04032014

Découvrir

16

Les adaptations des infrastructures nécessaires au déploiement de nouveaux trains sur la ligne B

Mise en circulation d’un nouveau matériel roulant sur la ligne : quelles études mener sur les infrastructures pour quels trains ?

Au cours de nos échanges et du tchat avec le directeur de la ligne B, vous avez été nombreux à nous interroger sur le renouvellement du matériel roulant du RER B, et notamment sur la mise en service de rames à deux étages.

La conception et fabrication d’un nouveau matériel roulant sont des processus relativement longs, qui requièrent des études préalables approfondies notamment pour déterminer l’ensemble des adaptations nécessaires au déploiement de nouveaux trains. Toutes ces études sont conduites en concertation avec le STIF qui est décisionnaire en la matière.

Adaptations d’infrastructure nécessaires au déploiement de trains plus longs

Pour comprendre les impacts d’un nouveau matériel sur l’infrastructure du RER B, je vous propose de partir sur le cas l’hypothétique suivant : la mise en circulation d’un train disposant d’une capacité d’emport supérieure à celle des rames MI79 et MI84 actuelles, c’est-à-dire, plus longs et/ou plus généreux en hauteur et en largeur.

Quelles vérifications devraient être anticipées ?

Voici quelques exemples :

    • Adéquation des quais et installations d’exploitation et de remisage. Certains quais et voies (par exemple en gare de Denfert-Rochereau, Massy-Palaiseau, Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Robinson, Bourget, ou encore, Mitry-Claye) ne sont actuellement adaptés qu’à la longueur du matériel roulant existant ;
    • Adéquation du matériel roulant avec la hauteur actuelle des quais ;
Quai RER B
    • Adéquation du gabarit des tunnels et des ponts-routes, notamment pour le cas d’un matériel à deux niveaux ;
Tunnel RER B
  • Vérification de la stabilité des talus et de la capacité de surcharger les ponts-rails, dans le cas d’un matériel à deux niveaux ;
  • Adéquation des installations d’alimentation électrique ;
  • Adéquation des conditions d’évacuation en gare en cas de matériel roulant plus capacitaire ;
  • Adéquation du dimensionnement des espaces voyageurs (quais, salles d’échange, couloirs) avec l’afflux de voyageurs générés par la circulation de matériel plus capacitaire ;
  • Adéquation des ateliers de maintenance au gabarit et à la longueur du matériel.

 

Chaque point devrait faire l’objet d’études poussées pour permettre d’appréhender l’ensemble des données nécessaires à la mise en place d’un nouveau matériel roulant qui, vous l’aurez compris, ne peut se faire du jour au lendemain 🙂

A ce jour, nous travaillons à fiabiliser la performance de nos trains en circulation, avec la rénovation des rames MI79, mais aussi, le renforcement des actions correctives et de maintenance (via notamment l’aménagement du site de Mitry-Claye qui permettra à terme d’augmenter les capacités de maintenance des trains de la ligne).

    Derniers articles du blog du RER B

    Travaux entre Paris – Gare du Nord et CDG 2 / Mitry-Claye les 21 & 22 septembre : vos déplacements

    « Face à l’univers » : le CNRS ouvre ses portes ce week-end

    Marie Adam, directrice du RER B

    Tchat de rentrée avec Marie Adam

    Les commentaires sont fermés.

    • Theo

      Bonjour , j’espère que l’on aura des nouveaux trains mais je n’y croit pas trop mais si il y en aura , est ce que ce seront des MI09 ou des nouveau plus jolie au couleur comme le francilien de la SNCF ? Merci d’avance .

      • Céline (animatrice)

        Bonjour Theo,
        Il est envisagé dans le schéma directeur du RER B de renouveler le parc matériel roulant de la ligne B, courant 2025. Plusieurs études devront être réalisées au préalable (notamment au niveau de l’infrastructure) avant de définir le type de matériel à adopter.

    • lietpat

      Bonjour,

      Article intéressant, d’autant que cette réflexion est fondamentale pour que la ligne du RER B puisse vivre (survivre) encore plusieurs années.

      Par contre, il serait intéressant de compléter cette article avec quelques exemples réel de train pouvant emprunter le RER B. De mémoire il me semble que les trains deux étages SNCF se sont déjà retrouvés jusqu’à Laplace, ce qui confirme que d’un point de vue du gabarit plusieurs ouvrages au sud sont compatible (gabarit uniquement), ensuite en mode « exploitation » il faut certainement valider l’aspect « infrastructure’ avec la voie etc..

      Compte tenu de la situation catastrophique de la ligne (amplifié/confirmé ces derniers jours dans les médias), ces études doivent être réalisées rapidement. Faut-il qu’une catastrophe (malheureusement) arrive pour que notre pauvre ligne RER B (2ème ligne la plus chargée d’Europe) puisse avoir un matériel roulant digne et en adéquation avec son flux de passager (et un système type SACEM)? Attendons, attendons repoussons toujours les limites.. Attendre 2025 sera certainement trop tard, et comme d’habitude personne sera responsable de cette situation..

      Et pour finir, ,nous avons le droit maintenant à une nouvelle grève soit disant pour avoir plus de moyen. Merci les conducteurs… 600 millions déjà parti en fumé avec des schémas directeurs qui nous apportent au final uniquement des « chat’ avec le directeur de la ligne sur ce blog…

      • Quentin

        Je n’aurais pas mieux dit!

        • Jeannot91

          Idem pour la contribution de Lietpat, pas formulé mieux

          La fréquentation du RER B ne peut qu’augmenter dans les 10 ans à venir, certaines tangentielles du Grand Paris devraient être en service, Saint Quentin en Yvelines – Massy par exemple.

          Il faut prendre les décisions maintenant, toutes les autres lignes du RER (portions les plus fréquentées) ont des rames à 2 étages, et le RER B, 2ème ligne d’Europe la plus fréquentée, n’en n’aurait pas?

    • Mathieu

      Bonjour Céline, sur le point « Adéquation du matériel roulant avec la hauteur actuelle des quais », pouvez-vous nous confirmer que cela concerne que les quais de Paris Intra Muros et les quais de la branche Sud puisque normalement TOUS les quais de la banche Nord ont été revus dans le cadre du projet RER B+ Nord ?

      Sur « la mise en place d’un nouveau matériel roulant qui, vous l’aurez compris, ne peut se faire du jour au lendemain », on est conscient du temps nécessaire mais on apprécierait que la direction du RER B prenne en compte le caractère d’urgence de la situation et ne se satisfasse pas des délais « standards » et des retards « inévitables » comme nous avons pu l’expérimenter avec le projet RER B+ Nord.

    • alex93270

      Peu t’on avoir régulièrement l’encours de la rénovantion de nos rames pourcentage de réalisé nombre total…
      Et que la page wikipedia du RER soit mise a jour aussi cela serait sympa.
      Merci d’avance.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour alex,
        A ce jour, 57 rames rénovées (sur un total de 117) sont en circulation sur le RER B, avec une rénovation complète tous les 10 jours.

        • Mathieu

          Céline, dans votre article du 23/12, vous précisiez que la 50ème rame avait été rénovée en novembre. Nous sommes maintenant à mi-avril et seulement 7 rames ont été rénovées depuis ?

          Cela prouve que la rénovation prend largement plus de temps que les 10 jours pourtant répétés systématiquement.

          Quelles sont les raisons de ces retards et de ces erreurs de communication ?

          Merci.

    • Jeannot91

      Bonsoir

      A la lumière d’un article à paraitre demain dans le Canard Enchainé, et évoqué dans l’édition du Monde du 20/05 (problème de largeur des nouveaux TER en région Centre et Midi Pyrénées), il est nécessaire de rajouter ce point : « Adéquation du matériel roulant avec la LARGEUR actuelle des quais pour les 47 gares et toute l’infrastructure du parcours du RER B (voies de garage, zone de retournement, voie de délestage à Denfert-Rochereau) »
      Cela évitera ainsi à la SNCF-RATP-RFF de raboter certains quais en catastrophe

    • Theo

      Bonjour Céline ,
      Espérons et croisons les doigts que cela ne se reproduise pas , l’affaire sur les trains larges … :););)

    • mulot

      Bonjour,

      Existe t-il maintenant un ou des ascenseurs ou tapis roulants pour accéder du parvis de la gare Massy TGV aux quais RER B ?

      Merci pour votre réponse rapide, cordialement.

      • Céline (animatrice)

        Bonjour mulot,
        Les quais de Massy RER B sont desservis par des ascenseurs. Un ascenseur relie par ailleurs la gare Massy TGV. Celui-ci est distant d’environ 150 mètres de la gare routière.

        • Betty

          Bonjour Céline, à ce propos, je vois tous les jours, et vraiment tous les jours, des voyageurs qui descendent du train à Massy pour gagner la gare TGV je pense, et qui peinent à porter leurs multiples bagages par les escaliers.
          En effet, lorsqu’on descend en queue de rame, on ne voit pas ni l’ascenseur ni l’escalator.
          Serait-il possible de contacter quelqu’un de la gare qui puisse apposer des affichages signalant que la gare est toute neuve et équipée d’installations modernes ?

        • Céline (animatrice)

          Bonjour Betty,
          Je vais soumettre votre suggestion aux responsables de la gare concernant l’affichage en queue de train.

        • Alain Cohérence

          Betty est trop gentille ou elle fait de l’humour. Ne pas avoir installé d’escalier mécanique descendant entre 2 gares proches et aussi importantes est insupportable. Cette gare « moderne » que l’on va garder en l’état 50 ans, reflètera bien notre époque où l’on installe des rond-points partout et où l’on chipote sur un escalier mécanique dans une gare d’intérêt national !
          L’ascenseur lent, ne peut servir qu’à ceux qui acceptent de rater leur TGV et qui ne peuvent pas porter leur valise. Les autres se débrouillent comme … il y a 50 ans. Quel modernisme, quelle cohérence.