07122016

La ligne et vous

37

[Retour sur incident] Trafic interrompu entre Gare du Nord et Aéroport CDG/Mitry-Claye !

Depuis hier, deux incidents électriques (arrachements de caténaires) perturbent le trafic du RER B sur toute la ligne.

Ce sont des journées difficiles que vous vivez sur le RER B depuis hier et notamment sur la partie nord de la ligne entre Gare du Nord et Mitry-Claye/Aéroport CDG. En cause : d’abord l’arrachement d’une caténaire en gare d’Aulnay-sous-Bois et puis un deuxième en sortie de Gare du Nord.
Le trafic a été très fortement perturbé. Il a été totalement interrompu dans les 2 sens de circulation entre Gare du Nord et l’aéroport Charles de Gaulle/ Mitry-Claye pendant plusieurs heures à deux reprises.

img_0205

 

Le résumé de l’incident de mardi 6 décembre

Mardi 6 décembre à 08h45 : 1 kilomètre de ligne caténaire (ce qui amène le courant électrique au train) chute sur un train à Aulnay-sous-Bois. Le trafic est interrompu (coupure d’alimentation électrique donc). 11 trains se trouvent alors arrêtés en pleine voie en dehors des gares.

Des équipes (Agents des gares, agent de sûreté, encadrement…) se rendent sur place pour procéder aux évacuations.

09h45 : Multiples alarmes émises par les conducteurs suite à la descente spontanée de voyageurs dans les voies.

10h00 : L’équipe technique spécialisée est sur place à Aulnay et demande les protections électriques nécessaires pour intervenir sur le train en cause.

11h00 : 21 bus sont en rotation sur les gares au nord de la ligne (entre La Plaine Stade de France et Roissy/Mitry-Claye).

11h20 : L’évacuation de tous les trains est terminée.

12h30 : Plus aucune personne n’étant sur les voies, certaines parties de voies sont réalimentées en électricité. Les trains restés en pleine voie vont être dégagés. Un train spécifique pour ces réparations est commandé pour les travaux qui auront lieu dans la nuit.

img_0231
L’équipe trinôme panto est sur place pour le démontage de 3 pantographes HS 

14h15 : Reprise très partielle du trafic dans les 2 sens de circulation entre Gare du Nord et Mitry-Claye. Les départs et arrivées se font en gare de surface (voies 32 et 33). En revanche, entre Aulnay-sous-Bois et l’aéroport CDG, le trafic reste interrompu.

14h50 : Mise en place d’une navette TGV par heure et dans chaque sens de circulation entre Gare du Nord (voie 2) et l’aéroport CDG 2.

16h30 : La fréquence entre Gare du Nord et Mitry-Claye passe à 1 train toutes les 12 minutes dans les 2 sens de circulation. Un renfort bus (30 en rotation) est en place pour couvrir la pointe sur l’axe Aulnay/Roissy.

17h30 : Des travaux importants sont programmés toute la nuit et mercredi matin pour la réparation entre Aulnay et Roissy, avec pour conséquence une réduction de l’offre de transport encore ce mercredi.

Le trafic envisagé est annoncé aux voyageurs :

  • Entre Gare du Nord et Saint-Rémy-lès-Chevreuse/Robinson : 3 trains sur 4
  • Entre Gare du Nord et Mitry-Claye : 1 train sur 2
  • Entre Gare du Nord et Aéroport CDG2 : aucun train jusqu’en fin de matinée, des bus de substitution en place entre Aulnay et Aéroport CDG1 + navette TGV entre 7h et 13h.
  • Un changement de train est nécessaire à Gare du Nord.

 

Matinée du mercredi 7 décembre : Outre la continuité des travaux pour réparer la caténaire, il a fallu dégager certaines des rames restées sur les voies non alimentées. Certaines ont dû être déplacées avec des trains diesels.
Alors que nous nous apprêtions à reprendre le trafic entre Aulnay et Aéroport CDG :

13h30 : Arrachement par un TER de 150 mètres de caténaire à la sortie de Paris. La circulation des trains est interrompue sur toutes les lignes au nord de Gare du Nord (B, D, H et K, grandes lignes, Eurostar, etc.), des trains sont à nouveau arrêtés en dehors des gares.

14h10 : Le trafic reprend sur le RER B entre Aulnay et Mitry-Claye.

16h55 : Après évacuation des derniers trains, réalimentation électrique et levée des mesures de protection, reprise progressive du trafic sur l’ensemble de la ligne. Toutefois, celui-ci restera malheureusement réduit pour cette fin de journée. Des travaux complémentaires prévus cette nuit permettront un retour à une circulation normale des trains demain matin dès le début du service.

Croyez bien que nous avons cherché depuis le début de l’incident à vous tenir informé le plus précisément et le plus régulièrement possible, notamment via Twitter, et que la mobilisation de toutes les équipes (équipes techniques,  agents en gare, conducteurs, agents de sécurité…) a été, et est encore, très importante.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.

    • Maha

      Bonjour,
      Je dois admettre que pour une fois, l’information a circulé (notamment sur Twitter). Elle manque encore parfois de précision mais c’est déjà ça.

      Par contre, je m’interroge… L’hiver vient à peine de commencer et… incident caténaire le mardi 22/11, incident caténaire le mardi 06/12, incident caténaire le mercredi 07/12. Pour une partie rénovée, c’est énorme ! Il n’y a pas eu des long travaux il y a quelques mois (années) sur la partie nord du RER B pour rénover tout ça ? La SNCF/RATP n’ont elles pas rénové ces caténaires (pourtant promis). Alors pourquoi reste-t-il une caténaire vieille de plus de 70 ans ?!

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Maha,

        Les travaux réalisés pour B nord + n’étaient pas forcement de la rénovation caténaire, ni de voie d’ailleurs. Il s’agissait plutôt de mise en conformité de la ligne et de la rénovation des matériaux gares (abris, ascenseurs, éclairage, quais, etc.).
        Les incidents caténaires que nous avons rencontré n’ont pas eu lieu sur des parties de voies rénovées.
        Les travaux de régénération de la caténaire vont commencer à partir de 2018 et pour une durée minimum de 5 ans sur les axes de Paris à Roissy et Mitry.

        Bon week-end.

    • lucsp

      Bonsoir
      Merci pour ces explications.
      Questions:

      Pourquoi des réductions de capacité en train (3trains sur 4 d’après votre article) sur la zone sud et centre alors que seule la zone nord est accidentée?
      Pourquoi la réponse à cette question n’est pas communiquée par haut-parleurs en gare? Cela éviterait de râler pour le manque de trains!!
      A bientôt
      L

      • Christophe (animateur)

        Bonjour,

        La réduction de capacité est directement liée à la possibilité offerte par les voies du Gare du Nord.
        En effet, dans ce type d’incident, étant donné que les trains doivent faire demi-tour à Gare du Nord, il faut prévoir un temps incompressible d’une dizaine de minutes pour que le conducteur puisse arriver à quai, remonter son train et repartir dans l’autre sens. Comme il n’y a que deux quais à Gare du Nord pour la Ligne B, faire partir des trains toutes les dix minutes sur chaque quai revient à avoir un train toutes les 5 minutes dans le sud de la ligne au lieu des 3 minutes habituelles.

        Bon après-midi 🙂

        • jc

          Ce temps pourrait être compressé avec des conducteurs de réserve déjà présent en début de quai pour prendre la relève du conducteur qui vient d’arriver.

          Le conducteur arrivant, effectue la procédure d’arrêt du train dans sa cabine.
          Le conducteur de réserver remets en route le train à partir de l’autre cabine (après avoir attendu l’arrêt du train).

          Mais je pense que l’effectif ne le permet pas.

        • martin

          Bonjour

          Un 3eme conducteur en attente permetterai de gagné du temps…

        • jc

          Je ne suis pas convaincu que le 3ème est indispensable.

          Quand le premier train est parti, son conducteur est à quai, il a le temps de remonter le quai pour prendre la relève du suivant.

          En résumé
          Le train A arrive avec le conducteur A
          Le conducteur A’ est à quai en position départ retourné
          Le train A repart avec le conducteur A’
          Pendant ce temps, le conducteur A remonte le quai
          Le train B arrive avec le conducteur B
          Le train B repart avec le conducteur A
          Le conducteur B peut remonter le quai
          Etc.

    • Jefferson

      Bonsoir Christophe,

      Je voulais savoir pourquoi hier et ce matin aucune informations a été communiqué ce matin j’ai attendu mon RER B a Robinson plus de 25 min le train de 8h09 est jamais venue aucune information et aucun agents dans la gare est en plus la gratuité des transports moi je paye mon navigo 73€ se qui fait mal au portefeuille pour des transports vraiment pas ponctuelle tjr des problèmes aucune information super

      Merci d’avance de votre réponse si vous répondez

    • Nialie

      Je tiens à remercier le CM du compte Twitter RERB pour ses messages d’information réguliers et très précis. Un niveau d’information exceptionnel.
      En gare, par contre, il aurait été souhaitable que les annonces sonores soient multilingues et diffusées dans toutes les gares franciliennes. Le RER B dessert les deux aéroports de la région et il aurait été souhaitable d’éviter aux touristes de rater leur avion. Pouvez-vous faire remonter cette remarque aux responsables de la ligne ?
      Merci.

    • Emmanuel Clement

      Pour une fois je comprends tous les soucis que vous avez dû avoir J’ai moi-même du emprunter les navettes tgv mise en place et lors de l’accident en gare de Paris Nord cet après-midi j’étais dans une de ces navettes les informations ont été donné les unes après les autres et très audiblement par le conducteur et puis quand nous avons dû évacuer il y avait des personnes pour nous guider vous avez très bien gérer les informations voyageurs et je suis très content seul petite chose a déploré le fait qu’il n’y a pas d’eau dans le TGV parce que 2h sans boire ça fait beaucoup j’ai forcément dû terminer mon voyage en tramway puis en métro puis en bus mais bon je n’étais pas particulièrement pressé donc je n’étais pas trop pénaliser même si ça m’a fait tout drôle de me retrouver du TGV en première classe au calme avec personne au tramway rempli et là où on était tout serré

    • denver

      Bonjour,

      Sans même aborder le problème de fond (vétusté des équipements, des infrastructure etc..) il a quand même une chose essentiel que l’on vous reproche et qui est loin d’être à la hauteur : la communication !!

      « nous avons cherché depuis le début de l’incident à vous tenir informé le plus précisément et le plus régulièrement possible »

      Nous voulons des informations précises et claire sur les écrans, haut parleurs dans les gares et les trains !
      Tout le monde n’a pas twitter, vous en avez conscience ??
      Encore ce soir, en quai de surface impossible de savoir dans quel train nous étions monté. Rien sur les écrans !! (hormis le message habituel.. incident blabla)

      Quelques minutes avant l’arrivé du train l’écran affichait prochain départ direction Mitry sans précicer le numéro de quai.
      Une fois dans le train, et au moment de partir le conducteur du train annonce que ce train sera en direction de l’ aéroport..

      Une fois à aulnay aucune indication sur le prochain train pour mitry.
      Les infos sur les écrans ne sont pas les mêmes d’un quai à l’autre et ont remarque des infos sur le quai « x » qui concerne le prochain train qui arrivera sur le quai « y » et vice versa.

      Quelques secondes avant l’entrée en garde du train pour mitry une annonce sonore nous indique le quai mais aucun numéro de quai sur les panneaux en gare, aucune info nul part !!
      Une fois le train à quai les gens se bousculent afin de changer de quai, certains sont même tenté par la traversée des voies.

      • Christophe (animateur)

        Bonjour denver,

        Les messages d’information voyageurs s’adressent au plus grands nombre de personnes possible. La réponse sur Twitter peut (en plus) être individualisée et personnalisée, ce qu’on ne peut pas faire sur les écrans en gare.
        En cas de situations fortement dégradées nous sommes conscient que des affichages restent à améliorer. Une analyse et faite après chaque incident pour trouver les solutions techniques et/ou humaines pour remédier aux anomalies constatées.

        Merci pour votre retour.

    • betail

      Bonjour, heureuse de constater que ce blog a été réactivé, cependant je ne partage pas votre avis sur la qualité de l’information apportée. j’aurais aimé un post hier!aurons nous droit à de plates excuses des dirigeant RATP et SNCF? cela ne serait pas de trop, idem pour de vraies explications sur le pourquoi des caténaires qui chutent (je reprends votre post)
      pour le reste je m’abstiens avant d’être complètement désagréable. un indice cependant à trouver dans mon pseudo.

    • Tim

      Merci et bon courage aux équipes d’SNCF Réseau!

    • Jas

      Bonsoir,

      Tout d’abord merci pour ces informations et merci aux agents de la SNCF/RATP pour leur travail dans la résolution de ces problèmes.

      Il y a néanmoins de vrais problèmes sur l’organisation à la Gare du Nord notamment pour les voyageurs en direction du sud.

      Dans les situations dégradées (grèves, pannes …), le départ des trains se font en gare souterraine et sur deux quais qui ne sont pas côte à côte. Les départs des deux branches sud (Robinson et Saint-Remy-les-Chevreuse) se font donc aléatoirement (?) entre ces deux voies.

      Serait il envisageable de réserver une voie pour aller à Robinson et l’autre pour aller à Saint-Remy-lès-Chevreuse ? Cela faciliterait grandement l’organisation des voyageurs !

      Merci pour votre réponse.

    • Melooooow

      Est-ce un manque de maintenance ? Pourquoi les caténaires n’ont pas été rénové ?

    • ANDRIA

      Bonsoir, merci pour les détails. J’ai bien anticipé mon déplacement pour être au travail à Paris 14:00 aujourd’hui, un Rer est affiché à 11h30 à Villeparisis, sauf arrivé en station à 11h25, prochain passage à 11h53…
      Dire que vous n’avez pas le temps de mettre à jour ces infos, et qui nous laisse plus crédible vis à vis de nos employeurs.
      Cdlt

    • Melooooow

      Combien de rames ont été bloqué durant l’incident du 6 Décembre ?

    • samm

      Merci pour ce retour précis.

    • gilou

      Nous sommes restés bloqués entre gare de paris nord et la plaine stade de france pendant une heure avant que des passagers descendent sur les voies. Sans information sur la gravité de l’incident de la part du conducteur. En conséquence j’ai perdu une heure sinon je serais descendu plus tôt car j’allais à la plaine stade de france. Donc c’est un manque de réactivité de la part de la sncf et si j’étais resté, je ratais mon rendez vous.

    • Benoit

      Bonjour,
      Pourquoi les accidents de caténaires deviennent si fréquents ? Un 3ème il y a quelques semaines si je ne me trompe pas…
      Merci

    • Mig

      Merci pour cet article. Question: les incidents du 6 et 7 sont ils dus à des erreurs de manipulation, à la vétusté de la caténaire ou à un mauvais réglage rendant la caténaire trop tendu avec ce froid ? Ou est ce une autre raison ?
      Si vous connaissez la cause, je serai ravi de la connaître.
      Bonne soirée.

    • Jacky

      Après avoir quitté la gare du Nord à 12h57.
      Après avoir voyage 5mn nous nous sommes retrouvé bloqué 1hrs sur les voies sans aucune information.
      Nous avons du sortir du rer après que la rumeur nous disant que le trafic reprendrai à 17 hrs.
      Aucune aide et la sncf.
      Nous avons donc tous quittés le rer et allez à pied jusqu’à la plaine saint Denis.
      Une honte.

    • Raldo

      Vous expliquez comment vous etes intervenu mais on ne connait pas les raisons qui ont causé l’incident. Comment la sncf peut éviter que l’incident se reproduit ?

    • Damaker

      Bonjour,
      Je constate qu’en cas de crise, le personnel de la SNCF tente de mettre en place, dans un temps que je ne jugerai pas…, des systèmes d’évacuation, de redirection, et de substitution, et ce dans le but de permettre aux usagers de reprendre, tant bien que mal, leur trajet à destination.
      Pourrais-je bénéficier s’il vous plaît, d’une réelle explication sur la raison pour laquelle depuis 70 ans que la société existe et qui a du subir plusieurs centaines (si ce n’est milliers….) d’incidents d’ordre électrique, mécanique ou autres…. et n’a toujours pas pu envisager d’avoir sur ses réseaux, des alimentations électriques redondantes, ou de secours, permettant d’une part, de couper l’alimentation (dans ce cas concret – et fréquent) en cause afin de faire repartir (même si l’action doit être manuelle…) cette alimentation de secours ?
      Comment est-il possible, avec la majeure partie des stations de RER du réseau francilien constituées de 4 voies, de ne pas avoir la capacité de détourner par le biais de ses systèmes de changement de chemins de rails les trains concernés par le passage de cette voie perturbée ?
      Il est parfaitement inadmissible de se dire que pendant 1h, des voyageurs serrés comme des sardines, dans un froid innommable, soient laissés pour compte dans une rame privée de toute communication et de tout contact possible, et de les laisser prendre le large sur les rails !
      Comment ne pas au moins équiper d’un système de secours motorisé diesel, sur les RER quitte à ce qu’il soit le moins puissant possible et ralenti mais pour au moins mener à bout de trajet les usagers….
      Ces questions proviennent d’un usager qui pratique ce genre d’incident depuis 10 années consécutives au quotidien et ce sur les voies de la lignes A et B
      Je pense avoir passé assez de temps à me poser les questions à moi-même pour avoir une réelle explication et ce de la part d’une entité compétente, quitte à ce que je me déplace jusqu’au siège de la SNCF.
      J’ai vraiment besoin de savoir comment est-il possible de laisser un million d’usagers payer tant d’argent par an pour un service de si pitoyable état.
      Je suis très compréhensif mais je suis quelques peu excédé par tant d’années de répétitions de problèmes identiques dans sentiment d’amélioration mais bien au contraire.
      Bien à vous

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Damaker,

        Voici quelques éléments de réponse :

        Sur le Nord de la ligne, des personnes sont prévues pour pouvoir faire évacuer une rame hors quai lorsque cela est nécessaire. Le temps de détection du positionnement précis de la rame, de voir par quel endroit faire l’évacuation, et le temps d’acheminement de la personne équipée pour évacuer, prennent effectivement un délai incompressible, selon le lieu de l’intervention, de 10 min à, dans certains cas, 45 minutes. Et on sait que ces minutes, à bord du train, peuvent paraître très longues.

        Nous demandons systématiquement le renforcement des lignes régulières pour que les voyageurs puissent rejoindre leur destination par un autre moyen que le RER, et également des bus que nous commandons directement, et qui interviennent de manière inopinée (un article sur le sujet sortira dans quelques semaines). Vous pouvez d’ailleurs trouver ici les itinéraires de substitution toujours disponibles sur le blog).

        Il est vrai, que, malgré nos efforts, et le travail de nos équipes pour automatiser les procédures, ces délais et moyens semblent souvent trop faibles par rapport au désagrément causé.

        Bonne journée.

    • Erwann

      bonjour

      merci de ce retour sur cet incident, qui permet de mieux comprendre les enchaînements des évènements des 2 jours.

      J’aurais aimé un point de situation ici-même dès mardi soir (car Twitter ce n’est pas ce qui se fait de mieux dans ce cas) quitte à faire plusieurs articles (l’épisode du camion tombé sur les voies à Palaiseau a donné lieu à trois articles). Je pense qu’il s’agit ici d’un incident global, affectant durablement la régularité de la ligne, nécessitant un plande communication autrement plus important que trois Twitter réservés à quelques « privilégiés ».

      Par ailleurs, les fréquences annoncées n’étaient toujours pas conforme à la réalité : 3 trains sur 4 annoncé au sud , en réalité 2 trains toutes les 10mn à Denfert hier soir entre 18h et 18h30 (1 Robinson, 1 St Rémy) soit 6 trains en 30mn là où on en voit 4 toutes les 12mn (en gros 10 trains en 30mn). Même en rajoutant l’omnibus Massy apparu en fond de tableau quand je suis monté dans mon train, le compte n’y est décidément pas.

      Enfin, merci d’avoir respecté les rafales omnibus/directs, incitant les voyageurs à se répartir dans différents trains selon leur destination.

      cordialement

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Erwann,

        Merci pour votre message.

        Nous avons été très sollicités Stéphane (^S) et moi (^T) mardi et mercredi sur Twitter pour répondre le plus possible aux interpellations des voyageurs. Il ne s’agissait pas que de 3 tweets je vous assure… mais bien de centaines de réponses apportées aux personnes connectées.

        Je vous conseille vivement d’ailleurs de nous suivre sur Twitter : @RERB

        Un billet sur le blog était prévu en fin de matinée, mercredi. Mais la seconde rupture caténaire m’a conduit à publier un retour sur incidents seulement en fin de journée.

        Je vous souhaite un agréable week-end 🙂

        • jc

          Bonjour,

          Je ne suis pas sur Twitter et sur aucun autre réseaux sociaux. Je ne sors pas mon téléphone en heure de pointe dans des trains bondés : je n’ai pas envie de me faire voler une 2ème fois mon téléphone portable !

          Par contre, je sais qu’il existe 3 moyens d’information à la RATP et SNCF :
          * les écrans d’horaires
          * les HP en gare
          * les HP dans les trains.

          Ces 3 vecteurs devraient être privilégiés ! celà touche TOUT le monde.. et non pas seulement ceux qui ont un smartphone avec de la batterie, un forfait et du réseau !

          Avant d’aller chercher les nouvelles technologies pour répondre à chacun, il est vraiment important de ne pas se disperser et d’informer avec les moyens FIXES en place !

          C’est inimaginable que je doive sortir mon téléphone pour aller chercher l’information sur internet quand je suis là, sur un quai, face à 2 média d’information privilégiés qui permettent de toucher TOUT LE MONDE en même temps ! Avec de l’info ciblée et précise.

          Je ne vous parle pas de l’application RATP qui est une …. et qui me demande de me géolocaliser.. est lente, et me prévient avec 2h de retard sur un incident 🙁

          Non, sérieusement.. Merci d’utiliser les outils de communication qui touchent TOUT LE MONDE.. et pas seulement quelques « hyper-connectés » .. Twitter, n’est pas la seule solution.

          Si une fois que vous avez réussi à tout communiquer sur les gens en place dans les trains, et sur les quais.. vous avez du temps pour gazouiller sur des réseaux sociaux, pourquoi pas.. Mais ne mettez pas la charrue avant les bœufs !

    • christophe77

      Bonjour,
      Les informations fournies permettent de comprendre tous les évènements. Cela est très bien. Par contre, pourquoi attendre la fin des incidents pour tenir informer les usagers ?

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Christophe,

        Vous pouvez suivre le déroulé des incidents « en direct » sur Twitter : @RERB

        L’article blog est un résumé de l’incident et me demande un peu de recul. Je suis obligé de me faire confirmer ou prendre des infos complémentaires auprès des différentes équipes.

        Equipes que je sollicite d’ailleurs ensuite pour répondre à vos questions sur ce blog ! 🙂

        Bonne soirée

        • jc

          Je pense qu’un bout d’article mis à jour 2 ou 3 fois par jour aurait pu être intéressant.

          Quitte à faire 2 articles :
          * un sur l’info flash, avec une mise à jour régulière
          * un autre sur l’analyse de l’incident avec un détail plus profond et du recul sur la situation.

          Je suis bien placé pour savoir que c’est un boulot considérable.

    • Francois Lhotte

      C’est très intéressant de voir la partie immérigée de l’iceberg : toute l’énergie et les hommes déployés pour résoudre la crise !
      Côte usager, on peste sans voir les techniciens oeuvrer dans l’urgence ! Bravo et merci de cet éclairage !

      Néanmoins, le RER B subit des avaries depuis 20 ans, le goulet de gare du nord ralentit toujours plus l’arrivée dans la capitale, sans qu’une solution pérenne semble être envisagée !
      Je ne parle même pas des grèves (6 par année ? Chaque année !) qui achevé l’usager lambda !
      Donc : bravo a tous les bras su Stif/Sncf mais le service – sur l’année – ne semble pas globalement concluant !

    • JC Jacquin

      Bravo aux équipes dinterventions mais fait on suffisamment de maintenance préventive sur les lignes de contact ?

    • jc

      Je reste sans voix concernant la fragilité soudaine de ces caténaires.

      Je ne comprend pas pourquoi il faut toujours plus d’une heure pour évacuer des trains stoppés en pleine voie.. surtout quand on sait qu’ils ne pourront pas repartir de la journée (avec un caténaire de 1km au sol, on le sait… ça ne repartira pas comme ça.)

    • thierry

      Bonjour.

      Aucun commentaire sur ce sujet depuis le 7 Je suis très surpris!
      Alors que l’on ne parle que de ca sur le blog de la ligne H!

      Etrange 4 défaut de caténaire en moins de 2 semaines. Des lieux différents des circonstance différentes des matériels déférents!

      Des enquêtes sont elles prévu pour connaitre plus précisément la cause de ces disfonctionnements?

      A chacun de ces incidents une grande partie du réseau a été impacté.
      Vous nous avez annonces sur ce blog que des travaux important d’amélioration de la caténaire allaient être mis en place.
      En quoi vont il consisté? la Refonte du cantonnement électrique est il prévu? Pour quand?

      Par ailleurs j’aimerait apporter un retour d’expérience concernant les substituons mise en place.

      – Les itinéraires alternatifs ne sont pas assez visible sur les différents sites internet et dans les gare.
      – Votre document itinéraire alternatif au départ du Parc des exposition n’est plus valable. En effet la ligne 23 ne passe plus au Parc des expositions. Elle est remplacer par la ligne 20. Pas très cool pour les gens qui on due chercher la ligne 23 et qui ne l’on jamais trouver!
      – De même sur les bus de substituions. Les arrêts ne sont pas assez visible et souvent la direction n’est pas indiqué. Parfois un seul arrêt pour les deux sens.
      – Concernant la substitution ferroviaire par TGV. Très bonne idée. La fréquence est trop faible. Un service minimum à la 1/2 heure devrait être assuré. Il vaudrait que les horaires soient indiquer sur les différents site d’informations.
      Par ailleurs ces TGV n’étaient affiché que sur les écrans Grandes lignes il aurait également été souhaitable qu’ils le soient sur les écrans banlieues.
      Globalement je pense que cette expérience mérite d’être pérenniser et que de sillons facilitation soit disponible pour ces trains de manière permanentes.

      Dans le cas de la journée du 7 l’ensemble des lignes de Paris Nord ont étés impactées. Dans cette situation ne serait il pas judicieux d’autoriser l’accès des clients Transilien au TGV entre Roissy Marne la Vallée et Massy en leur fournissant une réservation suite rupture de correspondance. Cette mesure me semble applicable rapidement. Qu’en pensez vous?

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Thierry,

        Bien entendu une analyse, (voire une enquête pour les événements importants) est réalisée chaque jour ouvrable sur les incidents survenus la veille et ceci afin de trouver des pistes d’améliorations ou encore des actions rapides à mettre en oeuvre.

        Sachez que j’ai fait remonter votre expérience concernant la substitution routière mise en place et votre suggestion sur les navettes TGV. Je vous remercie d’ailleurs pour ce retour enrichissant.

        Je vous souhaite un excellent week-end 🙂