05052014

Au quotidien

14

Gare du Nord souffle ses 150 bougies

La Gare du Nord a fêté ses 150 ans ce samedi 19 avril. Cet anniversaire est l’occasion de revenir sur ce siècle et demi au cours duquel la première gare d’Europe a fait objet d’importantes transformations.

L’histoire de la Gare du nord : de 1846 à nos jours

La Gare du Nord, telle que nous la connaissons aujourd’hui, a été construite en remplacement d’une première gare, inaugurée en juin 1846. Rapidement débordée en raison de ses deux voies uniques, elle a été démontée pierre par pierre pour être reconstruite à Lille, où elle continue d’accueillir des voyageurs en gare de Lille Flandres.

Après trois ans de travaux, la Gare du Nord et ses huit voies – dessinée par l’architecte Jacques-Ignace Hittorff – ouvre au public en avril 1864, dévoilant sur ses façades 23 statues représentant les  principales villes du Nord desservies à l’origine par la Compagnie de Fer du Nord.

Gare du Nord statues

Dix ans après sa construction, la Gare du Nord compte déjà 6 millions de voyageurs par an, et dix millions à la fin du siècle.

Pour répondre à l’augmentation continue du trafic et des voyageurs, de nombreux travaux de remaniement sont entrepris, dont la création d’une deuxième gare, souterraine cette fois, entièrement dédiée à la desserte de banlieue, qui accueille en 1981 les trains de la ligne B.

Aujourd’hui, la Gare du Nord voit circuler chaque jour sur ses 32 voies, 2100 trains (grande lignes, métros, RER), transportant quotidiennement 700 000 voyageurs.

La Gare du Nord en images

Rénovation et modernisation de la Gare du Nord

Pour ses 150 ans, la Gare du Nord s’offre une nouvelle jeunesse, avec un grand programme de rénovation comprenant :

Un plan d’action à court terme, en cours depuis janvier 2014 et qui s’achèvera  à l’été

Celui-ci vise à remettre rapidement la gare en beauté à travers 70 actions de nettoyage, de remise en peinture et de mise en place de nouveaux équipements.

Parmi les mesures réalisées ou programmées d’ici l’été figurent par exemple:

  • le nettoyage des verrières de la façade historique, des chemins de câbles et des toits des bulles d’accueil,
  • l’intervention d’un fauconnier pour lutter contre les déjections de pigeons,
  • le ponçage et cirage des passerelles en bois.

A cette occasion, les espaces du RER B bénéficieront également d’une opération coup de poing : nettoyage des sols et des parois, remise en peinture, nettoyage des bandes podotactiles, etc.

Gare du Nord RER B
Gare du Nord : nettoyage des verrières

Un programme de modernisation en profondeur a été lancé fin 2013

Ce programme, étendu sur quatre ans, a pour objectif de rendre la gare plus pratique et confortable.

La signalétique de la gare sera ainsi revue afin de mieux identifier les zones de circulation, l’ambiance générale améliorée avec la suppression de la couleur orange en zone RER, et l’information voyageurs renforcée (multiplication des écrans d’information et reprise de la sonorisation).

De plus, le programme de modernisation de la gare comprend la construction d’un nouveau commissariat, la création de nouveaux commerces en salle d’échange RER et celle d’un restaurant sous la verrière Transilien, à la place des guichets actuels, qui seront déplacés.

Voir Les travaux à venir sur le RER B
Derniers articles du blog du RER B

Travaux entre Paris – Gare du Nord et CDG 2 / Mitry-Claye les 21 & 22 septembre : vos déplacements

« Face à l’univers » : le CNRS ouvre ses portes ce week-end

Marie Adam, directrice du RER B

Tchat de rentrée avec Marie Adam

Les commentaires sont fermés.

  • MeliVa

    Trop cool les photos merci, mais la première je ne reconnais pas trop la gare ^^

    Cette gare mériterait plus d’attention de la part de la SNCF

  • Tri

    Très très bel article Bravo Céline. Très documenté.
    J’ai appris plein de choses sur la gare.
    Je connais cette gare depuis 40 ans et elle a subit beaucoup de transformations entre RER et TGV, que ce soit en sous-sol ou en surface, de grands travaux.
    Je trouve très malin le fait d’utiliser des moyens naturels pour lutter contre les pigeons.
    Encore bravo !

    • Céline (animatrice)

      Merci Tri pour votre commentaire 🙂 Il existe sur la ligne B de nombreuses gares riches en histoire, que je souhaite bien vous faire découvrir à travers ce blog !

  • Fabien

    Ouf !

    Bientôt fini le orange du RER !

  • Tony LUONG

    joyeux anniversaire pour les 150 ans de la Gare de Paris Nord de la SNCF !!!!!!!!!!!!

  • Mathieu

    Il était plus que temps. Le contraste pour les voyageurs de l’Eurostar est frappant entre le terminal de Saint Pancras à Londres, toujours impeccable et la Gare du Nord à Paris (censée être la Ville Lumière, hum) avec sa propreté anarchique et les effluves d’urine qui accueillent ses voyageurs.

    Après, il restera à nos amis touristes à subir les épreuves d’un trajet en RER B mais c’est une autre histoire.

  • Benoit

    Au niveau de la verrière, sous la voie des bus qui surplombe les passerelles en bois qui ont été nettoyées il y a quelques semaines, des infiltrations d’eau sont présentes, avec des seaux d’eau à chaque pluie et des zones glissantes !

    Cela dure depuis des mois !

    Il serait peut être utile d’empêcher ces infiltrations !

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Benoit, je me renseigne sur ce sujet et reviens vers vous.

      • Mathieu

        Espérons que le personnel de gare du nord sera plus réactif que le personnel de saint michel dont on attend toujours des nouvelles concernant le fléchage insuffisant vers les correspondances…

  • Mathieu

    Une information proprement hallucinante à porter à votre connaissance Céline : vendredi 18 juillet dernier, 18h35 à Gare du Nord (soit la gare la plus fréquentée d’Europe), annonce sur les quais du RER B pour réquisitionner « un voyageur ayant des connaissances médicales ».

    Attendez, je suis dans un avion à 10 000 m d’altitude avec juste du personnel de bord, ou à la Gare du Nord en plein Paris avec ses services d’urgence, de police et de pompiers ???

    • Céline (animatrice)

      Bonjour Mathieu,
      Dans l’attente de l’arrivée des services de secours, une annonce a effectivement été diffusée sur le quai. Celle-ci a permis une première prise en charge rapide de la personne victime du malaise, aux côtés des agents.

      • Mathieu

        Bonjour Céline, je ne conteste pas l’utilité de cette annonce mais je ne comprends pas que dans un complexe comme la Gare du Nord avec des quais équipés de bornes d’urgence, l’intervention de ces services ne soient pas quasi-immédiate ?

      • Céline (animatrice)

        Il existe à Gare du Nord un service de sécurité incendie et d’assistance aux personnes, mais dans pareille situation, chaque seconde compte et cette initiative a permis d’apporter une assistance immédiate.

      • Mathieu

        Je n’ai pas l’ensemble de la chronologie donc je vous donne raison Céline. Ma remarque vient que la même semaine, aux guichets SNCF, j’ai été témoin d’un autre malaise voyageur suite à la chaleur de la semaine dernière et les pompiers ont mis 10 minutes ? 15 minutes ? pour arriver, sans forcer particulièrement le rythme…

        Après ils étaient peut-être en intervention ailleurs mais cela m’a choqué le temps que cela a pris alors qu’on était directement à Gare du Nord. Et j’ai replacé l’annonce sur les quais du RER B dans le même contexte.