08022016

Au quotidien

13

Un véhicule tombé sur les voies en gare de Gentilly

Vendredi 5 février, en début de soirée, secours, pompiers et personnel de la ligne ont été mobilisés pour extraire la voiture, tombée sur les voies à l’entrée de la gare de Gentilly.

Un spectaculaire accident est survenu sur le RER B en fin de semaine. Heureusement, celui-ci n’a fait aucun blessé grave.

Vers 19h30 vendredi, une voiture est sortie de la route, percutant le grillage de protection et chutant sur les voies à l’entrée de la gare de Gentilly sur le RER B.

blog_rerb_gentilly

Les passagers de la voiture ont pu rapidement quitter le véhicule, peu avant l’arrivée en gare d’un train à destination de Mitry-Claye.  Le conducteur, apercevant l’obstacle, a immédiatement effectué un freinage d’urgence et a déclenché une alerte radio. Il n’a pu cependant éviter la collision avec le véhicule qui a été poussé sur plusieurs mètres.

La circulation des trains a été aussitôt interrompue dans les 2 sens entre les gares de Cité Universitaire et Gentilly. 16 bus de remplacement ont été commandés et des agents supplémentaires ont été déployés dans les gares pour informer et orienter les voyageurs. Pour éviter de dégrader les circulations dans les zones alentours, des retournements de trains ont également été réalisés dans les gares de Denfert-Rochereau, Châtelet, Laplace et Bourg-la-Reine.

Les services de secours, de la police, les équipes de sûreté et technique de la ligne ont été rapidement dépêchés sur place. La prise en charge des passagers du véhicule a pu être organisée, de même que l’évacuation des voyageurs présents à bord du train et en gare de Gentilly.

Peu avant 22h, les équipes de relevage sont arrivées sur place pour procéder à l’extraction de la voiture tombée sur les voies. Pour cela, le véhicule a dû être découpé puis placé sur un lorry qui l’a acheminé jusqu’à la gare d’Arcueil pour être récupéré par la police. Pendant ce temps, un nouveau grillage a été fixé au niveau de la rue.

Malgré le caractère spectaculaire de l’accident, l’infrastructure n’a été que très peu endommagée. Après avoir procédé aux vérifications nécessaires, la circulation a pu reprendre progressivement, en direction du sud vers 23h40, puis sur les deux voies vers 23h45.

Derniers articles du blog du RER B

Une nouvelle rubrique blog pour anticiper les impacts de tous les travaux

[RAPPEL] Tour de contrôle de Saint-Denis : week-end coup de poing !

Retour sur l’incident du lundi 8 octobre (Incident chantier à la Plaine Stade de France)

Les commentaires sont fermés.

  • Theo

    Pour une fois que c’est pas un incident qui relève la responsabilité de la SNCF .
    Bravo aux équipes de Police , pompiers .
    Bravo aux équipes de maintenance , aux agents de sécurité ( GPSR et SUGE) et courage au conducteur qui doit être profondemment choquer et à toutes les personnes qui ont vu cette scène exceptionnelle ( A transmettre SVP Céline 😉 )
    Bonne semaine

  • jc

    Je dis bravo pour avoir permis au trafic de continuer à tourner coté sud. (pour le nord, je n’ai pas vu).

    Il est dommage d’avoir voulu rassurer les gens en promettant une reprise irréaliste à 21h40.

    Je pensais qu’il aurrait fallu une grue pour aller sortir un truc de plus d’une tonne de ce trou.. je n’avais pas pensé au découpage. De toute façon, cette voiture était bonne pour la casse.

    Notez que le conducteur a voulu limiter le sur accident, et est allé débrancher la batterie au bout de quelques minutes (ça crépitait sous le moteur visiblement). C’est un passager qui m’a montré une photo quand j’effectuais mon voyage vers Bourg La Reine.

    • Theo

      Bonjour JC ,
      Le fait que l’ADC est aller débrancher est un comportement remarquable et d’un sang froid remarquable . Très bon reflexe. Bon courage et bravo monsieur ou madame d’ailleurs le conducteur(trice)

  • Jeannot91

    Une chance que la mission ne soit pas en dessous au moment de la chute de la voiture!

  • Tri

    Merci Celine pour ce compte-rendu detaille. Bien heureux que tout ce soit bien terminė. Merci au conducteur pour ses reflexes, au sable et au freinage pneumatique. Comme dirait de Funes, la voiture elle va beaucoup moins bien marcher qu avant !
    Dans le cahier des consignes relatifs aux « obstacle sur la voie » on peut citer des exemples, dromadaire, chute de voiture du ciel. Enfin avec tout ce qui arrive depuis le début de l année le reste va être facile …

    • Dam

      Pour repondre a tri.
      Il n’y a pas de systeme de sablage sur le MI79 et MI84. Seulement un freinage electrique et un freinage pneumatique.

      • Tri

        @Dam
        Alos vous, vous etes un expert ! Merci a vous j ai appris quelque chose. Je croyais que le freinage d urgence impliquait toujours du sable. Je me rends compte aussi que lorsque l on conduit un train il faut se mefier de ce que l on pense etre la routine. Chapeau au conducteur du train de Gentilly !

  • JulienP

    Bravo aux équipes qui ont rapidement pris en charge cet accident exceptionnel.

    Si les services d’intervention ont fait preuve de réactivité et de sang froid, on ne peut pas en dire autant des structures d’information voyageurs.

    20 minutes après l’accident, les panneaux d’affichage indiquaient toujours les trains terminus Robinson, St Rémy les Chèvreuses ou Massy Palaiseau. Quand les trains arrivaient en gare de Chatelet les Halles, il n’y avait aucune annonce des conducteurs pour informer les voyageurs que les trains étaient terminus à Denfert Rochereau. Les annonces sonores en gare étaient imprécises (« la circulation est interrompue entré Cité Universitaire et Gentilly » : ça veut dire quoi ? Qu’ils sont terminus avant cette gare ? Qu’ils ne s’arrêtent pas à ces gares mais poursuivent normalement leur trajet par la suite ?)
    Peu de personnel présents dans les stations pour assister les voyageurs (ils ne savaient de toute façon pas grand chose de plus que nous), aucune annonce sonore pour donner des itinéraires de substitution aux voyageurs (ex : « Pour les voyageurs souhaitant se rendre en banlieue Sud, prendre le RER C en direction de Massy Palaiseau »)
    Pas d’annonce en anglais (je n’ose imaginer le stress et le sentiment d’abandon des étrangers qui avaient un avion à prendre à Orly). Le compte Twitter du RER B a commencé à transmettre des informations plus de 30 minutes après l’incident. Enfin, on nous a annoncé une reprise du trafic à 21h40 alors que la reprise réelle n’a eu réellement lieu que plus d’une heure plus tard.

    Bref, il y a encore un énorme travail à faire en matière de réactivité, de cohérence de l’information transmise aux voyageurs et d’assistance de ces derniers via les divers canaux utilisés par la RATP/SNCF lors d’incident
    de ce type.

    • VincentPL

      Pour cet incident, ce qui a été difficile à comprendre c’est d’être dans un train allant vers Paris et de devoir descendre à Stade de France. Voir ainsi plusieurs trains vider leurs voyageurs à Stade de France et repartir à vide ça fait un drôle d’effet. Ensuite les annonces en gare de Stade de France où on nous répète sans arrêt: la circulation n’est pas coupée mais juste ralentie. Vu du stade de France la circulation était bien coupée à Stade de France en direction de Paris.
      Que font ces trains qui vont à Gare du Nord à vide?
      Où sont les agents pour guider les voyageurs perdus?

      Cordialement,

      • Céline (animatrice)

        Bonjour VincentPL,
        Plusieurs raisons peuvent expliquer les terminus en gare de La Plaine Stade de France en cas d’incident sur la ligne. Pour désaturer le tronçon central et/ou réalimenter le nord de ligne, un train en direction du sud peut par exemple vider sa rame à La Plaine Stade de France pour retourner son train sur la voie dite « VC » (un faisceau situé à proximité de la Gare du Nord, non équipé de quais voyageurs), pour ensuite être réinjecté en direction du nord.
        Une des autres options possibles : lorsque cela bouchonne à Gare du Nord et pour éviter que les trains ne soient arrêtés entre deux gares, un train peut vider sa rame à La Plaine Stade de France pour s’avancer en inter-gare. Cette mesure permet de libérer le quai et ainsi permettre au train suivant d’atteindre la gare de La Plaine.
        En regardant le graphique des circulations, nous observons effectivement en début d’incident une attente conséquente en gare de La Plaine (plus d’une vingtaine de minutes), due à la coupure de l’alimentation électrique au sud de la ligne, entre Cité Universitaire et Bourg-la-Reine vers 19h40 (coupure d’urgence).
        Concernant votre dernière question, des équipes mobiles ont été dépêchées pour assister les agents, mais il est malheureusement difficile de couvrir toute la gare compte tenu de sa configuration.

    • Céline (animatrice)

      Bonjour JulienP et merci pour ce retour.
      En situation perturbée, donner la bonne information au bon moment sur l’ensemble des canaux peut être complexe.
      Modifier les dessertes des trains en situation perturbée prévue (travaux ou grève par exemple) ou sur un ou quelques trains en cours de route est plus simple. En revanche, modifier le code mission de 40 trains en circulation au moment de l’incident l’est nettement moins, notamment en matière d’organisation. Dans ces situations exceptionnelles, nous privilégions les informations globales sur les bas d’écrans et les annonces sonores.
      Concernant l’absence d’information à bord de votre train, qui a effectué un terminus en gare de Denfert, j’en suis navrée. L’amélioration de l’information à bord des trains est un axe sur lequel nous continuions à travailler car c’est une attente forte des voyageurs.
      Concernant la formulation, pour prendre un exemple concret (« la circulation est interrompue entre Denfert-Rochereau et Laplace »), les voyageurs en provenance du nord auront pour terminus Denfert, et ceux du sud, Laplace. Au-delà de la zone Denfert<>Laplace, les circulations restent maintenues. Il vous sera donc possible de reprendre la B un peu plus loin, via un autre moyen de transport.
      Justement, sur les itinéraires de substitution, les annonces sont effectuées au sud de la ligne par les agents des gares. Nous sommes conscients que ces annonces sont parfois insuffisantes et c’est un point sur lequel nous souhaitons progresser. Idem pour les annonces en anglais. Votre retour sera d’ailleurs partagé avec les agents pour les sensibiliser à ces sujets.
      Enfin, il a été difficile d’établir une première heure de reprise compte tenu du caractère exceptionnel et atypique de l’accident. L’heure de reprise a été repoussée après le premier diagnostique des équipes techniques arrivées sur les lieux.

  • Thomas L.

    Heureusement que j’étais absent ce jour-ci! (j’y vais chaque semaine) ^^

    Je félicite toute l’équipe de la RATP qui a su géré l’incident exceptionnel! Mais ce qui m’étonne (positivement), comment est-ce possible que les infrastructures n’ont pas été touché (caténaires notamment)?