#FortesChaleurs / Pensez à vous munir d’une bouteille d’eau avant de quitter votre domicile pour vous hydrater régulièrement. Le forfait anti-pollution est en place jusqu’au lundi 10 août. Retrouvez toutes les informations en temps réel sur rerb-leblog.fr, ratp.fr, transilien.com et le fil twitter @RERB.

Une fin de semaine perturbée sur le RER B

Vendredi 29 mai 2015, les circulations sur le RER B ont été fortement perturbées après la découverte d’hydrocarbure en gare de Saint-Michel – Notre-Dame.

Fuite d’hydrocarbure

Peu avant 13h30, une fuite d’hydrocarbure a été signalée en gare de Saint-Michel – Notre-Dame, au niveau de la voie en direction du nord de la ligne. Par mesure de sécurité, les services de police ont aussitôt procédé à l’évacuation de la gare (ligne B uniquement) avec l’aide des agents mobilisés.

Les pompiers sont arrivés sur place vers 14h30 afin de rechercher et d’identifier l’origine de la fuite, assistés entre autres des équipes du Laboratoire Central de la Préfecture de Police et des équipes RATP chargées de la gestion des infrastructures.

La nappe d’hydrocarbure, qui proviendrait d’une cuve de carburant de la Préfecture de Police de Paris, n’a pu être aspirée qu’à partir de 17h30 compte tenu de la mise en place d’un protocole de pompage spécifique aux hydrocarbures. Une fois les installations vérifiées et sur autorisation des pompiers, les circulations ont pu progressivement reprendre dans les deux directions à partir de 20h15.

Exploitation de la ligne

Pour permettre aux pompiers d’intervenir, la circulation des trains a été arrêtée sur la voie en direction du nord à partir de 14h entre les gares de Châtelet-Les Halles et Luxembourg. Sur la voie en direction du sud, la circulation a pu être maintenue, sans desserte de la gare de Saint-Michel – Notre-Dame. Aussi, cette même voie a été utilisée entre Luxembourg et Châtelet-Les Halles pour faire circuler les trains dans les deux sens, permettant ainsi d’acheminer les voyageurs de part et d’autre de la zone d’interruption.

Vers 16h40 et jusqu’à la fin de service, les voyageurs ont été amenés à changer de train à Gare du Nord (en gare souterraine pour les départs vers le sud et en gare de surface pour les départs vers le nord), l’incident de Saint-Michel – Notre-Dame ne permettant plus de maintenir l’exploitation normale de la ligne.

Partager cet article