07112014

Au quotidien

3

Visites des coulisses de la ligne

Retour sur la journée découverte du jeudi 6 novembre et présentation de la prochaine visite.

A la découverte des métiers

Hier, jeudi 6 novembre, des voyageurs ont pu découvrir une partie des coulisses de la ligne.

Au cours de cette journée, ils sont ainsi allés à la rencontre de différents agents de la ligne, aux métiers divers :

  • agents commerciaux de la gare du Bourget ;
  • équipes sureté de la gare d’Aulnay-sous-Bois ;
  • agents du poste de sonorisation de Mitry-Caye ;
  • conducteurs de la ligne, lors d’un voyage en cabine.

De nombreuses questions ont pu être posées, sur leurs missions et leur quotidien. Des échanges riches donc, que nous souhaitons renouveler régulièrement sur l’ensemble de la ligne.

Poste de sonorisation de Mitry-Claye
Poste de sonorisation de Mitry-Claye
Voyage en cabine
Voyage en cabine

Votre annonce en gare de Mitry-Claye

Pour celles et ceux qui souhaitent découvrir le poste de sonorisation de Mitry-Claye, une visite est organisée le jeudi 13 novembre au matin.

A partir de 8h30, les voyageurs seront conviés à découvrir les voix de leurs gares (Mitry-Claye, Villeparisis – Mitry-le-Neuf, Vert-Galant et Sevran-Livry).

Vous pourrez également vous essayer au micro. En effet, les participants pourront enregistrer un flash d’information, qui sera ensuite diffusé sur les quatre gares concernées.

Soumettez-nous vos suggestions

Pour mieux organiser nos prochaines visites, n’hésitez pas à nous dire ce que vous aimeriez voir sur la ligne !

Derniers articles du blog du RER B

Travaux du premier semestre et de l’été 2020 : les dates

Une anomalie à bord ? Les infos nécessaires pour vous répondre au mieux

RER & mobilités douces : tout savoir

Les commentaires sont fermés.

  • alex93

    Merci c était tres instructif. C est super de voir du personnel fière de son entreprise au service des usagers. Merci a tous. 🙂

  • Tri

    Résultat du match 2014 contre les pannes à répétitions sur la ligne B : PANNES 0, RATP/SNCF 1

    Céline, Cécile, cher lecteurs du blog,

    Je pense qu’un petit retour sur cette journée pourra être utile à tous ceux qui n’ont pas pu participer.

    Je tenais tout d’abord à remercier toute l’équipe qui a décidée/organisée cette invitation de rencontre et d’échange, mais aussi les agents eux-mêmes qui nous ont fait l’honneur de nous accompagner ou de nous accueillir vraiment très chaleureusement et de pouvoir échanger sur leur métier, leurs réussites, leurs contraintes, leur perception de l’avenir.

    J’ai souhaité participer à cette visite car je voulais confronter ma perception du fonctionnement de la ligne, forcément erronée, mais avec ma vision voyageur, avec la réalité côté RATP/SNCF. Le format très court avait pour but de découvrir, pas de tout traiter. La RATP/SNCF nous a laissé totalement libre de discuter avec tout le monde et de poser les questions que l’on souhaitait.

    Le programme était dense et a permis de prendre connaissance de toutes les réalisations en cours.

    J’ai pu découvrir l’intérêt des voies séparées pour rejoindre Mitry Claye, la belle rénovation de la gare du Bourget et sa décoration aéronautique, le chantier de la future gare tangentielle nord. Il faut mesurer l’ampleur de tous les travaux d’amélioration qui ont été menés ces derniers mois. C’est impressionnant. Si l’on ajoute les travaux de rénovation des voies, les tiroirs de retournement, c’est un énorme chantier à piloter.

    Mes découvertes :
    DECOUVERTE 1 :ENGAGEMENT. Je n’ai rencontré que des personnes passionnées par leur métier, que ce soit en gare (Bourget), à l’information voyageur, à la manœuvre, à la sécurité. Toutes investies du sens du service public, avec une conscience forte de leurs responsabilités en matière de sécurité (conducteurs). Je n’ai rencontré que des agents qui avaient, chacun dans leur domaine, l’envie de réussir le transport des voyageurs dans de bonnes conditions et le plus rapidement possible. Tous ces agents méritent le respect pour leur engagement de tout faire, tous les jours, pour que cela se passe bien. C’est un défi quotidien et la réussite du plan de transport n’est jamais acquise. Le souci de la responsabilité du bon fonctionnement d’un système complexes c’est que lorsque cela fonctionne bien personne ne s’en émeut ou va féliciter le responsable mais lorsqu’il y a une panne, on veut des coupables. J’ai aussi découvert des personnes qui sans le dire avaient besoin qu’on leur dise merci pour ces défis relevés tous les jours.

    DECOUVERTE 2 : INTERACTION. Des agents RATP/SNCF, nous ne voyons en général que l’agent seul derrière un comptoir ou le conducteur seul dans sa cabine. En fait, le RER est une machinerie technique complexe qui nécessite beaucoup d’interaction entre les agents, par exemple entre le conducteur et l’agent chargé des annonces. C’est un jeu en équipe qui nécessite de réagir vite. Je n’en avais pas autant conscience auparavant de ce niveau d’interaction.

    DECOUVERTE 3 : HONNETETE. Personne n’a nié les problèmes qui peuvent être rencontrés avec parfois de l’auto-critique.

    DECOUVERTE 4 : ECOUTE DES VOYAGEURS. Lorsque l’on a évoqué des problèmes, les représentants de la RATP/SNCF ont toujours expliqué honnêtement ce qui a été fait pour le solutionner et je me suis dit « et bien oui, ils ont eu raison ». Cela m’a redonné confiance dans leur capacité à traiter nos problèmes de tous les jours.

    Concernant les problèmes qui sont remontés, je peux témoigner que pendant la visite, la responsable de la communication a continué à faire le point avec les agents en gare pour la résolution des problèmes de présence de rongeurs. M Lefebvre a expliqué comment tout incident faisait l’objet d’une analyse en interne pour améliorer les choses.

    Mon point de vue :
    – J’ai constaté sur la ligne des améliorations très importantes, notamment depuis le début de l’année sur la diminution du nombre d’incidents et la rapidité de résolution lorsqu’ils adviennent. En ce qui concerne mon trajet zone sud vers Paris centre, je n’ai jamais eu aucun problème le soir cette année, et environ 3 saturations par mois (impossibilité de monter dans le train) le matin en période de pointe sur l’ensemble des voyages. C’est bien sûr un résultat très positif en amélioration par rapport à ce que nous avons connu. C’est donc bien que les problèmes ont été pris en compte, traités, budgétés et mis en œuvre bien avant que l’on en parle sur un blog. La fiabilisation de la ligne B était une nécessité et le défi maintenant est qu’il ne rechute pas.

    Je sais que dans le nord, il y a des soucis de saturation en amont du tunnel, la RATP/SNCF a tenu à nous montrer les nouveaux systèmes pour gagner du temps et acheminer plus de trafic. Il faut donc bien prendre conscience que tous les soucis que nous rencontrons sont pris en compte, analysés et les équipes travaillent pour trouver et mettre en place des solutions.

    Ma conviction est que les investissements qui ont été proposés par la direction de la ligne et validés par le STIF dans le schéma directeur actuellement en cours d’exécution apportent des améliorations que l’on ne peut que constater :
    – moins de problèmes électriques en Gare du Nord, moins d’incidents de signaux, mise en place des repères lumineux de cadencement aux abords du tunnel, indicateurs de réaccélération possible en sortie de Gare du Nord, la mise en place des retournements rapides à Mitry et l’arrivée de la nouvelle tangentielle me paraissent d’un intérêt évident. Cette liste est bien sûr non exhaustive, mais toutes ces améliorations prévues au schéma directeur de la RATP apportent des améliorations significatives pour nous tous les jours.

    Rencontre avec le directeur de la ligne B :
    – le directeur de la ligne qui nous a fait le grand honneur de se libérer pour nous. Je lui ai donné mon sentiment de voyageur du sud de la ligne :
    – J’ai félicité les efforts de la RATP/SNCF pour la fiabilisation des infrastructures. Je ne peux que constater que cette année nous avons eu moins de soucis. C’est donc que les choix d’investissement qui ont été fait étaient les bons. C’est aussi que tous les agents concernés ont travaillé d’arrache-pied pour mettre en place ces améliorations et que tout se passe bien. Nous devons les remercier chaleureusement.
    – J’ai félicité les efforts en communication : que ce soit la création du blog, la communication twitter ou Céline réalise un travail remarquable, la communication directe du directeur de ligne. C’est courageux, utile et efficace.

    – Face à ces bons résultats, il ne faut pas oublier que beaucoup de travail reste à faire :
    Axe 1 : La question du capacitaire : notre ligne est de plus en plus utilisée, nous connaissons aujourd’hui 2 à 4 fois par mois des saturations de charge de train (impossibilité de monter dans le train) de Bourg-La-Reine à Denfert-Rochereau. Je remercie d’ailleurs tous les conducteurs et le CCU lorsqu’ils adaptent le plan de transport lorsque cela arrive. Ces effets pourraient peut-être être signalés par les conducteurs au CCU pour qu’ils soient comptabilisés et que de statistiques permettent de suivre le phénomène. Ils ne sont pas courants mais qui sont rageant car nous sommes passés en 15 ans d’une place assise tous les matins à ne plus pouvoir monter dans le train et parfois ne plus pouvoir monter dans plusieurs trains. C’est le signe que nous avons atteint un seuil de trafic.
    L’arrivée du TVM à Croix de Berny et à plus long terme, la poursuite des programmes de construction d’immeubles tout au long de la ligne au sud, le renforcement significatif du plateau de Saclay, la nouvelle ligne train tram Evry Massy en 2019, les nouveaux usages engendrés par le Grand Paris Express à compter de 2020 ont ou vont considérablement renforcer le trafic voyageur aux heures de pointe et ce avant l’arrivée du nouveau matériel en 2025. M le directeur nous a indiqué que l’adaptation de signalisation va permettre de renforcer le trafic et donc transporter plus de monde. En rédigeant ce compte-rendu, je suggérerais bien un travail approfondi sur la connaissance des déplacements voyageurs aujourd’hui, l’impact de ces arrivées de nouvelles lignes avec différents scénarios (hypothèses hautes et basses) pour réagir suffisamment tôt sur le papier (avant fin 2015) sur le type de ligne dont nous avons besoin et répondre sereinement à la question : ce qui est prévu sera-t-il suffisant ?
    Axe 2 : Amélioration de l’information voyageur : de gros efforts ont été fait en matière d’information voyageurs, meilleure irrigation de l’information temps réel, les horaires en temps réel sur l’ensemble de la ligne sur wap.ratp.fr ou http://www.ratp.fr, l’application sur téléphone mobile RATP mais ce n’est pas simple. Par exemple, lorsqu’une mission est supprimée pour un problème technique et ne partira pas du dépôt, que cela déclenche automatiquement une adaptation du plan de transport du suivant et des annonces dans les gares concernées.
    Axe 3 : Simplification des codes mission pour faciliter l’information.

    J’en étais persuadé avant la journée, mais je souhaiterai que l’on retienne tous :
    1. Les conducteurs ne sont pas responsables de nos problèmes. Ils sont professionnels et sympas.
    2. Que l’ensemble du personnel RATP/SNCF mérite notre respect et la politesse élémentaire, même en cas d’incident, de grève qu’ils méritent des félicitations pour les améliorations apportées, même s’il reste encore des défis à relever.
    3. Le matériel de la RATP/SNCF est notre bien commun, des haut-parleurs aux vitres des trains, les ballasts ne sont pas des poubelles.
    4. Que les améliorations qui ont été proposées dans le cadre du schéma directeur ont eu des effets positifs sur la fiabilisation de la ligne.
    Je n’ai eu qu’un seul regret, j’ai parlé en cabine pendant un carré (feu rouge) et c’est interdit. Mea culpa.
    J’ai eu pendant cette journée l’honneur de rencontrer ceux qui œuvrent en silence pour le bon fonctionnement de l’ensemble de cette machinerie complexe et passionnante. Je voulais leur redire merci pour leur travail de tous les jours. Continuez à penser comme si vous étiez voyageur.
    Je crois qu’un petit ou un grand merci pour eux dans vos commentaires serait le bienvenu pour ce qu’ils font tous les jours et les grands chantiers qu’ils ont réalisé.
    J’ai la conviction que les échanges que nous avons eus sur nos perceptions ont été riches dans l’objectif de générer du sens pour l’intérêt général. Soyez fier d’appartenir à la RATP/SNCF et de relever ensemble les défis de la réussite du RER B.

    Je vous remercie tous très sincèrement.
    Tri

  • Céline (animatrice)

    Bonjour alex93 et Tri,
    Nous avons été ravis de vous faire découvrir une partie de nos coulisses, et tenons de nouveau à vous remercier pour nous avoir fait partager vos réflexions et expériences. Je ne manquerai bien évidemment pas de faire suivre vos retours aux agents présents ce jour-là, SNCF comme RATP.
    Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié de pouvoir échanger autrement avec vous.
    D’autres visites seront prochainement programmées !