30012019

La ligne et vous

9

Retour sur l’accident de personne survenu aujourd’hui 30 janvier 2019 à Villepinte.

Ce matin à 11h09 un accident grave de personne, entre les gares de Sevran-Beaudottes et Villepinte, a eu pour conséquence l’interruption des circulations entre Aulnay-sous-Bois et l’Aéroport CDG.

11h09 :

Un accident grave de personne survenu à 300 mètres de la gare de Villepinte en direction de l’aéroport Charles-De-Gaulle a nécessité l’interruption des circulations entre les gares d’Aulnay-sous-Bois et l’aéroport CDG.

Dans ce cas,  l’ensemble des équipes sont mobilisées pour appliquer les procédures en vigueur (intervention des secours et enquête de l’Officier de Police Judiciaire) et en parallèle la prise en charge des voyageurs dans le train arrêté en pleine voie, dans les délais les plus courts possible.

Cette situation nécessite en moyenne une interruption des circulations pendant deux heures à deux heures et demie.

Le trafic reste normal sur le reste de la ligne B : les trains à destination de l’aéroport sont rendus terminus Aulnay-sous-Bois.

Des bus sont immédiatement recherchés pour assurer une substitution routière entre Aulnay-sous-Bois et l’aéroport CDG, mais les compagnies de bus partenaires de Transilien sont elles-mêmes en difficultés en raison de l’épisode neigeux de ce matin (seuls 3 bus pourront arriver au bout d’une heure et 3 autres encore une heure plus tard alors que l’incident touchait à sa fin).

11H29 : Les pompiers sont sur place

11H36 : Les forces de police sont sur place

11H44 : Le SAMU est également sur les lieux

11h53 :

A la confirmation du décès de la personne, les services des pompes funèbres sont avisés. Le délai d’acheminement est estimé à 45 minutes.

12h39 : Arrivée des pompes funèbres sur site et enquête complémentaire de l’OPJ.

13h21 :

La rame concernée est acheminée jusqu’à la gare de Villepinte. Après inspection, elle est finalement déclarée inutilisable pour le service commercial et donc vidée de ses voyageurs. Cette indisponibilité de la rame, qui ne pouvait pas être anticipée nous a empêché d’acheminer les voyageurs en train directement jusqu’à l’aéroport CDG. Il a fallu attendre jusqu’à 13h51, heure à laquelle les forces de police ont terminé l’enquête puis autorisé la reprise des circulations ferroviaires.

13h51 :

Reprise progressive des circulations après autorisation donnée par les forces de l’ordre.

Durant tout l’incident, nous avons informé nos voyageurs par des annonces en gare ainsi que des messages sur le fil twitter pour informer et répondre aux interpellations. L’information à bord du train a été dans un premier temps faite par le conducteur, puis celui-ci a dû répondre aux sollicitations de l’OPJ. Le relais a pu être réalisé à l’arrivée de son encadrement et par la suite par un agent des gares dépêché sur place.

Dès le début de l’incident nos agents gares se sont mobilisés pour informer les voyageurs et notamment sur les itinéraires de substitutions.

Nous sommes bien conscients des désagréments occasionnés par ce dramatique accident.

    Derniers articles du blog du RER B

    Travaux du premier semestre et de l’été 2020 : les dates

    Une anomalie à bord ? Les infos nécessaires pour vous répondre au mieux

    RER & mobilités douces : tout savoir

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.

    • MAROUZE Frederic

      Il manque deux infos à votre explication:
      1) présenter les excuses pour cet accudent indépendant de votre volonté;
      2) donner le numéro vert pour le soutien osychologique des usagers témoins de ce drame.

      Merci

      • Christophe (animateur)

        Bonjour Frédéric,
        Victime, proche ou témoin d’accidents de trains : SNCF vous met en relation avec des professionnels pour vous soutenir. Vous pourrez bénéficier d’une écoute et d’une aide psychologique.
        Le 0 800 120 821 est gratuit et accessible 7j/7, de 9h à 20h.

    • bizien veronique

      Bonjour,
      Je me suis trouvée dans le train qui s’est arrêté à Sevran vers 11H15..
      L’information donnée par votre gilet rouge a été déplorable.
      Ce Monsieur m’a affirmé avec arrogance qu’il n’existait aucun bus entre Sevran et CDg. et a orienté les voyageurs vers Aulnay.! pour prendre un bus de subsitution qui n’a apparemment pas existé.
      Je conçois que cet incident est indépendant de la volonté de la Sncf mais merci de former correctement vos gilets rouges ou de les virer car il a été contre productif étant donné qu’il existe le bus 100 desservant CDg depuis Sevran. Véronique Bizien voyageuse quotidienne du RERB

    • MSE

      On note :
      – 24 min (11h29 >> 11h53) pour constater le décès et aviser les pompes funèbres : pourquoi tout ce temps ? est-ce que les pompes funèbres requièrent que tous les services soient présents même si le décès est constaté immédiatement ?
      – Le relais a pu être réalisé à l’arrivée de son encadrement et par la suite par un agent des gares dépêché sur place >> ces deux actions qui relèvent de vos services ne sont pas précisées sur leur intervention horaire ? Le reportage de Bertrand Lambert indique que c’est slt 1h45 après ce tragique événement qu’un relais a enfin été établi, vous confirmez ?
      – Vous ne mentionnez pas l’absence de l’information en anglais alors que c’est un engagement pris de longue date sur le RER B et qui s’avère crucial pour des situations comme celles-ci (touristes en route vers l’aéroport)

      Merci

      • Christophe (animateur)

        Bonjour,
        Le constat du décès est fait par les pompiers / le SAMU. Nous sommes tributaires de leur retour…
        Il est impératif d’avoir la confirmation du décès pour faire appel aux pompes funèbres.

        Concernant l’intervention de l’encadrement il est arrivé en effet au bout d’une heure et vingt minutes (les conditions météo étaient je vous le rappelle compliquée, et les routes mal dégagées). Il s’est dans un premier temps mis à disposition de la police sur place. Dès qu’il l’a pu il a rejoint la cabine de conduite pour faire des annonces.
        L’agent (bilingue) qui a fait ensuite les annonces dans la rame avait procédé à la reconnaissance du parcours à pied entre le train et la gare de Villepinte, pour organiser si les pompiers le permettaient l’évacuation des voyageurs.

    • Levanti

      Bordel sur la ligne B a 22h20 « accident de personnes ou ….. Reprise a 00h ????

    • BUOSI

      Comment justifier l’injustifiable laisser les voyageurs bloqués dans un RER…et compter sur Tweeter pour les informer….ceux qui n’ont pas internet…tant pis pour eux…….

    • M CHERAIRI

      Bonjour,
      Malheureusement, ce que vous spécifiez ne correspond pas du tout à la réalité.
      La bonne INFORMATION n’est pas disponible au bon moment.
      Il faut être beaucoup plus exact dans les informations diffusées pour éviter un énervement qui peut-être néfaste.
      Vos gilets rouges savent rigoler mais pas bien informer
      gare : SEVRAN BEAUDOTTES.
      Cordialement

    • Johnny NGUYEN

      Je voulais exprimer mon grand mécontentement sur la ligne B : 3 galères entre CDG et Aulnay ss bois vers 19h30/20h avec l’arrêt de circulation les 29janvier, les 4 et 5 février pour motif de pb d’alimentation et pour hier, accident de personne (la sncf n’est pas fautif !) mais, qd même, l’usager est a chaque fois, la victime ! et ne parlons pas du choix du transport par bus ou 1 seul agent au bureau d’infos a l’ext, qui donne, en plus, de mauvais renseignements sur le bus à prendre ! Vivement l’ouverture a la concurrence !…et je m’abstiens d’autres incidents plus anciens….