Ce lundi 20 janvier : trafic proche de la normale (vos horaires ci-dessous). Prévision pour le mardi 21 janvier : trafic normal.

Pour mémoire, voici les horaires de ce jour lundi 20 janvier :

Vos trains depuis Saint-Rémy-lès-Chevreuse / Robinson vers Aéroport Charles-de-Gaulle 2 / Mitry-Claye

Vos trains depuis Aéroport Charles-de-Gaulle 2 / Mitry-Claye vers Saint-Rémy-lès-Chevreuse / Robinson

Vous pouvez également retrouver ces horaires sur ratp.fr et transilien.com

+

29102014

Découvrir

23

Les voix du RER B

Vous entendez régulièrement leurs voix dans les gares et sur les quais du RER B, mais qui se cache derrière le micro ?

A l’occasion de la journée découverte du jeudi 6 novembre et de la visite entre autres d’un poste de sonorisation, je vous propose aujourd’hui de nous intéresser tout particulièrement aux annonces sonores diffusées en gare, et au métier de ceux qui les conçoivent.

Le Centre de Commandement Unique : le cœur de l’information

L’information communiquée à  travers les annonces sonores, dans l’ensemble des gares de votre ligne,  prend sa source au sein du Centre de commandement unique du RER B, situé à Denfert-Rochereau. Celui-ci gère l’ensemble des circulations du nord au sud de la ligne B, et constitue de fait le premier maillon de la chaîne de l’information, qu’elle soit sonore et/ou visuelle.

Ainsi, lors d’un incident sur la ligne, B, les gestionnaires de l’information voyageurs du Centre de commandement unique relaient les signalements des régulateurs aux agents chargés d’effectuer les annonces sonores :

  • les agents de sonorisation présents en gares de Gare du Nord, Aulnay-sous-Bois, Mitry-Claye et l’Aéroport Charles de Gaulle,
  •  l’informateur situé au Centre de commandement unique à Denfert-Rochereau,
  • le Centre de surveillance de la ligne A à Châtelet – Les Halles.

Les acteurs de l’information voyageurs sonore

Agents de sonorisation, au nord de la ligne B

Chaque poste de sonorisation a en charge une ou plusieurs gares. En cas d’incident, les agents de sonorisation transmettent aux voyageurs, via les annonces sonores, les informations reçues du gestionnaire de l’information voyageurs du Centre de commandement unique du RER B : conséquence et cause de l’incident, heure prévisionnelle de reprise du trafic, etc.

Ils diffusent d’autre part des informations plus locales (voie de départ des trains, animations en gare), ainsi que des annonces de sécurité (interdiction de traverser les voies, passage d’un train sans arrêt).

Poste de sonorisation en gare de l’Aéroport Charles de Gaulle - RER B
Poste de sonorisation en gare de l’Aéroport Charles de Gaulle – RER B

L’informateur du Centre de commandement unique

Situé au Centre de commandement unique, à proximité des gestionnaires de régulation, l’informateur diffuse à distance une annonce dans tout ou partie des 30 gares, de Saint-Michel – Notre Dame à Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Robinson.

Informateur du Centre de Commandement unique du RER B
Informateur du Centre de Commandement unique du RER B

L’informateur du Centre de surveillance de la ligne A

En gare de Châtelet – Les Halles, l’information relative au trafic est diffusée par l’informateur du Centre de surveillance du RER A, en lien avec le Centre de commandement unique du RER B.

Les agents des gares

En complément, les agents des gares peuvent, si besoin, effectuer des annonces locales pour avertir les voyageurs par exemple d’un changement inopiné de quai, du passage d’un train à contre sens, ou en cas de nécessité d’évacuer immédiatement  la gare.

Divers acteurs mobilisés autour d’un objectif commun

Cette organisation peut être difficile à appréhender, je le conçois. Il me semble néanmoins important, au regard notamment des questions reçues, de vous présenter de la manière la plus claire et la plus transparente possible la chaîne de l’information voyageurs, sonore dans ce cas précis. L’objectif : mieux comprendre les acteurs en charge, mais aussi, la complexité du sujet.

La configuration de la ligne est telle que nous devons travailler avec des acteurs multiples disposant d’outils différents. La mise en œuvre du Centre de commandement unique et le rapprochement au sein de celui-ci des acteurs clés de l’information voyageurs a permis la mise en œuvre d’une information commune du nord au sud de la ligne. Des progrès ont déjà été perçus, des efforts restent cependant à fournir pour consolider la chaîne existante, et améliorer la diffusion de l’information sur tous les canaux.

    Derniers articles du blog du RER B

    Massy : immersion dans le centre d’entretien de vos trains

    Mouvement social en cours : vos informations sur les réseaux de la B

    Portrait d’agent #1 : Rama, Manager Gares

    Les commentaires sont fermés.

    • Mamisa14

      Très clair et de fait très interessant.
      Bravo!

    • Cecile

      C’est très intéressant comme explications.

      Par rapport à cela, j’ai plusieurs questions :

      1) pourquoi est-ce l’informateur de la ligne A qui s’occupe de Châtelet ? C’est historique ? Problème de matériel ?

      2) Un jour, j’étais à Denfert en situation perturbée. On venait de se faire débarquer. L’informateur nous annonce un train en gare de Port-Royal qui arrive bientôt. Tout à coup, on voit arriver un train à contre-sens (sans annonce). L’informateur nous a dit le train ne prenait pas de voyageur mais les gens montait dedans car il était indiqué comme allant à Robinson. L’informateur a demandé à ce que les gens descendent (silence du chauffeur qui lui devait se douter d’un problème). Il nous refait l’annonce du train à Port-Royal (il ne pouvait pas arriver puisque la voie était occupé). Puis une minute après, il a fait remonté les gens dans le train.

      Cela m’a fait rire sur le moment mais je n’avais pas compris comment il n’avait pas pu voir le train que l’on avait tous sous les yeux.

      Par rapport à cela, j’ai des questions.

      Vous ne voyez pas les voies à Denfert ? Il est évident (en tout cas j’espère) qu’on ne fait pas venir un train en gare pour narguer les voyageurs.

      Qui a fait l’annonce : la personne en gare ou bien le centre de commandement unique ? De ce que je comprends de votre article, le chargé de l’information et les informateurs qui utilisent leurs voix sont dans la même pièce ? Comment communiquent-ils ? Par papier, informatique, voix ?

      3) Est-ce que les gens sont choisis par rapport à leurs voix ? Et leur maitrise de l’anglais (quand ils font une annonce dans cette langue) ?

      Merci d’avance.

      Cécile

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Cécile et merci pour l’intérêt accordé à ce sujet.
        Pour répondre à votre première question, cela résulte avant tout d’un choix organisationnel. En effet, sur le réseau RATP, les gares et les stations sont gérées (au niveau du service et de l’information voyageurs) par une ligne unique. Pour diffuser des informations en gare de Châtelet-Les Halles, gérée par la ligne A du RER, le Centre de commandement unique doit par conséquent se coordonner avec le Centre de surveillance de la ligne A.
        Concernant la vision des trains, le Centre de commandement dispose d’un TCO (tableau de contrôle optique), qui permet de connaître en temps réel la position des trains sur la ligne. Cependant, afin de répondre plus précisément à votre deuxième question, pourriez-vous m’indiquer le jour concerné et l’horaire ? Cela me permettra de mieux saisir le déroulé des événements.
        Enfin, concernant le recrutement des agents en charge des annonces sonores, ils sont avant tout retenus en fonction de leur motivation pour le métier. Bien évidemment, la maîtrise d’une langue étrangère est toujours un plus.

        • Cecile

          Merci de vos réponses. Malheureusement, je ne me rappelle pas le jour parce que comme je le disais, j’avais surtout trouvé ça drôle (ce n’était pas mon train …) C’est le fait que vous parliez du sujet qui m’a fait posé la question.

        • Minimoose

          Céline,
          Je ne pense pas que la question concerne cet incident précis. C’est une question d’ordre général. On a tous connu des situations de pagaille ou les informations étaient différentes selon qu’il s’agisse des annonces sonores, des agents en gare, du conducteur ou de l’affichage.
          L’information n’est-elle pas unique pour tous les personnels RATP/SNCF?
          Avec les moyens modernes (SMS par exemple) il est facile d’envoyer une information unique à plusieurs personnes. D’ailleurs en situation perturbée, on a souvent plus d’info provenant des application communautaires que des services officiels. C’est dommage.

        • Minimoose

          Ah et autre détail qui a son importance. Au moment où j’écris, je lit un tweet qui dit « 20:12, le trafic reprend progressivement (colis suspect) #RERB ».
          Je vais sur le site web transilien: trafic normal!!!
          Je vous informe que tout le monde n’a (ne veut) pas un compte tweeter. Et sans compte tweeter, il est alors difficile de suivre les « conversations » qui ne sont alors disponibles que pour une partie des gens. Pourquoi privilégier tweeter par rapport aux autres moyens d’informations comme l’appli transilien?
          Et surtout, pourquoi ne pas garder tous ces moyens d’information alignés afin de laisser à chacun le choix d’un seul moyen à suivre?

        • Céline (animatrice)

          Bonjour Minimoose
          Améliorer l’information voyageurs dans nos gares et sur nos médias distants est un de nos enjeux majeurs.
          Nous avons eu l’occasion d’aborder aux travers une série d’articles la chaîne de l’information sur la ligne B, et avec, sa complexité. Nous devons ainsi travailler avec des acteurs multiples, mais aussi, avec des outils différents selon le réseau.
          Le regroupement des acteurs clés de l’information voyageurs au sein du Centre de Commandement unique est une avancée importante qui permet une meilleure coordination de l’information du nord au sud de la ligne. Des efforts restent toutefois à accomplir, à la fois sur la cohérence de l’information et sur la réactivité. A l’instar de la production, nous effectuons une analyse quotidienne de l’information diffusée auprès des voyageurs. Vos remarques sur ce blog et sur Twitter y sont par ailleurs prises en compte.
          Pour répondre à votre deuxième commentaire, nous portons autant d’attention aux informations communiquées sur nos médias distants (RATP et SNCF) que sur Twitter, et veillons à ce que l’information soit diffusée de façon égale.
          Concernant le colis suspect, je vous confirme que l’information a bien été relayée sur Transilien. Un écart de publication entre les différents outils peut toutefois être constaté. C’est un des points sur lesquels nous travaillons actuellement.

    • Fred Arnoux

      Tres regulierement a Massy Palaiseau, il y a changement non prevu de train dans la direction d’Orsay. Ce changement est annonce sur le quai mais jamais par le conducteur du train ce qui fait que beaucoup de personnes n’entendent pas, restent dans le train et manquent le train sur le quai d’en face…
      Ce serait super que les annonces soient relayees a la fois dans les trains et sur le quai !

    • jc

      Dans un autre ordre d’idée, quand une gare comporte plusieurs quais (ce qui est souvent le cas en fait), il serait bon de ne pas utiliser le terme « le quai d’en face »

      Ce terme qui semble logique dans la tête de locuteur, n’a AUCUN sens pour le voyageur.

      Pour régler ce problème, à la SNCF, on a donné des Noms au quai..
      Quai 1 Quai 2 Voie Z.. etc.
      C’est important d’utiliser ces termes précis.

      Lors d’un incident il y a 2 semaines, nous avons été débarqué à Laplace.
      Nous nous sommes retrouvé à un moment avec 2 trains sur le quai 2 et le quai Z (de mémoire). Le quai est central.

      A un moment, du monde arrive des guichets, et le Haut Parleur indique clairement « ce train ne prend pas de voyageur, veuillez prendre le train d’en face »..

      Euh.. à gauche un train .. à droite.. un train.. le quel faut-il prendre ?

      J’ai fini par faire les renseignements sur le quai pour rassurer des gens qui n’y comprennaient rien.

      C’est pas un problème de ne pas avoir communiqué l’info, mais juste qu’elle n’a pas été communiquée avec suffisamment de précision pour ne laisser aucune chance au doute.

      A Bourg La Reine.. j’ai déjà vu ce genre de situation.. où là par contre, à chaque annonce, c’est des mouvements de foule.. qui courent dans les escaliers..

      A Massy, c’est pareil.

      A bagneux un soir d’incident, où certains trains roulaient à contre sens.. c’était le même topo.. avec « le quai de gauche.. » ou « le quai de droite » ..
      Même histoire.. le quai de gauche ou le quai de droite n’a de sens que pour celui qui a un repère fixe.. un voyageur par définition, peut se retrouver sur lui même.. et le quai de gauche, devient le quai de droite en 1seconde. 🙁

      Gare du nord, c’est encore plus particulier, mais c’est clairement indiqué « Voie 44 ou voie 42 » quand on est en direction du SUD. C’est la SNCF qui le gère, et ils semblent un peu plus au courant du soucis d’exactitude.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour jc,
        Votre remarque me paraît tout à fait pertinente et justifiée, l’annonce mentionnant « le quai d’en face » peut en effet porter à confusion. Je partage vos observations et retour d’expérience aux équipes en charge de l’information voyageurs sur le ligne.

    • Tri

      Il existe également l’équipe qui intervient sur la réparation des systèmes de sonorisation, notamment à Bourg-La-Reine. Je les cite car ils contribuent au bon acheminement des annonces jusqu’à nos oreilles (je n’ai pas dit le cerveau 🙂
      Ils sont sympathiques et très compétents.

      Merci Céline pour cette présentation.

    • Maha

      Bonjour,

      Petite remarque importante, depuis la rénovation en gare d’Orsay, le système audio est peu audible voir pas du tout.
      Il serait important que quelque chose soit fait car il y a déjà peu (et même très peu) d’information en gare, mais en plus, on ne les entend presque pas.

      Cordialement,
      Maha

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Maha,
        J’ai fait suivre votre commentaire au service concerné. Je reviens vers vous dès que j’ai un retour.

      • jc

        Et c’est le contraire dans les rames rénovées.. où on se fait limite agresser par le volume trop élevé des HP..

        Il en va de même pour les composteurs automatiques.. quand ils sont remplacés.. les BIPPP me fait bondir.. (et l’hyperacousie n’aidant pas.. ça fait mal..)

        C’est bien de penser aux personnes qui ont une acuité auditive normale..

        • Maha

          Merci beaucoup.

        • Céline (animatrice)

          Votre commentaire a été transmis aux équipes en charge de l’information voyageurs pour être étudié.
          Il faut savoir que le volume des annonces sonores sur les quais est adapté en fonction de la configuration de l’espace, mais aussi, de l’environnement. Le réglage des annonces doit ainsi tenir compte de l’audibilité des messages, tout en limitant les désagréments sonores pour les riverains.

    • Claude Aslangul

      Ce soir à Denfert, les voyageurs à destination de Robinson ont été gâtés une fois encore : pas de train pendant plus de 20 mn à partir de 19h15 environ.

      Ce n’était pas la grève, oh non : les trains se succédaient à un rythme soutenu mais filaient tous vers St Rémy, Palaiseau, Orsay.

      Enfin un premier train est annoncé dans plus de 10 mn, suivi d’un autre à moins de 5 mn derrière et entre les deux, un train PXYZ (si j’ai bonne mémoire). Gag habituel, au fur et à mesure que les minutes passent, l’heure de passage recule de presque autant. On est habitué…

      Et, subitement, re-gag habituel : l’ordre des trains change et PXYZ se retrouve en tête !!! Sans doute, le Grand Manitou Régulateur a-t-il pensé que les voyageurs pour Robinson pouvaient attendre encore un peu plus, au point où ils en étaient. Et d’ailleurs, mettre deux SXYZ à la suite, n’était-ce pas leur rendre service au cas où l’affluence n’aurait pas permis de monter dans le premier ?

      Derrière tout cela, il y a des personnes que l’on paie pour faire leur métier convenablement et des super-ordinateurs coûtant une fortune.

      Et surtout des usagers, pénalisés dans leur vie quotidienne. Que l’on ne s’étonne pas si, toujours plus nombreux, certains décident de plus s’acquitter de leur titre de transport !

      • cla92

        J’avoue que certaines fois, je ne comprends en effet pas le centre de commandement également.

        A l’inverse de votre situaiton, il arrive souvent, suite à un pb (technique, malaise ou autre), qu’il y ait 2 voire 3 RER dir robinsons de suite (alors, que normalement, sauf erreur de ma part, il devrait y avait 1 sur 3 ou 4..

        Résultat, une accumulation à Chatelet d’usagers qui attendent pour rentrer chez eux, n’étant pas intéressés par cette direction.

        Il y a sûrement une bonne raison (retournement plus simple pour les trains dans cette dir?) mais nous usagers, on n’y comprend pas grand chose…

        Cdt

      • Cecile

        J’étais juste un petit peu avant vous à Denfert (entre 19h07 et 19h17) et j’ai vu deux Robinson passé à cinq minutes d’intervalles. Par contre j’ai attendu mon massy-palaiseau pendant longtemps. Je crois qu’il y a eu un problème hier soir mais qui n’a tout simplement pas été annoncé.

        • cla92

          Justement Cécile d’où ma question (indépendamment du fait que nous n’avons pas été informés de ce Xième pb, comme à l’accoutumée).

          Céline, pourquoi quand nous rencontrons des pbs direction Orsay, St Remy ou Massy, y a-t-il plusieurs Robinson à la suite ? Résultat, min 20 min d’attente (qui s’accumule au retard).

          On voudrait nous punir d’avantage qu’on s’y prendrait pas mieux… Double effet kiss cool!

        • Jeannot91

          @Cécile : c’est exacte, le LEVE88 terminus Orsay a disparu entre 2 missions…

        • Céline (animatrice)

          Bonjour,
          Je regrette le désagrément causé par cette attente supplémentaire en gare de Denfert-Rochereau, le mardi 04 novembre.
          D’après le rapport, cela fait suite au déclenchement de deux signaux d’alarme (en gare de Châtelet en raison d’un voyageur malade, puis en gare de La Courneuve en conséquence d’un acte de malveillance). Ces événements ont engendré des retards pouvant aller jusqu’à 15 minutes pour les voyageurs à destination de Massy-Palaiseau, et jusqu’à 30 minutes pour les voyageurs à destination de Robinson.

    • Maya

      Bonjour,

      Le RER B = « Bétaillère » beaucoup de voyageurs l’ont baptisé ainsi. On voyage comme des animaux et encore les chevaux de course voyagent mieux que nous. Il n’ y a pas de place il fait toutes les stations. A on veut des trains à 2 étages c’est insupportable on voyage coller à la vitre. Faite de vrais travaux en gare souterraines et pendant ce temps-là faites circuler les RER B en gares de surface. Pour le grand Paris on pensait et on gardait espoir pour faire partie des accès RER à améliorer et non pas du tout !!!. C’est vrai on est la banlieue Nord « le petit peuple, la France d’en bas ». Mais la France d’en bas va travailler et paye des impôts. Demandez à votre président de venir pendre le RER B du tronçon  »  » Nord »
      J’habite sur la commune de Villeparisis. Et cela fait 20 ans que je prends RER B. Le matin très tôt lorsque je prends le RER B ils arrivent du dépôt et les RER sont vraiment « dégelassent, équerrent, immondes. Vous les nettoyez une 1 fois par mois… Nous sommes environ 800 000 voyageurs à l’emprunt chaque jour, c’est tous les jours qu’il faut les nettoyer et pas « une fois l’ an. » Vous faites vraiment des économies sur tout. Vous allez nous que c’est une question d’économie, mais pour les TGV vous avez de l’argent. Vous allez nous répondre que ce n’est pas le même financement. On paye nos cartes d’abonnement toute l’année !!!!!! A quand des RER B propres………. On est au XXIe siècle !!! A c’est vrai nous habitons la banlieue Nord celle qui traverse le 93 alors on peut toujours « CRIER tout le monde sens fou !!!!
      Je me rends pour travail à La Défense. Et là je peux vous dire qu’il y a « deux poids, deux mesures » vraiment de deux sortes de voyages totalement opposé. Des trains à deux étages spacieux…. M. Guillaume PEPY Je vous invite à prendre le RER « B » Notre « Bétaillère »….