Mouvement social samedi 14 et dimanche 15 décembre : circulation du RER B très fortement réduite. Le trafic sera également réduit le lundi 16 décembre.

En raison d’un mouvement social ce dimanche 15 décembre, la circulation de vos trains est très fortement réduite. Nous vous conseillons de reporter vos déplacements.

Retrouvez les informations des circulations ici :

Entre les gares de Paris – Gare du Nord et Aéroport Charles-de-Gaulle 2 / Mitry-Claye : 1 train sur 4 sur l’ensemble de la journée.

Entre les gares de Paris – Gare du Nord et Massy Palaiseau / Robinson : 1 train sur 3 entre 12h et 18h. Aucun train en dehors de cette période et entre Massy-Palaiseau et Saint-Rémy-Lès-Chevreuse.

Vos horaires en direction d’Aéroport Charles-de-Gaulle  / Mitry-Claye

Vos horaires en direction de Saint-Rémy-lès-Chevreuse / Robinson

L’interconnexion sera interrompue à Paris – Gare du Nord, un changement de train et de niveau sera nécessaire en gare.

Pour rappel, les horaires valables pour ce jour samedi 14 décembre :

Vos horaires en direction d’Aéroport Charles-de-Gaulle  / Mitry-Claye

Vos horaires en direction de Saint-Rémy-lès-Chevreuse / Robinson

Pour plus d’informations lors de vos déplacements, RDV sur Transilien.com ou ratp.fr, les applications SNCF et RATP, ainsi que sur @RERB.

 

+

20052019

Au quotidien

8

Retour sur l’incident de vendredi 17 mai en fin de journée

La panne d’un train en gare de La Plaine-Stade de France a perturbé fortement le trafic vendredi en fin de journée sur le RER B.

 

Vers 16h30, le train EPAU 99, à destination l’aéroport Charles de Gaulle, avise le Centre de Commandement Unique d’une panne sur son train alors qu’il se situe en gare de la Plaine Stade de France. Le conducteur applique alors immédiatement les mesures de son guide de dépannage. Cette panne a pour conséquence de bloquer les circulations des trains qui le suivent.

Des mesures sont progressivement prises sur toute la ligne (suppression de trains, modifications de dessertes et circulation des trains sur les voies DIR au nord) pour éviter que la situation devienne plus compliquée à gérer. En effet, un train est immobilisé juste derrière le train en panne, hors quai. Celui-ci a été envoyé au plus près du train EPAU 99 pour permettre de dégager les aiguilles et la reprise des circulations de tous les autres trains sur les voies DIR (voies directes utilisées comme « déviation »).

Dès lors, nos équipes sont allées à la rencontre des clients à bord de ce train pour éviter des descentes sur les voies qui entraînent l’interruption totale des circulations sur le périmètre (mesure de sécurité). Malgré ces précautions, quelques voyageurs isolés ont malgré tout pris l’initiative de descendre sur les voies. Conséquence : un signal d’alerte radio est émis pour assurer leur protection.
Au final, nos équipes sont intervenues pour encadrer les voyageurs descendus sur les voies malgré nos recommandations et permettre la reprise des circulations.

Nous souhaitons vous rappeler que dans pareille situation et pour votre sécurité, il est impératif de rester à bord des trains et attendre l’intervention de nos équipes sur le train bloqué. Nous avons conscience que cela peut vous paraître long mais c’est aussi la condition pour un retour le plus rapide à la normale, dans l’intérêt de tous les voyageurs.

    Derniers articles du blog du RER B

    Portrait d’agent #1 : Rama, Manager Gares

    Travaux du premier semestre et de l’été 2020 : les dates

    Une anomalie à bord ? Les infos nécessaires pour vous répondre au mieux

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.

    • Gio

      Combien de temps ces gens sont restés bloqués dans le train en panne ?

      • Gio

        J’ai récupéré cet info depuis les commentaires :

        plus qu’ 1 heure.

        Je pense que c’est plus que suffisant pour faire énerver les voyageurs – les gens qu’il devaient prendre un avion, j’imagine qu’ils l’ont perdu 🙁

        Comment ça se passe ? La RATP/SNCF rembourse les billets d’avion ?

    • Maha

      RECTIFICATION (preuve C.M RER B sur demande) :

      17h25 : Nos équipes vont pouvoir procéder à l’évacuation de la mission ILAN01 actuellement entre Gare du Nord et La Plaine. Nous invitons nos voyageurs présents dans ce train à suivre les consignes de nos équipes et ne pas descendre sur les voies sans autorisation #RERB.

      17h37 : Suite à des personnes sur les voies et la panne d’un train, le trafic est actuellement interrompu entre Gare du Nord et La Plaine dans les deux sens de circulation. Heure de reprise estimée à 18h30 #RERB

      C’est vous qui procédez et annoncez l’évacuation et c’est de notre faute si la circulation est interrompue ?! ÉNORME !

    • Sacha7779

      La prochaine fois informez vos voyageurs bloqués dans le train 1h30. Forcément au bout d’un moment on ne sait pas quoi faire donc on descend
      Article raté où vous ne parlez pas de la panne mais préférez culpabiliser les voyageurs.

    • Usager12345

      Pouvez-vous m’expliquer pourquoi vers 18h40 ce vendredi 17 mai, la gare de Luxembourg a été évacuée par mesure de sécurité. Et surtout pourquoi les portiques pour sortir de la station sont restés verrouillés dans une telle situation ?

    • Rodolphe

      Je ne remets pa en cause qu’il ne faut pas descendre sur les voies. C’est un impératif évident.
      Il serait également intéressant de permettre au train immobilisé derrière le train en panne de pouvoir rebrousser rapidement jusqu’à la gare précédente pour libérer les voyageurs.
      Il serait également intéressant aussi de pouvoir verrouiller les portes comme utilisé quotidiennement sur certains trains lorsqu’ils sont arrêtés en pleine voie. Cela implique la présence d’un contrôleur il me semble.
      Le nouveau fonctionnement du RER b sur 2 voies est bien en fonctionnement normal mais est moins bien en situation dégradée.
      La suppression de la relève des conducteurs est bien en service normal mais est un gros handicap en service dégradé. C’est toute la ligne qui est contaminée par un incident et pendant plusieurs heures. Le système de relève permettait de suspendre l’interconnexion à tout moment et d’éviter la contagion sur toute la ligne. Ce moyen était régulièrement utilisé et était réellement efficace malgré l’obligation d’un changement â gare du Nord qui faisait perdre 5 à 10 min et évitait de doubler le temps de parcours sur le reste de la ligne.
      Le tunnel commun gare du Nord Châtelet est un vrai frein en cas de situation dégradée.
      Les rames à 1seul niveau peu capacitaire pour le 2ème RER d’Europe est aussi est vrai handicap y compris en situation normal aux heures de pointes. Dommage d’avoir décider de les rénover. Un remplacement comme sur le RER A aurait été plus intéressant et adapté à la fréquentation de la ligne.
      L’urgence est l’infrastructure et le matériel sur la ligne B qui sont sous dimensionnés par rapport à la fréquentation.
      Dommage aussi de ne plus avoir la souplesse de pouvoir suspendre l’interconnexion à tout moment tout en conservant un service normal sur la branche saine.

    • Antoine94800

      Il me semble qu’il n’est pas possible de passer à un RER 2 etages sur la partie sud, car les ponts sont trop bas, et cela impliquerait de casser tous les ponts, et refaire toutes les routes sur tout le parcours Sud entre Massy et St Remy….Cela me semble bien compliqué. t surout très cher. L’urgence est plutot de décongestionner les lignes existantes avec des solutions alternatives viables en attendant les lignes transversales (Grand Paris express)

      • Rodolphe

        la ligne Massy – Saint Rémy est déjà au gabarit électrification. C’est un gabarit déjà très généreux. Le gabarit pour les trains à 2 niveaux n’est pas beaucoup plus élevé. Ce n’est pas un gabarit FRET.
        Il n’y a pas que des travaux ponctuels à réaliser et pas énormément de pont à surélever… Il faut déjà retirer les passages routiers passant en dessous les voies