétés de transport étant dotées de boules de cristal, il est scandaleux que celles-ci ne soient pas utilisées afin de prédire les durées d’acheminement entre chaque station à la minute près et de prévoir d’avance le temps nécessaire à résoudre chaque incident…

      • usager_laplace

        Il ne s’agit pas de ça … La RATP possède une retour d’expérience important et doit être capable d’estimer l’ordre de grandeur de résolution des incidents (10min, 1h, 2h, 4h, …)
        Pour les ralentissements, là aussi, avec l’expérience et un peu de calcul, on doit pouvoir estimer le temps supplémentaire nécessaire pour rejoindre le terminus d’une branche (par exemple si la vitesse de circulation est divisée par deux ou trois, simple règle de trois)

  • Katia

    Bonjour Celine,
    Merci de ces explications. La journee du 11 a été rude, mais je salue les infos à bord et en gare, et aussi l’arrêt supplémentaire à Parc de Sceaux.
    C’est rare et très très apprécié, surtout en situation perturbée.

  • RER BETAIL

    Bonjour,
    Encore une fois ce matin le service était « perturbé du nord vers le sud »
    Encore une fois cela impactait les 2 sens alors que vous pretendiez que c’était que du nord vers le sud.
    J’ai encore mis 15min de + pour faire le Guichet-Halles (50min au lieu de 35min).
    Vu les messages des internautes sur Twitter j’étais très loin d’être la seule : des trains ont été rendus omnibus de Massy à Antony sans explication, des rames étaient par conséquent bondées. 
    A quand une information fiable ? 
    Mettre 15min en plus est-ce non significatif pour vous au point d’être occulté ? 
    Merci pour votre retour.

    PS : La semaine à été très dure pour vos usagers, pourriez vous dire aux contrôleurs d’arrêter les contrôles massifs au moins qq jours ? Cela est désastreux pour votre image désolée… (vu qu’ils ne sont jamais la quand il y a des pépins c’est marrant hein)‎

  • Jeannot91

    Annoncez déjà que lundi prochain il y aura des perturbations car il va faire froid…

    Comme cela nous aurons une notification dans les temps

    • moz

      Visionnaire….nous sommes ce fameux lundi prochain et problème électrique à gare du nord ce matin…..

  • Proxi

    Contrairement à ce qu’affirme la SNCF il n’y avait aucun bus de substitution au départ de Roissy et pas de personnels pour informer les voyageurs lundi soir à CDG2.
    Justifier l’endommagement de la caténaire par le démarrage d’un train et les perturbation du matin par la pluie c’est n’importe quoi.
    Pourquoi les autres RER ont-ils circuler le même jour avec la même pluie.
    Est-ce que cela veut dire que le RER B ne circule plus les jours de pluie ?

    La SNCF et la RATP doivent une obligation de service (le service public si bien défendu par leurs syndicats) et doivent dans un cas comme celui la dédommager les usagers.

  • Mme Moncarz Louna

    une journée tres tres eprouvante le plus dur et engoissant c’est de ne pas avoir le réseau pour prevenir ses proches.

    Aussi l’horreur de rester bloqué dans le tunnel Sevran beaudottes durant 4h sans toilettes dans le train et de voir les gens faire pipi vomir et je passe les datails . Honteux horrible dans un pays comme la France civilisee qu »il n’y ait pas des cabinets dans le RER B

    Aussi voir des Mamans pleurées ne pouvant etre à l’heure pour récuperer leurs enfants à l’école etde ne pouvoir prevenir personnes comme si nous étions dans une prison et pir encore.

    Je vous adresse ce jour confirmation de mon courriel du 12 01 2016 dans lequel j’explique en dédail l’horreur vécue sans que les médias puissent diffuser que nous étions enfermés comme des animaux

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Mme Moncarz Louna,
      Je comprends et partage votre sentiment. Cette situation que nous regrettons vivement a été très pénible pour les voyageurs, en particulier ceux présents à bord des trains arrêtés. Je peux vous assurer que toutes les équipes étaient mobilisées pour permettre aux circulations de reprendre. La présence de personnes sur les voies a cependant complexifié la reprise du trafic.
      Pour vous répondre sur les sanitaires, le choix a été fait de les retirer des nouveaux matériels, à la suite notamment de dégradations répétées sur les trains équipés. Ce choix tient aussi compte du temps de trajet moyen ; un temps qui, nous en avons conscience, a été largement dépassé lundi dernier.
      Je vous prie d’accepter nos plus sincères excuses pour cette mauvaise expérience.

      • jc

        Il n’y a-t-il pas moyen de faire évacuer les gens quand ils sont bloqués dans un train pendant plus d’un certain temps ?

        Il n’est pas étonnant qu’au bout d’un certain temps sans aucun moyen de communication, que les gens finissent par sortir et trouver eux même une solution.

        Alors que s’ils étaient pris en charge, vous n’auriez pas de personnes sur les voies.

        Faire attendre 4h les gens dans un train, sans imaginer venir les chercher.. c’est une honte.. 🙁

      • Céline (animatrice)

        Bonjour jc,
        Des équipes ont été dépêchées pour évacuer les personnes présentes à bord, mais il a finalement été décidé d’attendre la reprise des circulations (compte tenu, entre autres, du nombre important de voyageurs avec bagages). L’état de la caténaire a cependant nécessité une intervention plus longue et l’évacuation spontanée de voyageurs a rendu difficile la reprise des circulations. Les équipes ont ainsi été mobilisées pour s’assurer qu’il n’y ait plus de voyageurs sur les voies.
        Nous avons conscience que l’attente a été extrêmement longue. L’analyse en interne de l’incident sera pleinement exploitée pour améliorer nos procédures.

      • Jurvillier

        « mauvaise expérience », vous ne trouvez pas que le mot est un peu faible ?
        Mme Louna vous pouvez aussi envoyer votre expérience à une association d’usagers (Comité des Usagers du RER B en Vallée de Chevreuse).
        Je vois que le lundi 18 n’a pas dû être un lundi très perturbé, puisqu’il n’y a aucun article dessus, et qu’en tant qu’usager, on ne peut pas en créer un.
        Voici encore un témoignage de galère, hier lundi 18 janvier vers 17h15 à Chatelet, direction sud.
        17h15 à Châtelet : tous les passagers qui attendaient l’RER B étaient priés d’évacuer le quai/plateforme pour permettre une ‘vérification’ de la sécurité à bord. Je suis donc remontée sur les couloirs de correspondance et pris la ligne 6 jusqu’à Denfert. Il ne devait pas y avoir de train à Denfert car il était affiché sur les panneaux qu’il y avait un colis suspect à Châtelet …MAIS un train est arrivé jusqu’à ce moment là, bondé mais j’ai réussi à me coincer dedans.
        En route nous étions informés (annonce) que il y avait un incident grave de voyageur à Gif et donc le train n’irait pas plus loin qu’Orsay Ville.
        Arrivé vers Lozère il a été annoncé que le train irait jusqu’à la Hacquinière. Je suis decendue à Orsay Ville; Mais en passant devant l’écran d’information dans le couloir vers la sortie j’ai vu marqué ‘incident grave de voyageur à Courcelle’!!!
        Enfin, un peu incohérent, tout ça, mais à la limite on s’en fout…
        Le problème essentiel étant que ça fait deux fois en huit jours la galère à la même heure … de pointe.
        Deux fois que je ne peux pas aller jusqu’à ma destination finale (St Rémy).

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Jurvillier,
        Lundi, en fin d’après-midi, deux incidents sont survenus sur la ligne B : un colis suspect puis un accident grave de voyageur. Pour mieux comprendre ce qu’il s’est passé, je vous propose de revenir brièvement sur l’enchaînement des événements.
        Peu après 17h, un colis suspect a été signalé en gare de Châtelet. Les circulations ont été aussitôt interrompues en direction du sud,de Gare du Nord vers Saint-Michel, jusqu’à 17h45 environ. Au delà, la circulation des trains a été maintenue, ce qui explique la présence de trains en gare de Denfert-Rochereau (les trains en direction du nord de la ligne effectuaient des demi-tours en gare de Saint-Michel et Denfert-Rochereau, entre autres).
        Peu après la reprise des circulations, à 17h55, un accident grave de voyageur est survenu en gare de Courcelle sur Yvette. Les circulations ont été interrompues dans les deux sens entre Gif sur Yvette et Saint-Rémy jusqu’à 19h environ.
        Je pense, d’après vos informations, que vous étiez à bord de la mission LAZZ. Celle-ci devait se rendre jusqu’à la gare d’Orsay Ville. Il a été décidé de prolonger son trajet jusqu’à La Hacquinière pour permettre au train suivant d’effectuer un retournement en gare d’Orsay Ville (le retournement de deux trains se suivant de près à Orsay n’étant pas réalisable). Un train pour St-Rémy a ensuite desservi la gare de La Hacquinière 4 minutes après.
        Lors d’un incident, la desserte des trains peut être modifiée pour éviter de créer un bouchon au niveau de la zone de l’incident ou pour réalimenter une branche.
        Il n’est jamais agréable de voir son trajet s’allonger ou être modifié. J’espère que ces prochains jours seront meilleurs 🙂

      • thierry

        Bonjour,

        je ne comprend pas pourquoi ce train est rester dans le tunnel à Sevran Beaudotte pendant 4 heures!

        Sevran Beaudotte et loin du lieu de l’accident!
        Il est peut probable que Sevran et le Bourget se trouve dans le même « canton électrique »!

        Vers 15h le nombre de train en circulation reste assez faible.
        – Pourquoi ne pas avoir maintenue les trains à quai?

        Avez vous plus de précision sur ce « sous incident »?

      • Céline (animatrice)

        Bonjour thierry,
        Sur la partie nord de la ligne B, électrifiée en 25 000 volts, les contraintes de sécurité électrique en cas d’incident sont élevées. Ainsi, en cas d’incident caténaire, l’alimentation électrique est coupée sur plusieurs kilomètres, c’est ce qu’on appelle la « coupure d’urgence » (tous les trains, même situés entre deux gares sont arrêtés).
        Un article détaillé est en cours de rédaction sur ce sujet, il permettra de mieux comprendre les conséquences d’un incident caténaire sur les circulations.
        Concernant ce « sous incident », des personnes présentes à bord de trains arrêtés sont descendues sur les voies au niveau de Sevran Beaudottes. La reprise des circulations sur la branche Aulnay<>Aéroport Charles de Gaulle a donc été plus longue.

      • thierry

        Céline,

        Concernant l’incident du lundi 18 vous dite que le trafic à été interrompu entre gare du nord et St Michel.
        Etes vous sur de cela.
        Au Sud de la ligne les train ont été maintenu à qui et je n’est pas l’impression que des missions partiels au départ de gare du nord aient été mise en place.
        Personnellement je suis rester bloquer en gare du Parc des expositions plus d’une demi heure.
        Si des navettes avaient étés mise en place j’aurai pu rejoindre Aulnay puis Bondy via le T4 ou voir même directement Paris.

        A l’image des navettes partiels mis en place au sud pourquoi ces même navette ne sont elle pas mis en place au nord de la ligne?

      • Céline (animatrice)

        Plus précisément, le trafic a été interrompu de Gare du Nord vers Saint-Michel (dans le sens nord>sud uniquement), de 17h07 à 17h47. En direction de Mitry-Claye/Aéroport CDG, la circulation des trains a été maintenue, mais difficilement. En effet, un malaise voyageur, survenu à bord d’un train en gare du Bourget (à destination du sud) à 17h35, a fragilisé les circulations au nord, rendant par conséquent difficile la mise en place de navettes ferroviaires.

      • Ripper

        @ + thierry : Le secteur électrique va du Bourget à Sevran, d’où absence de tension sur une zone étendue, hélas…

      • thierry

        Merci Céline et Ripper pour ces informations.

        Les travaux de modernisation B+ Nord devaient améliorés la situation.

        Pourquoi à cette occasion la taille des cantons d’alimentations électriques n’ont ils pas été réaménager.
        Il aurait pu être découper afin de facilité la circulation de navette en cas incident Electrique!

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Thierry,
        Le projet Bnord+ a permis de renforcer la desserte au nord de la ligne grâce à la modernisation de la signalisation.
        D’importants travaux sont prévus à partir de 2018 sur la partie nord, visant à régénérer la caténaire et à optimiser le découpage électrique. Je vous en dirai plus dans l’article à venir 😉

    • Jeannot91

      Bonsoir

      La communication faite officiellement n’a pas décrit tout ce chaos…

      Pour quelles raisons?

      Cordialement

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Jeannot,
        La présence de voyageurs dans des trains arrêtés entre deux gares est précisée dans l’article. Les « retours sur incident » s’attachent à retracer les grandes étapes d’une perturbation.

  • moz

    Vous pouvez dupliquer votre article du 12 janvier pour le lundi 18 janvier sur la partie nord du B. « Problème électrique » en gare du nord. A blanc mesnil, tout le monde descend pour prendre le rer juste derrière, et on attend en gare….

  • David B.

    Et ce soir, rebelote. Aucune alerte via l’appli Android avant 18h50. Donc, si on veut être alerté d’une perturbation en temps réel, il faut vérifier son fil Twitter ou le site toutes les 5 minutes, c’est bien ça ?

    • Céline (animatrice)

      Bonjour David,
      Peu après la résolution du colis suspect en gare de Châtelet, un accident grave de voyageur est survenu en gare de Courcelle-sur-Yvette, entraînant une interruption temporaire des circulations entre Gif-sur-Yvette et Saint-Rémy. Cet incident a été relayé dès 17h55 sur nos différents supports d’information. J’ai cependant été informée que l’application RATP rencontrait des difficultés au niveau de la délivrance des messages, qui arrivent parfois avec un décalage important. Les équipes travaillent à résoudre ce problème.
      Sur Twitter, il est possible de s’abonner aux tweets et ainsi recevoir les messages en push sur son mobile (à l’instar de l’application).

  • Jefferson

    Bonjour celine

    Toujours des problèmes avec le RER B aucune information correct sur les quais dans les trains et quant il y a des problèmes plus d’informations et twitter est pas très réactives a informé et répondre a leurs clients pourquoi ne pas avoir fait un seul site pour regroupe les informations de notre ligne B

    Peux être j’aurais une réponse

    Cordialement

    Jefferson

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Jefferson,
      Il n’est pas prévu de développer un site dédié au RER B. En revanche, le site RATP, Transilien et le fil Twitter @RERB relaient les incidents majeurs, du nord au sud de la ligne.
      Pour vous répondre plus particulièrement sur Twitter, des réflexions sont menées en interne pour nous permettre d’y être plus présents.
      Si vous souhaitez des informations plus précises sur la journée d’hier, ne manquez pas de m’indiquer un horaire ou le train concerné pour que je puisse faire une recheche. D’avance, merci.

  • Ellejo

    Bonsoir,
    Je suis une utilisatrice occasionnelle de la ligne B. Lundi 11 janvier je devais prendre un TGV Gare de Lyon pour regagner mon domicile dans le Var (St Raphaël). J’avais prévu une marge de plus de 30 minutes pour un trajet entre St Mard 77 et la gare de Lyon, (changement à Mitry Claye puis Chatelet).
    Je me suis trouvée bloquée à Sevran vers 15H. Après un message haut parleur complètement inaudible, au bout de 15 minutes, je vois les passagers descendre du RER. Pas de RER avant 19H suivant un panneau d’affichage. Panique! comment regagner la gare de Lyon (départ du train 16H15), de la gare de Sevran en milieu de journée? J’ai fait appel à un membre de ma famille mais à l’heure du départ du TGV nous étions porte de Bercy, les quinze minutes perdues avant d’avoir l’info claire auraient été utiles. J’ai du reprendre un train à Marne la Vallée à 20H42 pour arriver à Aix en Provence à 23H51 au lieu de St Raphael et mon mari a parcouru 138 km aller et et 138 km retour soit 25 €X 2 entre péages et essence pour venir me chercher ( de nuit). Que de dépenses: nouveau billet de TGV, déplacement pour rien à Paris, celui à Marne la Vallée, billet RER…
    Comment obtenir un dédommagement pour tous ces désagréments, ce stress, ces dépenses?
    Ellejo

    • Betty

      30 minutes, quelle innocence, moi lorsque j’ai un train grandes lignes ou un avion à prendre, je prévois entre 1 et 2 heures de marge supplémentaire, et ça n’est jamais de trop.
      ça s’appelle l’expérience.

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Ellejo,
      Je regrette sincèrement les difficultés rencontrées ce jour là. L’incident caténaire, qui a entraîné divers incidents (personnes sur les voies, malaises voyageurs), a fortement perturbé le trafic, avec une interruption des circulations jusqu’à 19h sur l’axe Aulnay-sous-Bois<>Aéroport Charles de Gaulle.
      Je peux vous assurer que toutes les équipes étaient à pied d’oeuvre pour permettre aux circulations de reprendre le plus rapidement possible. Ainsi, dès le début de l’incident, des caténairistes ont été dépêchés sur place pour réparer la panne. La phase de réparation peut toutefois nécessiter plusieurs heures de travail en raison, entre autres, des précautions à prendre pour travailler à 5 mètres de hauteur et des moyens spécifiques à mettre en oeuvre pour remplacer les pièces endommagées.
      Au même moment, une trentaine de bus ont été commandés. Il faut cependant compter 1 heure entre la commande, l’acheminement, et la mise en place effective du bus.
      Je comprends votre colère face à la situation vécue. Pour toute réclamation,je vous invite à contacter le service client RATP et/ou SNCF via les formulaires suivants : http://www.ratp.fr/contact/client / https://www.transilien.com/contact/formulairecontact.

  • usager_laplace

    Ce matin, jeudi 21 janvier, pas de RER B en direction du sud pendant 12 min à Laplace entre 8h45 et 8h57. Même pas un direct pour Saint Rémy … A moins d’un changement d’horaires, j’ai trouvé ça étrange sachant que l’affichage sur quai mais aussi sur Twitter, annoncé un trafic fluide … Une fois arrivé, le RER était plein à craquer. FInalement, je suis arrivé (encore une fois) en retard.

    Du coup, je cherche la cause. Parce un train toutes les 12 min (en suposant que j’ai loupé le précédent de peu), cela donne 4 à 5 trains par heure ! En pleine heure de pointe, ce serait la meilleure !

    J’espère avoir une réponse même si j’ai remarqué l’absence de réponse sur beaucoup de posts d’autres clients ces derniers temps …

    • Jeannot91

      Bonsoir @usage_laplace

      Apparemment ce Blog ne traite plus les demandes de justification d’annulation de certaines missions…

      Alors je vais essayer autre chose

      Extrêmement déçu par la politique de communication désormais en vigueur

      Bon week-end