21042017

La ligne et vous

57

Nouveau point sur l’offre travaux du Val de Bièvre

Point sur les difficultés suite aux travaux en gare d’Arcueil Cachan.

Dans nos précédents billets sur les travaux en gare d’Arcueil Cachan et sur la desserte du Val de Bièvre, nous vous expliquions que nous avons dû réduire la vitesse de l’ensemble des trains et mettre en place une desserte omnibus aux heures de pointe afin de ne pas fragiliser l’infrastructure existante et assurer la sécurité des circulations ferroviaires. Et qu’en raison du nombre important d’incidents au mois de mars, nous avons dû prendre des mesures de régulation du trafic en transformant certains trains omnibus en trains semi-directs.

C’est cette combinaison de la limitation temporaire de vitesse et la récurrence des incidents sur la ligne qui a engendré une dégradation des conditions de transport et des temps de parcours, et non la desserte omnibus systématique.

Pour exemple :

Hier, 20 avril, les circulations des lignes B & D ont été interrompues entre Gare du Nord et Châtelet-Les Halles de 16h30 à 18h20, suite à une plaque de protection en plastique, contre les infiltrations d’eau de ruissellement, qui s’est détachée du plafond du tunnel.

Ce matin une gêne à la circulation sur la branche Aulnay-sous-Bois/Aéroport Charles De Gaulle de 6h à 8h a occasionnée des perturbations sur l’ensemble de la ligne.

La communication en temps réel sur tous nos médias est renforcée : tous les acteurs de la chaîne d’information voyageurs sont mobilisés pour informer davantage les clients sur les quais, notamment lors de modifications de dessertes.

Parallèlement, une communication portant sur les travaux est actuellement déployée dans les gares de la ligne :

  • Information sur les écrans,
  • Affiches «INFO TRAVAUX»

Cette communication sera complétée par des animations pour présenter les travaux de la ligne 15 du Grand Paris et sa correspondance avec la ligne B du RER à Arcueil Cachan.

Nous entendons et comprenons votre insatisfaction légitime.
L’ensemble des agents de la ligne est mobilisé pour améliorer la situation afin de vous offrir un service de meilleure qualité.

Cliquez pour agrandir
    À lire également

    Nouveau point sur la desserte du Val de Bièvre

    Point sur la nouvelle desserte travaux omnibus du Val de Bièvre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.

    • Jérôme

      Hier, 20 avril, les circulations des lignes B & D ont été interrompues entre Gare du Nord et Châtelet-Les Halles de 16h30 à 18h20, suite à une plaque de protection en plastique, contre les infiltrations d’eau de ruissellement, qui s’est détachée du plafond du tunnel.

      Le trafic a été perturbé jusqu’en fin de service.

      > Pourquoi l’information voyageur a mis 1h pour informer des itinéraires de substitution ?
      > Pourquoi ne pas informer en temps réel sur le nombre de trains en circulation ?
      > Pourquoi les informations étaient différentes de celles émises par le compte Twitter du RER D ?
      > Pourquoi le trafic n’est pas rétabli plus tôt ? (manque de conducteurs pour les relèves ?)
      > Quelle est la politique de communication sur le compte Twitter, notamment sur les réponses individuelles ?

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Jérôme,

        Nous veillerons effectivement à ce que les itinéraires de substitution soient transmis plus tôt.
        Rien ne vous empêche de mettre la page dans vos favoris : http://www.rerb-leblog.fr/itineraires-de-substitution/
        Je vous rappelle par exemple que sur transilien.com ou sur l’appli SNCF, vous pouvez contourner une ligne ou un mode de transport : cela vous donne des itinéraires bis. C’est très efficace !
        D’ailleurs ça me donne une idée tiens. Je ferai bientôt un billet « tuto » sur le sujet 😉

        Le nombre de trains en circulation n’est pas une information très compréhensible pour les voyageurs non-initiés. De plus c’est une Info très compliquée à obtenir lors d’une grosse perturbation.

        Les informations étaient effectivement plus complètes sur le compte du RERD. Sur le compte du RER B, nous veillons à rester en cohérence avec les autres supports d’information (internet : ratp.fr et transilien.com, bas d’écran et info sonore) et le motif « obstacle sur la voie » avait été retenu au CCU.
        Des précisions auraient pu toutefois être apportées sur le fil Twitter comme sur celui du RER D.

        Le trafic a été rétabli dans les meilleurs délais pour ce genre de situation. Les équipes étaient «sur le pont».

        Je ferai aussi prochainement un billet sur « qui tweete quoi et quand sur le B ». Nous avons mis en place depuis quelques semaine un process du lundi au vendredi, de 7h à 20h afin de pouvoir vous répondre le plus souvent possible.

        Bonne journée 🙂

        • jc

          Pour donner tout son sens aux alternatives, il est IMPERATIF de communiquer au plus tôt l’impact d’un incident de ligne.

          Pour un retarde 3 à 5 minutes, il n’est pas forcément nécéssaire de se rabatre sur les alternatives

          A partir de 15 minutes ça devient interessant. Sauf que pour qu’une alternative soit efficace, il ne faut pas attendre 15 minutes pour dire que le trafic est planté pour une longue durée.

          Quand un truc est cassé, et que vous savez que ça va perturber de manière significative la ligne LÂCHEZ L’INFO !

          Un problème sur la ligne, c’est agaçant, mais subir le problème et s’apercevoir par soi même qu’on a attendu 30 minutes pour rien sur un quai.. car on nous annonce fièrement « le trafic est perturbé sur l’ensemble de la ligne ».. sans info !

          Ces alternatives n’ont pas de sens si on ne peut pas les exploiter DES LE DÉBUT d’un incident !

        • Jérôme

          Bonsoir Christophe,

          Tout d’abord merci pour votre réponse.
          Et merci aussi pour ce début de regrets sur le manque d’explications lors d’un incident.

          Effectivement, je suis perdu sur vos process de communication.
          Perdu sur le fait de répondre à chaque voyageur individuellement des incidents sans en informer le plus grand nombre (https://twitter.com/RERB/status/857119639008051201), et surtout sans faire d’alerte sur les applications.

          J’ai (on a) l’impression que vous ne savez pas comment utiliser Twitter. Informer un peu mais pas trop.
          Et la différence de traitement par rapport aux compte du RERD et du RERA est flagrante …

          Nous attendons de l’information, de la transparence.
          Nous sommes conscient de vos difficultés, du travail que c’est.
          Mais soyez transparents vis à vis des usagers du quotidien pour lesquels ça devient parfois une souffrance de prendre le RER B, avec son lot d’incertitudes.
          Et soyez aussi transparents vers les milliers d’usagers qui n’ont pas Twitter, qui n’ont pas les applications, et qui restent en attente des messages oraux …
          Et je ne vous parle pas non plus des milliers d’étrangers qui prennent le RER pour rejoindre les aéroports, ou pour une balade à Paris …

        • jc

          Je suis en total accord avec Jérôme 😉

        • Nialie

          Comme jc je suis en accord total avec Jérôme. D’ailleurs de nombreux Twittos vous font la même remarque. Pourquoi les ignorez-vous ?

    • gegene

      Le résultat est le même.
      Qu’en est-il des trains supprimés et des trains délestés ?
      en 4 jours QROL33 a été supprimé une fois et délesté deux fois !!

      Concernant l’incident d’hier soir 20 avril, j’ai personnellement traversé toute la station de Chatelet-les Halles entre la ligne 14 et le RERB sans réussir à entendre une seule fois de façon audible les annonces.
      parce que ce couloir long et sombre n’est, semble-t-il, pas sonorisé, parce qu’il est très encombré, et d’autant plus encombré que des enfants et des familles mendient en criant et en gênant la circulation déjà bien difficile des voyageurs.
      Qu’en est-il des modifications constantes des missions ? Un soir, plus de trains pour Orsay, un soir plus de trains pour Massy-Pal, et ensuite, on inverse….
      J’aimais bien, moi, quand mais retours se faisaient en entier dans le même train !

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Gegene,

        Concernant les trains QROL: Le nombre de trains prévus en heure de pointe dans le tronçon le plus chargé est de 20 trains par heure. Il s’agit du tronçon entre Bourg la reine et La Plaine dans le sens Sud – Nord. Quand il y a des ralentissements (un signal d’alarme, un petit incident même de 3 minutes correspond au temps entre deux trains consécutifs) les trains derrière « bouchonnent ». Il faut dans ces cas ponctuellement supprimer une circulation au risque de voir tous les trains fortement ralentir et mettre beaucoup plus de temps pour faire leur trajet. La suppression est la décision prise en dernier recours mais il n’y a souvent pas d’autre choix. La ligne au sud est composée de quatre types de missions : les missions origine Robinson, St Rémy, Orsay et Massy. Si on supprime un train au départ de Robinson les voyageurs n’ont pas d’autre alternative que de se reporter dans le train suivant 12 minutes après. Idem pour un train origine ST Rémy, où sur cette extrémité de la ligne les trains montant vers paris partent toutes les 12 minutes. Le train supprimé est donc soit celui qui est origine Orsay, soit celui qui est origine Massy. Si le train supprimé est celui origine Orsay (EFOR), les arrêts qu’il est le seul à faire (entre Orsay et Massy) sont alors reportés sur le train en provenance de ST Rémy (IJUR). Or ces deux trains sont les plus chargés. Il est donc préférable de supprimer le train qui est au départ de Massy. Pour éviter aux voyageurs des gares desservies uniquement par les trains QROL (Massy Verrières, Fontaine Michalon et Parc de Sceaux) ces trois arrêts sont rajoutés à un autre train qui normalement ne s’y arrêtent pas. Cette solution est certes pénalisante (toute suppression de train est bien sûr pénalisante) mais elle est celle qui pénalise le moins de monde sur les 900 000 voyages de la ligne.

        Concernant les modifications de mission : il arrive en effet que des missions soient supprimées en pointe de soirée également. Là encore pour toujours atteindre les extrémités des branches, les missions terminus Robinson et St Rémy le sont moins souvent. Quand une mission « Massy » est supprimée, les arrêts faits par cette seule mission Massy sont reportés sur un autre train. Quand une mission « Orsay » est supprimée, soit ses arrêts sont reportés sur la mission ST Rémy, soit dès que cela nous est possible un train est remis en circulation à partir de Massy pour desservir les gares de Massy à Orsay. Nous essayons de l’indiquer sur les affichages à chaque fois. Cependant lorsque vous ne voyez pas de trains terminus Orsay, je vous invite à vous avancer jusqu’à Massy où nous faisons le maximum pour remettre en marche des circulations qui auraient pu être supprimées sur leur parcours en amont.

        • Nialie

          Bonjour Christophe,

          Pour les trains terminus Orsay supprimés, n’est-il pas possible de diffuser un message sonore et visuel invitant les usagers à se rendre à Massy-Palaiseau pour y prendre le train leur permettant de rentrer chez eux ? Peu de voyageurs connaissent votre blog.

          Merci à vous.

        • Christophe (animateur)

          Bonjour,

          Il y a une bonne quinzaine de jours, nous avons pré-enregistré une annonce : « Mesdames, Messieurs, votre attention : les voyageurs à destination des gares de Palaiseau, Palaiseau-Villebon, Lozère et Le Guichet sont invités à prendre tous les trains pour Massy-Palaiseau, où un départ est assuré en direction d’Orsay-Ville ».
          Chaque fois qu’un train pour Orsay est supprimé, cette annonce est diffusée 3 ou 4 fois de suite, dans toutes les gares de Châtelet à Bourg-la-Reine et au-delà (uniquement sur les quais direction sud).

          Belle journée.

        • Michalon91

          Bonjour,
          Merci pour ces éléments très précis. Concrètement, vous reconnaissez que l’offre de transport des gares omnibus « Massypal » (Massy Verrières, Fontaine Michalon, Parc de Sceaux) est la plus souvent sacrifiée en cas de problème. Or ces problèmes sont récurrents et cette situation est vraiment injuste pour les usagers de ces gares. N’est il pas possible de trouver une autre solution? Si non, um geste commercial pour les usagers des ces gares est à mon avis le minimum pour essayer de calmer notre mécontentement.

        • lem91

          Ah,ok.
          C’est donc pour ça qu’il y a eu deux terminus Massy consécutifs lundi 24 avril,peu avant 18h,passés à Antony??….

        • lem91

          Et puis les terminus Massy qui se rangent sur la voie du quai direction Paris,ce qui oblige à remonter en vitesse le quai jusqu’aux escalators pour rejoindre le quai direction St Rémy AVANT que le terminus St Rémy n’arrive et ne reparte sans attendre,merci,j’ai déjà donné….

        • Cécile

          Bonjour,

          je comprends bien votre réponse. Quand le train Massy-Palaiseau est supprimé, vous pensez donc qu’il faut systématiquement prendre le Saint-Remy d’après, même si les arrêts supplémentaires ne sont pas indiqués (à Châtelet, c’est souvent le cas tout de même) ? C’est une chose qu’en général je ne fais pas parce que justement le train est très chargé car il passe après un Massy-Palaiseau supprimé et un Robinson. Si vous me dites que c’est une solution de régulation très souvent utilisé, je le ferais la prochaine fois !

        • Christophe (animateur)

          Bonjour Cécile,

          Je pense que la meilleure chose à faire c’est de prendre le premier St Rémy ou Orsay pour aller au moins à Bourg la Reine.
          Normalement le train juste après le Massy supprimé reprend les arrêts.

        • jc

          Merci pour cette partie théorique.

          Maintenant dans la pratique quand le soir on a Massy/St-Rémy/Massy/St-Rémy et aucun Robinson d’annoncé pendant des lustres… y a de quoi être agacé.

          C’est arrivé hier vers 19h, et je vous avoue avoir été profondément agacé par cette situation. La régulation n’a pas respecté ce que vous annoncez ici.

          Dans la pratique, ça se décide comment ces suppressions ? Et pourquoi AUCUNE INFO SUR LES QUAIS ???

        • Christophe (animateur)

          Bonjour jc,

          D’après les retours que j’ai obtenus, le 26, après une alerte radio à gare du Nord, la circulation n’était en effet pas très à l’heure mais à peu près « cadencée » avec un maximum 12 minutes entre deux trains pour Robinson.

        • jc

          Christophe, je n’ai jamais entendu ce message sur le quai de Gentilly ou de Arcueil Cachan quand il y a des perturbations et que les missions Orsay se font rares.

          De toute façon il y a une règle implicite : quand la mission est annulée, on rentre dans le premier train et on s’approche de plus en plus de la destination. ça arrive d’avoir des trains qui partent de laplace pour robinson par exemple.

    • Elice

      Bonjour Christophe,

      Cet article fait état d’un peu plus de considération que les précédents car ENFIN vous ne mentionnez pas que c’est la faute des usagers, des conducteurs et vous dites comprendre notre mécontentement légitime.

      Sachez que cette semaine est cependant une réellement catastrophique. Non liée spécifiquement aux travaux. Nous sommes poussés à bout. Je suis personnellement au bord du burn out du RERB, et je pèse mes mots. 2h30 pour rentrer chez soi, comme hier, ce n’est pas humain, ce n’est pas possible.

      Par ailleurs, je souhaiterais que sur Twitter vous nous répondiez et arrêtiez la censure : de nombreux comptes ont été « mute » ou sont ignorés, dont le mien (@laptiteelice). J’ai fait le test en créant un faux compte et en posant les mêmes questions : comme par hasard, j’ai eu des réponses, c’est fou hein ! Alors oui, vous avez de nouvelles personnes qui répondent et c’est très bien (nous l’avons noté !!) mais il s’agirait de considérer TOUS VOS CLIENTS. Cette censure est très grave, indigne du service public. Si quelque chose n’est pas fait pour rétablir cela avant mardi prochain, un courrier partira avec toutes les bonnes personnes en copie (STIF, directions, service client, région, …).

      Merci de votre écoute, merci de remédier à ce dernier point.
      Bon week-end.

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Elice,

        Merci pour votre message. Comme dis dans l’article, je sais que vous avez vécu plusieurs situations difficiles. La Direction de ligne en est bien consciente.

        Concernant certains comptes Twitter (dont les messages sont très souvent arrogants voire agressifs), je vous confirme bien avoir pris l’initiative de les masquer et ce pour 2 raisons :
        1 : Minimiser au quotidien les nombreux pics, insultes ou tout autre chose du même style dont je me passerai bien ;
        2 : Repérer plus facilement les tweetos ayant besoin d’aide par un fil d’actualité + lisible donc.

        Vous me promettez de respecter le code de bonne conduite ?
        Je tente l’expérience dès aujourd’hui : je viens de vous réafficher sur Twitter. Merci d’avance pour votre collaboration 🙂

        Je vous souhaite une belle semaine.

        • Nialie

          Bonjour,

          Pourriez-vous nous donner la liste des gens que vous avez masqués sur Twitter ? En fais-je partie ?

          Veuillez-nous excuser pour le ton de nos messages mais comme l’a dit la petite Elice nous sommes usés par le RER B. Personnellement j’essaierai d’être plus calme dans mes messages.

          Merci.

          Bonne semaine à vous !

    • jc

      Euh, non, hier la communication n’était pas au rdv :

      Quand je suis arrivé sur le quai :on avait un message automatique qui nous disait « c’est perturbé ». OK, ça , j’avais remarqué.

      Aucune alerte sur mon téléphone.

      Aucune communication dans les gares de Gentilly, La place, Bourg La Reine.. concernant :
      * l’impact réel sur le trafic (temps de retard, modification de dessertes..)
      * sur les alternatives disponibles : pour aller à Robinson, j’ai sorti ma boule de Cristal.

      Bref, on nous dis d’articles en articles qu’il y a des efforts de faits sur la communication. D’un point de vue usager, je ne vois AUCUN effets de ces efforts. Tout ce bruit qui sort des HP ne m’aide pas à gérer au mieux la crise de transport que je dois gérer quand un pépin arrive sur la ligne.

      Serait-il possible qu’un groupe de travail soit fait avec des usager et des gens de la communication de ligne afin de partager les problèmes de chacun ? Je suis persuadé que des efforts sont fait.. mais visiblement, ils n’aident pas les usagers.. peut-être que des infos de notre part vous aiderai à faire avancer le sujet. Je peux me rendre disponible pour ce genre de choses.

      • Christophe (animateur)

        Bonjour jc,

        «Tout ce bruit qui sort des HP» est de l’information de proximité destinée à aider les voyageurs. C’est effectivement cette information de proximité que nous cherchons à intensifier.

        Nous n’hésiterons pas à partager avec vous comme nous l’avons déjà fait.

        • jc

          « l’incident en gare de coin coin les oies est terminée, le trafic reste perturbé sur l’ensemble de la ligne » : C’est un vrai bruit pour moi ça.

          ça m’indique juste que je n’aurai pas un train à l’heure à quai (et parfois c’est même pas le cas). Mais en aucun cas ça me renseigne sur la pertinence de courrir prendre une alternative ou de patienter 5 minutes.

          C’est primordial de DONNER LE RETARD de la ligne. Au lieu de noyer cette info dans un nuage de fumée.
          A 5 minutes de retard, j’attends..
          A 15 minutes, je prend mes pompes et je trouve une autre solution sans attendre.

          Ce n’est pas quand j’ai pris 20 minutes dans la vue que je peux me décider la tête froide de ce qu’il y a à faire.

          Arrêtez d’imaginez à la RATP que le message « le trafic est perturbé » aide quelqu’un à quai. C’est Archi FAUX.

          L’info de proximité est importante comme vous dites, et DES INFOS CHIFFRES SONT INDISPENSABLES !

    • cedced98

      Merci pour l’article,

      En direction du sud, j’ai été débarqué à la Croix de Berny, le train est ensuite reparti dans l’autre sens vers Paris au départ d’Antony.

      Le conducteur a été informé à Bourg la Reine par le centre de coordination de Denfert de ce changement.

      On a ressenti son embarra dans sa parole au regard de la situation.

      C’était l’anarchie sur les quais, un sentiment de résiliation, de colère, pour quelqu’un de fatigue et épuisement animaient les usagers.

      Le RER dans ses situations n’est pas sans conséquence pour la santé !!!

      Les solutions pour améliorer la communication existent (c’est du bon sens):

      Communication personnalisée par station : un salarié prend le micro pour donner vie à l’information sur les trains au départ et à l’arrivée de la station.
      Des conducteurs plus actifs (certains restent muets et se cachent derrière les voix robots).
      Je partage l’idée de JC concernant le groupe de travail.

      • Gegene

        tiens à propos de communication..
        Je viens de rentrer avec un « ORSAY » transformé en omnibus total
        En tant qu’usagère quotidienne, j’ai compris qu’il fallait absolument lire les panneaux en détail puisque la destination ne donne plus d’indication sur les gares réellement desservies. (Dommage pour ceux qui fréquentent la ligne depuis 10 ans, mais pas depuis 2 mois, et qui vont se tromper).

        Dans le train = affichage durant tout le trajet, que les stations Massy Verrières, les Baconnets et Fontaine Michalon n’étaient pas desservies.
        A Antony, évidemment , on a eu l’annonce orale « direct jusqu’à Massy-Pal » (j’aurais du parier, j’aurais gagné… )

        ça faisait 22 mn que j’avais vu l’écart entre les panneaux des quais et l’affichage dans le train… et que je me demandais qui allait gagner !
        Donc, bon on est sortis sur le quai et on a fait de grands signes au conducteur qui a modifié l’annonce et allumé les loupiotes sur l’affichage dans le train.
        Vous savez quoi ? ça arrive TOUT LE TEMPS.

        Donnez un moyen simple aux conducteurs d’adapter leurs missions aux incessants changements ! On entend quand ils communiquent avec la DLU en cabine, que la mission change en cours de route… on sait qu’eux aussi ne savent plus quels boutons utiliser pour afficher une mission correcte.

        et on voit que parfois le train qui est sensé s’arrêter ne s’arrête pas (Massy Verrières 7h59 mercredi matin = rarement vu un train rouler aussi vite alors qu’il aurait du s’arrêter… dommage il était quasi vide).

        Les changements de missions mettent le bazar (vous avez vu comme je reste polie ?)
        Vous croyez que vous régulez ? C’est fluide ?
        Mais non, c’est pas géré du tout !
        C’est délestage après délestage.
        Boule dans le ventre parce que vous ne savez pas où s’arrête le train…

        On ne croit plus les panneaux … ils sont faux faux faux.
        … Quand à Chatelet, on annonce 4 trains vers le sud en 8 mn, c’est tellement crédible !!! (pendant ce temps-là, la ligne « D » qui partage notre tunnel va donc s’arrêter de fonctionner, je suppose)
        … Quand QROL33 disparaît de l’écran chaque matin pile à l’heure où il est sensé passer.
        .. quand vous faîtes annoncer le matin en gare de Massy-Verrières une annonce burlesque (cette semaine, hein, c’est récent !) « Le prochain train au départ de Paris est en gare de Massy- Palaiseau ». ça veut dire QUOI , ça ?
        « AU DÉPART de PARIS est à MASSY PALAISEAU », DONC à notre SUD ? il ne serait pas plutôt en DIRECTION DE PARIS ?

        ah oui, ça il y a du boulot de communication à faire.

        Quelle appli conseillez-vous pour avoir des alertes correctes ?
        Hier, j’aurais pris le C si j’avais su la coupure de la ligne avant d’avoir quitté le boulot et avant d’avoir traversé Chatelet-les Halles …

        Quand allez-vous mettre du réseau (wi-fi ou 3G ou4G n’importe !) dans Chatelet, ou sur les quais de Denfert ?
        Parce qu’une fois qu’on aura l’appli ça serait bien qu’on ait du réseau…

        • lem91

          Il y a la 4G sur….le quai du B (en queue ,vers le sud).
          Et le site transi lien est assez réactif et très informatif.

        • jc

          Une communication efficace en gare est indispensable.

          Devoir exploser son téléphone quand il y a du monde, s’est prendre le risque de se le faire voler !

    • Cécile

      Bonjour,

      hier soir il y a un truc qui m’a cassé les pieds à Châtelet (en tout cas ce qui m’a le plus cassé les pieds), hier soir sur le quai (entre 18h15 et 19h10) c’est le fait qu’on me répète en boucle deux fois le même message, avec deux voix différentes. Le message n’étant pas très informatif, ce n’est pas la peine de le répéter deux fois (parfois elles se coupaient même l’un l’autre). Il y aurait eu quelqu’un sur le quai vous vous en seriez rendu compte vous même.

      Le deuxième truc qui m’a un peu gêné (mais pas grave) : je suis montée à Châtelet, le train était indiqué pour Saint-Remy, je savais qu’il ne s’arrêtait pas à Fontaine-Michalon. En cours de route, tous les gens qui sont montés disaient que le train était omnibus. Sauf qu’il ne s’est pas arrêté à Parc de Sceaux. Donc il n’était pas omnibus. Une fois descendue à Antony (parce que pour moi, il ne s’arrêtait pas à Fontaine-Michalon), je me suis rendue compte qu’il s’arrêtait à Fontaine-Michalon, sauf que j’étais descendue du train. On retrouve le même problème. Vos chauffeurs en situation perturbée ne peuvent pas communiquer et assurer la sécurité du transport quand il y autant de monde (à Croix-de-Berny, quelqu’un est resté bloqué entre le quai et le train… le chauffeur doit plutôt surveiller cela que faire des annonces, c’est logique). Par contre, vous avez du personnel en gare qui pourraient faire des annonces efficaces et individualisées si on leur donnait les informations. Cela suppose aussi que vous ne changiez pas les destinations, les dessertes … autant de fois qu’il n’y a de gare.

      Vous avez de gros problèmes de communication en interne comme on a pu le voir cette semaine sur Twitter. Je crois que beaucoup des problèmes des usagers viennent de là. C’est à mon avis la plus grosse marge de progression que vous avez.

      Pour info, hier, pour 8h de présence au travail, j’ai fait 5h de transport en commun. Il y a les problèmes du rer A dedans mais je trouve que cela fait beaucoup, quand ce n’est plus exceptionnel comme depuis le 13 février 2017.

    • Remy

      Et ce 3e quai à Denfert? À quoi sert-il?

      Ne pourrait-il pas servir à fluidifier le trafic en direction du Sud en cas de forte affluence?

    • Nialie

      Je veux bien participer au groupe de travail proposé par Jc. Mes actions ont pour but l’amélioration du RER B.
      Merci à vous pour votre ouverture d’esprit.

    • lem91

      Jeudi soir,à Chatelet les Halles,suite à la coupure entre gare du Nord et les Halles,on avait 2 personnes différentes nous informant sur l’incident (une indiquant la reprise à 19e, l’autre à 21h!!!!!),tout ça pendant 15 minutes. OK. Mais,bon sang,AUCUNE ANNONCE NOUS INDIQUANT SI LES RAMES PARTAIENT BIEN DES HALLES VERS LE SUD!!!!!!!!!!!
      Bon sang,faites les choses intelligemment !

    • Maha

      « C’est cette combinaison de la limitation temporaire de vitesse et la récurrence des incidents sur la ligne qui a engendré une dégradation des conditions de transport et des temps de parcours, et non la desserte omnibus systématique. »
      Pardon de vous corriger mais depuis la mise en place de certain RER semi-direct, ça roule mieux. Donc comment pouvez-vous affirmer que les omnibus n’ont pas d’impact sur les retards ? Je vais vous décrire l’impact : des trains bondés s’arrêtent à des stations qu’ils ne desservaient pas avant. Le temps d’arrêt est allongé à cause du monde (il faut laisser descendre puis se serrer pour fermer les portes, oups ça passe pas… On recommence, toujours pas…). En quoi cela n’impacte pas le temps de trajet ?

      Enfin l’incident de jeudi soir. Vous dites que vous avez communiqué,certes, mais quelle information croire ? Suivant les gare et le mode d’information, voici ce que j’ai eu : bloc de béton tombé sur la voie, incident électrique, incident caténaire. Et vous invoquez un 4ème motif… Où est le centre de gestion unifié dans la communication ? Chacun y va de son propre motif.
      De plus, il passait en boucle que la circulation entre Châtelet et GDN reprendrait vers 19h. Donc retournements des RER obligatoire au nord et sud de cette zone.Pourtant à cité-U, il faudra attendre 17h53 (soit 1h07) après le début de l’incident pour avoir une RER direction sud (Que des St-Rémy). Ça me parait énorme ! Sachant que vers 17h15 un RER direction nord annonçait terminus Denfert. Alors pourquoi ne l’a-t-on pas retourné ? Le mien, le 1er a passé est arrivé de Châtelet plus d’une demi-heure après (annoncé par haut parleur).

      Passons après sur une décision irresponsable et dangereuse du centre de régulation : tous les RER venant de Paris direction sud étaient terminus St-Rémy, aucun pour Robinson. Résultat : les 2 branches de la ligne sont monté dans le même train (enfin tout ceux qui ont pu le faire). Cette décision a occasionné des temps d’attente à chaque gare >3min (plus de 5 à Laplace !). De plus qui est le responsable incompétent qui ose croire que en heure de pointe, avec un RER qui arrive depuis plus d’1h, il puisse prendre tous les passagers de tous les terminus et toutes les stations… Stupide et encore une fois dangereux. Au départ, il était annoncé un St-Rémy desservant les grandes stations et toutes les gares après Massy-Pal. Ça aurait permis de délester sans surcharger le RER, à condition de mettre un Robinson derrière… Mais là encore, maque de réflexion.

      Je pense honnêtement que le principal problème de la ligne sont du à des décisions prises par des personnes ayant aucune ou peu d’expérience voyageur de la ligne B. Résultat, c’est un enfer ! Pour info, mon temps de trajet s’est allongé de près d’1h ce jeudi, et je suis pas le plus à plaindre !

      • Nialie

        Je suis totalement d’accord avec le commentaire de Maha. J’ajouterai un élément pour étayer son premier paragraphe. Durant les vacances scolaires, l’affluence étant en baisse, les trains sont le plus souvent à l’heure en l’absence d’incident de trafic.

    • Viviane

      Mais la normalité sur la ligne B c’est d’avoir un trafic perturbé.
      De retour de vacances jeudi soir le rer était perturbé à 21h30. Perturbé vendredi matin à 7h30 direction nord. Perturbé en rentrant à 19h30 direction sud. Hier journée off. Ce matin 11h30 le premier train à passer à Antony est exceptionnellement terminus Denfert. Au total 4 trajets 3 perturbés et le dernier avec changement de mission.

    • Lande

      Bonjour RER B,
      merci pour ces explications. Persévérez dans ces remontée d’incidents, cela nous permet de comprendre ce qui se passe.

      courage !
      jo

    • Thilas

      Bonjour,
      Comment expliquez-vous, malgré le renfort sur la communication en temps réel, que les messages laissés par le compte @RERB sur Twitter soient de piètre qualité comparé aux messages laissés par vos homologues du RER A et du RER D ?

      L’exemple de l’incident du 20 avril est pertinent, car l’information a été diffusée de manière générale et précise dès le début de l’incident par le compte du RER D, or pour le B, l’explication n’est arrivée que dans cet article, soit le lendemain de l’incident.

      De manière générale, je peux constater que le compte @RERB fait des progrès pour répondre aux utilisateurs, mais vous ne répondez précisément que à ceux qui posent les questions. Pourquoi ne pas faire de message général avec, comme pour le RER A, le lieu précis et la nature de l’incident ? voire comme souvent le nom du train si cela concerne un train.

      Continuez vos efforts, les chantiers sur la ligne B ne concernent pas uniquement les infrastructures ferroviaires, mais aussi la communication ! Espérons que ce chantier là se termine avant celui d’Arcueil…

      Bien à vous,
      Thilas

    • Benj

      Les problèmes de natures complètement différentes qui impactent négativement et quotidiennement le trafic sont-ils suivis d’audits ? J’imagine que oui. Par exemple, j’imagine que la séquence de problèmes que l’on connaît depuis deux mois va être suivie d’une enquête, listant les différentes causes, pointant les défauts et proposant des pistes d’améliorations. Si ces enquêtes existent, que deviennent-elles ? Serait-il envisageable de les rendre publiques ? Ce serait assurément un signe de bonne volonté très bien reçu par les usagers. Cela pourrait avoir le mérite d’identifier la source des problèmes : manque d’investissements publics, manque de personnel, usagers trop nombreux, manque de formation des personnels, que sais-je encore ?

      Il serait intéressant également de pouvoir évaluer l’impact environnemental. Personnellement, je préfère toujours prendre les transports en commun que la voiture pour aller travailler, quitte à y passer plus de temps. Mais je sens que je vais bientôt craquer…

      • lem91

        Et comme l’ecrivait l’ami jc,là,on peut exploser le téléphone….de rage!! 😠

    • Skool

      Bonjour,
      Comment expliquez-vous, malgré le renfort sur la communication en temps réel, que les messages laissés par le compte @RERB sur Twitter soient de piètre qualité comparé aux messages laissés par vos homologues du RER A et du RER D ?

      L’exemple de l’incident du 20 avril est pertinent, car l’information a été diffusée de manière générale et précise dès le début de l’incident par le compte du RER D, or pour le B, l’explication n’est arrivée que dans cet article, soit le lendemain de l’incident.

      De manière générale, je peux constater que le compte @RERB fait des progrès pour répondre aux utilisateurs, mais vous ne répondez précisément que à ceux qui posent les questions. Pourquoi ne pas faire de message général avec, comme pour le RER A, le lieu précis et la nature de l’incident ? voire comme souvent le nom du train si cela concerne un train.

      Continuez vos efforts, les chantiers sur la ligne B ne concernent pas uniquement les infrastructures ferroviaires, mais aussi la communication ! Espérons que ce chantier là se termine avant celui d’Arcueil…

      Bien à vous

    • Nialie

      Bonjour,

      Vous dites que « la communication en temps réel sur tous nos médias est renforcée : tous les acteurs de la chaîne d’information voyageurs sont mobilisés pour informer davantage les clients sur les quais, notamment lors de modifications de dessertes. » Quand ce dispositif sera-t-il en place ? L’est-il déjà ?
      Ce matin le trafic a été fortement ralenti, depuis 7h suite à un incident technique. Vous avez communiquez sur internet (Twitter, applications mobile RATP et SNCF, alerte mail) seulement vers 8h50. Pourquoi autant d’attente entre la survenue de l’incident et la communication générale ? Est-ce la votre notion de « temps réel » ? Pourquoi des messages sur Twitter ont dû vous contraindre à informer les voyageurs ? Vous attendiez-vous à ce que l’incident soit résolu rapidement et sans incidence notable sur le trafic ? A l’avenir, pouvez-vous communiquer dès les première minutes après la survenue d’un incident et ce quel que soit sa nature ?

      De plus, pourquoi ne souhaitez-vous pas organiser un groupe de travail sur l’information voyageur ? La vision des usagers vous permettra d’améliorer votre communication et non d’être critiqué. Cela n’est personnellement pas mon objectif.

      Enfin, je pense que vous pourriez-vous inspirer des messages diffusés par la community manager du RER A sur Twitter dont voici des exemples ci-dessous. L’information voyageur en serait plus précise surtout lorsque l’incident est terminé mais que le trafic reste perturbé. Quand vous dites « Retour à un trafic régulier sur l’ensemble de la ligne #RERB. Incident terminé. », les voyageurs s’attendent tous à un trafic fluide alors que cela n’est pas toujours le cas. Qu’en pensez-vous ?
      – Incident terminé à Châtelet. Le trafic reprend mais reste perturbé dans les 2 sens. Prévoir retards, suppress°/modificat° de missions. #RERB
      – 07h, le trafic est interrompu entre Saint-Michel et Châtelet (colis suspect). Reprise estimée à 08h30. #RERB
      – Fin d’incident. Le trafic va reprendre progressivement entre Saint-Michel et Châtelet. #RERB
      – [Incident technique] Prévoir un allongement du temps de trajet de de 10 à 15 min en direction de CDG et Mitry. #RERB
      – Actionnement d’un signal d’alarme à Arcueil-Cachan, le train IJUR35 stationne en direction de Mitry. #RERB
      – Le train IJUR35 est reparti. #RERB

      Nous sommes nombreux à être volontaire pour vous aider à améliorer le RER B. N’hésitez pas à nous solliciter via des questionnaires par exemple comme l’a fait la direction du RER D suite à leur gestion imparfaite de l’incident du jeudi 20 avril. J’aurais également souhaité un article sur cet incident pour connaitre sa gestion spécifique sur le RER B.

      Merci à vous pour votre réponse.

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Nialie,

        Merci pour votre commentaire.
        Sachez, comme je l’ai déjà dit, que les remarques des commentateurs sur le blog ou des Tweetos sur le fil @RERB sont lus et remontées aux équipes concernées. Je ferai prochainement un billet sur « qui tweete quoi sur la B ». J’y attends votre participation 🙂
        Je prends note de vos propositions de Tweets, mais nous donnons déjà ce genre d’information (et nous travaillons à vous la donner le plus souvent possible).

        Je vous souhaite une belle journée.

        • Nialie

          Justement non. Les tweets du RER A sont d’un niveau d’information très précis et détaillé alors que les votre non. Ce matin, le 27/04/2017 il y a eu une série d’actionnement de signaux d’alarme. Vous n’avez aucunement communiqué sur ces incidents. Une fois de plus, des twittos ont dû vous quémander l’information. Vous n’avez pas précisé les trains concernés. Sur le compte du RER A nous aurions eu :
          – l’heure de l’incident
          – le code mission du train
          – la station d’arrêt
          – la destination du train
          – l’heure estimée de reprise
          Je n’ai jamais vu un tel tweet sur le compte du RER B.

          Vous m’invitez à intervenir sur votre billet mais le problème est que la communication est à sens unique. J’ai l’impression que les usagers parlent dans le vide et qu’il n’y aura aucune amélioration. Preuve en est le trafic de ce matin.

          Ceci est ma dernière intervention. Je vous souhaite une bonne continuation dans le délabrement du RER B.

    • Islandia

      Toute la communication de la ligne B à l’égard des usagers est à repenser. Avec tous les moyens de communication, nous ne sommes pas informés correctement à quai des retards et autres informations.

      Pour ma part, le pire c’est quand le conducteur à bord ne dit rien alors que le train est bloqué. Est-ce vraiment considérer les usagers ?
      Toute la communication de la ligne B à l’égard des usagers est à repenser.

    • Vincent

      Bonjour,

      Je comprends bien que des problèmes d’exploitation liés aux travaux à arcueil-cachan peuvent perturber la ligne et allonger légèrement les temps de parcours. Cependant, je ne comprends pas pourquoi il arrive régulièrement que l’on doive attendre 7 à 10min entre 2 trains en gare de Denfert le soir aux heures de pointe alors qu’aucun incident n’est identifié.
      Je ne préfère pas parler des problèmes liés aux pannes qui ont des conséquences désastreuses.

      Ces travaux semblent simplement accentuer les problèmes d’entretien et d’investissement sur la ligne avérés depuis trop longtemps.

      Cordialement

    • Feve

      Les travaux doivent se faire, c’est un fait. Mais ce que je constate de façon récurrente depuis quelques temps, c’est le fait que les trains partant massy palaiseau en direction de paris et dont la fin de mission omnibus prend fin à la plaine stade de france sont le plus souvent terminus bourg la reine. Je prends le rer à fontaine michalon, j’ai donc une double peine, celle de n’avoir qu’un train sur 3 qui s’arrête et celle que je viens de decrire ci-dessus.

      • Michalon91

        Malheureusement ces suppressions des missions départ Massypal qui s’arrête a Fontaine Michalon sont maintenant quotidienne. Soit c’est le train qui est supprimé au début de mission, soit terminus Bourg la Reine ( la galère) soit terminus Denfert

    • Gilles911

      Bonjour.
      J’espère que mon commentaire ne sera pas une fois de plus censuré.
      Il est quand même difficile de concevoir qu’une limitation a 30kmh sur 500m necessite de rendre omnibus sur plusieurs stations. C’est une perte de temps enorme dans les faits pour nous. Sur palaiseau villebon -chatelet, le matin j’estime le retard au minimum a 10minutes sans borne superieure (hier 25 minutes et ce matin ce sera peut être pire). Cela ne représente peut être pas grand chose pour mais cela impacte énormément la vie quotidienne. C’est un stress enorme, c’est epuisant. Je pense qu’il va falloir vraiment d’urgence travailler sur le sujet car cela va être difficile de supporter cela jusqu’à la fin de l’année. Par ailleurs j’ai l’impression de ne pas voir beaucoup d’agitation sur le chantier alors qu’il faudrait a mon avis plutôt l’accelerer en travaillant a plusieurs equipes a H24. Et aussi mettre les moyens pour eviter les problemes techniques quasi quotidiens et regler beaucoup plus vite les incidents (signaux d’alarme, colis suspects, malaises voyageurs). Ces incidents voyageurs sont, à mon avis pour une bonne partie liées aux conditions de transports inhumaines qui nous sont imposées depuis fevrier. Leur recrudescence depuis cette date en est pour moi une preuve
      Bien cordialement

      • Michael91

        Comme Gilles l’indique dans son post, les missions ne sont pas allongées de 3min mais plutôt de 10min mini…
        Ce matin 25minutes et cela sans informations en rame.
        Cela devient pénalisant sur l’organisation de ma vie quotidienne.Mes retards au travail, m’oblige à rallonger ma journée de travail d’autant de temps que le RER B connait de retard. Et le soir reprendre le rerB avec l’espoir que sa mission ne soit pas une mission escargot, je suis très souvent déçu. Je suis usé de ces conditions de transports.
        Cordialement

      • Gery

        Semaine noire!!!!! Vendredi matin le constat est amer pas un matin à l heure au travail mâis toujours ponctuelle sur le quai de la gare et pas un soir à l heure pour récupérer les enfants chez la nounou. Le retard s accumule les frais de garde aussi. Envolé l’espoir meme déjà noir des 10 minutes quotidien de retard. Inlassablement je regarde ma montre 20 Minutes voir 30 par trajets. Quand prendrez vous la mesure du desarrois dans lequel vous plongez vos clients vos passagers otage de vos improvisions. Vous nous donnez des explications succinctes mais aucune et je dis bien aucune solution concrète pour améliorer nos quotidiens aucune lueur d espoir. Essayer de vous projetez et arrêter de nous chantonner tout va très bien Madame la marquise à part qu il faut que l on vous dise ……

    • Christophe R.

      En rajoutant le matin des trains terminus la plaine aux heures de pointes, vous avez fait passer les trains à destination de Mitry et CDG de 1 sur 2 à 1 sur 3. Pouvez vous demander au chauffeur de rouler 15mn de plus svp ? C’est extremement pénible !

    • debeaupuis

      Les travaux et leurs conséquences sont très compréhensibles mais les incidents à répétition sur toute la ligne NON. Tous les jours nous sommes en retard, incapables de prédire un temps de trajet, prenant « de la marge » qui font comme neige au soleil des que les trains sont annulés ou passent comme vous le dites en « semi direct ». Que prevoyiez-vous pour que notre ligne, 2ème rer en trafic IDF, tienne debout ????

    • -Stéphane-

      La situation ne fait qu’empirer.
      Depuis mars, toujours plus de retard, plus de problème.
      Il n’y a pas un jours, sans qu’il y a un problème et des retards importants.
      Des trains à Massy sont sans arrêt supprimé, sans explication.
      On nous débarque régulièrement sa,s justification à la gare de Bourg la Reine.
      Et vous nous mettez en danger en tassant les gens dans des trains déjà surchargé (même pour des animaux c’est illégal le transport dans de tels conditions).

      Et niveau communication, il n’y a rien.
      Trains annoncés qui n’arrive pas…
      Train a quai avec un départ prévu dans 5minutes qui ne partent plus…
      Perturbations sur la ligne non indiqués…
      Votre communication n’est même pas médiocre, elle est inexistante.

      Et je ne parle même pas de l’incident du 4 mai, ou vous nous avez tous débarqué à Cité U, en mettant en danger tous les usagés, car trop de monde pour la capacité de la gare…

      Un client extrêmement mécontent du service non rendu .

    • Emma

      Pour ma part, je prends le rer en gare de Bourg La Reine, et une question demeure sans réponse… pourquoi « le premier train à partir » vers Paris affiché est rarement le bon? Cela crée des mouvements de foule et un certain agacement quand docilement on va vers le quai indiqué et on voit un train de l’autre quai partir devant nos yeux stressés parce que oui, prendre le rer, c’est un stress. J’aimerais vraiment que l’on m’explique comment vous pouvez vous tromper sur ce genre d’information!

      • jc

        Je suis confronté régulièrement à ce problème, et je ne vous cache pas que plus le temps passe, plus je fini par être agacé de devoir courir d’un quai à l’autre.

        Je suis également surpris de voir que la régulation ne sait pas annoncer en avance où est le train qui arrive sur le quai.

    • Hamard

      Bonsoir
      Je suis arrivé en 1985 sur la ligne Paris Roissy ,il y avait quelque problème ,mais dans l ensemble c était resonnable ,aux heures de pointe on avait un demi direct Roissy Aulnay-sous-Bois omnibus puis direct Paris le suivant omnibus Paris,un jour on décide de faire des direct Paris Roissy ,catastrophe les rames on très peu de voyageur et le suivant omnibus Roissy bondé jusqu à aulnay sous bois ,les valises partout ,pas de places pour s asseoir souvent les voyageurs qui prennent l avion prennent toutes les places avec leurs valises ,on a eu une certaine qualité maintenant on a la plus mauvaise ligne ,je rajouterai le 93 à t il droit au confort et la régularité ,comme tout citoyen .