Jusqu’au vendredi 2 Octobre, en raison de travaux, le trafic est interrompu dès 20h40 entre Aulnay-sous-Bois et CDG2 / Les infos dans votre rubrique travaux.

Jusqu’au 25 septembre, en raison de travaux, la circulation de vos trains est interrompue entre Aulnay-sous-Bois et Aéroport Charles-de-Gaulle 2 à partir de 20h40, et jusque fin de service. Des bus de substitution sont mis en place entre Aulnay-sous-Bois et Aéroport Charles-de-Gaulle 1. Entre Aéroport Charles-de-Gaulle 1 & 2, nous vous invitons à emprunter la navette automatique CDGVAL.

Horaires des bus de substitution :

Aulnay-sous-Bois <> CDG1 direct

Aulnay-sous-Bois <> CDG 1 Omnibus

 

Les adaptations des infrastructures nécessaires au déploiement de nouveaux trains sur la ligne B

Mise en circulation d’un nouveau matériel roulant sur la ligne : quelles études mener sur les infrastructures pour quels trains ?

Au cours de nos échanges et du tchat avec le directeur de la ligne B, vous avez été nombreux à nous interroger sur le renouvellement du matériel roulant du RER B, et notamment sur la mise en service de rames à deux étages.

La conception et fabrication d’un nouveau matériel roulant sont des processus relativement longs, qui requièrent des études préalables approfondies notamment pour déterminer l’ensemble des adaptations nécessaires au déploiement de nouveaux trains. Toutes ces études sont conduites en concertation avec le STIF qui est décisionnaire en la matière.

Adaptations d’infrastructure nécessaires au déploiement de trains plus longs

Pour comprendre les impacts d’un nouveau matériel sur l’infrastructure du RER B, je vous propose de partir sur le cas l’hypothétique suivant : la mise en circulation d’un train disposant d’une capacité d’emport supérieure à celle des rames MI79 et MI84 actuelles, c’est-à-dire, plus longs et/ou plus généreux en hauteur et en largeur.

Quelles vérifications devraient être anticipées ?

Voici quelques exemples :

    • Adéquation des quais et installations d’exploitation et de remisage. Certains quais et voies (par exemple en gare de Denfert-Rochereau, Massy-Palaiseau, Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Robinson, Bourget, ou encore, Mitry-Claye) ne sont actuellement adaptés qu’à la longueur du matériel roulant existant ;
    • Adéquation du matériel roulant avec la hauteur actuelle des quais ;
Quai RER B
    • Adéquation du gabarit des tunnels et des ponts-routes, notamment pour le cas d’un matériel à deux niveaux ;
Tunnel RER B
  • Vérification de la stabilité des talus et de la capacité de surcharger les ponts-rails, dans le cas d’un matériel à deux niveaux ;
  • Adéquation des installations d’alimentation électrique ;
  • Adéquation des conditions d’évacuation en gare en cas de matériel roulant plus capacitaire ;
  • Adéquation du dimensionnement des espaces voyageurs (quais, salles d’échange, couloirs) avec l’afflux de voyageurs générés par la circulation de matériel plus capacitaire ;
  • Adéquation des ateliers de maintenance au gabarit et à la longueur du matériel.

 

Chaque point devrait faire l’objet d’études poussées pour permettre d’appréhender l’ensemble des données nécessaires à la mise en place d’un nouveau matériel roulant qui, vous l’aurez compris, ne peut se faire du jour au lendemain 🙂

A ce jour, nous travaillons à fiabiliser la performance de nos trains en circulation, avec la rénovation des rames MI79, mais aussi, le renforcement des actions correctives et de maintenance (via notamment l’aménagement du site de Mitry-Claye qui permettra à terme d’augmenter les capacités de maintenance des trains de la ligne).

Partager cet article