Pandémie de COVID-19 : le trafic du RER B et de bus de substitution ce mardi 31 mars

En raison de la pandémie COVID-19, le RER B est amené à réduire son trafic. Pour vérifier vos horaires, RDV J-1 17h sur Transilien.com ou Ratp.fr. Nous vous recommandons une nouvelle fois de rester autant que possible à leur domicile.

Voici vos horaires pour ce mardi 31 mars :

Vos trains en direction d’Aéroport Charles-de-Gaulle 2 / Mitry-Claye le mardi 31 mars

Vos trains en direction de Saint-Rémy-lès-Chevreuse / Robinson le mardi 31 mars

En soirée, deux lignes de bus de substitution prennent le relai de vos trains au départ de Denfert-Rochereau : l’une vers Saint-Rémy-lès-Chevreuse, l’autre vers Robinson.

Vos bus de substitution entre Denfert-Rochereau et Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Vos bus de substitution entre Denfert-Rochereau et Robinson

Vous trouverez également une carte interactive de vos bus de substitution ici : https://rer.sub.ratp.hubup.fr/

 

 

 

Les plans de transport sur le RER B pendant la pandémie

En cette période de pandémie, et en raison du caractère totalement exceptionnel de la situation, je vous propose quelques détails sur la décision de circulation des trains.

TOUT ÉVOLUE RAPIDEMENT ET NOUS DEVONS ADAPTER LES PLANS DE TRANSPORT

Pourquoi maintenir des trains alors que tout le monde doit limiter au maximum ses déplacements ? Aujourd’hui, certains n’ont pas d’autre choix, à commencer par  les personnels soignants ou encore les personnels des commerces essentiels à la vie quotidienne ou les forces de l’ordre. Nombreux sont celles et ceux qui empruntent quotidiennement la ligne B aujourd’hui pour rejoindre leurs lieux de travail. Ainsi, le long de la ligne se trouvent de nombreux hôpitaux : Cochin –Port Royal, Hôtel Dieu, Institut Curie, Lariboisière – Fernand Widal à Paris, Jacques Cartier à Massy, René Muret à Aulnay-sous-Bois, centre hospitalier de Gonesse depuis Parc des Expositions, la liste est longue.

Nos choix de plan de transport conjuguent la nécessité de faire se déplacer ces personnels pendant la période actuelle, avec la disponibilité de nos agents, dont certains peuvent être malades ou garder leurs enfants. En parallèle, le respect des gestes de prévention que nous appliquons tous depuis 10 jours reste plus que jamais d’actualité.

PRIORITÉ A LA DESSERTE COMPLÈTE DU TERRITOIRE ET NOTAMMENT DES HÔPITAUX

Si habituellement nous travaillons sur la densité de nos plans de transport en heures de pointe, la situation change profondément la donne. Le confinement a drastiquement fait chuter le nombre de voyageurs quotidiens. La quantité de train n’est plus la donnée prioritaire.

Nous orientons l’élaboration des plans de transports sur les critères suivants :

  • Desservir l’ensemble du territoire le plus possible en train, afin de permettre à tous ceux qui ont une nécessité impérieuse de se déplacer de le faire dans les meilleures conditions de temps, de confort, de distanciation avec les autres voyageurs.
  • Caler l’offre ferrée sur une amplitude de 6h à 22h (les horaires sont quotidiennement mis à jour sur www.rerb-leblog.fr, www.transilien.com, www.ratp.fr). D’autre part, entre 5h et 6h, les missions en provenance de Charles-de-Gaulle 2 / Mitry-Claye auront pour terminus la gare de surface de Paris-Nord, afin de permettre au personnel hospitalier de se rendre à l’hôpital Lariboisière situé à proximité.
  • De manière générale, cette amplitude s’impose par la tenue de certains postes d’aiguillage et pour permettre aux trains de marchandises d’approvisionner le territoire français, une part du trafic routier étant reportée sur le fer par décision gouvernementale.
  • Compléter l’offre de train par des bus lorsque nous ne pouvons desservir un territoire en ferré, ou renforcer l’offre Noctilien avec des bus qui circulent plus tôt. Ainsi, des bus de substitution assurent les liaisons entre Denfert-Rochereau et Robinson/ Saint-Rémy-lès-Chevreuse après 22h chaque soir. Les horaires sont disponibles sur ce blog et sur la carte interactive que vous trouverez via ce lien : rer.sub.ratp.hubup.fr
  • Maintenir autant que possible une fréquence régulière tout au long de la journée.
  • Une attention toute particulière a été portée sur la desserte des centres médicaux et hospitaliers proches de nos lignes, ainsi qu’expliqué précédemment.

Bien évidemment, ces critères seront amenés à évoluer en parallèle de l’évolution de la pandémie.

Tout ceci est évidemment amené à évoluer en fonction de la situation. Ainsi, les équipes prennent en considération les besoins (transporter autant que possible), les ressources (personnels notamment) et les consignes passées par le gouvernement. Enfin, les travaux des week-ends et de soirée sont pour une grande partie annulés.

QUELQUES CONSEILS SI VOUS DEVEZ IMPÉRATIVEMENT VOUS DÉPLACER :

  • Respectez les distances sur les quais, veillez à vous trouver à un mètre les uns des autres.
  • Changez vos habitudes : si la voiture dans laquelle vous montez habituellement, parce que plus près de la sortie à votre gare d’arrivée ou de correspondance, est déjà remplie, déplacez-vous vers une autre voiture.
  • Pensez à vous laver les mains en sortant du train. Nos trains, trams, bus et RER sont nettoyés au moins une fois par jour, une attention particulière est portée sur les rampes, poignées et barres de préhension, les boutons. Mais le meilleur geste de protection reste de vous laver les mains après votre trajet.

Vous l’aurez sans doute compris, à contexte particulier, organisation particulière. Je vous rappelle que le mieux reste quand même de rester chez vous au maximum. Pour celles et ceux qui n’ont d’autres choix, vos horaires de trains sont disponibles la veille à 17h. Merci à tous ceux qui luttent à leur manière contre cette pandémie, ainsi qu’aux agents SNCF & RATP qui continuent à se déplacer pour vous déplacer ! Prenez tous soin de vous et n’oubliez pas les gestes barrières.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Consultez la charte du blog